Akai MPC : histoire d’une boîte magique


#1

Article publié sur : https://www.geekzone.fr/2018/03/09/akai-mpc-histoire-une-boite-magique/
Passée sous pavillon américain depuis la faillite de la maison mère japonaise au début des années 2000, la marque Akai véhicule toujours une aura particulière chez les musiciens fans d’instruments modernes. La création de la MPC (Music Production Center) en 1988 révolutionna la façon d’aborder le sampling et la composition. Notre ami Daz a écrit…


#2

J’en remets une couche mais regardez les vidéos de Vox. C’est du caviar. :heart: :musical_note:


#3

Je bavais d’envie devant le MPC Live il y a tout juste 2 jours.

J’ai un petit mpd 218 avec lequel je m’amuse principalement sur Melodics (https://melodics.com/). J’aimerais bien pousser plus loin l’expérience, mais je déprime à chaque ouverture de Ableton Live lite.
Le néophyte que je suis aimerait trouver un DAW aussi simple/limité et ergonomique que iMaschine sur iOS (sur lequel je m’amuse bien).


#4

@Cafeine Les deux liens spotify pour les playlists J Dilla sont identiques :frowning:


#5

MAIS ZUT, je corrige asap :smiley:


#6

Fixed au fait. Désolé. :wink:


#7

AKH est visiblement très équipé en MPC (j’étais persuadé que seul Imhotep travaillait sur les instrus), il prone lui aussi une machine “à l’ancienne” utilisable à 100% sans ordi.


#8

Ça va plaire à @DazJDM ça :slight_smile:


#9

Tiens bah aujourd’hui j’ai écoute le premier Beatmakers où justement c’est Iam et ils parlent un peu MPC.


#10

C’est un de mes épisodes préférés, je réécoute plus le morceau de la même manière :smiley: