Back to the Abyss

Le japon a toujours surpris mais cette fois-ci c’est un peu à l’insu de leur plein gré.

Un pêcheur japonais a eut la “chance” de voir un spécimen de requin qui ne vit que dans les eaux profondes.

[center]
Requin qui n’a pas évolué depuis l’ère préhistorique.[/center]

Toute la presse relaie que le pauvre petit animal est mort de maladie. Maladie qui l’a conduit à venir se balader vers les cotes japonaises. Je veux pas faire de polémique, mais avec le contexte de réchauffement planétaire toussa y’a peut être plus crédible comme raison? Non?
A peine le requin est apparu, filmé, qu’on en déduit qu’il était malade c’est louche!

Avec ma petite tête de rien, je crois plutôt que l’animal a complètement perdu ses repères car l’eau a changé et qu’il est aller se perdre devant un pauvre japonais… Et je vois plutôt sa mort, comme une incompatibilité de son corps à survivre dans ses cotes japonais avec le soleil tapant et une eau encore plus différent. C’est crédible? Ou je lance encore un sujet stérile “Complot internationale”?
Ma vrai question, que va suivre ce requin fossile?

La vidéo du fameux requin

C’est la première fois qu’on a droit à un évènement venant des bas-fond… Récemment, Olivier de Kersauson, voir anecdote

Source : le figaro et un peu partout aussi B)

Il me semble que d’une manière générale les poissons de grande profondeur ne survivent pas à la surface, leur corps n’est pas fait pour (Dilatation,gaz du sang, tout ça tout ça)

Pour savoir si le truc est malade faudrait déjà en avoir observé un en bonne santé… En général les bestioles qui vivent très profond sont mal connues parceque on va pas souvent les observer tout simplement.
Et pour ce qui est du réchauffement de la planète, je pense qu’il faudrait une grosse variation de température pour affoler complètement la faune. Je doute que ça soit le cas au fond des océans avec 1000 m d’eau au dessus qui font glacière.

Alors évidemment je suis pas biologiste mais sur ce coup je crois pas que ça soit un problème de réchauffement.

Ah oui et de toute façon, réchauffement de la planete ou pas, le fond des océans est toujours à 4°C puisque c’est la température à laquelle l’eau est la plus dense.
(Sauf bien sur source de chaleur locale : source, volcan sous marin, etc. Mais ca ca a pas grand chose a voir avec le réchauffement climatique)

pareil, je pense que, pour une fois, le réchauffement climatique n’y est pour rien dans cet évenement bien n’étrange.

Comme les autres avis exprimés ici je pense plutot que suite à un autre élément extérieur le poisson est remonté. mais pas de 1.000 mètres mais de bcp plus genre 10.000 (si mes souvenirs c’est dans ces parages qu’on trouve les eaux les plus profondes du monde)

bref, je demande à voir.

post script : loin de moi de nier l’existence du changement climatique. c’était un de mes sujets de mémoire l’année dernière, enfin plutot un postulat de départ pour mon mémoire.

Oh, un autre lecteur de Figaro ! B)

Je ne suis pas vraiment un spécialiste mais je doute qu’une espèce aussi grosse puisse vivre à une telle profondeur. D’autant plus que les fosses dont tu parles sont certes près des côtes du Japon, mais bon après tout les saumons remontent bien les rivières…
Faut voir que pour descendre à 1000m, faut pas des sous-marins de mickey, mais plutôt des trucs en titanes bien épais. Faut donc pas s’étonner qu’on en conaisse très peu sur les habitants des grandes profondeurs.

A mon avis, 1000m me semble assez correct, il ne faut pas oublier que la pression augmente d’une atmosphère grosso modo tous les 10m…

J’ai l’impression d’être dans l’un des épisodes de surface B)
J’aimerais bien savoir comment il a survécu.
Avec la baisse de pression il aurait pas du quadrupler de volume (voir exploser) ?

[quote=“NaarShadaa, post:6, topic: 32721”]Je ne suis pas vraiment un spécialiste mais je doute qu’une espèce aussi grosse puisse vivre à une telle profondeur.
Faut voir que pour descendre à 1000m, faut pas des sous-marins de mickey, mais plutôt des trucs en titanes bien épais.
A mon avis, 1000m me semble assez correct, il ne faut pas oublier que la pression augmente d’une atmosphère grosso modo tous les 10m…[/quote]

En 1960, un bathyscaphe en acier et aluminium (non en titane) descend à près de 11 000m. Et un poisson passe devant le hublot B) . La pression était de 1156 atmosphères. La vie se colle vraiment partout, c’est assez hallucinant…

Edit: je précise juste pour pas qu’on pense que je suis Auguste Piccard, que j’ai lu tout ça sur Wikipedia B)

ché pas pourquoi, j’ai envie de dire fake. Mais c’est juste une première impression. D’abord, il a l’air vachement mal en point, ensuite, comme déjà dit, il devrait avoir explosé à cause de la grosse différence de pression qui d’ailleurs l’aurait empêché de remonter de manière volontaire, et puis il a vraiment un drôle de comportement, mais çà je peux pas juger vu que c’est le premier que je vois.

Par contre, je n’avais jamais entendu parler de requins de grandes profondeurs, et puis le touriste qui filme, il n’a pas l’air d’avoir bien peur. Je serais lui, je serais déjà remonté bien vite. Jaws, tout çà…

C’est surement pas un fake.

Maintenant on a dit qu’il était malade, on a pas dit pourquoi !! Peut-être est-ce un effet induit du réchauffement, ou pas.
Mais vous mélangez les questions là !

Pour qu’un poisson censé vivre dans les grandes profondeurs remonte, c’est qu’il doit pas se sentir bien. On voit les branchies sortir des ouies, ce qui ne doit pas être ultra normal, et est probablement dû à sa remontée trop rapide.

ça dépend, si sa remontée a été suffisamment longue, il a peut etre pu s’acclimater à la pression progressivement et arriver vivant en surface, apres les conditions de l’eau en surface l’ont peut etre tué ou bien une maladie ou bien 1 millions d’autres raisons possible.

ou alors je dit n’import’nawak.

Si mais c’est pas un poisson qui vit à 10 000 mètres hein.
Apparement d’après ce que j’ai lu, il est censé vivre aux environ de -600m.
Donc quand il remonte il subit une depression, mais pas aussi énorme que ça. Il suffit qu’il remonte un peu lentement pour ne pas exploser.
Cela dit, comme je l’ai dit, on voit sur la vidéo que ses branchies sortent par les ouïes, ce qui prouve qu’il a subit la dépression de manière assez brutale quand même.

C’est pas un poisson des abysses, loin de là (mais ça reste suffisament profond pour nous pour qu’on ne connaisse pas bien la faune de cette profondeur).

Euh ouais FMP enfin ça t’en sais rien tant que t’en a pas vu un en bonne santé. Des branchies qui sortent ça existe à l’état physiologique chez quelques animaux, notamment des salamandres.

Les fautes d’orthographe sont abyssales, elles aussi :confused:

On le connait cet animal hein B)
On en a jamais vu vivant, mais on a vu des cadavres qui se sont échoués, et on l’a étudié B)
C’est pas un animal mystérieux qui nous était complètement inconnu.
Lisez l’article :smiley:

juste une qestion comme ca : pourquoi il aurait du exploser, le poisson? si il a pas de gaz dans le corps, l’effet de la pression sur le volume de son corps est relativement faible, vous croyez pas ?
Certes, il passe de 1000 ATM à 1ATM, certes, c’est énorme, mais ses organes sont donc concus pour résister aux 1000 ATM, donc il doit y avoir des muscles plutot balaises pour permettre à tout ca de bouger…
Enfin c’était juste ma remarque de 23h01…

Scrogneugneu mais nan pas 1000 ATM !
Ce truc vit vers -600m !!! B)

Arrêtez moi si je dis des conneries, mais la pression qui change, dans un sens ou dans l’autre, c’est gênant que sur les gaz. La petite bête n’a pas besoin de muscles surpuissants pour bouger sous 1000atm, pas plus qu’à 1 atmosphère.
Dans son cas, ce qui a dû être gênant, comme pour un humain qui subit une dépression en plongée d’ailleurs, c’est les gaz qu’il pouvait contenir. Avantage sur nous déjà, il en n’a pas dans les poumons. Pas vraiment d’explosion à craindre par exemple, ou de quadruplage de volume… Restent les gaz dissous dans ses cellules et liquides, qui font des bulles quand il décompresse en remontant à la surface trop rapidement. M’enfin moi c’est qu’est-ce que je dis… non ? B)

Edit: Ah bah tiens, je n’avais retenu que le coup des organes balèzes dans la réponse de molyss, qui contenait pourtant une partie de la mienne. Saloperie de cerveau… Désolé mr molyss…

Le gaz dissous dans le sang qui pose problème quand la pression baisse, c’est de l’azote (N2). Je ne crois pas que la bestiole ait pu trouver de l’azote dans l’eau à 600m de profondeur.

Là il est question de sa remontée à la petite bête. En gros ce que je dis c’est que la bestiole a peu de chances d’exploser, mais beaucoup plus de subir une embolie bien jolie et bien massive.