Creation d'icone

Vous utilisez quoi pour faire des jolies icones de qualites ? J’ai un programme la c’est iconeedit2 ou un truc dans le genre.

Mais j’ai une joli icone. Je l’ouvre. Ca me la transforme en moche et pixelisee…

Axialis Icones Workshop 5.0 (trial)

en fait je mes icones sous photoshop en .png, ensuite je passe sous Icones workshop

on dit UN icone

bordel
Ce message a été édité par Titan le 07/04/2004

Titan : tu recommandes quelle taille pour UN icone ?
Si tu as des conseils, n’hésite pas; ça peut intéresser des gens. Genre comment éviter que ça pixellise …
Pour info, quand j’avais essayé de faire des icones j’avais utilisé GIF Movie Gear, conseillé par Brisco.

[quote]on dit UN icone[/quote]C’est sûr ça ?
J’ai toujours été persuadé qu’on disait une icone, comme lorsque l’on parle de l’icone religieuse par exemple.

J’ai trouvé ça:
1971 : création de l’icône informatique : elles sont utilisées par Alan Kay lors des premières expérimentations de l’ordinateur Alto et du langage de programmation SmallTalk, au Palo Alto Research Center de Xerox. Au départ, il s’agissait de faciliter la communication visuelle lors de sessions de travail en affichage partagé avec des étudiants japonais. De la même façon que l’icône religieuse “incarne” plus qu’elle ne “représente”, l’icône informatique fonctionne comme une “révélation” qui sert d’interface entre un utilisateur et un message / un logiciel / un site web : il s’agit d’un raccourci.

Ils en parlent bien au feminin là aussi.

[quote][quote]on dit UN icone[/quote]C’est sûr ça ?
J’ai toujours été persuadé qu’on disait une icone, comme lorsque l’on parle de l’icone religieuse par exemple.

J’ai trouvé ça:
1971 : création de l’icône informatique : elles sont utilisées par Alan Kay lors des premières expérimentations de l’ordinateur Alto et du langage de programmation SmallTalk, au Palo Alto Research Center de Xerox. Au départ, il s’agissait de faciliter la communication visuelle lors de sessions de travail en affichage partagé avec des étudiants japonais. De la même façon que l’icône religieuse “incarne” plus qu’elle ne “représente”, l’icône informatique fonctionne comme une “révélation” qui sert d’interface entre un utilisateur et un message / un logiciel / un site web : il s’agit d’un raccourci.

Ils en parlent bien au feminin là aussi.[/quote]
C’est quoi ta source au fait ?
Moi, sur médiadico, j’ai trouvé ça:

> icone ou icône
(n.m. ou n.f.)
[Ling., Inform.] Se dit d’un signe qui entretient une similitude avec ce qu’il désigne: une onomatopée est une icone.

Ouais, je sais, ça fait grave pas avancer le débat. Mais pour moi, c’était une icone religieuse et un icone où tu cliques… Mais c’est peut-être pareil que pour “après-midi”, un mot euh… hermaphrodite ?