De la survie de Wolverine

Je pense surtout que ce genre d’incident, décrit dans la première image, n’a surtout jamais été mis en histoire jusque là car le style, le public, etc… n’était pas prêt pour ça.
Il parait évident que dans le cas de Wolverine, le démembrement serait une arme très efficace, voire fatale. Mais l’idée derrière n’a jamais été très compatible avec la tonalité des comics Marvel jusqu’à récemment avec l’explosion des comics en Creator Owned (genre Kick Ass par exemple) où on a autorisé et accepté plus de violence graphique et morale.

Et quand il s’est régénéré, c’était comme ça?

Ca m’avait bien choqué cette histoire … Pas crédible du tout et bien déçu

Moi la question que je me pose, c’est comment Hulk a demembre Wolverine sachant que son squelette est en adamentium, qui est indestructible dans l’univers Marvel (dans le monde reel, pas de probleme)? N’aurait-il pas du plutot le desoser, les os restant attache au reste du corps de Wolfi?

Tu luxes les articulations puis tu pètes les ligaments/muscles/peau qui ne sont pas en adamantium.

Les os sont emboités, et retenus pas des tendons/muscles et compagnies non ?

Sinon moi je dis que que le cyborg Cell de DBZ, c’est un peu le meme bouzin que Wolvie :slight_smile:

Oui, mais dans l’image l’os que l’on voit sortir de la main planter dans la tete semble brise. Mais c’est vrai que les os de celle que tiens Hulk semble intact.

Petite erreur à priori du dessinateur…

Autre question: Y a t’il plusieurs wolverines qui vont repousser? A priori, il est capable de se régénérer à partir d’une cellule vivante. Que se passe t’il si, comme dans le cas actuel, on le coupe en deux? Va t’il y avoir un nouveau wolvie qui pousse des bras?

La règle générale en cas d’extrême pouvoir de guérison, c’est qu’il y a un bout bien précis (genre au cerveau, au coeur ou autre) qui est le “boss” de la guérison.
Et en gros, bout encore accroché à ce truc: soigné/complété, bout plus accroché: un bon steak.
Donc dans le cas de Serval, ça s’argumente, mais en gros, le bras est mort, pas le reste.

Ce serait quand même con, parce qu’il ne pourra pas régénérer son adamantium.

Dans Civil War Volume 2 Wolverine se faire incinerer intégralement par Nitro.
Il ne reste que son squelette, 10min plus tard il est en partie régénéré et FURIEUX :wink: contre Nitro (pas d’altération de la mémoire)

Pour ce qui est de lui péter les bras, moué j’ai toujours vu le squelette comme un élément à part entière et donc indissociable les un des autres, au pire je penses qu’en les posant un coté lors de la régénération les ligaments attacherons le tout ensemble :stuck_out_tongue: Y a plus qu’a attendre que Banner apparaisse :stuck_out_tongue: (Wolverine sait être patient !)

Alors votre Wolverine, c’est un mauvais comparé à une ophiure http://www.jeanlouisetienne.com/clipperton/encyclo3.cfm?fiche=32 !

Pour moi en fait je voyais ca comme chaque cellule de wolverine contient une sauvegarde complete de son corps en donnée au dernier instant connus. Et quand ca merde si il reste la moindre cellule, ca se reconstruit tout seul a partir des plans meme si il faut du temps.

Le seul défaut que je vois c’est que si on lui arrache un bras et on le fout dans un coin, wolverine va se regénérer un bras. Mais le bras tout seul ne va pas regénérer le reste du corps.

Ceci dit ca pourrait faire un scenar interessant. Wolverine se fait demembrer ou perds la moitié de son corps, et du coup les cellules ne savent pas quel moitié reconstruire. Et les deux moitiés de wolverine se reconstruise.
Du coup on a deux wolverines, et chacun s’interrogeant sur qui est le bon voire ne pouveant pas se piffer.
Ca donnerai un peu un remake de spiderman avec le clone du chacal.
Mais l’histoire serait interessante surtout si chacun des wolverines ne prends pas conscience de l’autre tout de suite.

Et on pourrait relier ca a une sorte de quete initiatique lié au discour d’aristophane. Ou justement cette quete de moitié manquante le renverrai a ses amours et ses echecs.

Pour la fin, je verrai bien un combat a mort entre les deux moitiés avec une petite symbolique eros/thanatos. Ou l’une des deux moitiés finit par bouffer l’autre et finalement wolvie est toujours déchiré entre ses pulsions de vie et de morts mais le fait d’avoir bouffé l’autre moitié le conduit a comprendre un peu mieux pourquoi il est toujours déchirer entre ces deux pulsions.

Bref ca serait interessant de scenariser un truc pareil.

DEADPOOL DID IT!

C’est le scénar’ du dernier arc, Evil Deadpool: un (méchant, ofc) Deadpool composé de bouts de Deadpool perdus au fil des années.

Bon par contre c’est du Deadpool, donc faut pas espérer le discours d’Aristhophane, mais plutôt des références à Army of Darkness. :slight_smile:

Avec le recul, John Barrowman aurait été mieux en Wolverine que Hugh Jackman :smiley:

Puisque tu parles de Deadpool. J’adore ce perso, mais je sais pas par quels bouquins commencer. Des conseils?

:heart: GZ

J’avais raté ça, putain.

Le meilleur de Deadpool, c’est la série Cable & Deadpool, en 7 volumes. Très bon scénariste, très bon dessinateur, et contrairement à ce qui a pu être fait par la suite c’est très délirant mais ça a un sens.

Je n’arrive pas à me sortir de l’esprit une idée, suite au dessin du Wolfy tout cramé (pis qui se régénère ensuite).
Lorsqu’il ne restait (presque) plus que son squelette en Adamantium, il aurait du se répandre sur le sol nan, puisqu’il n’y a pas de liaisons entre les os recouverts de métal.

Donc, après régénération totale, le p’tit chat aurait du se retrouver seulement avec son crâne en Adamantium, et à poil.
Un chat… à poil.

Suis trop con.