Astronomie ( images , news , discussions )

astronomie
astrophotographie
science
espace
photographie

#21

A noter, que pour associer les 4 télescopes de 8m pour en simuler 1 de 200m , ils passent par "Interférométrie"

D’ou le nom de VLTI


#22

Nouveaux produits ( français cocorico …) à surveiller du coin de l’œil :

Vaonis

J’ai un avis mitigé sur ce produit mais je me dit qu’il ne faut pas être obtus . Ce produit est je pense parfait pour les débutants et permet de faire des clichés de qualité moyenne quasiment immédiatement . Par contre il ne propose pas la souplesse nécessaire pour taper dans la technique pure et améliorer la qualité de ses clichés . Je pense qu’on ne pourra pas mettre en œuvre les techniques nécessaires à la photo haute résolution . Mais ca peut etre une parfaite introduction à l’utilisation tres simplifié pour des resultats quasi immediat. meme si mettre l’oeil dans l"oeilleton ca fait quand meme partie du plaisir .
le telescope est un 80mm de diametre . pas de detail optiques , une focale de 500 mm , ca interdit donc le planetaire et se cantonne au ciel profond .

eVscope

Il y a également l’eVscope d’unistellar. Celui ci propose un diamètre de 120 mm bien meilleur et surtout il a l’air d’avoir un processeur de stacking intégré, Il reconnait sa position dans le ciel avec les étoiles instantanément , il est portable et léger . Bref à suivre . Par contre on perd également en flexibilité au profit de la facilité j’ai l’impression et la haute résolution me parait un peu compliqué à mettre en œuvre .
Mais facilité, portabilité et legereté m’ont l’air au rendez vous .


#23

à priori des adaptateurs speciaux pour iphone sont dispo . C’est de la marque celestron , donc il faut verifier que c’est bien compatible ( mais je pense que oui ) et ca permet de faire de la photo en planetaire avec son iphone .


#24

2eme soirée de mon club d’astronomie. Il y plus de monde, c’est franchement sympa :slight_smile:
Le thème était La Lune animé par un membre du club :slight_smile:
C’est chouette de voir un projet aussi petit soit il se réaliser :wink:


#25

De tres bonnes explications pour comprendre la technique de prise de vue astro avec un gros travail de vulgarisation sur la façon dont les capteurs vont fonctionner et donc comment les paramétrer et surtout comment choisir son matos ( L’auteur est vendeur de matos mais il n’empêche qu’il a une vraie démarche de conseil et que ses articles sont pertinents, concis, clairs, justes et honnêtes).

Et cerise sur la gâteau c’est pas une vidéo de feignasse, non non c’est du texte avec des schémas bien posé qu’on peut parcourir à son rythme et va du coup bien plus en profondeur .

Astrophotography, Pixel-by-Pixel: Part 1 - Well Depth, Pixel Size, and Quantum Efficiency

Astrophotography, Pixel by Pixel: Part 2 - Focal Ratio Effects

Astrophotography, Pixel by Pixel: Part 3 - Gain/ISO and Offset

Astrophotography, Pixel by Pixel: Part 4 - ADUs and You

Astrophotography, Pixel by Pixel: Part 5 - One Shot Color, Monochrome Sensors, and Filters


#26

Moteur de recherche dedié Astronomie.

http://www.hubblegoo.com/

l’idée c’est de taper des requetes qui iront chercher dans des sites validés ( afin d’eviter pseudo sciences et compagnie ) .

sympa


#27

super ce moteur de recherche :slight_smile:


#28

Ha bah si on est a balancer des sites, un truc que j’ai aide a lancer il y a maintenant 20 ans: http://www.astrosurf.com :smiley:


#29

Bordel , mais tu es partout sur internet en fait :slight_smile:

Je préfère http://www.webastro.net/forum/ , mais ils sont sensiblement identique.


#30

Serieux c’est toi qui est derriere ce repere à moustachu de l’astro ? tu connais T.Legault alors ?


#31

Oui on etait trois au depart, T Legault est arrive plus tard, mais derriere, c’est surtout JP Cazard qui a fait l’ecrasante majorite du boulot, le bosss d’Axilone qui conduit tout ca depuis 20 ans. C’est un ami que j’ai rencontre a la Societe d’Astronomie Populaire de Toulouse ou je trainais tous les weekend de 14 a 20 ans, meme si a l’epoque il bossait pour un consultant Airbus :). On a commence avec http://www.astrocd.com a l’epoque ou avant le net il fallait bien distribuer des trucs aux amateurs d’astro (je me la raconte: c’est meme moi qui avait fait la couverture avec 3d Studio 3). La thune gagnee m’a permi de m’acheter mon premier graveur de CD qui a l’epoque coutait un bras… et de monter 3deurope.com qui m’a aide a obtenir mon stage a San Francisco :D.


#32

impressive !


#33

#34

Il avait une chance infime de l’avoir. il ne s’attendait pas à l’avoir et c’est un bete amateur avec un matos amateur qui a enfin photographié le graal . un truc que personne n’avait jamais vu .


#35

pour ceux que ca interesse un exemple d’une photo faite avec un sony A7s et un simple 135m F/4 .
donc un appareil photo , pas un télescope ni une lunette et le tout sur une simple monture star adventurer à 350 euros .


#36

Ya beaucoup de bruit sur la photo je trouve :ninja:


#37

tu as raison . la photographe à bien trop monté les isos (3200) et l’appareil photo n’est pas refroidi . Mais bon ca donne une idée du champs photographiable à vraiment peu de frais


#38

Ca me fait penser au président de mon club astro qui avait monté un A7S sur son celestron (C9 je crois), et on avait la nébuleuse de l’œil de chat (je crois bien que c’était elle) en direct live en mode vidéo, bluffant :astonished:


#39

Le temps plus ou moins pourrie ou très pourrie qui dure depuis plusieurs mois force un peu les astrams à ronger leur frein à la maison. Du coup pas de nouvelles tofs ou autres.

Mais l’actualité, elle, progresse et je suis tombé sur cet algo de la NASA qui permet à tout un chacun d’analyser les résultats de mesure photométrique du satellite Kepler ( chasseur d’exoplanètes).
Astronet exploite le framework du nom de Tensorflow a été développé par Google et est dispos chez github. A noter que la page github expose un “tutoriel” passionnant qui permet de bien comprendre la méthode de détection par transit.


#40

Juste pour clarifier, tensorflow c’est pas un algo specifique a l’astro ou meme un algo, c’est une framework de dataflow/math symbolique et plus specifiquement utilise surtout pour le machine learning.