Dungeons & Dragons Online : Stormreach

(j’ai chercher, mais je n’ai trouver aucun topic dessus, donc hop !)

Ce soir après le boulot, je suis passé à la fnac. Surprise: donjon et dragons online, un jeux dont j’ai très entendus parler est sortit dans un super boîtier collector.

Ils ont faillis m’avoir, il s’en est fallut de peut que je l’achète sur un coup de tête.

Mais je préfère jouer la sécurité. Alors est-ce que quelqu’un y à déjà jouer ? C’est bien ou c’est encore une licence d&d complètement raté ?

Tu trouveras les avis de quelques Cafzoniens ayant participé au beta-test dans ce thread.

Demande à Fumble. Il va probablement devenir tout rouge et balancer plein de gros mots.

En gros, y a pas grand monde qui a accroché (que ce soit des rôlistes ou non comme moi). Pour une fois que j’avais accés à une beta en plus :stuck_out_tongue:

Je viens de relire le test (bouclage, tout ça) : attend de le lire et continue de chouer jouer à autre chose… :confused:

jouer non??? :stuck_out_tongue:

J’ai regardé les previews sur le site et jeté un oeil distrait à la description du monde. Ce qui me gêne le plus, ce n’est pas le système AD&D 3.5. En vieux rôliste papier, j’essaie autant que possible de faire abstraction du système de règles (pas toujours facile, Cf. Rolemaster).
Non, ce qui me frustre le plus souvent dans les MMORPG actuels, c’est le côté « Rated PG » (tous publics) qui doit s’efforcer de plaire aux Jean-Kevin (quelqu’un pourrait me dire l’origine du succès de ce prénom pour désigner les… Jean-Kevin ?) et aux vieux râleurs comme moi (en échouant forcément, « merci » Asheron’s Call 2).
Les personnages ont des visages que je trouve fades, des corps « lisses » bien loin de mon ancienne elfe noire en string dans Lineage 2 (il faudrait que je relise le test de L2 dans Joystick: je me souviens de l’émoi de son rédacteur à l’époque ! :stuck_out_tongue: ).

Mais bon, il s’agit là d’une évolution bien naturelle des goûts avec la trentaine, je suppose.

Non, sans déc, si vous connaissez un MMORPG bien sombre, adulte, avec de vrais monstres flippants et du sang qui gicle, des membres et des têtes qui sautent (Age of Conan ???), faîtes moi signe !

Bon, j’arrête là. On dirait une pub pour Ogrish.com (j’ai failli mettre le lien, mais je préfère l’autocensure au ban)…

Oui ! Oui ! Viendez !! (pub inside ^^)

Ah non, y aura pas de têtes de joueurs qui sautent (mais de mobs oui), rapport à la législation allemande (dommaaaage).

A mon avis, si tu veux un jeu sans kevin, prends en un bien complexe, pas en français (ca pique moins les yeux de voir des « ki mede ? » « edemoa » et cie) et payant, ça devrait passer :stuck_out_tongue:

J’aimerai bien savoir quel fou joue à DDO, histoire d’avoir quelques retours de la version finale ([troll on]et s’il se sent pas trop seul [troll off])

Il y a un topic sur la zone à ce sujet :stuck_out_tongue:

Je trouve, en l’occurrence, l’emploi du singulier judicieux et délectable !
Dans l’ambiance, j’aimerais bien un mâtinage de :

  • Stormbringer ou Bloodlust pour les combats corps-à-corps ;
  • la Pelle de KiLouTou pour les invocations de démons et la prise en compte de la résistance psychologique des PJ ;
  • Lineage II pour la modélisation des nanas (très sexy sans tomber dans le vulgaire, selon moi)
  • AD&D pour la richesse de la magie (sans le système de programmation/récupération des sorts, déjà bien peu pratique sur papier et trop lourd à gérer online)
  • AD&D à nouveau pour rendre compte de la puissance et de l’aura des dragons
  • AD&D toujours et encore pour les voyages planaires (même si ça compliquerait la tâche aux dev… et encore…)

Voilà la recette de mon MMORPG équilibré :stuck_out_tongue:

Chtit question: Peut on dire que DDO est une sorte de Neverwinter Nights/Baldur’s Gate Online? Et pour ceux qui aime NeverWinter et connaisse DDO, vaut il mieux rester sur les modules persistants de Never (même si au grand maximum on se retrouve à 10 par serveur) que de passer à DDO?

Personnellement j’ai trouvé l’adaptation du système de magie très bien foutu.

Sans doute; je ne peux pas juger sans avoir testé DDO. Je veux seulement dire, après quelques années à faire monter des magos sous AD&D 2ème édition que c’est une classe déjà lourdement pénalisée par :

  • une classe d’armure ridicule
  • des points de vie généreusement attribués sur 1D4 ;
  • un TAC0 anecdotique…

En plus, il faut se coltiner une programmation quotidienne des sorts, lesquels sont limités en nombre et nécessitent pour le réapprentissage du lendemain un repos total (jamais compris ce dernier aspect, perso… Un sort est soit connu et maîtrisé, soit inconnu, mais bon…)

L’argument classique du “le mago niv 20 est tellement puissant qu’il faut bien le mériter” me semble éculé.

La pudeur freine mon envie de raconter combien rare peut être la satisfaction :
1/ d’avoir dégotté un sorts utile à inscrire dans son livre de sort (merci le MD !)
2/ l’avoir appris opportunément pour une bataille
3/ avoir pu en faire usage utile lors de ladite bataille

Je ne parle pas de remporter le kill sur la bestiole, à part avec les boules de feu, je n’ai jamais pu leveller suffisamment pour ça…

Voilà. Maintenant, il y a également les ensorceleurs dans la 3ème édition, ça compense sans doute, mais je n’ai jamais testé.

[quote=« Shiriu, post:13, topic: 27921 »]Sans doute; je ne peux pas juger sans avoir testé DDO. Je veux seulement dire, après quelques années à faire monter des magos sous AD&D 2ème édition que c’est une classe déjà lourdement pénalisée par :

  • une classe d’armure ridicule
  • des points de vie généreusement attribués sur 1D4 ;
  • un TAC0 anecdotique…

En plus, il faut se coltiner une programmation quotidienne des sorts, lesquels sont limités en nombre et nécessitent pour le réapprentissage du lendemain un repos total (jamais compris ce dernier aspect, perso… Un sort est soit connu et maîtrisé, soit inconnu, mais bon…)[/quote]

L’argument étant que la magie et les sorts c’est pas comme une recette de cuisine, ca « pompe » véritablement dans le mental du magicien, et pour ça il doit être suffisament préparé ( d’où le temps de repos de 8h pour ré-apprendre les sorts ). Le magicien ne CONNAIT PAS tout ses sorts par coeur et c’est d’ailleurs pour ça qu’il as un grimoire. Donc quand il décide de changer de sorts, il faut qu’il le relise, se le rémémore.

Pour moi c’est justifié.

[quote]La pudeur freine mon envie de raconter combien rare peut être la satisfaction :
1/ d’avoir dégotté un sorts utile à inscrire dans son livre de sort (merci le MD !)
2/ l’avoir appris opportunément pour une bataille
3/ avoir pu en faire usage utile lors de ladite bataille[/quote]

Prend-toi en à ton MJ alors ^^

Effectivement l’ensorceleur est assez différent puisque LUI connait et maitrises ses sorts, mais en contrepartie il en as un nombre ridicule. Par contre c’est assez jouissif d’enchainer 4 boule de feu sur le groupe ennemis que le mj a mis des heures à faire.

Pouf, des tas de cendres :stuck_out_tongue:

Pour l’avoir testé pendant le beta test, il y a de trés bonnes idées, mais l’implémentation est pas terrible du tout.
En fait c’est pas fun du tout. Sur le papier c’est sympa, mais ingame on s’ennuie grave.

Combats brouillons, IHM moisie, on sent le jeu pas « finalisé » c’est pas trés propre, meme si les graphs sont pas trop mals.
Bref, en tant que super fan absolu de d&d, je le déconseille :stuck_out_tongue:

Bon et bien vu que personne ne veut me répondre et au dire des personnes l’ayant testé, je vais rester sur NeverWinter Night moi… :stuck_out_tongue:

Je l’ai testé un peu, mais je vais me taire pour ne pas le couler plus. Faut dire j’ai de hautes exigences (et pas communes en plus) pour un MMO, donc je pense que mon avis n’apportera rien.