Enigmes Alacon (tm)


#181

Bon, hop la dernière question j'ai pas regardé la réponse de GloP mais j'lui fais entierement confiance il a du trouver (ngmmgngn dormir gnmngmgmn pouvais pas répondre .
Enfin j'pense que le but du jeu était d'obtenir 1 avec les 4 chiffres qu'on nous donnait.


#182

Alors mmmmmmh... en super rapide, là car j'ai pas trop le temps :

0.99999999999... = Sum(9*10^-a, a, 1, infinity) somme d'une suite géométrique
0.99999999999... = 9/10 * 1 / (1 - 10^-1)
0.99999999999... = 9/10 * 1/ (9/10)
0.99999999999... = 1


#183

A priori non, c'est pas nécessaire, mais j'ai pu me tromper.
Pour 7 et 8, la question ne se pose pas, vu qu'elles sont pesées face à une tare. Pour 5 et 6, à la dernière pesée on sait si une de ces boules est plus lourde ou plus légère, vu qu'on les a changé de plateau entre la première et la deuxième pesée.


#184

Moi je propose plus simple
1/3 = 0.333333333
d' où 3 * 1/3 = 0.999999999999999999
or 3 * 1/3 = 3/3 = 1
donc 0.99999999999999 = 1


#185

Le problème c'est qu'il faut alors prouver que 0.3333333 = 1/3
Ce message a été édité par lucasbfr le 15/02/2004


#186

si je me rappelle bien, la méthode est la suivante :

10 * 0.99999999 = 9.99999
1 * 0.999999 = 0.999999

si l'on soustrait les deux on obtient 9

 9.999999999
-0.999999999
=9.000000000

donc 10*0.999999 - 1*0.99999 = (10-1)0.999999 = 90.9999999 = 9

=> 0.99999999 = 1

et voilà


#187

A propos des nombres.

1+1=3.

Si si, je vous le démontre

a²+b²=(a+:P*(a-:stuck_out_tongue:
(a²+b&#178/(a-:P=(a+:stuck_out_tongue:

On pose a=b=1.

On obtient

1+1=1
2=1
3=2, si on ajoute 1 des deux cotés.

Mais cela est faux...
Meme raisonnement que pour l'exemple précédent en fait.


#188

a=b=1 , soit a-b=0 , donc tu ne peux pas simplifier. Owned


#189

euh a²-b²= (a+:P*(a-:stuck_out_tongue: et pas autre chose.


#190

putain ça me revient pas ... je sais qu'il y a une question de puissances / racines mais je me rappelle pu, et la super calculette de win fait pas les racines alors vla ...
m***2


#191

bah tu fais la division comme en primaire (oui j'ai su rester simple), et tu vois qu'il faut bien une infinité de 3 pour diviser 1 par 3.


#192

De toute façon, dit comme ça, Veldryn c'est faux. 0,333333... ne sera jamais qu'une approximation. L'amusant, c'est de réussir à ne pas passer par un stade où on dira : "c'est une approximation"


#193

Youpi tralala, on va essayer d'atteindre 200 posts pour ce thread, ok?

C'est parti pour une énigme un poil abstractive mais néanmoins sympathique (et connue par dessus le marché (trop marrante cette expression)). Je m'excuse par avance si l'énoncé est approximatif mais je ne suis plus très sûr du contenu exact.

Dans une ville imaginaire, le maire veut lutter contre l'adultère dont sont victimes uniquement les hommes pour simplifier (pas de commentaires merci). Pour ce faire, il ordonne aux maris trompés de tuer leur femme. Problème, les dits maris ne peuvent pas savoir qu'ils sont trompés, et personne ne leur dira, ça se fait pas. En revanche, n'importe qui est capable, du premier coup d'oeil, d'identifier un cocu. Enfin, tout le monde dans cette ville rencontre tout les autres au cours de la journée (je vous l'avais dit, ce problème est assez abstrait).

Le maire décide donc de diffuser un message, chaque soir, annonçant l'existence ou non de maris trompés. Charge à eux d'exécuter leur femme. Ainsi, au soir du premier jour toute la cité put entendre ces mots : "il y a des femmes adultères dans la ville!".

Il en fut ainsi chaque soir. Au 21ème soir, enfin, on entendit : "il n'y a plus de femmes adultères dans la ville!"

question : combien étaient-elles et surtout POURQUOI étaient-elles en cette quantité précisément ?

Ce message a été édité par jeckos150 le 16/02/2004
Ce message a été édité par jeckos150 le 16/02/2004


#194

Ha, je l'ai eu en entretien d'embauche avec un general qui mets des points sur le front de quelques soldats
Indice peut etre, pour ceux qui connaissent pas... 'recursivite'


#195

Pour l'histoire des cocus meurtriers :

Si il y a 1 mari cocu, il ne verra le premier jour personne d'autre cocu, et entendant l'annonce du maire, saura que c'est donc lui qui est cocu, et l'affaire sera réglée en un jour.

Si 2 maris sont cocus, ils se verront l'un l'autre et pensant que le message concerne l'autre ne feront rien le premier soir. Constatant le lendemain qu'aucune femme ne manque, ils sauront alors que chacun d'eux à vu un autre cocu, qui en peut être qu'eux-même (sinon, ils en auraient vu deux). Et donc, le second soir, 2 femmes mourront.

En prolongeant le raisonnement, on peut dire que si n maris sont cocus, chacun d'eux verra n-1 autres cocus. Il faudra n jours pour réaliser qu'ils sont eux-même cocus et décident d'agir.

Donc si le problème est réglé la 21ème nuit, c'est qu'il y avait 21 cocus et donc 21 femmes adultères.

J'ai bon ?


#196

Tabon, y a juste un truc : si le problème est réglé en N jours (on annonce que les femmes adultères ne sont plus) c'est qu'il y a N-1 femmes adultères. C'est un détail, c'est tout.

Autrement dit : si il y a N salopes femmes adultères, on entendra l'annonce de fin qu'au N+1 ème jour. Voilà.
Ce message a été édité par jeckos150 le 16/02/2004


#197

.... Keuf, keuf!! Houlà, il y a un paquet de poussière ici!

L'autre jour, je regarde l'heure chez moi : mince! La pendule était arrêtée dites donc! Et pas de téléphone pour avoir l'horloge parlante...

Ni une ni deux (ni trois ni quatre d'ailleurs), je pars chez un pote qui se trouve à quelques pâtés de maisons. De retour chez moi, j'ai pu régler l'heure exacte sur ma pendule.

Comment j'ai fait?


#198

Tu lui as embarqué sa pendule pour pouvoir règler l'heure chez toi.
Attention a lui rendre sinon il va pas être content :mrgreen:


#199

Euuuuh nan, sinon c'est pas drôle.   Pareil, me dites pas "tu penches la tête et tu vois l'horloge de la mairie"  Ya pas de mairie.


#200

Euh tu mets 10 minutes pour faire le trajet et sa pendule avance/retarde de 10 minutes...

Ou sinon c'est le premier mercredi du mois à midi et tu entends les sirènes des pompiers...

Ce message a été édité par Raistlin le 02/03/2004