Et vous, comment le voyez vous notre futur ?

Le futur sera-t-il meilleur ou pire?
ca dépends uniquement si mon plan de domination du mondre réussi ou pas. :stuck_out_tongue:

(voté blanc car la question n’a pas trop de sens)
edit : ouais Gloppy pour président \o/

On te dit qu’il y a plus d’eau :stuck_out_tongue: Et si, tout seul aussi. C’est quasi toujours un petit groupe de personnes decidees, si c’est pas la plupart du temps carrement des individus qui changent le monde et/ou plantent les graines des grands changements, ca a toujours ete comme ca, et c’est pas pret de changer…

A en lire certains trucs y en a qui devraient penser a se flinguer si on en croit ce qui est ecrit. Y a pas de petits niveaux, quoi qu’on fasse ca fait toujours quelquechose. L’ocean est aussi fait de gouttes d’eau, ca fait supra cliché mais c’est vrai, y a besoin d’efforts a chaque echelle. C’est super deprimant de lire que des gens en sont a ce niveau de baisser les bras :P.

Je suis super pessimiste et assez misanthrope et bizarrement je tente de changer les choses à mon niveau. Oui j’me bouge comme je peux, (ahah je fais quoi ? osef) Je sais pas pourquoi d’ailleurs, peut être un sursaut de naiveté, une petite goutte d’eau. Ca m’empeche pas de penser qu’en globalité, en macrocosme, c’est pas la joie et je trouve que les efforts d’amélioration ne sont pas à la mesure des dégats.

Et je trouve même que ce que je fais est inutile, pourtant j’aime à croire que ça peut servir à petit niveau.

Ca me fait énormement penser à la chanson « Imagine », des Beatles :
« You may say I’m a dreamer
But I’m not the only one
I hope someday you’ll join us
And the world will be as one »

Accessoirement ca me fait aussi penser au manga 20th Century Boys :stuck_out_tongue:

Quand je parle de diffèrences d’échéances je pense aux intéractions entre ces échéances et aux effets accordéons. Par exemple 1989 a été une période d’espoir car plein de régimes sont devenus démocratiques mais il y a eu un effet de déglaciation des relations post-soviétiques que l’on paye actuellement avec une tentation d’unilateralisme économique et politique d’une part et un raidissement de certains pays du tiers monde sur la religion d’autre part.

N’empêche malgré les défauts de l’ONU, la planète a les moyens maintenant d’essayer de prevenir ou d’en amondrir les conséquences.

C’est en cela que c’est trop simpliste de dire que tout est (ou sera) négatif ou positif. En plus cela dépend de quel point de vue on se place et à quel moment. Par exemple en amérique latine et afrique de l’ouest cela s’est notablement ameliorié (plus de dictatures pour les 1ers, et plus de guerres civiles au mozambique).

Ensuite il faut voir les interactions entre un certain nombre d’axe notamment la culture et la liberté. En Russie certaines personnes sont libres mais extremement pauvres sans aucune aide, tandis que dans certains pays du magrheb les gens ne vivent pas trop mal mais sont sous une dictature (un pays coincé entre l’algérie et la libye).

Pour revenir à la Russie tout les ex-républiques soviétiques ont bénéficié de l’éclatement de l’URSS.

En résumé pour répondre à la question il faut interpreter les évenements selon la conscience et les points de vue de chacun. Répondre à cette question ne peut pas ne pas être politique ou au moins philosphique.

Donc le thread peut être interessant, sauf que l’on parle de politique, mais la réponse binaire à la question n’a pas vraiment d’interêt.

Non non je ne pense absolument pas à me flinguer, merci bien.
J’essaye de changer les choses à mon niveau, comme le trie, le gaspillage, dire à mes potes que voilà jeter son mégot dehors spa glop (ahah, dsl). J’essaye d’aider comme je le peux avec les organismes prêt de chez moi, je soutient toute bonen action. Ce n’est pas parce que ma vision à court ou moyen terme et pessimiste que je n’ai pas envie d’avoir tort. Au contraire je ne demande que ça.

Quant je me fais arêter dans la rue par des militants de Greenpeace je suis super avec eux, mais quand ils me demandent une cotisation mensuelle de 10euros (je crois) je suis désolé mais je ne peux pas ma le permettre, 10 euros c’est une semaine de pâte pour un étudiant. Et pourtant je voudrais leur en donner moi du fric pour qu’ils nous fassent des actions ninja comme ils en ont l’habitude. Mais je peux pas. A mon échelle j’estime faire (presque, on peut toujours plus) le maximum pour retarder l’inéluctable.

Quant je vois une amende de 500 000 € pour une nappe d’hydrocarbure longue de 60 kilomètres (fait “divers” récent) je me dis que c’est pas normal. C’est bon le gars à pris une lourde amende, tous rentre dans l’ordre… Sauf qua la nappe elle est bien là, et c’est pas avec ces outamilles euros qu’on va la nettoyer.

Moi j’ai répondu Meilleur, parce que :

  • Soit l’Humanité devient meilleure, et tout le monde il sera beau et grand un jour.
  • Soit ça continue à être la merde, et un jour, bah tout le monde il explosera, et la Nature reprendra ses droits, et ce sera à nouveau la paix dans l’Univers… sans les Hommes.

Voilà ma vision optimiste de la chose :stuck_out_tongue:

[quote=“rorotaz, post:27, topic: 28553”]Moi j’ai répondu Meilleur, parce que :

  • Soit l’Humanité devient meilleure, et tout le monde il sera beau et grand un jour.
  • Soit ça continue à être la merde, et un jour, bah tout le monde il explosera, et la Nature reprendra ses droits, et ce sera à nouveau la paix dans l’Univers… sans les Hommes.

Voilà ma vision optimiste de la chose :P[/quote]
ça pourrait être ma vision. D’ailleurs le film “The Postman” c’est un peu cela. (en dépit du fait qu’il est un peu simpliste). Mais là on est dans le très long terme.

A moyen terme on peut imaginer que les 15 prochaines années risques d’être assez dures mais qu’après un équilibre se fera car on n’a pas le choix et maintenant on connait les conséquences de nos actes. En fait il faut essayer de décrypter le présent pas pour voir seulement les catastrophes mais aussi les avancées (prise de conscience très récente de la pollution au niveau mondiale, etc…)

Bande de nazes…

J’ai voté meilleur, parce que je le pense. Ce ne sera peut-être pas selon vos critères.

Et puis, c’était pire avant : les multijoueurs se jouait à 10. Mon FPS tournait en 320*200 et il était impossible d’envoyer la photo du petit autrement que par la poste. Et je parle pas du temps où il falait sortir de sa voiture pour ouvrir son portail et sa porte de garage ! Quant aux voyages dans les îles c’est vrai qu’il y a dix ans, c’était juste pour quelques élus…

Nous sommes tous acteurs de notre avenir, ce que je constate, c’est qu’ici une majorité veulent le dégrader.

Zontrax, un éternel optimiste qui grâce à ça transforme tous ses échecs en succès.

Demi-HS : J’ai remarqué un truc, dans ma famille, on ne parle jamais du passé (au plus du mois passé). Par contre, on se projete toujours dans l’avenir et on essaye de l’améliorer par des actions présentes. Ex : Cet été j’aurai à coté de ma table d’apéro de nombreux plans de tomates cerises à cueillir sur la plante. ça m’a couté 2 jardinières, un peu de terre et les graines récupérés sur d’autres tomates. Parfois, il suffit de pas grand chose…

Ben à priori non, on ne parle pas de politique si on commence d’un point de vue technique. Dire : j’ai peur que ce truc serve à, qu’on ne cherche pas à, c’est pas tant politique que ça. Bon après, si ça part un peu parce que : 1)Les gens en font pas particulièrement l’effort de lire le message original 2)Ca leur semble indissociable d’un débat de politique gouvernementale, là je ne peux plus y faire grand chose. Bien entendu je ne conteste pas l’aspect politique au sens choix de société. Après je laisse les modos faire leur travail :P.
Par contre, je te rejoins complétement sur l’aspect : répondre à la question n’a pas vraiment d’intérêt, encore une fois, c’est tout le travail de pensée pour arriver à une réponse qui est intéressant.

Si je donne un peu mon avis perso, je fais parti des optimistes. Mais surtout ce que je trouve très très intéressant, c’est que fût un temps où développement technologique était toujours synonyme de meilleur et il est notable que soit on reste bloqué dans cet état de pensée, soit on bloque dans le schéma inverse, pour cause de très mauvaises utilisations de la science le siècle dernier.
Se pose aussi la question de l’utilité de certains développements, trop souvent rapportés à leurs aspects financiers, à tort. D’ailleurs plus globalement, certaines recherches doivent-elles être interdites ? Et si oui, pourquoi et comment ?

En fait, ce qui est super intéressant je pense c’est qu’aujourd’hui, nous n’avons qu’une connaissance très parcelaires de ce qui nous entoure et de son fonctionnement. Et d’ailleurs certains aspects sont peut être à jamais inaccessibles à notre conscience, je pense notamment en physique, m’enfin là je laisserai boudin répondre si il lit le thread :P.
Bref, nous n’avons les clés que d’une petite partie du fonctionnement et déjà les conséquences de nos avancées technologiques nous font peur. Je m’explique avec un exemple bateau : il y’a quelques années, on s’imaginait qu’un barage était une solution assez simple et écologique pour produire de l’énergie. On sait aujourd’hui qu’un barage s’est aussi un tas de conséquences, plus ou moins graves, sur l’écosystème local voire plus (cf les barages du Nil par exemple). Bref, on flippe à mort devant n’importe quelle perçée, pour les conséquences connues ou supposées de celle-ci, à tort ou à raison mais trop souvent sans avoir vraiment cherché à savoir et comprendre.
Et là effectivement, je pense que cette question de départ, aussi bête soit-elle est enrichissante si elle provoque une véritable discussion de société, entre notamment les scientifiques et le grand public. Seulement là, il faudra que les uns se rendent accessibles et que les autres se donnent les outils pour accéder.

J’ai pas lu les réponses (je les lirais, promis :stuck_out_tongue: ), mais voici mon avis :
Le futur : Pire ou Meilleur ? Déjà je trouve la question terriblement imprécise (l’avenir, dans 10 000 ans pour l’humanité entière ?).
Ensuite, peu importe, car l’humanité ne comparera jamais à son passé et cette question n’aura jamais de réponse; elle n’a pas de sens d’ailleurs. Pire ou Meilleur, de quel point de vue ? à quels égards ?

Nan parceque globalement, j’pense que pour l’humanité, ça sera pareil : Les gens toujours mécontants de leur sort et c’est ce qui fait avancer le monde. Si l’humanité n’a plus de rêve ou de but, elle périra.

L’humanité sera de plus en plus assistée, par la robotique, donc de plus en plus fenéante. C’est ni mieux, ni pire, c’est dans la continuation du remplacement des activités du corps par des activités de l’esprit.

L’humanité se fera toujours la guerre à elle même, pour une raison ou une autre, j’en suis persuadé (j’hallucine des films de science fiction où on « croit » que les aliens sont soit super gentil parcequ’ils ont évolué, soit super méchant juste parcequ’il en ont les moyens. Pour moi les êtres plus évolués ont les memes problèmes que nous, avec leurs querelles internes, leurs petites vies, leurs guéguerres)

L’humanité vivra plus longtemps, plus aucuns malades, plus aucuns handicaps ? Peut-être, mais est-ce vraiment ça qui ferait un monde meilleur ? bof… les gens se plaidront d’autre chose.

Bref, pour moi, ça sera ni mieux, ni pire, ça sera juste différent.

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée d’interdire. En effet il y aura toujours des personnes pour se dire que l’interdiction ne sert à rien, et qui passeront outre (je pense que la prohibition est un assez bon exemple). Controler les recherches me semble une meilleure idée, même si se pose la question de controler par qui et comment.

Edit : Ortho.

C’est l’histoire d’un mec, employé à CNN, qui s’emmerdait à force d’apporter le café aux autres employés. Un jour il décida d’emmerder le monde à son tour et de poser l’ultime question qui poutre (comme dirait l’autre). “Hé les gars ! Z’en pensez quoi du futur ? ce sera pire ou meilleur ?”

Il y a déjà assez de problèmes à résoudre dans le présent, ça ne sert à rien de galérer en pensant au futur, qui d’ailleurs, sera ni pire ni meilleur… juste différent (il sera pire pour certains, meilleur pour d’autres).

+1

C’est vrai que c’est un peu une question à la con. :stuck_out_tongue:
J’ai lu quelqu’un qui parlait des guerres… oui, bien vu, les guerres ça existe depuis qu’on est sur terre, et je pense bien que ça va continuer dans le futur.

Sinon j’ai répondu meilleur parce que je trouve ultra démago de répondre « pire ». :stuck_out_tongue:

Bon les mini troll politiques à la con, on a le droit alors ?
Nan faudrait être clair hein, parce que Glop c’est un modo jusqu’à preuve du contraire.

Pour revenir à la question, je ne sais pas si ce sera meilleur ou pire à l’avenir.

Dans mon idée, laisser la société continuer vers son délire de consommation, pour moi ça me parait être une mauvaise voie, vouée à l’échec. Mais comme l’a dit quelqu’un, on commence à en voir les conséquences aujourd’hui, et même si c’est lentement, cette prise de conscience va nécessairement déboucher sur quelque chose d’autres (à plus ou moins long terme, dans mes délires les plus fous je pense à une vingtaine d’année).

Donc je crois qu’on va en sortir, que de nouvelles idées vont venir, qu’on va aller vers une autre société.

Je ne sais pas si « on va en chier » d’ici là. Il y a aura des périodes dures probalement, et des périodes plus sereines. Mais je crois sincèrement qu’on va évoluer.
J’ai foi en l’humanité, même si elle me désespère épisodiquement.

Comme à chaque époque, il y a des constats malheureux (Bush, tout ça…) et des constats heureux (l’Europe qui se crée bon gré mal gré ; les avancées, là encore chaotiques, en Israël…)

Bref, on verra.

D’un point de vue strictement technique : bah là encore ça va dépendre des domaines. Et ça dépend aussi de ce qu’on appelle « avancée » :stuck_out_tongue:

Voté meilleur, par convictions personnelles et qui le resteront (personnelles).
Mais j’aime bien le point de vue de MordOrion là dessus, très juste.

[quote=“FMP_thE_mAd, post:35, topic: 28553”]Bon les mini troll politiques à la con, on a le droit alors ?
Nan faudrait être clair hein, parce que Glop c’est un modo jusqu’à preuve du contraire.[/quote]

Huh? C’est quoi ton probleme? Si tu parles de Clad, j’ai efface son attaque idiote. Si tu parles du moi, je vois pas. Parler du manque d’optimise qui incite a rien de bon ou du relativement recent declin francais qu’est pas une fatalitee, c’est un troll politique? Le seul truc que je vois que tu as pu mal interpreter c’est pour “depuis 1981” et jusqu’a preuve du contraire ca inclut 1995-2006, et aucun jugement de valeur individuelle… (d’ailleurs j’en fais pas, ils ont eut le meme comportement). Et je faisais pas reference a qui etait au pouvoir mais au dernier budget de l’etat non deficitaire qui date en gros de 1980… On peut meme dire sans que j’y vois qqch a redire que c’est sous Giscard que l’habitude des budgets deficitaires est arrivees, mais vu qu’ils etaient encore en gros a l’equilibre en 1977 et 1980, la vrai date charniere a ce niveau, c’est 1981. Je m’en fout de savoir qui est president/premier ministre depuis, gauche ou droite, c’est la meme chose. Comme le coup des 3% auquel tout le monde se raccroche comme si passer en dessous de 3% et continuer a l’infini c’etait la solution a tous nos probleme. C’est en dessous de 0% qui fait une difference. Enfin bon si c’est ca qui te gene c’est toi qui infere, pas moi qui sous entend…

Edit: precision sur ce que je mettais derriere 1981 parceque bon… je vois comment ca peut etre mal interprete…

Pour moi demain sera meilleur. Et je suis entièrement d’accord avec Glop (sauf sur 81, mais ça m’a fait rire sincèrement), c’est triste de voir tant de gens ne pas croire en l’avenir. Ne pas croire en demain, ça veut dire se retenir d’aller de l’avant, c’est la mort de la volonté d’entreprendre, de la volonté de s’améliorer, d’améliorer ce qu’il y a autour de soi. Et à terme c’est la mort tout court, ou le déclin pour pas faire trop démago, parceque les voisins ils ne resteront pas immobiles, et que ceux chez qui tout va vraiment mal ils y croient à leurs « lendemains qui chantent » à eux. Et qu’ils se soucient peu de nous.

Et je vois plein de raisons de croire en demain, simplement parceque je crois dans les hommes, même s’ils insistent pour me prouver le contraire (les élections d’il y a 4 ans en France, de la semaine dernière en Italie, l’affaire des caricatures). Mais je crois que les mentalités ont changé et continuent à changer, et c’est ça qui rend le monde meilleur.
Le développement économique est un moteur de l’amélioration de la qualité de vie, qui elle-même est un antidote à la violence. Le contre-coup de l’émergence des pays asiatiques et de l’Inde risque d’être dur pour nous, mais la question du sondage est large et impose de prendre en considération le monde et pas mon village: est-ce bon que 2 milliards de personnes sortent de la misère, je pense que oui. Est-ce le signe avant-courreur de la fin des totalitarismes dans leurs pays, je pense que oui aussi. Et avec eux la fin des haines raciales et la perte de la nécessité de la religion comme refuge spirituel pour oublier les douleurs du quotidien. Ce qui amène à plus de paix. Ok j’aime bien Bambi, j’aime bien réver, mais c’est ceux qui font des rêves qui peuvent les faire se réaliser.

L’autre point que je crois très important, c’est l’environnement, et là aussi les mentalités changent, et la situation ne mène de toutes façons qu’à une issue viable.
Les gamins sont en permanence sensibilisés à l’écologie, et il en restera bien quelque chose quand il seront grands. Le pétrole va manquer, que les lobbies le veuillent ou pas n’y changera rien, et il faudra alors passer à quelque chose de moins polluant. Si les moteurs crachent moins de polluants, s’il devient plus naturel d’avoir trois poubelles pour le carton, le verre et le fer que de balancer le vieux frigo à la rivière, si on réfléchit aux conséquences d’une activité avant de la mettre en oeuvre, alors le ciel ne pourra être que plus bleu. Et en fait, tout ça, ça existe déjà. Reste à le développer, mais rien que le fait que ça soit vrai alors que c’était inconcevable il y a seulement 50 ans, c’est déjà plus qu’un espoir.

Voilà pourquoi j’ai répondu « oui », et j’espère qu’on pourra convaincre ceux qui ont répondu non de réfléchir à leur position, parceque si ce sont quelques hommes qui peuvent changer les choses, ça n’est que le nombre des personnes convaincues qui peut rendre ces changements viables.

:stuck_out_tongue:
(smiley qui s’impose)

Ouais c’était ça et le truc de Clad que tu as modéré depuis :stuck_out_tongue:
Et pour ta remarque, je me suis enflammé pour rien, je reconnais, au temps pour moi (y a des fois je suis chatouilleux sur le sujet, désolé, je suis dans un environnement particulièrement politique pour diverses raisons, et à force j’interprète tout avec ça et donc je réagis pas forcément comme il le faut :stuck_out_tongue: ).

Pour revenir au sujet plus technologique, je dirais que dans le future, on aura l’avènement des “persoc” au autre dispositifs ultra portables permettant d’accéder à l’information n’importe où et n’importe quand. Par contre, le délire cyberpunk où tout est implanté dans le corps, je pense qu’on est (majoritairement) pas prêt à se faire implanter des trucs dans le corps.

On pourra dire que ça existe déjà quand on voit les dernier portables mis sur le marché mais bientôt, on pourra faire encore plus.

Par contre, les voitures volantes, j’y crois pas pour des questions d’énergie et de sécurité (imaginez des accidents de voiture volante et une circulation genre cinquième élément…)

La génétique, faudrait d’abord un peu mieux comprendre comment ça se passe et à mon avis, on aura encore cette démarche “d’utilisateur” pendant un petit moment. Quant au clonage, avant d’arriver à l’armée de clone, faudrait d’abord inventer les incubateurs (avec apprentissage accéléré) histoire de pas attendre 18 ans pour que ton clone soit adulte)

Le voyage dans l’espace: envisageable si on trouve un moyen de se débarrasser des fusées et l’exploration de l’espace, uniquement avec un système à la stargate.