[Critique] Moon

N’ayant pas trouvé de thread dédié à ce film, je me charge d’en créer un.

Moon, de Duncan Jones.

J’étais très impatient de le voir et après plusieurs rendez-vous manqués avec les salles obscures, j’ai finalement réussi à y jeter un oeil hier soir.

Le pitch ? Sam Bell, un gars seul, sur la Lune, employé par une corporation chargée d’y extraire de l’Helium-3, nouvelle ressource qui cartonne sur la planète bleue. A quelques jours de son retour sur Terre après une période de trois ans (avec pour seul compagnie un robot “à tout faire”), Sam commence à halluciner. Il voit des gens. Jusqu’à provoquer un crash en véhicule lunaire alors qu’il s’apprêtait à réparer un “harvester”.

Je balance le reste sous spoiler pour ne rien gâcher à ceux qui ne l’auraient pas encore vu…

[spoiler]Je n’irai pas par quatre chemins, j’ai été énormément déçu. Les premières minutes du film sont réellement alléchantes : réalisation sobre mais soignée, musique envoûtante du fantastique Clint Mansell, ambiance très 2001, j’étais prêt à prendre une claque.

Sauf que non.

Ce que je lui reproche ? En dehors de la musique et l’excellente performance de Sam Rockwell, absolument TOUT.

Déjà, l’intrigue ne tient pas la route une seule seconde. On essaie de nous faire croire que pour exploiter le précieux Hélium-3, la compagnie trouve qu’il est plus économique de générer une armée impressionnante de clones et de monter une histoire abracadabrante à base de souvenirs fabriqués, de communications directes impossibles avec la Terre et autres tarabiscotages invraisemblables. Rien que ça, ça vous plombe le film. On n’y croit pas une seule seconde et cette base sonne atrocement faux, empêchant quiconque doté d’un peu d’esprit logique de se plonger dans l’intrigue.

Sérieux quoi… Alors que manifestement, la technologie est suffisamment avancée que pour fabriquer un robot doté d’une IA relativement impressionnante (capable de semblants d’émotion), on essaie de nous faire avaler qu’il est impossible de concevoir des machines capables de gérer la récolte de l’Hélium-3 de façon autonome, tout ça pour justifier le scénario. Non seulement c’est débile, mais ça flingue du coup tout l’intérêt du film.

Mais à la limite… Fermons les yeux et acceptons le précepte de base. C’est là qu’on se rend compte de l’autre gros problème de Moon : la narration est véritablement catastrophique. La première scène de rencontre entre les deux clones est dénuée de toute émotion forte. Quand Sam découvre son clone dans le véhicule accidenté et le ramène ensuite à la base, ça lui en touche une sans bouger l’autre et il faut attendre une bonne vingtaine de minutes avant qu’il ne pose ENFIN la question au robot, de manière tellement détachée que ça plombe complètement l’effet.

Alors qu’il aurait été intéressant d’amener cette révélation sur l’histoire des clones de manière progressive et diluée, avec un vrai point culminant, Duncan Jones choisit de nous livrer la clé de l’énigme dès le premier tiers du film, de façon très plate, pour enchaîner ensuite sur une suite de scènes inutiles et parfois même complètement ridicules. Genre la partie de ping-pong pour montrer à quel point les effets spéciaux sont trop cool, Sam Rockwell joue contre lui-même, OLOL. Parce que bien sûr, quand on envoie un mec seul sur la Lune, on prend la peine de lui filer aussi une table de ping pong pour qu’il joue avec… euh… bah avec personne en fait, nan, vraiment, c’est logique et pas du tout gratuit.

Le reste est malheureusement à l’avenant et la “réflexion” sur la nature de clone, sur l’esclavagisme déguisé, tout ça passe complètement à la trappe pour ne laisser que des dialogues insipides et sans réelle portée morale.

Bref, grosse (voire énorme) déception pour ma part. Rien ne fonctionne dans ce film, même pas la trame de base. Restent la performance de Sam Rockwell et la musique de Clint Mansell, mais ça fait bien peu de choses au final et ce sont 90 minutes de ma vie que je ne reverrai jamais.

Je ne comprends même pas que toutes les invraisemblances que j’ai relevé sans forcer, personne n’ai tiqué et ne le lui ait fait remarquer au moment où il a essayé de vendre son projet à un studio, tellement ça crève les yeux que ça ne tient pas debout une seule seconde. Et je ne parle même pas des critiques dithyrambiques que j’ai du mal à comprendre. Si au moins cette intrigue bancale avait pu servir à proposer une réflexion intelligente sur le sujet, pourquoi pas. Mais même pas.[/spoiler]

Déçu. Très déçu.

Alors, après, peut-être que je n’ai rien compris, peut-être que j’ai loupé l’essentiel, mais pour moi, c’est un ratage sur toute la ligne. Si vous l’avez vu, je serais curieux de savoir ce que vous en avez pensé…

Ben si tu peux les revoir quand tu veux, ces 90 minutes, si tu chopes le DVD :smiley:

[quote=“Faskil, post:1, topic: 50392”]J’étais très impatient de le voir[/quote]Peux-tu nous dire pourquoi tu attendais ce film en particulier ? Je ne vois rien de spécial sur sa fiche IMDB.

Deux raisons : la bande-annonce et le projet de manière générale étaient assez intrigants (j’avais cru y percevoir un peu de cette SF philosophique que j’apprécie tant) et puis globalement, les critiques sur les sites que j’ai l’habitude de lire étaient excellentes.

:smiley:

Ouaip et tu pourra même dire « j’ai déja vu ca… » avec un air intrigué a la Keanu Reeves :smiley:

(j’me pose la question: il peu ban du site Faskil? :slight_smile: )

Vu dans l’avion le mois dernier avec l’espoir de retrouver une forme de Solaris. Ben non en fait. Je suis d’accord avec Fask’ qui exprime clairement ce que je ressentais diffusément.
Ce qui m’a le plus gêné est véritablement le procédé narratif très lent, sans montée du suspense, qui semble prendre le parti d�??ignorer totalement les attentes du spectateur.
Et puis je comprends bien que le scenario impose que tout tourne autour du personnage unique principal, mais sur la longueur totale du film, j�??en suis venu à regretter de ne pas voir d�??autres têtes de temps en temps.
Quant aux avanies du scénario, pour moi, le pompon restera cette histoire absurde d�??antenne de télécommunication qui brouille les émissions depuis la Terre. La, j�??ai eu la certitude d�??être pris pour un con.
Point positif, en revanche : comme un bon vin qui ne fait pas mal a la tête le lendemain, Moon m�??a permis de m�??endormir paisiblement dans mon siège et ne m�??a laissé strictement aucun souvenir par la suite, jusqu’à ce post. Il n�??a donc pas d�??effet nocif sur le long terme.

Et ainsi tu n’as pas perdu 90 minutes, mais tu as pu te recharger pour faire la nouba à ton arrivée… quoique… non :smiley:

Merci beaucoup Fask’ pour les 8�?�50 que tu viens de me faire économiser. Moi aussi j’attendais de voir ce que ça pouvait donner. Visiblement ça donne envie de se barrer de la salle.

Han la déception. J’en attendais énormément pourtant :smiley:

Ah ben pareil que Mister_Moi…
Super dommage…

[quote=« Shiriu, post:7, topic: 50392 »]Vu dans l’avion le mois dernier avec l’espoir de retrouver une forme de Solaris. Ben non en fait. Je suis d’accord avec Fask’ qui exprime clairement ce que je ressentais diffusément.
Ce qui m’a le plus gêné est véritablement le procédé narratif très lent, sans montée du suspense, qui semble prendre le parti d�??ignorer totalement les attentes du spectateur.
Et puis je comprends bien que le scenario impose que tout tourne autour du personnage unique principal, mais sur la longueur totale du film, j�??en suis venu à regretter de ne pas voir d�??autres têtes de temps en temps.
Quant aux avanies du scénario, pour moi, le pompon restera cette histoire absurde d�??antenne de télécommunication qui brouille les émissions depuis la Terre. La, j�??ai eu la certitude d�??être pris pour un con.
Point positif, en revanche : comme un bon vin qui ne fait pas mal a la tête le lendemain, Moon m�??a permis de m�??endormir paisiblement dans mon siège et ne m�??a laissé strictement aucun souvenir par la suite, jusqu’à ce post. Il n�??a donc pas d�??effet nocif sur le long terme.[/quote]
Pareil, vu dans l’avion, je me suis endormi devant et franchement je pensais que c’était un vieux film style série B, clairement pas un blockbuster :smiley:

Bon, ben je me réserve pour un autre film, du coup. Snif.

… ou comment casser en une petite phrase innocemment assassine! Tu m’as bien fait rigoler… :smiley:

Mon avis à deux balles:

J’ai été très déçu par le scénar’ moi aussi, mais comme je suis (trop) bon public, j’ai quand même trouvé le film très sympathique.

Le problème c’est qu’avant de le voir, j’ai bavé comme un porc devant la bande-annonce, je me la repassais en boucle en sautant sur ma chaise, etc… Bref ce fut une groooosse déception même si j’ai trouvé le film fort potable finalement.

Vu aussi parce que bien que vous le descendiez tous en flèche j’étais intrigué.

Effectivement l’intrigue ne tient pas de bout à cause du postula de départ trop bancal.
Dommage parce que il y avait de quoi faire un excellent film.

Quand à la révélation qui arrive trop tôt dans le film, j’en avais carrément conclu qu’il y avait quelque chose d’autres de plus profond plus tard … ben non en fait.

Je dirais pas que je suis déçu puisque j’en attendais rien de spécial, mais par contre, comme vous tous j’ai trouvé que ça tombait à plat.

conclusion 1 : pas si évident de construire une trame qui se tient.
conclusion 2 : une trame solide est une bonne base.
addon à la conclusion 2 : sans bonne base on a beau bien faire par la suite, tout se casse la gueule.

Moi j’ai très apprécié.
J’avais rien lu sur ce film avant de le voir donc je savais pas trop à quoi m’attendre.
Finalement, même si il est pas extraordinaire, j’ai passé un très bon moment.
Mais bon, j’aime particulièrement ce genre d’ambiance :smiley:

Dans le même genre (mais encore mieux), je conseil Cargo.
C’est un film suisse (mais allemand en VO) qui paye pas de mine comme ça mais ça a été une grosse surprise.
On devine assez rapidement où le film veut en venir mais j’ai trouvé la réalisation impeccable.
Il y avait certaines scènes ou j’étais scotché :smiley:

Pour ceux qui connaissent pas, il y a aussi Sunshine dans la même catégorie.

Bien entendue, faut voir tout ça en HD sur l’écran qui va bien :slight_smile:

Bah pareil, pas du tout apprécié le film. L’histoire m’a tenu jusqu’au bout mais alors zéro émotion. Une déception.

Tiens, j’ai enfin vu ce film… et, euh… ben j’ai pas ete autant traumatisé que Faskil, mais c’est vrai que ca casse pas 3 pattes a un canard. Je comprends pas trop comment ce film peut se retrouver sur des listes des 10 meilleurs films de sci-fi… enfin bon.