Ça piaille chez Twitter

TwitterLogo.jpg

Journée chargée hier pour Twitter. Dick Costolo, son directeur général depuis 5 ans, “démissionne”, surement motivé par ses camarades du conseil d’administration (où il va continuer de siéger), qui lui reprochent un léger problème : Twitter n’a toujours pas gagné un sou et son entrée en bourse n’a pas été un succès éblouissant. Évidemment, officiellement, tout va bien :

C'était ma décision. J'ai initié une conversation avec certains membres du conseil d'administration à la fin de l'année dernière sur la succession au poste de directeur général.

Ils sont longs à la détente puisque le co-fondateur Jack Dorsey, qui va assurer l’intérim, annonce que la recherche d’un nouveau DG n’a pas commencé et que ça “prendra le temps nécessaire”.

L’autre info marquante c’est qu’à partir de juillet, les DM (messages directs) ne seront plus limités à 140 caractères. Quand on se rappelle qu’il n’y a pas si longtemps on ne pouvait même pas envoyer un lien… Visiblement, Twitter veut jouer des coudes sur le marché de la messagerie et cherche de toute évidence des solutions pour devenir une boite rentable. Les derniers chiffres placent l’ex-concurrent principal de Facebook derrière Instagram ou Pinterest, avec plus de 300 millions d’utilisateurs.

Ce qui m’amène à une question simple : qui ici l’utilise assidument et dans quel but ? Souvent les gens critiquent l’impossibilité de suivre une timeline un peu “riche”, surtout si elle contient des utilisateurs très actifs. C’est votre cas ?

Utilisateur assidu. Je suis aussi bien des sites, des personnalités, des “gens” (surtout des GZ) et pas mal de comptes à la con.

Très honnêtement, c’est un brave bordel. Mais on fini par s’y retrouver. Perso, j’utilise BEAUCOUP plus Twitter que Facebook et ça a quasi remplacé mon lecteur de flux RSS.

Ce qui me plait dans Twitter c’est que je me fais mon fil à la carte, contrairement à Facebook où les gens ont rarement des choses intéressantes à raconter.

Je ne lis quasiment jamais Twitter.

Perso, je suis quelques personnalités et sites (essentiellement dans le jeu vidéo) pour l’actualité et le boulot. C’est très rare que je poste dessus (parfois un retweet pour informer des contacts d’un truc intéressant). 

Je ne l’utilise quasiment jamais mais je suis pas forcément très représentatif parce que j’ai plutôt tendance à limiter mes flux d’information, y compris sur Facebook ou dans mes flux rss. Je trouve qu’on est vite surchargé et même si je sais que je rate forcément des trucs, j’ai pas vraiment l’impression de pouvoir gérer “utilement” autant d’informations.

Comme Arnolanf. Toujours sur Twitter. Y’a toujours quelqu’un pour retweeter la dernières infos ou lien marrant avant qu’il ne soit old.

Ce message est provisoirement masqué suite à des signalements de la communauté.

Il y a deux ans, j’essayais de suivre ma Time Line en revenant en arrière jusqu’au dernier point… J’ai abandonné l’idée: y’en a trop, bon c’est clair faut que je fasse le ménage dans les “personnes” que je suis… Genre: pour un concours suivez et retweetez… Le genre de compte que l’on se dit qu’on va enlever une fois le concours suivi…

Puis ça reste.

J’avais aussi l’intention d’utiliser IFTTT, mais au final la flemme, donc quand j’ouvre Twitter (sur Metrotwit) je regarde les derniers Tweets.

Ah pas forcément des personnalités (à part Phil fils de Coul), mais plutôt amis et connaissance.

Et forcément assez peu Facebook.

Maintenant: comment Twitter peut gagner du fric? Euh… C’est vraiment la question qu’ils auraient dû se poser avant de le lancer, là à part les tweets sponsorisés, je vois pas… Et encore.

Au niveau perso :

Pour du cul et des rencontres (techniquement ca me permet de trouver des cobayes et de me faire de la pub) , plus de la news tech.

