[Critique] Prometheus

Nouveau film de Ridley Scott, attendu à la fois pour son réalisateur et son univers. Prometheus a fait bien des promesses. Réussit-il à les tenir?

[center]

[/center]

C’est dans les vieux pots…

Une héroïne, un noir, un cyborg, un traitre, le tout enrobé dans un univers de dark sf.
La recette est reconnue et largement usée. Mais quand c’est Ridley Scott ( Alien, Blade Runner …) à la réalisation pour un « préquel » à son propre film, on est partagé entre une excitation intense et la peur d’un ratage intégral comme l’industrie du cinéma sait nous offrir (oui Georges c’est toi que je regarde, ne te cache pas).

Le budget est énorme (130 millions), les premières bandes annonces titillent la fibre nostalgique des amateurs de Ripley à coups de bruits biens connus, bref le film a l’air alléchant.

Tout ça pour ça ?

Et pourtant. Si dès les premières images, la qualité de la photographie et des SFX saute aux yeux et plaque au siège – normal vu le budget- c’est pour mieux s’y endormir. Entre personnages stéréotypés et situations attendues et revues, rien ne fonctionne. Même le design global s’éloigne de ce que l’on a pu connaitre de l’univers pour tomber dans quelque chose de trop aseptisé.

Ridley Scott distille certes quelques pépites pour le fan service, mais globalement… On s’ennuie ! Le scénario entre hommage appuyé et ajout ambitieux à l’univers, se perd dans trop de circonvolutions inutiles qui plombent lourdement le rythme.

De même au jeu des comparaisons que tout fan qui va voir le film ne manquera pas de faire, Prometheus est perdant sur quasiment tous les points (à part le domaine des SFX, et encore). L’héroïne (Noomi Rapace, toujours aussi belle), n’arrive pas à faire oublier Sigourney Weaver, malgré une présence forte à l’écran. Le reste du casting est quant à lui complètement en retrait.

Tout n’est pas à jeter, quelques scènes, bien trop courtes malheureusement, parviennent à rappeler à tous que le réalisateur a un talent indéniable pour filmer l’action et l’horreur. Mais on reste tout de même sur sa faim. Et au moment où le film se termine on ne peut que se demander « Tout ça pour ça ? »

Film correct malgré tout, Prometheus souffre grandement de la comparaison avec ses grands frères. Même s’il en reprend l’univers, il décevra les fans qui veulent voir un Alien nouvelle génération. Pour les autres, le scénario pataud risque d’en rebuter plus d’un. Soyez prévenus.

Je suis assez d’accord.
Quand je suis sorti de la salle, j’étais dans l’optique “pas-mal-plus mais pas au delà”. Les quelques clins d’œil aux fans m’avaient fait oublier les raccourcis scénaristiques (genre des trucs expédiés en 25 secondes et 3 lignes de dialogues). Au bout de quelques heures j’en suis arrivé à “pas mal mais sans plus”.
J’ai eu zéro angoisse à part dans UNE scène.

Tain c’est decevant tout ca… :frowning:

Bon je ne suis pas trop d’accord avec les 2 au-dessus, mais il est tôt est j’ai passé du temps à écrire ça hier donc je vous y renvoie : http://www.senscritique.com/film/prometheus/3651293436415590/critique/ghadzoeux/
Je reviendrai sur le sujet pour plus de blabla plus tard :slight_smile:

Oui alors c’est pas mon habitude, mais là, je ramène ma fraise pour vous faire part de mon avis totalement opposé aux commentaires précédents.

Pour poser le contexte, je suis plutôt du genre très exigeant et je sors rarement enthousiasmé par un film. En SF, le dernier en date (de mémoire) était Sunshine. Ok, je peux comprendre que ce ne soit pas une référence pour tout le monde…
J’ai naturellement vu les Alien et toute la tripotée de film de Ridley Scott…

En allant voir Prometheus, j’espérais voir certaines choses, avoir des références à d’autres mais aussi et surtout, voir quelque chose de nouveau… Et je n’ai pas été déçu. M. Scott maitrise parfaitement son art (SF Blockbuster), c’est à mon avis extrêmement bien équilibré au niveau rythme, histoire, design… Et techniquement, le film est parfait. On en prend plein les yeux et les oreilles, mais pas trop. L’histoire se pose de temps en temps, mais pas trop. On apprend des trucs, mais on veut toujours en savoir plus… Bref, c’est vraiment… maitrisé.

Ok, on pourrait lui repprocher une certaine « facilité » avec sa ré-utilisation d’éléments qui ont déjà fait leur preuve (la plus évidente étant la rage de vivre de Sigourney/Elizabeth ou du bishop qui perd la tête), mais que c’est bon !

J’ai pas le temps de développer plus, mais vraiment, je ne me suis pas ennuyé. :slight_smile:

Très bon film de SF pour moi, donc.

PS: Je viens de lire la critique de Ghadzoeux, et je le rejoins globalement (sur Avatar également). Les raccourcis ou facilités qu’il évoque sur le déroulement du scénar m’ont aussi un peu surpris, mais je me suis dit qu’il n’avait pas vraiment d’importance et que c’était « explicable » dans la mesure où on a l’impression que le film se déroule en « live » et que les acteurs, comme les spectateurs, n’ont pas vraiment le temps de se poser et d’analyser froidement la situation (et ses quelques abérations apparentes). On pourrait presque croire qu’ils ont également passé 2h seulement sur la planète. Le rythme est tellement bon qu’on passe à autre chose en se disant, "ouais bon, ok, là il aurait quand même pu se deman… … ! ouaaaaa le géant qui revient, trop cool… OO).

De plus, c’est une expédition « scientifique » certes, mais à fonds (et objectif) « privés »… Et vu que le count down pour le vieux tournait, personne n’avait pour consigne de prendre son temps à s’arrêter sur des détails.

J’ai plutot bien aimé. A noter que ce n’est pas le même vaisseau que pour alien car ce n’est pas la même planète (LV 426 et LV-223). Mais les connexions sont là.

Par contre, si j’ai parfaitement reconnu l’ecosse dans la séquence d’ouverture, je ne l’ai pas comprise.

Et pourquoi ce film n’est visible qu’en 3D qui n’apporte absolument rien (sauf de l’inconfort). J’étais à la limite de ne pas aller le voir…

dispo en 2d a ugc bercy par exemple pour les gens sur paris

Aux halles aussi dispo en 2d. (ya 2 salles)

Dans quasi tous les UGC, en fait :wink:

Vu, et moyen bof. J’ai envie de dire le très connu « tout ça pour ça? ». Des incohérences logiques, techniques, petits faux raccords, pose plus de question qu’il n’y répond et autres impressions lostiennes. A avoir vu, sans hésitation, mais juste pour dire qu’on l’a vu.

Ouch, ce navet.
Le seul truc positif dans le film ce sont les FX et la bande son.
Je sais même pas par où commencer.

Des incohérences partout, des personnages sans charisme, des acteurs qui jouent mal (La VF aide pas), des dialogues niait …
J’ai eu l’impression de suivre un patchwork de scènes sans ciment pour coller le tout.

La scène du trailer TED n’est pas dans le film est c’est pourtant ce que j’ai pu voir de mieux.

Pour tout vous dire, je préfère de loin le premier AvP (et c’était pas forcément un modèle du genre).

Mince…

[quote=“Le-Captain, post:9, topic: 53536”]
Vu, et moyen bof. J’ai envie de dire le très connu “tout ça pour ça?”. Des incohérences logiques, techniques, petits faux raccords, pose plus de question qu’il n’y répond et autres impressions lostiennes. A avoir vu, sans hésitation, mais juste pour dire qu’on l’a vu.
[/quote]Voilà qui résume bien mon sentiment. C’est surtout les incohérences qui cassent tout, quand on décortique un peu, on a presque l’impression qu’il n’y a que ça. C’est dommage parce que c’est beau quand même. Concernant la bande son je n’ai pas aimé le petit thème musical qui revient régulièrement, ça m’a fait penser à des films comme Superman et ça ne colle pas trop à l’ambiance…

J’avais prévenu! :slight_smile:

Je parlais de la bande son (mixage, gestion des différentes source, rendu des explosions, les basses, …). La BO est inexistante mais en même temps celle des aliens ne m’a jamais marqué.

J’ai trouvé quelques sons d’ambiances pas mal et bien dans l’esprit Alien, mais ce gimmick qui revient sans arrêt m’a bien saoulé.

Pour ma part bien aimé, meme si effectivement il souleve beaucoup de questions. Au moins il répond à la question « d’ou viennent les aliens »

Sinon clairement le géologue est inutile au possible; Pour moi c’était le détail qui était genant (j’ai détesté son intervention avec le biologiste)

Et d’ailleurs parmis les questions sans réponses, comment/pourquoi revient-il à la ‹ vie › ?

Sinon sur le film de façon générale, c’est quoi le rapport avec la premiere scene ? c’est juste pour montrer le pouvoir du liquide noir ?

Et on est d’accord que les ingénieurs, lors des premiers hologrammes géants, fuient qqchose ? alors pourquoi se réfugier dans la pyramide avec plein de vases noirs dedans ?

Surement plein d’autres questions à venir :slight_smile:

Et j’ai halluciné, mais je crois avoir lu sur GZ que ce film était le préquel 1/2 à alien ? qu’en est-il ?

Oh, et dans la salle au vase, si vous faites gaffe aux fresques, on peut voir un Alien de Vitruve.
Petit détail qui m’a frappé.

Et puis, les Aliens existaient avant 2093, sinon ce sera pas raccord avec AvP (le problème d’avoir des films perraves dans une continuité ^^)

Et pourquoi les vases sont posés comme ça dans la salle aux vases ? Et pourquoi les autres réagissent pas ? Et d’où viennent les ‘animaux’ ? Et pourquoi avoir embauché le scénariste de Lost ?

Je crois que l’on peut poser une question qui commence par pourquoi par minute de film…

Et pourquoi dans le générique c’est écrit que les films sont la propriété exclusive de Weyland (building better worlds since 10.11.12) à la place de universal ou qui sais-je ?

Pour autant que je sache, la série des AVP n’est pas considérée comme canonique.

Je reviens du ciné et… je suis aussi sorti en étant un peu déçu.
Grand fan d’alien, je m’attendais à mieux mais cela reste un bon film de SF.

Pour une fois, j’ai trouvé la 3d assez bien utilisée (mettre en avant la profondeur de champ ou le HUD et pas 2-3 gimmicks pour t’en mettre plein la vue comme trop de films) même si préfère largement voir un film en 2d.

Pour moi, la scène d’ouverture prend place sur terre et représente la « création » de l’homme mais tout ça reste assez flou… De plus, cette scène prend place loin dans le passé vu le design complétement différent du vaisseau.

Le retour du géologue au vaisseau m’a fait clairement pensé à dead space :slight_smile:

J’ai passé un bon moment mais il me reste un arrière gout…
Mais ce m’a donné envie de me refaire les autres alien(s) :slight_smile:
(Si vous ne les avez pas, le coffret Blu-ray est à 30€ chez amazon, soit un peu plus du double de la place de ciné et donc beaucoup plus rentable :slight_smile: