[CRITIQUE]The incredible Hulk


Vu jeudi soir sans rien en savoir auparavant, cette nouvelle mouture du premier film, qui m’avait déjà beaucoup plu, m’a fait passer un excellent moment de cinéma d’action.
Dès les premières images, la façon de planter le décor m’a séduit, avec ce choix ambitieux de concentrer dans le seul générique toute la genèse du Géant Vert et la présentation des principaux protagonistes. Ca va vite, donne une sacrée dynamique aux première minutes du film et on se retrouve immédiatement transporté dans l’action.

Autant le dire tout de suite, un nouveau pas vient d’être franchi dans l’animation des personnages de synthèse: c’est pour le moment ce que j’ai vu de mieux en termes de scènes de combat, sans doute grâce au rendu très réaliste de la masse musculaire de la Bête et de ses interactions viriles avec son environnement.
Ensuite, et c’est presque plus important à mes yeux, j’ai trouvé que les effets spéciaux, pour excellent qu’ils soient, ont été délibérément mis au service du film, sans constituer une vitrine infographique érigée à la plus grande gloire des studios qui les ont fait naitre. Il en ressort une sobriété qui honore d’autant plus les choix esthétiques du réalisateur.
Ce sont peut-être des détails, mais ils m’ont frappé: l’hélicoptère qui décolle avec en fond un magnifique coucher de soleil, passe rapidement sur le ciel, sans en faire des tonnes, alors même que les couleurs à l’horizon, les lumières de la ville en contre bas auraient tenté plus d’un pour rajouter quelques couches de « Monsieur Plus » ripolinant la scène.
De même, la caméra ne s’appesantit presque jamais sur les gros bestiaux, qui sont au contraire toujours en mouvement, en interaction.

Tout n’est pas parfait et on n’échappe ni à certains passages obligés (la bataille finale avec la jolie fille en péril, le général autiste, accaparé par sa mission au sacrifice de sa vie familiale, l’histoire d’amour impossible…).

Et pour moi qui avais raté la scène post générique d’Iron Man, il y a ce moment assez jubilatoire, où apparait Tony Stark, qui évoque la création d’un groupe de super héros au général dépité par l’échec de son opération.

Enfin, je retiens cette scène que j’ai trouvée remarquablement jouée par Liv Tyler, au moment où elle aperçoit fugacement son ancien amour. L’émotion peinte sur son visage crève littéralement l’écran et serre le coeur.

En revanche, -1 pour ce système de censure de mes c… qui a littéralement amputé le film d’une scène d’amour!!! GRRR :slight_smile:
J’adore le Qatar, j’adore le Qatar, j’adore le Qatar… ou pas.

hop hop hop, on perds pas les bonnes habitudes : on rajoute un [critiques] devant le nom du sujet, et on donne une note via les petites etoiles ^^

Merci :slight_smile:

Quel mauvais élève je fais! Je n’avais jamais posté dans les normes jusqu’ici!
:slight_smile:

[quote=“Shiriu, post:3, topic: 47911”]Quel mauvais élève je fais! Je n’avais jamais posté dans les normes jusqu’ici!
:)[/quote]

Les normes sont assez récentes, et même pas encore officielle ^^
En tout cas merci :crying:

trois étoiles alors que la critique semble bonne ???

je me suis fais la meme reflexion. C’est pour ca que les deux sont interessants.

Ya beaucoup de « Spoiler » dans ta critique :confused: ca décourage un peu de la lire si on a pas vu de film, pour le coup

Les trois étoiles, c’est parce que je suis plutôt difficile comme spectateur et que les films d’action à l’américaine ne sont pas mes préférés (je viens toutefois de me rendre compte que le réalisateur est un Français!). Disons que c’est proche du maximum que je réserve au genre. Et puis entretemps, je vois que mes étoiles se sont multipliées. :slight_smile:

En ce qui concerne les spoilers, ben ce n’est pas évident d’en dire assez sans dévoiler un bout ou l’autre de l’intrigue ou de la mise en scène, non? Si je parle, par exemple, du lieu original où débute le film, je ne sais pas si je gâche le plaisir de la découverte ou pas, en fait. Je n’ai pas lu les critiques, donc je ne sais pas ce qui a été révélé.

C’est un choix fondé sur les exigences relativement strictes des membres de la Zone. Au pire, après la sortie du film en salle, vous pourrez réagir en m’indiquant ce que j’aurais pu mentionner sans trop en dire.

Bon, pour faire court et direct: Allez le voir!

c’est ce que je vais faire, j’irais le voir dés que possible, et là je lirais ta critique avec grand plaisir ^^

Ayé : vu !