Au niveau pro :

Le bruit généré par twitter est ultra interessant pour determine l’amplitude d’un phenomene. Quand quelquechose commence a faire du bruit sur twitter il est interessant généralement de se pencher dessus.

Le fait de pouvoir se faire plusieurs comptes a la carte et suivre selon des domaines precis avec l’api assez sympas est franchment cool.

Je survole mon fil histoire de voir de près ou de loin ce qui s’y passe, et je m’y intéresse de plus près quand je suis à la recherche d’une news instantanée particulière (typiquement savoir si les serveurs de tel ou tel jeu sont en rade :))
Je garde mon agrégateur de flux RSS pour avoir des news plus élaborées sur des sujets ciblés. Twitter je pourrais m’en passer, newsblur non.

J’ai à peu près la même utilisation de twitter qu’Arnolanf. Un joyeux bordel que je me suis construit au fil du temps (sites, connaissances, proches, personnalités politiques/culturelles/tech, etc.) .
Parfois j’essaye de faire le ménage dans mes following mais je reviens souvent aux alentours de 350. C’est déjà beaucoup trop, les journées où je suis la tête dans le guidon au boulot j’ouvre twitter et je vois 999 tweets non lus du coup j’ai abandonné l’idée de tout lire.

Concernant la question de l’argent généré je me suis toujours demandé comment une seconde bulle n’avait pas pu déjà éclater. Combien de sites/apps/services revendiquent des milliers d’utilisateurs mais ne génèrent pas un centime ? A un moment il faut que l’utilisateur il voit une pub, ou achète un truc, ou paye un abonnement non ? J’ai l’impression de rater un truc là.

Perso, tout ce que j’espère, c’est qu’ils réouvrent l’API aux développeurs tiers de façon à ce que les Tweetbot ou Twitterrific de ce monde puissent disposer des mêmes fonctionnalités que le client officiel (pourri).

Je ne cracherais pas sur un système mieux torché de groupage: amis, professionnels, marques, etc…   Bref, un système de Listes amélioré et mieux intégré.

Et tant qu’à divaguer sur des features qu’on aimerait (puisque ce n’est pas du tout la question posée initialement), je verrais bien un système qui affiche les tweets les plus pertinents (en fonction des retweets et/ou replies), façon Facebook. Système qui DEVRAIT être optionnel !

Concernant la rentabilité, c’est certain que voir des pubs dans notre flux choquerait dans les débuts, mais on en a dans Facebook, et on survit.
Par contre, je suis de ceux qui paieraient sans problème un abonnement (raisonnable) pour virer les pubs et améliorer la pérénité du service.

[quote=“phili_b, post:3, topic: 56259”][/quote]

pareil.

C’est déjà super intéressant de voir les usages sur un petit échantillon. :slight_smile: Keep them coming. Ca m’intéresse à titre perso ET pro (et pro x 2 même. :wink: )

J’ai commencé twitter pour la photo, en commençant à suivre pas mal de comptes croisés ailleurs (FB, flickr, 500px…)ce qui m’a permis de rencontrer IRL des gens, qui sont devenus des potes, qui ont ramené d’autres potes IRL et j’ai étoffé comme ça avec des connaissances, des marques, personnalité, sites d’infos en fonction de mes centres d’intérêt pro et perso.
L’intérêt pour moi c’est surtout les échanges, les interactions sans intermédiaires et les rencontres.

