Déli shock


#501

Pour avoir comparé ma partie avec celle de mon pote, a priori oui, les choix ont un certain impact Mon Booker s’est retrouvé avec un bandage sur la main, pas le sien

Par contre, ni lui ni moi n’avons eu la scène qu’on voit dans la pub TV (la pendaison d’Elizabeth)


#502

L’un des artistes qui a travaillé sur le jeu a publié des artworks sur son blog : http://benlo.carbonmade.com/projects/4115314


#503

[quote=“Chernyfox, post:501, topic: 19015”][/quote]

Normal, elle n’y est pas. La pub télé, c’est du 100% bullshit CGI marketing de merde (même pas sûr que Levine ait quoi que ce soit à voir avec cette promo d’ailleurs, ça sent le truc bricolé par le département marketing en vitesse).


#504

Il parait que le marketing a coûté autant que le développement du jeu, à savoir 100 millions de dollars.


#505

[quote=“Tomma, post:504, topic: 19015”][/quote]

C’est une “info” relayée par le New York Times, d’une source inconnue (un analyste anonyme, donc même pas quelqu’un de rattaché au développement du jeu), qui a été démentie par Levine (depuis un bon moment d’ailleurs).


#506

Comme tout le monde le sait maintenant, les joueurs de Minecraft sont des tarés. Et que font les tarés ? Ils reconstruisent des univers immenses dans leur jeu favori. Comme celui de Bioshock : http://www.planetminecraft.com/project/columbia/

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=waFfLzdFrN0


#507

[quote=“Faskil, post:503, topic: 19015”][/quote]

C’est ce qu’il m’avait semblé du coup (Vu que sur 2 playthrough différents, pas vu la scène qui semble, d’après la pub, importante) merci de confirmer :slight_smile:
Cela dit, je comprends pas pourquoi ta haine de cette pub, elle rentre plutôt pas mal dans l’univers non ? (Je l’ai vue y a longtemps, ok, mais ne m’a pas paru “détoner”)


#508

Bah, elle n’a rien à voir avec l’histoire du jeu, ce sont juste des éléments de gameplay vaguement mis en scène. Je n’irais pas jusqu’à dire que je la hais, mais le trailer vidéo du net est quand même vachement plus représentatif.


#509

Ah, oui… Ben en même temps, ça reflète bien le jeu, quelque part, ça aborde pas mal de ses thèmes (de surface) : Elizabeth, vindicte populaire, ambiance tea party… 
Alors ok, c’est pas la substantifique moelle du jeu (Heureusement, on en parlerait pas tant :wink: ) mais ça s’appuie sur la comm qui a été faite pendant 2 ans.

Bref, c’est une pub, je la trouve plutôt bien fichue même si effectivement en deçà du trailer web :wink:

Par contre, j’ai grave envie de me refaire un playthrough en 1999. Et un en facile, parce que mon run en hard m’a fait dire que l’intérêt du jeu c’était pas les combats… Du coup j’ai envie de voir si je me suis trompé (Run en 1999) et d’approfondir l’histoire (Run en easy) ^^


#510

[quote=“Chernyfox, post:509, topic: 19015”][/quote]

Ouais, enfin, la vindicte pour le coup, elle est pas dirigée contre Elizabeth. Du coup, je pige pas du tout la scène d’ouverture. Qui sont ces gens qui veulent la pendre ? Pourquoi ? On dirait Comstock, mais rien n’est moins sûr. Dans tous les cas, ça n’a pas grand rapport avec l’intrigue du jeu. Après, oui, l’ambiance est là, même s’il manque des trucs majeurs (Songbird, les rifts, la “menace” que représente Elizabeth, …).

Bref, c’est surtout la première scène de la pub qui me gène, parce qu’elle dénote avec le scénario du jeu. Le reste, effectivement, ça passe, même si je trouve toujours ça malhonnête de balancer du full CGI pour une pub de jeu vidéo (je pensais d’ailleurs que c’était désormais interdit).


#511

Evidemment qu’il manque des trucs majeurs. Mais je dirais que pour donner envie de jouer au jeu, présenter l’univers, Elizabeth (50% du jeu au moins, c’est elle :wink: ) c’est pas idiot. Quant à la vindicte, on peut l’expliquer parce que c’est la fille de Comstock, la vox populi pourrait lui vouloir des noises
Bref, en la voyant, je me suis demandé pourquoi je ne l’avais pas eue, donc elle m’a parue cohérente avec le jeu et son histoire


#512

Sauf que c’est clairement pas la Vox Populi là… Et dans l’absolu, ils n’ont aucune raison de vouloir la tuer (je rappelle qu’elle les aide à gagner la révolution dans le jeu, grâce aux “tears”). Enfin bref, comme je disais, c’est juste cette scène de pendaison qui dénote et qui semble tout droit sortie d’un vieux draft du scénario… Le reste, ça passe.


#513

Je comprends le point de vue, mais tout comme Cherny, je l’aime bien aussi.

Par contre, j’en ai profité pour me refaire les bandes annonces diffusées depuis 2011, ainsi que les 10 minutes de gameplay qui avaient été diffusées (avec le coup de la poursuite du Handyman sur le pont), et c’est sympa de voir en condensé ce qui a été changé, amélioré et supprimé. Et heureusement que pour le spoil ils ont supprimé des éléments!

Dans certaines anciennes BA on peut voir les affiches montrant le profil de Comstock jeune… :wink:


#514

On peut se dire que la scène se présente très tôt dans le scénario, genre Avant de pouvoir aider qui que ce soit avec les tears : Le “lamb” s’est échappé, c’est la fille de Comstock, on la trouve, on la pend. Suivant “un choix” ce pourrait être intégré très naturellement je trouve, d’où mon interrogation  :slight_smile:


#515

Ok, mais qui voudrait la pendre (ou la tuer, de manière générale) ? C’est ça qui ne colle pas pour moi. Personne, dans tous les protagonistes du jeu, n’a un intérêt à vouloir la tuer (à part elle-même, mais ça ne donne pas plus de sens à cette scène).

Je crois que je vais me résoudre à accepter l’idée que cette scène n’a pas de rapport avec le jeu, et qu’elle est juste là pour le ressort dramatique de la pub. ^^

Mais bon, c’est dommage, la scène d’évasion de la “prison” avec Songbird aux fesses avait tellement plus de classe.


#516

En fait moi je vois ça comme un dommage collatéral, le truc plus que probable en cas de révolution. Je le verrais même arriver quand elle s’enfuit. L’insurrection la capture, réalise que c’est la fille de L’ennemi et hop, la pend. Elizabeth, au delà de ses pouvoirs est d’abord la fille de Comstock, de l’ennemi de la vox populi qui ignore qu’elle est séquestrée… Pour moi cette scène peut être incluse sans souci de cohérence.

Par contre, ok pour ton spoil, mais cette scène n’est pas représentative du jeu, ou de son gameplay (ok la pub l’est pas non plus après tout, Eli n’est pas gérée lors des combats) et n’est pas si sexy au final si tu n’as pas vu tout le reste  :wink:
Si tu regardes bien, ce que je me souviens de la pub présente une “ile”, bien jolie bien verte, avec Columbia autour, un truc tranquille si on oublie la violence de l’exécution, et tu débarques en flinguant tout le monde… C’est quasi une paraphrase de la première heure de jeu, quand j’y pense ^^


#517

[quote=“Chernyfox, post:516, topic: 19015”][/quote] 
Sauf qu’encore une fois, c’est clairement pas le Vox Populi dans l’intro de la pub. ^^ Et même si c’était le cas, je ne vois pas ce qui pourrait justifier qu’Elizabeth se laisse faire de la sorte sans ouvrir un tear. Ca fait quand même beaucoup de “si” pour un truc qui ouvre la pub censée représenter le jeu. Donc si, pour moi, sans grosse ficelle (“on a été obligé de l’enfermer dans une tour parce qu’on savait pas comment l’empêcher de faire usage de ses pouvoirs, mais là, comme par hasard, elle a été domptée”), il y a clairement un problème de cohérence. Elizabeth est supposée être quelqu’un d’extrêmement dangereux (ce qui se confirme dans le jeu) et c’est pas du tout le ressenti là, elle passe pour la damoiselle en détresse sauvée par le gentil héros.
[quote=“Chernyfox, post:516, topic: 19015”][/quote] 
Ben la pendaison non plus, c’est bien le problème. :smiley:
 
Mais bon, I rest my case. Même si elle passe mal pour quelqu’un qui a fini le jeu et même si je n’arrive pas à situer cette scène dans la chronologie du scénario (ou d’une version alternative), si la pub a plu et amené plus de gens à y jouer, tant mieux. :slight_smile:
 
TL;DR : débattons plutôt du scénar’ que de la pub en fait. :stuck_out_tongue:


#518

Yup, je comprends mieux ce que tu veux dire, j’avais zappé ton passage sur les couleurs des gens qui est au final très vrai.
TL;DR : J’entends tes arguments, et je rest my case aussi, l’intégration m’aurait pas choquée, au début du scénar :stuck_out_tongue:

Et puisqu’on en parle, je ne comprends pas la scène d’after credit, honnêtement. Et pourtant je suis un fan de paradoxes temporels (et la théorie du mille-feuilles me parle), mais pour moi cette scène ne devrait pas exister, vu que toutes les Elizabeth(s) utilisent leurs pouvoirs pour effacer Comstock, et le DeWitt qu’on connait
La scène de fin m’a bouleversé, l’after credit m’a laissé sur un “meh.”


#519

Parce que tout est effacé à partir du choix du baptême, pas avant. D’où le retour à la normale à la fin. On ne tue pas Dewitt, on tue Dewitt quand il devient Comstock, la nuance est là.

 
Une excellente explication ici : http://venturebeat.com/2013/03/28/understanding-bioshock-infinites-ending-ending-explanation/
 
Et le passage en question pour ceux qui ont la flemme :
 

[spoiler]This is where a lot of people lose it. They think Booker, Comstock, Elizabeth and Columbia ALL died, but they didn’t. Booker didn’t kill himself when he was first born; he killed himself when he turned into Comstock. All that did was kill off any Comstock version of him that there ever was.[/spoiler]

Lire aussi les commentaires, il y a plein de discussions intéressantes et d’explications complémentaires sur des points pas forcément abordés dans le papier.


#520

Merci pour le lien (même si du coup j’me sens bête :P)
Mais pour moi les phases de dialogue de Booker, y compris lors de la fin, impliquaient que lui n’a jamais existé, et pas seulement lors du baptême.
D’ailleurs Pendant cette fin, lors du baptême, j’ai essayé de partir. Alors OK, c’est la philosophie du jeu, on n’a pas le choix, on n’échappe pas à son destin. Mais j’ai trouvé le gameplay mal foutu, je crois qu’à ce moment, pour une fois, j’aurais préféré un vrai rail. Quitte à ce que le joueur se dise “NON PUTAIN, JE VEUX PAS !” mais ne pas laisser cette liberté de mouvement

Edit > Je crois que je sais ce que tu vas me dire d’avance :stuck_out_tongue: