Cinema, cinema

Bon j’ai chercher, j’ai rien vus qui ressemblais a ce thread (meme si ce genre de truc est connus).

Quelque remarque sur le monde merveilleu du cinema:

Avec un rideau, on peut fabriquer une très belle robe. Cest facile. Nimporte qui peut le faire, même sil ny a pas de machine à coudre dans la pièce.

Quand quelquun est nu au lit avec son chéri, ce nest pas du tout un problème sil se lève en emportant tous les draps pour se couvrir tandis que lautre reste à se cailler hors-champ.

Un fils ou une fille rebelle porte toujours un piercing dans le nez. Sinon, ce nest pas un rebelle.

En cas de barbecue, lhomme doit toujours porter des chaussures bateau, un short et une chemise à fleurs. En option arrivent ensuite la canette de bière et la pique à saucisses.

Même un homme qui grandit dans la jungle tient à se fabriquer un mini-slip qui dissimule la marchandise. Par peur de choquer les singes autour, sans doutes.

Une femme qui habite la province nest pas branchée mode. Elle ne connaît que les tailleurs en lin vert deau et les robes à fleurs achetées sur le marché. Car cest bien connu, le catalogue APC narrive pas jusqu’à Grenoble - la faute du facteur, probablement.

Et il ne doit pas non plus y avoir de Séphora en province parce que les femmes, là-bas, ne sy maquillent jamais.

Les étudiantes étrangères aiment se déshabiller et montrer leurs seins pour un oui ou un non. Surtout si elles sont anglaises (dans un film français) ou suédoises (là, cest international).

Quand une femme découvre que son mari la trompe, elle n’appelle pas un avocat pour demander le divorce mais brûle tous les vêtements de son futur ex et se fait couper les cheveux très très courts - est-ce un signe que la mésaventure l’a rendue lesbienne ?

Quand une fille pique une chemise à son mec dans son armoire, cest toujours pile-poil la bonne taille - pas trop court, bien sûr, mais jamais trop long et jamais trop large aux épaules.

Tout étudiant en art plastique fauché habite dans un loft de rêve mais porte des vestes en tweed miteuses.

A propos d’étudiant en art : si les mecs portent des vestes en tweed, les filles, elles, retiennent systématiquement leur chignon avec un crayon ou un pinceau - tellement plus pratique qu’un élastique.

Une experte en fission atomique est nécessairement super bien roulée avec des lèvres archi pulpeuses.

Le matin, une femme se lève parfaitement maquillée (un soupçon de gloss et un peu de fard à paupières) et coiffée (lépi du matin et les cheveux emmêlés ne sont quun produit de limagination).

Avant daller se coucher, les femmes aiment se brosser les cheveux pendant dix minutes assises devant leur commode, pendant que leur mari bouquine au lit.

Quand une mère donne sa robe de mariée à sa fille, qui lessaie devant un grand miroir en pied, il ny a pas de problème, cest toujours la bonne taille, même si toutes les deux nont pas du tout la même morphologie.

Pas dinquiétude pour celle qui se coupe furieusement les cheveux avec des ciseaux de cuisine dans un accès de colère : la scène suivante, elle se retrouvera toujours avec un carré très bien coupé.

Quand une fille décide de se raser les jambes, celles-ci sont toujours déjà parfaitement épilées.

Dailleurs, une fille peut passer trois mois à courir dans la jungle, son t-shirt sera sûrement déchiré, mais ses jambes, elles, nauront pas un poil à lhorizon.

Quand une fille est seule chez elle, elle perd automatiquement tout sens de la dignité, et traîne en vieux pyjama en pilou avec des imprimés infantilisants (nounours, moutons, coeurs), un chouchou dans les cheveux, des chaussettes de sports difformes et une robe de chambre de grand-père à carreaux. Car c’est bien connu, les jolis pyjamas n’existent pas.

Toute fille possède dans son placard de quoi imaginer les plus folles tenues de soirée devant sa copine morte de rire, et sur un rythme denfer - y compris un bandeau en plumes dIndiens et un blouson en lamé argent.

Une fille à lunettes est forcément un freak ou un thon. A moins quelle ne les enlève et quon nen parle plus, mais vraiment, plus du tout.

Il suffit de toutes façons denlever ses lunettes pour passer du statut de thon à celui de bombe.

Et puis, si vous êtes un sauveur de lhumanité en collant bleu (mettons, Superman), il suffit dune paire de lunettes pour être complètement méconnaissable (comme Clark Kent).

Pour reconnaître une fille funky , c’est simple : elle porte du vernis bleu, des débardeurs avec les bretelles du soutien-gorge qui dépassent et du khôl ultra noir autour des yeux. Oh, et bien sûr, elle mâche du chewing-gum en permanence, la bouche ouverte.

Il nest pas incompatible dêtre complètement fauchée et dêtre habillée de toute la dernière collection Céline.

Quand un homme offre une bague à la fille de ses rêves alors quil la connaît à peine, cest toujours la bonne taille.

Quand on prépare sa valise pour partir en voyage, il suffit dattraper les trois premières piles qui viennent dans le tiroir et, au hasard, quatre cintres consécutifs dans larmoire. Ce nest pas la peine de sembêter à réfléchir à assortir des tenues, et encore moins à se demander quel temps il fera.

A linverse, quand on se trimballe une valise dans la rue, cest chouette, elle est toujours vide (ça se voit à dix mètres, parce que ça demande un vrai effort de soulever une valise pleine…)

Une brosse à cheveux ne sert nullement à se coiffer mais à improviser un micro pour chanter devant sa glace en play-back.

Même sous des trombes de pluie, le maquillage ne coule pas. Parce que toutes les filles songent à acheter des produits waterproof hyper résistants. Dailleurs, même un plongeon toute habillée dans la piscine est possible.

Une femme avocate ou médecin porte toujours des lunettes. Mais elle ne les garde jamais longtemps sur le nez puisquelle les brandit à la première occasion pour souligner son propos. Sans même se cogner dans le premier poteau qui passe - ce qui est un exploit, pour une vraie myope !

Méfiez-vous : si un homme porte une redingote en cuir noir, une boucle d’oreille et des bottes de moto c’est, au choix, un dealer ou un vampire - et pas simplement un mec qui a dix ans de retard en matière de mode.

On peut faire du patin à glace à New York par moins 10 degrés en ne portant qu’un pull de laine riquiqui sans risquer la mort subite.

Et bien sûr : les filles nont pas de cellulite.

Je ne sais plus dans quel film ricain j’ai vu ca, c’etait pas le Fugitif, ni US Marshalls, mais c’etait un film du meme genre.
Le “mechant”, poursuivi par les flics, envoie un e-mail. Les flics s’en apercoivent. Reflexe des flics:
“Appelez Internet! On va essayer de le localiser!”
Le film datait de 95-96, ce qui n’excuse rien.
Mais j’en rigole encore je dois dire…

Quelques trucs redondants au cinéma :

  • il pleut toujours quand un personnage est triste et pleure tout seul
  • un simple coup (de pied, de fusil, etc…) dans l’écran et "merde, toutes les données sont perdues :wink: "
  • taper très vite sur un clavier avec l’air d’un expert fait toujours bouger le curseur de la souris.

C’est hachement bien 1941…
“Amenez moi a Tokyo!.. L’empereur est chez lui?”
Hollywood!

Allez, une anecdote cine stupide: tout lemonde a vu Les Incorruptibles de de Palma je pense. Tout le monde se rappelle que Kevin Costner decouvre que Niti a tue Sean Connery en voyant l’adresse sur la boite d’allumettes du tueur, moment fort du film…
Simple question: pourquoi Elliot Ness s’allume-t-il une cigarette a ce moment la du film? Il n’est pas fumeur! Il en a pas allume une du film, meme quand ils etaient en planque pendant des heures (un cigare a un moment, mais le cigare, ca compte pas, c’est festif…).
Et il s’allume comme par hasard sa premiere cigarette a ce moment la du film, avec le paquet d’allumettes de FranK Nitti qui incrimine celui-ci…
Je me demande quand meme si on se foutrait pas un peu de notre gueule…
Ceci dit, j’adore ce film.

excellent ce film !!!
trop longtemps que je l’ai pas vu !!

Qui a vu 1941?
Avec Belushi et Ackroyd?
Trop méconnus mais trop marrant, avec la chaudasse qui ne peux prendre son pieds qu’en avion, terrible! :wink:

Bonjour je m’appelles Karl, je suis un expert !

[quote]"Vous avez des problèmes avec votre câble? Je suis un expert.

  • Mon dieu Jeffrey, je vous laisse imaginer la suite.
  • Il répare le câble?" ;)[/quote]Exactement Néo :slight_smile: (the Dude is in da house).

[Edité le 2/4/2003 par Kasper]

Edward Norton est au chiotte au debut de Fight Club.

[quote]Autre chose, aussi, quand il y a une fuite d’eau, lorsque le plombier arrive (d’ailleurs, il arrive extrêmement rapidement) la fille est souvent à poil et ils se parlent à peine qu’ils sont déjà en train de…Ahem, me suis un peu égaré là. :([/quote]"Vous avez des problèmes avec votre câble? Je suis un expert.

  • Mon dieu Jeffrey, je vous laisse imaginer la suite.
  • Il répare le câble?" :smiley:

[quote]ouais mais meme avec un bielle (ortho ???) en moins, ils arrivent quand meme a semer la police, et la voiture attends d’etre à l’arret pour tomber en épave :slight_smile: (c mon film culte, on me la fait pas :smiley: )+3000 points dans mon estime, Donjohn (juste t’as oublié le looping arrière pour esquiver les Nazis :wink: ).

edit : + au lieu de - (oui, ça change plein de trucs)

[Edité le 2/4/2003 par Neomattrix]

[quote]et les Blues Brothers ont une panne d’essence.[/quote] ouais mais meme avec un bielle (ortho ???) en moins, ils arrivent quand meme a semer la police, et la voiture attends d’etre à l’arret pour tomber en épave :slight_smile: (c mon film culte, on me la fait pas ;))

…et puis lorsque les gens sont au téléphone, avant de raccrocher ils ne se disent que rarement : ‹ au revoir, à bientôt, merci d’avoir appelé, on se fait une bouffe ?, etc ›.

Autre chose, aussi, quand il y a une fuite d’eau, lorsque le plombier arrive (d’ailleurs, il arrive extrêmement rapidement) la fille est souvent à poil et ils se parlent à peine qu’ils sont déjà en train de…Ahem, me suis un peu égaré là. :slight_smile:

[Edité le 2/4/2003 par Kasper]

Y’en a encore plein :

Si tu es un soldat, tu ne mourras pas, sauf si tu commets la FATALE erreur de montrer à un ami la photo de ta femme et de ton-bébé-que-t’as-jamais-vu-mais-que-tu-guideras-comme-un-bon-père.

Dans les films de kung-fu, il faut pas s’inquiéter si le héros affronte 100 ennemis, ils iront chacun leur tour se faire exploser la gueule (ou à 2 pour plus de classe).

Quelque soit le niveau de protection d’un PC, n’importe qui trouve le mot de passe en 3 secondes (souvent le nom du fils-ami(e)-femme mort(e) ).

Tout peut être bousillé dans un vaisseau spatial, mais la gravité artificielle tiendra toujours.

Les rares fois où on peut reconnaître l’OS d’un ordi, c’est un Mac (sauf dans « The World Is Not Enough », où la bombe dans le pipeline tourne sous Windows CE (VÉRIDIQUE! Y’a un énorme logo :slight_smile: )).

Si un garde entend du bruit, il y aura TOUJOURS un chat qui arrive pour sauver le héros (à croire qu’il a un chat tout prêt dans sa poche).

Ah, et puis Frag-Zero, Travolta va aux chiottes dans « Pulp Fiction » (mais il se fait tuer, OK), Nicole Kidman y va dans « Eyes Wide Shut », et les Blues Brothers ont une panne d’essence.

[Edité le 2/4/2003 par Neomattrix]

haha pas mal
des lieux communs sur les films en fait mais bon se serait chiant tout de meme de voir des films avec que des gens normaux et puis si il fallait tout filmer enfin bref… dans ce cas tu regarde tes voisins et en observant bien tu vas t’eclater … c’est tous des malades en fait , si si j’vouldis

Je ne sais pas si vous avez remarque, mais visiblement, dans les cuisines, aux Etats Unis, la lumiere ne marche pas. Ben oui, c’est opur ca que, la nuit, les personnages se contentent de la lumiere du frigo pour eclairer la piece. (sic)

Ce que je prefere c’est les polars. Surtout ceux ou le meilleur inspecteur de la brigade attend d’etre suspendu avant de resoudre l’enquete. D’aillleurs, son superieur est oblige de le suspendre, sinon il sait que notre heros n’arrivera pas a resoudre l’enquete. Sans doute parce que son collegue va prendre sa retraite a la fin de la semaine, ou se faire tuer vendredi a 17h30 au moment ou il allait mettre un PV…

Trop bien les films americains… :stuck_out_tongue:

Mouais, facile, en plus le cinéma n’a jamais dit qu’il imitait la réalité!! :stuck_out_tongue:

Et puis un film de SF avec des combats spaciaux où il n’y aurais ni son ni explosion, ca serait bien chiant.
Comme un film d’action ou le mec qui se prends une balle s’effondre sur lui meme au lieu de partir 3 metres en arriere.
Plus de John Woo et ses chargeurs de 300 balles non plus!

Je vous le laisse ce cinéma là, on dirait un film francais!! :wink:
(CF les nuls et leurs superbe sketck avec Jugnot, le spécialiste des effets normaux! :smiley: )

Et jamais, Ô grand jamais, personne ne va pisser… sauf si c’est pour se faire tuer dans les chiottes.

Panne d’essence ? Pfff…

[quote]Et bien sûr : les filles nont pas de cellulite.[/quote]Ca dépend des films … :smiley:

[quote]Ah, ouais, aussi, ne surtout jamais ouvrir ou fermer sa voiture à clé… Ca doit servir à quelque chose puisqu’ils ne le font jamais…[/quote]Ce truc putain, à chaque fois je le remarque et ça me saoule :stuck_out_tongue: , c’est limite si on laisse pas la clé sur le contact avec une pancarte : « Servez-vous ».

Sinon je remarque aussi souvent les bugs de la SF, qui sont flagrants parfois, genre le son dans l’espace, ou naviguer d’une galaxie à une autre en 3sec… Fort quand même. (Merci Mr Kubrick ;))

D’ailleurs ils ont jamais de problèmes de stationnement… même quand le film se passe à Paris… :casstet:

Dans le meme genre: dans une bataille (qu’il y est 1000 personne ou 5 impliquer), c’est toujours la camp avec le moin de personne qui gagnera.

Wild