C’est une source de curation aussi, couplé à Pocket, ça a quasi remplacé tous mes flux RSS : je suis un peu moins de 400 comptes et j’arrive à peu près à remonter régulièrement mon fil (consultation essentiellement sur Silver Bird pour Chrome sur desktop). J’utiliserais probablement des listes quand ça augmentera trop.
L’intérêt c’est aussi la réactivité dans le suivi de l’actualité et des tendances. C’est une source principale de connaissance de ce qui se passe en ligne et à l’étranger, plus que les sites d’infos.

perso j’ai toujours un onglet avec twitter ouvert au taf, je suis un panel bigaré de GZ, de journaleux, de politiques (surtout étranger en fait), et des maboules du réseaux ( @bortzmeyer , @nitot et consorts )
entre les bons plans (je compte plus le jeux gratos obtenu contre un RT) , les infos en quasi temps réels ( brut de décoffrage certe)  les grosses grosses conneries ( coucou @metrokun ), et les dernieres infos tech qui me servent pour le taf, je trouve toujours quelque chose à picorer en ouvrant cet onglet.

l’asbence de filtre, ou de ligne éditoriale, c’est une arme à double tranchant, les gens se lachent beaucoup plus , mais disent parfois de la merde…
pour le reste , j’ai un cerveau.

J’ai essayé il y a longtemps, j’ai assez vite arrêté. Trop de bordel.

De mon côté Twitter a remplacé les rss. Je ne l’utilise quasi pas au niveau perso, il s’agit pour la plupart de personnes que je ne connais pas. Je m’en sers encore pas mal lors de conférences (live tweet) ou pour faire des recherches sur un sujet d’actu.

Pour notre site sur l’enduro en 6 mois on est à 170 followers comparé aux 2500 likes Facebook.

J’ai longtemps fait comment certains plus haut, le matin je remontais la tl jusqu’à ma dernière connexion la veille et puis les comptes s’accumulant c’est devenu à la fois impossible à suivre et trop long à faire.
Aujourd’hui, en fonction de mes listes (uniquement consultées sur desktop avec tweetdeck, sur le téléphone c’est tweetbot mais du coup je ne regarde que la tl principale), je m’en sers comme d’un flux rss un peu différent (suivre certains artistes est plus “fun” que le flux rss officiel par exemple).
Pour la fonction “sociale”, étant donné que j’ai toujours différencié grosso modo Facebook = amis réels, famille, collègues de boulot, etc… et Twitter = amis virtuels (vous, même si on s’est déjà rencontrés pour la plupart), personnalités (musique, jeu vidéo, etc…), c’est plus un chat ponctuel sur un sujet d’actualité récent où finalement plus il y a de monde impliqué et moins on peut dire de choses (avec le bloc de mentions par tweet que ça impose). Cette distinction n’est pas stricte puisqu’on retrouve parfois les mêmes personnes sur les 2 réseaux, mais à l’origine c’est comme ça que j’organisais les choses.

Edit : je rajoute qu’en terme de “contenu”, je discute plus volontiers de jeux vidéo, technologies, etc… sur Twitter vues les infos et vu mes followers (vous en gros) alors que sur FB ce sera plus “perso” en règle générale.
Mais c’est vrai qu’au jour et à mesure des mois, je m’aperçois que mon utilisation de Twitter est de plus en plus anecdotique, des tweets automatiques (instagram, runtastic, etc…), une râlerie par-ci par-là. Cela dit à ce tarif, sur FB c’est guère mieux. De toute façon entre les postures qui font que les discussions sont au choix sans fin, soit inexistante (soit ton post/tweet passe complètement inaperçu dans le flux des autres choses, soit il est élégamment snobé pour éviter de polémiquer, parfois dans le vide je le concède).
Bref, je commence déjà à entrevoir la fin d’une certaine forme des réseaux sociaux dans mon usage. FB n’est quasiment plus utilisé que dans ses fonctions messenger (qui permet de converser à 2 ou plusieurs, assez proche de Twitter, sans la limite des 140 caractères, sans parasitage et de manière privée) et groupes (pour organiser des soirées, discuter entre gens connus et inconnus sur des thèmes précis, un forum en gros…)

Je ne l’utilise pas en continu, mais dès que je trouve un moment, je remonte ma TL pour regarder ce qui s’est passé genre la dernière heure. Je poste peu et RT plus que je ne poste, et comme beaucoup, j’ai du pro, du pas du tout pro, de l’info généraliste et du bon plan qui traîne dans mes followings.