Blade Runner


#121

Non, et j’avais oublié leur existence. Du coup, je m’en vais les regarder !


#122

#123

Comme les choses sont bien faites. Le premier film passe ce soir sur Arte :

https://www.arte.tv/fr/videos/076558-000-A/blade-runner/

Mais je ne sais pas quelle version… Dans le doute, je regarderai le DVD.


#124

C’était la director’s cut.


#125

J’ai beaucoup aimé ce BladeRunner 2049.
Pour moi il manque une scène de fin aussi intense que le premier mais ça reste un très bon film. J’ai adoré l’image, le rythme (et pourtant je sus pas trop film lent), les ambiances même si différentes de celles du 1.
Il n’est pas l"équivalent du 1, et finalement c’est pas plus mal. Villeneuve dans ces 30 ans de coupure à pu installer son style et son esthétisme. Il apporte ses réponses tout en laissant le champ des possibles ouvert.

Avec la cop’s avec qui j’y étais on s’est tous les deux dit : " Apres ce BladeRunner, on est impatient de voir le Dune de Villeneuve " .


#126

What ?!? C’est sérieux ?


#127

Sauf si nos mémoires à tous deux nous trahis : il a signé pour faire un remake de Dune.

un article parmi d’autres : http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Denis-Villeneuve-sur-le-Dune-de-David-Lynch-Ce-n-etait-pas-le-film-dont-je-revais


#128

Cool ! Je suis curieux de voir quel ton il donnera au film. Et si ce sera coupé en plusieurs parties.


#129

Il fallait que je laisse le film être un peu digéré. Je suis allé le voir dimanche et j’en suis ressorti relativement mitigé. D’un côté visuellement il n’y a quasiment rien à dire, c’est magnifique, chaque plan est une claque, mais pourtant ça manque de vie, ça manque de cet aspect bigarré et surpeuplé qu’on trouvait dans le premier (et c’est pas l’ersatz de passage Mad Max/Fallout qui me fera penser autrement, si je devais vraiment trouver un passage complètement dispensable dans le film, ce serait celui-ci).
De la même façon, c’est sympa d’avoir respecté le cahier des charges de la mode (les impers en plastique transparent ou à col montant et autres originalités du premier film) mais en 30 ans on pouvait s’attendre à voir les choses considérablement évoluer. Il suffit de regarder comme nous étions habillés en 1987 pour s’en convaincre…
Le rôle de K confirme que Ryan Gosling n’est jamais aussi bon et ténébreux que quand il joue le héros torturé et mutique.

Pour ce qui est de l’histoire, j’avoue avoir pesté tout le long du film tellement ça me paraissait cousu de fil blanc et du coup j’ai adoré me faire avoir par le revirement de la fin (ce n’est pas lui l’enfant qu’on cherche, ou peut-être l’est-il quand même mais c’est la fille qu’on a ostentatoirement laissé en vie). Je trouve dommage que le personnage campé par Jared Leto soit survolé de la sorte, j’aurais tellement voulu en savoir plus.

Et on en parle de cette bagarre interminable entre Gosling et Ford qui ne sert à rien, se termine comme elle a commencé et m’a presque gêné…

D’ailleurs mes réflexions sont synthétisés (et approfondies parce que mieux écrites et détaillées par des gens dont c’est le boulot) ici.

Evidemment j’ai râlé sur la musique qui prend des accents d’hommage tout le long du film mais qui ne décolle vraiment que quand le thème de Tears in the Rain résonne enfin à nos oreilles. Je ne sais dire si c’est parce que ces thèmes ont marqué mon oreille au fer rouge ou si ce sont vraiment les talents de mélodistes de Vangelis qui lui donnent une puissance évocatrice à la cheville de laquelle les pouiiiin pouiiiin de Zimmer arrivent péniblement. En tout cas, l’écoute de la BO cet après-midi confirme que l’ensemble est correct mais qu’il ne s’en dégage pas vraiment de thème marquant, c’est dommage.

En conclusion, j’ai le sentiment d’avoir vu un film nettement au-dessus du lot par ses partis pris (lenteur, pas d’action pan-pan-boum-boum, réflexion) mais qui souffre de quelques points qui m’ont un peu déçu.
Cependant je tempérerai mon avis en attendant un visionnage en VO (parce que la VF c’est quand même pas ça).


#130

Vu en Imax 3D (parce qu’il n’y avait pas Imax 2D). Ca faisait quand-même longtemps qu’un film ne m’avait pas mlarqué à ce point…


#131

J’en sors, et même avis que toi : un partie pris osé, un vrai respect du premier, un vrai talent de photographie, mais il manque un truc. J’ai pas été happé par ce film. J’ai envi de dire qu’il a eu le courage de faire un pari en ne reprenant pas la musique du premier, et de partir dans sa direction, mais que ce n’est malheureusement pas un pari gagnant. Il n’y a pas de thème. En fait, il n’y a pas de BO, juste un fond sonore.