Constat préalable : les films de super héros (Marvel ou DC) envahissent littérallement les écrans depuis maintenant quelques années et le moins que l’on puisse dire c’est que la qualité est inégale. Le nombre de films devient tellement impressionnant que des cross-over commencent à être envisagés chez Marvel. Bref, il faut bien avoué que l’on commence l’égèrement à être blasés du gigantisme toujours plus avoué de ces films qui avalent des millions de dollars de budget et qui sont devenus la vitrine du cinéma d’action US (il fallait bien des super héros pour succéder à Stallone, Schwarzi et Willis). Rappelons nous par ailleurs du dernier SpiderMan qui a filé tout droit dans le too much dès sa campagne de com’ : plus de dollars, plus de méchants, plus de temps de film etc. pour un résultat finalement assez décevant par rapport aux promesses.

Mouairf, ils font tellement de film de super héros en ce moment qu’ils en sont déjà à faire des réécritures de films pourtant récents (le Hulk de Ang Lee date de…2003 !) Donc c’est de façon totalement improvisée et pour dire un peu préalablement “blasé” que je suis allé voir ce “nouveau” Hulk hier soir. Le seul truc qui m’avait interpellé avant d’aller voir ce film n’était pas le côté “cocoricco” d’un film US réalisé par un Frenchy mais bien sa tête d’affiche : Mes idées préconçues de cinéphile ont éveillé mes spider sens. Norton en Bruce Banner…en voilà une idée intéressante !

Installons nous isntallons nous et voyons cela. Est-ce qu’on va “encore” nous refaire le coup du mec qui “devient” la créature (batman begins / spider man 1 / 4 fantastiques 1) ? Et ben…non ! Génial, le générique expédie tout ça dans une envolée rythmée. Une fois l’intro passée, on retrouve donc Norton / Banner déjà pourvu de son “pouvoir”, connaissant déjà sa dangerosité pour les autres et donc seul, isolé. Et bam ! On se dit : Mince, zut, flûte, que le choix de Norton est judicieux. Mais qu’est ce que c’est bien vu !

Rappelons nous : Eric Bana dans la version d’Ang Lee qui, malgré sa prestation d’acteur, avait quand même ce côté “poseur”, prémaché pour le boulot de Hulk. Dans la version d’Ang Lee, on avait un Hulk du genre “Bana” en super balaise. Ici Norton est un homme mince, épaules rentrées, fugitif qui tourne même au clochard par moment, une ombre de scientifique usé par son attention permanente à ses pulsions, à ses explosions. Hulk est son “Hyde” à lui et on peut sentir toute la douleur et la détresse qui est la sienne après chacune de ses transformations : il est un homme seul, perdu et nu et il faut qu’il recommence tout. Chaque apparition de Hulk détruit le Banner qu’il était juste avant. Il faut dire que le grand vert est un personnage intéressant en soit : le seul “super héro” (qui n’en est pas un car il n’a aucun motif noble) qui cherche à se détruire.

Bref Norton était vraiment fait pour le job et surtout surtout le film qui pourrait tendre vers le 100% action testéronée et couillue lui laisse le temps de respirer, de poser son personnage et sa dramatique. Pour revenir au cocoricco, on pourrait presque dire qu’on pouvait s’y attendre de la part du réalisateur de Danny The Dog qui avait déjà tenté d’insuffler autre chose que de l’action pure dans cet autre film.

Et le reste ? Pour ce qui est du casting déjà : un Tim Roth à la hauteur, un Willima Hurt moins convaincant en Général des armées et une Liv Tyler dans le ton et complètement raccord avec Norton. Donc de ce côté là ça se tient.

L’action ? Ca respecte le cahier des charges du film de super héro du 21è siècle. Hulk est beau à voir, mû par sa montagne de muscles. Les voitures volent, les immeubles souffrent. Bref : ça marche bien, en tout cas dans les normes qualitatives récentes.

L’histoire ? une classique chasse à l’homme, pas grand chose à réinventer là dessus. Je ne pense pas que ce soit le principal intérêt du film que de nous surprendre avec son récit.

La lumière se rallume doc après 2H de violence et le constat est finalement assez simple. Hulk version 2008 est un film qui respecte son cahier des charges et les figures imposées par le genre, mais surtout un film qu’il faut voir pour son Banner plus que pour son Hulk finalement peu surprenant (mais veut-on vraiment être surpris par rapport à ce que l’on attend d’un super héro ? ), un film deuxième pierre (après Iron Man sorti il y a …2 mois) d’un cross-over annoncé qui laissera, lui, sûrement moins de place à ses personnages que celui-ci.
Félicitations M. Leterrier, le personnage que vous avez mis en scène, pourtant fidèle à son histoire, vole au-dessus de la moyenne des super héros notamment grâce à son brillant interprète, souvent désigné comme l’un des meilleurs acteurs de sa génération.

En meme temps, la version 1 etait tellement pourri merdique que c’est pas un luxe d’en faire une nouvelle version.

J’en reviens j’ai bien aimé. Les 20 dernières minutes démontent des gnous !

“nous formons une équipe, vous en êtes” ??

Vu hier, et franchement j’ai bien aimé, c’est un vrai bon film pas du tout dans le style des autres productions marvel.

Les deux premiers tiers du films portent sur la cavale du héro, on dirait presque du Jason Bourne, entrecoupés de quelques passage Hulk mais on comprend bien que le héro fait tout pour éviter que ca arrive.

Le dernier tiers est plus conventionnel du point de vue scénar, mais on en prend plein les mirettes :slight_smile: et on retrouve le côté clin d’oeils et « too much » des productions Marvel récentes. Il y a eu des éclats de rire dans la salle quand Hulk crie « Smash Hulk » avant de frapper le sol pour créer une faille et déstabiliser son adversaire ; c’est vrai que c’est classique dans les BD d’annoncer son attaque avant de la faire mais au cinoche ca fait bizarre ^^

J’ai bien apprécie le film et ça m’excite encore plus pour les Marvel qui vont suivre.
Ant-man que je connais pas me donne envie, c’est dire!

En gros, j’ai apprécié l’intro et l’évolution du personnage de banner.
Le film ne se centre pas sur la création de Hulk mais sur l’étape de la vie de banner où il va décider de ce qu’il va faire de Hulk ce qui est AMHA la vraie naissance de Hulk.

Je n’ai pas aimé les Machina Deux Ex(reperage de banner à cause d’une bouteille, destruction des canons à ondes,saut dans le vide réussit,victoire de hulk), la romance, les méchants très mal présentés et la/les scènes finales.
C’est visible qu’ils ont rajouté un scène à la barbare pour intégrer iron man. Et la scène finale de norton avec le compteur d’incident qui retombe à “1” est dommage justement ça aurait été mieux que le compteur se stabilise malgré le fait qu’il se transforme.

Je trouve qu’en général les films sont de meilleur qualité mais à chaque fois il manque un petit truc pour expliquer certaines réactions, certaines scènes et ça trouble mon immersion dans l’histoire.

Tout ça pour sortir mon patch du film:
[ul]
[li]Intro un poil plus longue quitte à prendre des minutes dans la course poursuite où les autres scène d’action un peu longue.[/li]Plus longue pour :[list]
[li]Ajouter des flash de fuites dans tous les sens sous la forme de Hulk.[/li][li]Ajouter des flash de combats à mort avec quelques références genre les griffes de wolverine…[/li][li]Ajouter à la chaine des suicides de banner suivi de réveils nus, perdus à chaque fois dans des endroits différents[/li][li]L’écran titre de l’intro avec un soldat qui demande : “What’s that?” et Hulk qui pousse son crie “HUUUUUUULK” (d’ailleurs pourquoi il s’appelle Hulk? j’ai deviné que c’est son cri… mais bon)[/li][/ul]
[li]J’ai bien aimé le fait qu’il soit au brésil mais pourquoi y être rester? Donc j’aurais bien vu qu’il se fasse réveillé par un vieux sage qui l’héberge, qui s’étonne de sa culture et de ses capacités intellectuelles et bricoleur. Il sent sa peur par rapport à sa tension et l’envoi chez le maitre en combat qui gère contrôle ses émotions. Sur demande du vieux il reste dans la favela et cherche TOUT SEUL des plantes pour se soigner.[/li][li]L’armée toujours en recherche tombe sur une énième possibilité de l’avoir retrouver et cette fois-ci c’est la bonne. l’armée cherche à tuer le HULK pour qu’on évite de remonter jusqu’à elle et dire que c’est la faute de l’armée ou d’un général. Bien sur des recherches sont toujours mener du coté du super soldat (à partir des éléments de captain america?). une équipe de soldat a été formé et “survitaminé”/avec des injections du produit. Une équipe sympathique, et du coté des gentil (un peu comme l’équipe militaire dans Transformers).[/li][li]Scène d’assaut de la Favela par la capture du vieux à la place de la course poursuite. Le vieux, voyant que banner se livre et va se faire tuer, se suicide et provoque la transformation de banner en hulk qui tue l’équipe militaire sauf une personne qui aura donc perdu ses potes.[/li][li]Banner, réveillé nu aux états-unis, en profite pour chercher à reprendre contact avec sa dulcinée. Il l’a retrouvera mutée dans un trou perdu.[/li][li]Le super soldat gentil va donc chercher à se venger et cherche des informations de banner notamment sur la fille. Il apprend que Banner a été retrouvé avec LA fille et alors que l’armée se prépare, il part seul.[/li][li]Banner et Ross mettent en commun leurs recherches respectives pour enlever le HULK et avec teste directement leur expérience. Les cellules Hulk s’effacent mais se réactivent comme dans la scène au début du film. Le super soldat est témoin de la scène mais reste caché. A leur départ, le soldat entre dans le laboratoire et prépare le bombardement de rayon gamma sur lui-même.[/li][li]En rentrant la nuit, Banner trouve la rue bien calme et décide de quitter Ross sur le champ. Trop tard il se retrouve encerclé par l’armée. En voyant que Ross a été prise, Banner commence à se transformer mais il ne souffre plus, il voit ses membres se transformer avant de s’effondré frappé d’une fleche endormante. On ne peut pas le tuer en état de “Hulk”, le temps d’amener les dispositif pou eradiquer Hulk tout en tuant son hôte. le laboratoire exlpose et le super soldat transformé en Monstre détruit tout sur son passage. Il cherche Hulk.[/li][li]Combat final entre Hulk et le monstre. Le monstre est plus puissant que Hulk mais il souffre à chaque mouvement, le mélange super soldat/onde gamma fait gicler des rejets. Hulk ne fait que contenir les assauts du monstre qui lui le bat à mort.[/li]Hulk se sert de son environnement pour se défendre alors que le monstre ne fait que taper dans le tas. Hulk grogne des mots (Hulk smash) alors que le monstre n’a qu’un mot en bouche “Vengence”.
Hulk accélère les rejets en cassant les excroissance de moelle épinière.
Il arrive à prendre le dessus, le monstre étant affaibli par tous le sang qui sort de lui. Alors que l’armée utilise ces outils pour annihiler le monstre, Hulk s’enfuit.

[li]Epilogue: Paumée dans la campagne/foret/… Hulk est parfaitement contrôler par Banner et abnner jouit de sa force, Iron man le retrouve et lui fait une proposition lui offrant surtout la possibilité de vivre avec Ross et l’arrêt de la chasse à l’homme mené par l’armée.[/li][/list]

ha ouais toi tu vas voir Hulk et tu nous présente ta version. Carrément :slight_smile:

Vu avant-hier soir, et je vais faire simple : excellent divertissement. Rien à redire. A prendre comme ça vient. On sent la puissance du gros bourrin vert.

Moins bon qu’Iron Man, mais on sent que Marvel essaie de remonter ses super-héros niveau qualité.

Pas mals de bons points : les acteurs (Edward Norton et Liv Tyler en tête), l’autodérision (mais qui est ce gardien qui reçoit une pizza? c’est quoi ce pantalon?), la musique.

Le crossover fait plaisir, mais on sent qu’il aurait été tellement mieux à la fin du générique (il y a tant de gens qui sont partis avant la fin d’Iron Man ?).
Un bon divertissement, et on dirait qu’il y en a pas mal cet été (mais moi je veux batman!)

Et je ne sais pas pourquoi tout le monde pense que ce film est un remake du Hulk d’Ang Lee. J’ai beau ne pas me souvenir de tout ce qu’il s’y passait, j’ai plutôt l’impression que celui de Leterrier en est une fausse suite, dans le sens où le premier film est pris en compte, mais le moins possible.

Je viens de regarder le premier Hulk. Le seul point commun est qu’il se finit dans la foret amazonienne et le nouveau Hulk commence au brésil. Betty n’a pas non plus de nouvelle de Bruce à la fin de Hulk “1”.

Aucun autre point commun, ni dans la psychologie des perso (sauf peut-être de l’héroïne), ni dans le scénar.

J’avais détesté le film de Ang Lee. Et pour le coup, je ne m’attendais pas à grand chose n’appréciant pas forcement Hulk en tant que personnage, j’ai plutot aimé. Pas excellent mais sympa.

Edward Norton et Liv Tyler sont deux très bon choix. Les scènes d’action sont impressionnantes. la poursuite dans les favelas est très réussies Pas mal de caméos sympas aussi. J’ai hate de voir le duo hulk/iron man :slight_smile:

Bon, ils ont reussi leur pari, faire un film d’action pur, sans aucun scenario, sans aucun “realisme”, ni coherence. Au moins ya de l’action, pas toujours tres bonne, mais ca bouge. A reserver a une soirée sans neurone.

(Et j’avais vraiment pas aimé le precedent, qui est mou pendant 1h10, et qui se reveille pendant 20min, sans aucune raison.)

A quand l’introduction du perso de She-Hulk? :slight_smile: :crying: