Devinez quelle langue c'est

Extrait :
La cumpetenza specifica agricula è medemamain dumandada cur ch’i sa tracta da cooperar tar conclus d’auters uffizis, cunzunt en il sectur da la planisaziun dal territori e dal dretg funsil. La partiziun d’agricultura ha ultra da quai l’incumbensa da realisar la protecziun da las auas en l’agricultura.

Haha on fait moins les malins hein ?

je voudrais juste confirmer cela, le système de votation est vraiment poussé :

Toute modification de la constitution suisse, ou toute loi attaquée par un référendum (un groupe ou des personnes externes au gouvernement attaquent une loi dictée par le gouvernement), ou encore tout initiative (projet de loi proposé par un groupe ou des personnes externes au gouvernement) sont soumises au vote populaire.
Ca fait beaucoup de votations, mais ca permet un bon contrôle des actions du pays.

Je trouve ce système vraiment bien, je n’aime pas beaucoup le système français qui donne toute liberté d’action à des personnes élues pour 5 ans et qui peuvent ensuite faire ce que bon leur semble (grossiérement hein, y a encore des histoires d’assemblées et autres)

PUTAIN MAIS T’ES AVEUGLE OU QUOI ??? J’ai marqué « Ceci n’excuse pas cela » Ca veut dire que le taux d’abstantionniste en france ne justifie pas un taux aussi ellevé en Suisse. :smiley:

Comme tu le dits si bien, le problème n’est pas comparable avec ce lui de la corse.

En ce qui concerne l’UE, tu as totalement raison, on attend que ça se casse la gueule pour rammasser les morceau comme les chargonards de banquier que nous sommes. Pis les pièce de monnaies coules à la place de l’eau dans les fontaines et on mange de la fondue tout le temps en plus…

Non sérieux, tu ne sais même pas ce que l’adésion de la suisse invoquerais comme changement dans les valeurs auquels beaucoup de gens sont attaché, donc avant de juger tu ferais mieux de te renseigner.

Ce qui me fais rire, c’est que si il y avait eu un thread semblable au sujet de la france, je n’aurais pas eu l’audace d’écrire une post pareil.

Sans rancune…

en france aussi ya des gens qui veulent garder leur traditions, mais vue la taille du pays c’est au niveau des regions qu’il veulent IMPOSER leur traditions, comme la corse qui en vient au extrémité de l’indépendance.

en ce qui concerne l’UE tu dit qu’il faut attendre pour que la suissse entre dans l’union, c’est facile ca, vous attender que les problemes soit réglé et vous venez.

j’adore tes agruments :smiley: fenix83 qui consiste a justifier le fort taux d’abstension par le fait que la france c’est pareil.

enfin, une chose que je ne savais pas c’est que vous votez pour beaucoup de chose, je trouve que c’est un systeme plutot bien qui devrait etre testé en france.

Heu… tu ne t’es pas uniquement planté sur les chiffre et tu as clairement dit que le fait de garder le romanche comme une des langues nationales était rétrograde parce que c’est une vieille langue et que peux de monde la parle.

Ensuite, comme je l’ai dit avant, gouvernement grison a, dernièrement, a pris la décision d’utiliser le Rumantsch Grischun comme langue officielle, ce qui prouve l’utilisation intensive de cette merveilleuse langue.

Tu parle d’imposer une culture mais comment veut tu qu’un pays sois uni si personne ne s’y intégre et forme des communautés pour se différencier ? C’est ce dont parlait à juste titre Azhag. C’est le principe du Roeschti Graben (que je n’aprouve pas du tout). Petite question : Quelle est ta culture ?

Personellement je n’ai jamais chanté de cantique suisse, ni l’hymne nationale à l’école (ce que je regrette).

Apparemment tu es réfractaire a toute forme de culture suisse et la discussion ne pourra pas aller plus loin. Je te conseille d’y réfléchir, de regarder autour de toi, de te demander d’où tu viens et j’espère que tu progressera car actuellement j’ai l’impression que c’est toi qui refuse d’évoluer (rétrograde ?).

Je ne me suis pas senti agressé :smiley:

Tout d’abord, je le reconnait je me suis un peu planté sur mes chiffres mea culpa.
Par contre tu n’as pas du tout compris ce que je voulais dire sur le romanche: je n’ai jamais pensé qu’il fallait laisser mourir cette langue, je trouve juste qu’étant donné le peu de gens la parlant (40000 la connaisse, mais parlent-ils cette langue dans la vie de tout les jours ?) il n’y a pas de raison de la garder en temps que langue national. Je n’insite pas les gens à l’oublier, et je n’ai absoluement rien contre les gens voulant sauver leur patrimoine. je trouve juste idiot de vouloir imposer un patriomoine aux gens, une culture qui n’est plus la leur. J’estime qu’on a le droit d’une certaine liberté dans la culture. L’exemple typique: je serais tout a fait pour que l’on propose des cours de romanche dans les colleges, mais je serait totalement opposé à des cours de romanche obligatoire ainsi que de d’imposer de chanter uniquement des airs suisses aux cours de chants. Et j’estime aussi avoir le droit de trouver que la lutte suisse est un sport stupide, sans passe pour un antipoatriote-qui-devrait-changer-de-pays.

Et je ne voit pas en quoi je t’ai agressé: je ne t’es jamais traité de retrogarde ni d’autre chose. J’expose mon point de vue, c’est tout.

[quote]Je me demandais quant est-que tu allais enfin réagir :stuck_out_tongue: J’ai eu l’agréable surprise de lire un texte structuré, argumenté et sans une once d’agression :smiley: .

Que trouve tu de rétrograde en Suisse ? Ozdoz parlait du fait que le romanche est une (désolé Ozdoz j’avais, en partie, mal compris) langue nationale et que vu que peut de gens la parle (plus de 40’000 quand même et pas moins de 1’000) on devrait la supprimer et la laisser mourir. Manifestement, il n’a pas le même respect que toi. C’est un patrimoine culturel. Pour moi, son résonement revient a dire que, puisque c’est vieux c’est rétrograde. Dans ce cas là on devrait laisser la cathédrale de Lausanne et le Chateau de Chillon tomber en ruine, par exemple. En gros, je ne comprend pas ce que le romanche a de rétrograde…
Moi, quand on me demande quelle langue on parle en Suisse, je suis fier de pouvoir dire : Le français, l’allemand, l’italien et le romanche.
Cela fait penser directement a un pays multiculturel et passionant, enfin c’est quelquechose qu’on ressent et qu’on ne peut expliquer :frowning:

Comme je l’ai dit tout à l’heure, je suis d’accord avec l’intégration de la Suisse dans l’UE mais ça demande reflexions et négociations.

Heu… Oui l’allemand c’est dur… quel est le rapport ?

Oui, il ne vaux mieux pas aborder ce sujet scabreux qu’est l’armée :smiley: Ca ne nous as pas réussi la dernière fois…[/quote]
Pour moi, l’idée de supprimer une langue nationale uniquement parce que peu de monde l’utilise n’est pas une bonne chose, je suis en effet pour une défense du patrimoine culturel. Je trouve la Suisse rétrograde surtout au niveau politique. En fait, c’est en grande partie à cause du Roeschti-Graben et des différences entre les cantons.
Voilà d’ailleurs une chose assez unique et dingue : 26 cantons, avec chacun une grande liberté d’action dans l’organisation de leur administration et de leur organisation. C’est assez fantastique que notre pays soit encore débout :confused: C’est assez remarquable, mais ca entraine des différences.
Et qui dit différences, dit dissenssions, donc mésentente, donc rétrograde induit.

Je le vois plutôt comme ça, un rétrogradisme (merde, rétrograde en nom, c’est quoi ?) induit par la structure même du pays, et les dissenssions entre les langues.

C’est bien là tout le problème d’une telle diversité de cultures : Elle entraine un enrichissement considérable, tout en augmentant les dissessions, c’est inévitable.

Mais au final, je l’aime bien comme ça, la Suisse :smiley:

Oui, on évoque pas l’armée :smiley:

Nan ne bousille pas tout, on a décidé de ne pas en causer, Azhag et moi.

« Là où la Défense avance, la Paix progresse », Ministère de la Défense, République Française.

[quote]Paix mes frères Suisses, quel exemple donnez vous là !
que de chamailleries pour un si petit pays ;)[/quote]
Ce ne sont pas des « chamailleries » comme tu dis, mais simplement une discussion :cool:

Je me demandais quant est-que tu allais enfin réagir :wink: J’ai eu l’agréable surprise de lire un texte structuré, argumenté et sans une once d’agression :slight_smile: .

Que trouve tu de rétrograde en Suisse ? Ozdoz parlait du fait que le romanche est une (désolé Ozdoz j’avais, en partie, mal compris) langue nationale et que vu que peut de gens la parle (plus de 40’000 quand même et pas moins de 1’000) on devrait la supprimer et la laisser mourir. Manifestement, il n’a pas le même respect que toi. C’est un patrimoine culturel. Pour moi, son résonement revient a dire que, puisque c’est vieux c’est rétrograde. Dans ce cas là on devrait laisser la cathédrale de Lausanne et le Chateau de Chillon tomber en ruine, par exemple. En gros, je ne comprend pas ce que le romanche a de rétrograde…
Moi, quand on me demande quelle langue on parle en Suisse, je suis fier de pouvoir dire : Le français, l’allemand, l’italien et le romanche.
Cela fait penser directement a un pays multiculturel et passionant, enfin c’est quelquechose qu’on ressent et qu’on ne peut expliquer :slight_smile:

Comme je l’ai dit tout à l’heure, je suis d’accord avec l’intégration de la Suisse dans l’UE mais ça demande reflexions et négociations.

Heu… Oui l’allemand c’est dur… quel est le rapport ?

Oui, il ne vaux mieux pas aborder ce sujet scabreux qu’est l’armée :slight_smile: Ca ne nous as pas réussi la dernière fois…

Je dirais même plus : on se croirait en France!!

Ouais, effectivement, je crois pas que je serai une seule fois vraiment en accord avec tes opinions Fenix :casstet:

Bah, c’est comme ça, chacuns son avis…

Pour moi :

Oui la Suisse est rétrograde. Est-ce un mal ? Oui et non. Je suis suisse, père et mère suisse, c’est donc de mes propres racines dont je parle. Pourtant, je suis pas très attaché aux traditions. Pour moi c’est vraiment secondaire. C’est sympathique, mais ayant baigné depuis tout petit dans un univers multi-culturel, où les frontières semblent inexistantes (j’ai la frontière française à moins d’1km de chez moi), je n’ai pas de sentiment nationnal très fort.
Pourtant, j’aime beaucoup la Suisse, c’est sûr. Le système démocratique poussé à son meilleur niveau est pour moi une bonne chose, sauf en cas de dissensions géographiques (Roeschti Graben…) où cela peut ralentir considérablement l’évolution.

C’est surtout ça que je reproche aux idées rétrogrades : Ralentir l’évolution. L’évolution doit se faire à sa propre vitesse, des idées rétrograde vont à son encontre. Si les idées rétrogrades des Classiques sur l’art (basé uniquement sur le respect des règles grecques entre autre) n’avaient pas été refusées par les Romantiques, l’Europe n’aurait pas connu un essort artistique si fort. Je prend ici l’exemple de l’art pour illustrer.

J’étais pour l’adhésion de la Suisse à l’Europe. Non pas uniquement parce que les autres le font, mais surtout pour l’intégration. Ca fait déjà trop longtemps que la Suisse reste un petit pays perdu au milieu de l’Europe, coupé, très coupé. L’UE aurait permis une meilleure ouverture économique, et ca aurait amélioré les choses pour les études aussi (diplôme valable partout, plus dur aujourd’hui, même si un bon diplôme reste un bon diplôme). J’aurais bien aimé poursuivre facilement mes études dans un autre pays…

Pour ce qui est du romanche, ozdoz parlait bien d’UNE langue nationale, pas de LA langue nationale. Pour ma part, je respecte cette multiplicité des langues, mais personnelement, l’obligation d’apprendre l’allemand a l’école n’a réussi qu’une chose :
M’en dégouter.
Je ne supporte plus l’allemand, et avec environ 8 ans d’étude d’allemand, j’arrive a peine à dire quelques phrases de suite. L’anglais va beaucoup mieux par contre (mais c’est moins compliqué je l’accorde)

Je n’aborderai pas le sujet de l’obligation d’aller à l’armée, je connais ton opinion la dessus, tu connais surement le mien.

Sur ce, a+ merci d’avoir lu :wink:

[Merde, j’ai bloggé :slight_smile: ]

[Edité le 11/7/2002 par Azhag]

Paix mes frères Suisses, quel exemple donnez vous là !
que de chamailleries pour un si petit pays :wink:

Désolé Tisspa mais ce résonement est bien trop simpliste. En gros, selon toi, on devrait se mettre dans l’UE uniquemement parce que les autre le font. Je ne suis pas d’accord avec ce principe, de plus, voilà plus de deux ans que j’étudie l’économie et je peux te dire que la mort du CHF n’arrangera rien du tout à la situation actuelle et même bien au contraire, la détériorera. Il n’y a pas que l’économie qui est en jeu mais j’ai pas trop le temps ya mon boss qui me surveille et il trouve louche de m’entendre écrire des textes de trois km. Il y a beaucoup de textes argumentatifs sur l’entrée de la Suisse dans l’europe qui circule que je conseille de lire.

Mon opinion est qu’actuellement l’entrée dans l’UE pourra se faire mais pas avant quelques années.

http://www.europa.admin.ch/europapol/expl/pol/f/

[Edité le 11/7/2002 par Fenix83]

Tout d’abords, Fenix, l’Europe évolue, maintenant, on se retrouve entouré par des pays faisant partie de l’UE. je respecte ton choix, mais je pense franchement, on a raté le coche, on se retrouve le pays éxclu, et c pas avec 7,1 de millions d’habitants, qu’on va faire quelquechose…

Par contre, je partage complètement l’avis d’ozdoz, et notamment sur les traditions…

Premièrement je te félicite pour ce qui est de voter à chaque fois et j’en suis très étonné d’ailleur. Tu dis qu’on ne devrait pas pouvoir voter sur certaines questions et bien je suis totalement d’accord avec toi, on ne devrais, non plus, pas pouvoir voter pour une Suisse sans armée et pour des questions de sécurité nationales.

Mais is là ou tu te trompe c’est sur la question des langues. Le romanche n’est qu’une des langues nationale et non pas « la langue nationale »;

Art. 116

1 Les langues nationales de la Suisse sont l’allemand, le français, l’italien et le romanche.

2 La Confédération et les cantons encouragent la compréhension et les échanges entre les communautés linguistiques.

3 La Confédération soutient des mesures prises par les cantons des Grisons et du Tessin pour la sauvegarde et la promotion des langues romanche et italienne.

4 Les langues officielles de la Confédération sont l’allemand, le français et l’italien. Le romanche est langue officielle pour les rapports que la Confédération entretient avec les citoyens romanches. Les détails sont réglés par la loi.

Là où tu te trompe encore, et lourdement en plus, c’est sur le nombre de personnes parlant le romanche actuellement. Le dernier recensement indique qu’il y a plus de 40’000 personnes qui le parlent (en augmentation). De plus, le gouvernement grison a, dernièrement, a pris la décision d’utiliser le Rumantsch Grischun comme langue officielle. Alors ptit père, je trouve tes affirmations bien légère. Tu aurais au moins pu faire quelques recherche avant d’écrire a tort et a travers, non ?

Ce que tu affirme ensuite me désole. Pas parce que c’est faux mais justement parce que c’est totalement vrai et que chaque jour que le bon dieu fait je me dit que beaucoup de suisse ne méritent pas de l’être. Les gens qui disent « pas le temps » ou encore « pas d’opinion » (le vote blanc ça existe) sont des flemmards. Bon ne dramatisons pas tout de même, les fraçais qui pourtant, votent tout les 7 ans (5 ans maintenant, je sais) arrivent a des taux d’abstantionisme aussi élevé que chez nous :open_mouth: . Ceci n’excuse pas cela.

C’est peut être pas ta culture, tu n’est certe pas obligé de fêter le 1er Août mais tu n’as pas le droit de critiquer ceux qui la chérissent. Ce que tu me dit me fait penser que les enfants d’immigrant devraient aussi prêter le serment solennel de loyauté envers la Suisse. Beaucoup trop de gens ne pensent qu’a leurs droit et oublie beaucoup plus facilement leurs devoirs.

P.S. Traite moi de ce que tu veux c’est pas ça qui fera changer la réalité.

[Edité le 11/7/2002 par Fenix83]

Sache mon petit père que je n’ai raté qu’une seule votation en 3 ans (et je m’en veux de l’avoir ratée).
Par contre, je trouve que dans certains cas, la démocratie en Suisse est exagéré: le peulple doit trancher sur des décisions dont il n’a pas la compétence nécessaire pour décider. Exemple: dans la ville d’Emmen où on fait passer la naturalisation des immigrés en votation: résultat, la ville ne naturalise que des Italiens, portuguais esagnoles ou autres et presque jamais des albanais, des africains ou des maghrébins, vu qu’ils ont en une peur bleue. Ce n’est donc plus sur la base des lois en vigueur en matière d’immigaration (correspondance à des critères établit) que la naturalisation est prononcée ou pas, mais par le libre arbitre des citadins (qui se base presque uniquement sur leur affinité et leur sympathie vis-à-vis d’une certaine ethnie ou culture, voir pour beaucoup sur leurs propres préjugés). En clair: c’est démocratique, mais pour l’égalités des droits, faut repasser.

Moi j’aime certains aspects de la suisse, d’autre moins. Etre retrograde ne signifie pas être contre certaines propositions (je ne fait pas que voter oui ), mais avoir une attitude de refus systématique de tout changement, de tout “progrès”. Le monde évolue: culturellement, socialement et économiquement et la suisse également. Il est donc normal que certains aspect des lois changent avec tous ça. Quel est l’intêret de garder le romanche comme langue national alors que le nombre de personnes la parlant encore doit être inférieur à 1000 ? C’est une langue morte: plus personne ne l’utilise courament (dans la vie de tout les jours). Si les défenseurs du romanche veulent la garder comme langue national, et bien qu’ils la fassent revivre: qu’ils l’imposent dans les écoles, insitent les gens à la parler dans leurs quotidient, recrée une “culture” autour de cette langue. Qu’ils créent un Academie du romanche histoire de remettre cette langue à jour. Une fois qu’au moins tout un canton aura réintegré le romanche comme langue principale, alors là OUI je serait pour son maintien comme langue national.

Une autre chose que je critique en Suisse: avoir son point de vue semble être un effort surhumain. Regarde un peu le taux de votants: même pour des votation importantes comme l’entrée de la Suisse à l’ONU, plus de la moitié de la population s’abstient de voter. Les raisons principales ? “'j’ai pas d’opinion”, “ça sert à rien de toute façon” ou encore " Pas le temps “. A quoi sert une démocratie aussi participative si seule une minorité (les votants) prennent les décisions.
Les traditions ne me dérengent pas. Personnelement je suis fils de valaisanne et de Rital et je n’ai pas du tout grandit ( à la maison et à l’école) dans la culture " Youtze et lancé de drapeau”. Je ne considère pas cette culture et ces traditions comme étant les miennes. Que les personnes ayant vécu dans cette culture veulent la sauvegarder, je n’ai rien contre. Mais que ceux-ci n’essaye pas de me l’imposer, de considéré qu’elle est “l’identité même de la Suisse”.
Actuellement dans les grandes villes, la majorité des personnes sont issu de l’imigration. La culture prédominante n’est donc plus la culture “typiquement Suisse”, mais un mix des cultures des diverses nationalité qui représenent le peuple de Suisse.

Si vous avez lu en entier, et bien félicitation vous avez du courage.

LOL moi je trouve que l Espagnol c est cent fois plus simple que l Anglais…Et surtout personne n a un avantage sur l autre (je parle des Anglophone la) et en plus c est super comme concept une nouvelle langue pour les Européens!!

PS:Faut dire aussi que l Annglais n est pas ma tasse de thé.Mais c est clair que l Espagnol est plus proche du Francais et donc plus facil a apprendre pour nous!!

Qu’es-ce que tu as contre l’anglais Peewee, c’est une langue facile, coparé je pense a cette langue qui (ci c’est comme l’espagnol) ne doit pas etre facile a aprpendre (et a prononcer aussi).