2007 : iPhone, année zéro - Quand le phone est devenu smart

Article publié sur : http://www.geekzone.fr/2016/06/16/revolution-iphone-smartphone-apple/
La WWDC (Worldwide Developers Conference) bat son plein depuis lundi. Elle ouvre toujours par une présentation destinée aux développeurs, qui permet de découvrir les orientations des prochains systèmes d’exploitation Apple. Entre macOS, tvOS, iOS et watchOS, il y a de quoi faire. Rien que la partie iOS fait couler autant d’encre (virtuelle) que la valse des rumeurs…

8 J'aimes

Now, how are we gonna communicate this ? We don’t wanna carry around a mouse, right ? So what are we gonna do ? Oh, a stylus, right ? We’re gonna use a stylus !

No.

Sympa l’article. Sur le premier iPhone, je pense que tu as oublié un élément clé du succès au lancement : Apple a réussi à imposer aux opérateurs le distribuant un forfait avec data illimité, sans walled garden, qui n’existait tout simplement pas à l’époque .

C’est totalement dans l’article quand je parle d’AT&T, des opérateurs liés et de la gueule du boss de blackberry + de la mort du WAP…

Bah tu précises pas l’aspect tarifaire des offres data.

Je suis pas certain que l’iphone ait tué le wap, celui-ci était déjà mort-né lors de l’arrivée de l’iphone. Par contre effectivement le fait d’avoir des vrais forfaits data était un élément essentiel: à l’époque j’avais un htc tytn 2, et outre l’affichage complètement bancal de pla plupart des sites sur le navigateur de windows mobile 6, le truc chiant c’est que je ne pouvais vraiment l’utiliser qu’en wifi, la conso data étant facturée au mo, et le mo était cher.
À l’arrivée de l’iphone, c’était mieux… pour les possesseurs d’iphone. Il était impossible d’avoir le forfait data de l’iphone sans acheter un iphone avec. “Mais non monsieur, les autres téléphones ne font pas internet, seulement le wap”. groumf.
Ça a mis un peu de temps à bouger ensuite.

Je regrette encore ce téléphone. je jouais à x-com dessus. Et j’aimais bien le stylet. Et un jour un monsieur dans le rer m’a demandé de le lui donner, et comme je suis gentil je lui ai donné alors qu’il avait même pas dit s’il te plait.

'tain, bientôt 10 ans… je m’auto-quote :joy:

La bataille du data pour tous n’avait pas été gagnée immédiatement.

mouais… article hyper partisan, comme d’hab avec apple ici :wink:

Moi à l’époque j’avais des QTEK,HTC, sony ericson, etc… qui avait tous déjà un grand écran tactile sans clavier (meme le p800 on pouvait retirer le clavier et l’utiliser en full tactile en …2002), depuis plusieurs années.

Et avec le web et ca faisait des années que je répondais aux questions (en 2002 sur un nokia 7650 il y avait même opéra pour ne pas se tapper les versions wap des sites web!)

plutôt que de démonter pas mal d’argument de l’article dans une gueguere stérile, je vais dire les révolutions que j’ai vraiment vécu avec l’iphone

J’ai eu des iphones, dès le début, et à mes yeux les seules révolutions étaient:

  • la négo réussie avec les opérateurs et la création de vrai forfait data en france! Putain que ça coûtait cher sa race avant! vive le fair use! D’ailleurs tous mes smartphones de l’époque je devais galérer pour faire croire que j’avais un iphone et utiliser leurs forfaits :slight_smile:
  • le multitouch, ca c’est vrai que le pinch zoom, on a pas fait mieux depuis! Avant le tactile c’était une histoire de précision! (mais corollaire à ca on a perdu depuis la précision, qui était pratique pour dessiner sur l’écran, mais le gain est largement suffisant)

tu pouvais gruger les opérateurs, et avoir le forfait iphone, sans :slight_smile:
mais fallait maîtriser le truc

Putain, les P800, j’ai kiffé le jour où j’ai eu mon 810… que je garde toujours et qui me sert à l’étranger

Partisan ? J’ai eu tous les Pxxx de Sony, ça n’avait rien à voir, raconte pas n’importe quoi Nusul, merci. Si j’avais voulu faire du partisan, le ton du papier ne serait pas le même. Et les actions de Google à l’époque non plus.

J’ose espérer que tes exemples baignent dans la nostalgie. Et la prochaine fois tu fais ça sur un autre ton quoi qu’il arrive…

C’est “amusant” une opinion aussi orienté anti apple qui accuse le papier d’être partisant :frowning:

On peut ne pas être fanboy d’Apple et reconnaitre ce qu’ils ont fait, c’est pas interdit.
Parce que effectivement, à l’époque où l’iPhone est sorti, c’était le premier qui permettait de vraiment faire musique, navigation web etc…
Alors tu vas me dire, les autres le proposaient déjà …
Déjà souvent ils avaient eventuellement le téléphone et le mail, et de temps en temps le web…
Mais je me suis jamais servit des fonctions autres que téléphone. Trop galère. Trop lent. Utilisation d’un stylet qu’il faut sortir / ranger à chaque fois …
Aussi, ils ont eu la bonne idée d’adapter l’ergonomie au passage à l’utilisation des doigts (contrairement à windows phone par exemple)

Je trouve qu’ils n’ont pas inventé grand chose, par contre ils ont su compiler toutes les bonnes idées qu’il y avait à l’époque et y ajouter les 2-3 trucs qui manquaient pour en faire un succès de masse. (come l’utilisation des doigts).

A l’époque, l’utilisation du web sur le téléphone, c’était no way pour moi(et j’en ai fait quelques uns), je le sortais que contraint et forcé.
Sans compter que comme dit dans le papier, une des grandes bonnes idées, c’est l’intégration totale de la musique au téléphone.
En fait, le seul manque je voyais est clairement abordé dans les “encadrés” :slight_smile:

Ça dépend de l’expérience de chacun, je l’utilisais quand même très souvent. Uniquement en wifi par contre.

Oui je causais que de mon petit cas, c’était pas clair, corrigé.

This :

https://marco.org/2017/01/09/ten-years-of-iphone

1 J'aime