Articles 11 (now 15), 13 (now 17) et autres dangers pour le Net

#1

j’ai trouvé cet article assez concis et précis :

2 Likes

Shoutbox
#2

C’est pas l’artixle 17 maintenant ?

0 Likes

#3

Très bien cet article.
En gros rien ne change sauf pour l’hébergeur qui aujourd’hui se fait de l’argent avec des œuvres éventuellement sous copyright en se dédouanant sur l’uploadeur. Demain Youtube devra rendre des comptes et payer lui-même la licence d’utilisation.
Tu m’étonnes qu’ils soient contre et ont fait du lobying pour faire annuler ça.

L’article 11 est plus problématique pour les agrégateurs rss ou de news mais vu tous les amendements rajoutés je ne vois au final plus vraiment de point bloquant.

0 Likes

#4

La fin du statut d’héberger ? Le filtrage a l’upload ? Que devient un contenu non licencié ? Etc. Y’a plein de points bloquant. Surtout quand on voit ce que donne ContentID en mode « strict »

On verra comment cette directive sera transposée chez nous.

0 Likes

#5

Plus aucun site ne pourra prendre le risque de te laisser uploader quoique ce soit. Même afficher des images dans un forum devient un risque pour le forum.

Et je ne parle même pas de Twitch, vu comme c’est parti leur seul recours sera de rendre le site inaccessible a l’Europe.

0 Likes

#6

Voilà, c’est ce genre de catastrophisme irréaliste que je cherchais à éviter dans la description des problèmes posés par cette loi.
Ça dessert vraiment la cause des “contres”, alors que j’en suis encore à essayer de me faire un avis équilibré sur la question.

Dire que les forums sont menacés, c’est du niveau des blogs US qui hurlaient à la mort contre la RGPD en disant qu’ils risquaient 20 M€ d’amende si ils laissaient un européens poster un commentaire en laissant son adresse email.

Ça plombe le débat.

1 Like

#7

On le trouve où le texte qui a été voté ?
Les interprétations je les ai lues, mais je voudrais bien lire par moi-même aussi.

0 Likes

#8

C’est facile, tu tapes 2016/0280(COD) dans Google. :wink:

https://publications.europa.eu/en/publication-detail/-/publication/9a1480b9-802c-11e6-b076-01aa75ed71a1/language-en/format-PDF

(disclaimer: je ne l’ai pas lue)

0 Likes

#9

"Les prestataires de services de la société de l’information qui stockent un grand nombre d’œuvres ou d’autres objets protégés chargés par leurs utilisateurs "
Si j’étais un ayant droit je pense que “grand nombre d’oeuvres” signifierait 2 ou plus.
Donc le coup de “don’t worry, ça ne concerne que les GAFA”, je crois pas…

0 Likes

#10

Ne vous emballez pas. Chaque pays va devoir transposer dans sa loi nationale, et ça sous deux ans. Donc wait & see pour savoir comment ça va être réellement interprété par les parlements nationaux. Et encore wait & see pour voir les premières réclamations. Probablement au moins 3 ou 4 ans avant de savoir ce que ça va vraiment donner.

0 Likes

#11

Wait and see avec les lois, ça donne des lois prévues pour lutter contre le terrorisme, utilisées pour lutter contre les mouvements sociaux. Quand on attend, c’est ça qu’on voit à terme.

3 Likes

#12

Moi je suis perdue dans les pours et les contres.

Je narrive pas à me faire une idée de la réalité de ce vote au parlement pour cette directive .

Sinon, sur Tweeter ca donne ca

96,9 % des députés français on voté pour. Cewt vraiment énorme. Le second pays est la Lituanie avec 87,5% de leur députés favorable .

Je me pose juste la question de pourquoi le vote de nos députés européens soit si proche des 100% ?
Ca fait résultat d’élection de République non démocratique .
Le constat est que les sociétés d’ayant droit, le ministère de la culture ont bien fait leur boulot de lobbying.

3 Likes

#13

Ouais alors perso j’ai des gros doutes hein. Parce que quand l’EFF est du côté de Google et Amazon, je pense qu’on se fait enfler qqpart (spoiler alert : ça donne le droit aux ayants droit de faire nawak - faudra voir comment chaque pays interprète ça et le pays où ça va être le plus la merde ça sera… la France.) Je sais tout a été dit mais j’insiste : le texte est merdique au possible et je pense que c’est clairement fait exprès.

Quand tu vois les votes, ça pue le lobbying intensif

Le pire dans l’histoire c’est que ça explose toute forme d’innovation. Jamais un nouvel entrant n’aura de quoi respecter ce genre de loi débile. :clap:

C’est un jour noir pour le Net en Europe, sauf miracle (et j’y crois pas trop vu la bande de débiles et / ou greedy bag of shit qui prennent les décisions, en ignorant au passage les protestations des électeurs). En même temps, personne a rien pigé, y compris ici, ça prouve qu’ils ont bien manœuvré… :x

La plupart des papiers écrits chez nous sont faux, exemple :

Gros biz d’hébergeur incoming pour les pays non EU… :man_facepalming:

Et du coup, ça donne des ailes à certain(e)s…

On peut tenter d’en rire… jaune :

Je rajoute ça, même si le papier est pas très complet.

Sur Discord, @SkullyFM dit qu’il y a des erreurs sur certains liens, tweets. Très bien. Franchement, j’adorerais avoir peur pour rien. Mais je suis beaucoup trop cynique pour penser que nos gentils lobbies se sont donnés tout ce mal pour le bien de qui que ce soit à part de leurs intérêts personnels.

5 Likes

#14

C’est la France qui pousse le texte depuis le début.

1 Like

#15

Pour sauver l’exception culturelle française surement… :man_facepalming::woman_facepalming::man_facepalming::woman_facepalming:

0 Likes

#16

L’exception culturelle, c’est à dire le fait que tout ce que fait la France est à chier ? :smiley:

7 Likes

#17

Je dirais surtout tout le système de perception et de redistribution des droits d’auteurs comme des sociétés éditrices de contenus .

Sans vouloir faire du trolling. Je n’ai jamais compris la logique des droits d’auteurs au delà de la mort.
Tout comme les industriels qui touchent ad vitam aeternam des droits.

Si on applique le même logique, les brevets pourraient aussi avoir une date d’expiration au delà de la mort. On imagine sans problème sue Disney dans cette situation serait tranquil pour protéger son Mickey.
Mzis ça serait la fin des generiques en pharmacologie.

Je reste d’accord sur le retour sur investissement. Cest normal.
Mais l’industrie de la culture ce comporte comme des truands. Ca devrait être la même logique que pour les autres industries qui investissent en permanence pour innover.

1 Like

#18

Je suis assez d’accord sur ce point…

1 Like

#19

Pour les brevets, c’est différent, plus il est vieux plus il va coûter au PTC. Il faut vraiment que ce que tu protèges soit une poule aux œufs d’or pour que ce soit rentable de dépasser les 50ans.

Pour Mickey, comme pour le petit prince, leurs ayant droits les ont déposés comme marque pour justement contourner la limitation du droit d’auteur.

0 Likes

#20

Niveau de surprise : 0…

0 Likes