C’est pas un mauvais film, c’est peut être même un bon film, mais je pense pas que ce sera un film culte. En tout cas pas pour moi, car je ne pense pas le revoir 250 fois comme le 1.


#132

MERCI, hop, idem, post terminé. :stuck_out_tongue:

Bon y’a plein de trucs zarbs et d’incohérences en plus, que j’ignore sciemment parce que sinon on s’en sort pas, mais globalement, ça reste une expérience vraiment intéressante, avec des plans Wallpaper de fou…


#133

Pour ceux que ça intéresse, y’a 4 critiques de ciné qui ont fait un podcast sur le sujet et qui le descendent allègrement. Même si on a tout à fait le droit de ne pas être d’accord, l’écouter permet sans doute de se rendre compte que finalement il est ptêt pas si bon que ça (sauf visuellement, tout le monde s’accorde à le dire à priori).


#134

Tu peux toujours descendre tous les films hein. Mais tant qu’on aura des merdes comme le dernier Transformers ou les 2 derniers Aliens, Blade Runner 2049 est safe très haut dans les charts…


#135

Houlà ! Ce podcast est un “peu” bordélique et le niveau pas très élevé. Ça fait un peu “On n’a pas aimé le film alors on va le descendre sur tous les points possibles”. Quand je les entends dire que l’intrigue est rachitique est-ce qu’ils ont bien conscience que celle du Blade Runner l’est encore plus par exemple ? Et il y a d’autres exemples de ce type. Blade Runner 2049 n’est sans doute pas un film parfait, mais le premier non plus. Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier les deux.


#136

Hey, j’ai pas dit que j’encensais le podcast :stuck_out_tongue:

Ce sont des critiques “pro” quoiqu’on puisse en penser, écouter des avis de mecs dont c’est à priori le métier, c’est pas forcément un mal. La meilleure façon d’apprécier ou non un film reste de le voir et c’est tant mieux s’il est cool. Ma consommation de “culture” fait que je ne peux pas aller voir au pif les flims au cinoche, du coup j’écoute pas mal de trucs avant de me décider, that’s all. Les avis GZ compte plutôt pas mal dans l’absolu, vu qu’on a des opinions plutôt similaires entre geeks. Mais écouter d’autres trucs, c’est pas contre indiqué non plus, donc je l’indiquais à titre purement indicatif :wink:

Concernant le premier, c’est aussi dit qu’il a plein de défaut mais qu’il avait l’énorme avantage de ne pas présenter des superbes images pleines de vides (aka, y’avait de la vie), comme à priori c’est le cas dans le dernier.

De même, la présence dans les charts n’est pas un gage de “bon film”, et l’inverse est aussi vrai (y’a plein de bons films qui ont jamais fait de scores de ouf).

Edit : j’avais mal lu la phrase de Caf’, du coup oui, je suis bien d’accord sur ton postulat, il reste certainement WAY BETTER que beaucoup d’autres trucs. C’est pas pour autant que c’est tant la claque si attendue (car oui, j’aime le cinéma de Villeneuve, à la base).


#137

Ah, mais je fais bien la distincttion. Je ne te vise aucunement :slight_smile:

En revanche, je ne connais pas les bonhommes mais je trouve ce podcast vraiment bordélique. Ils parlent parfois tous en même temps, se coupent. répètent souvent les mêmes critiques. Ça fait très “analyse de comptoir” au final. Ce n’est pas ce que j’attends de critiques “pro”.


#138

En même temps si on devait se fier uniquement à la critique le 1 ne serait jamais devenu culte. il a fait un énorme flop à sa sortie, le “phénomène” Blade Runner est arrivé des années après.
Je dirais même que c’est bon signe du coup :smiley:


#139

Je crois pas que ce soit l’accueil ou les critiques qui font qu’un film soit culte, au sens où on ne peut rien en conclure :slight_smile:
C’est les qualité intrinsèque du film qui compte (obvious je sais :slight_smile: ), et je me rappelle encore de l’impact qu’a eu le premier sur moi quand je l’ai vu. Pour moi le second n’a pas cet impact. C’est pas une bouse, mais il ne m’a pas transporté. Mais ca sera peut etre different pour d’autres :slight_smile:


#140

Je n’ai pas encore vu le 2049 je ne peux donc pas juger sur ce point ^^
Et je suis d’accord sur le fond, la critique je m’en fou royalement :wink: je préfère toujours me faire mon avis.

Mon précédent message était plus dans le sens ou même si la première version du 1 sorti en 1982 était visiblement un gros flop, ça n’a pas empêché le film de devenir culte ^^
Après je sais pas pour les autres mais il me semble la première fois que j’ai vu blade runner c’était la version Director’s Cut des années 90 ca m’a peut être aidé à beaucoup aimer cette licence :slight_smile:

Bref tout ca pour dire qu’il faut absolument que j’aille voir le 2049 quand même !