Fantasy...Faites connaître vos perles


#101

[quote=“Cobra, post:100, topic: 20679”]J’avais complètement zappé la sorit du T10 du Trone de fer, mais c’est réparé, acheté en début de semaine, je ne lit qu’un chapitre par jour histoire de faire durer le plaisir, et plaisir il y a ! :smiley:

Vivement que le tome 11 sorte, merci encore pour le découpage en plusieurs volumes B)[/quote]
Tu as raison de faire durer, le plaisir, y’a pas grand chose à se mettre sous la dent dans ce tome (le probléme ce n’est pas l’auteur qui ralentit l’intrigue, mais bien l’éditeur qui découpe chaque ouvrage en 3 tomes B) )

et pis y’a masse de nouveaux personnages, ça promet de de venir encore plus touffu. GRRM = grand fou


#102

Pygmalion nous prend un petit peu pour des vaches à lait quoi…

Quand à moi, j’ai préféré me coltiner la VO de A Feast For Crows, plutôt que d’attendre les X tomes en poche.

Un peu difficile d’accès, j’y ai mis le temps, au rythme d’une vingtaine de pages par heure, ça ne donnait pas forcément envie d’aller plus loin…mais bon, c’est tellement génial^^

Bran, content d’être l’un des protagonistes du livre (mais qui aurait dû demander des copyrights pour le pseudo.)


#103

bon, hop!
combo nécromancie double post

Ceci n’est pas un livre, c’est une aventure.
Ceci n’est n’est pas un roman, c’est un voyage.
Ceci n’est pas une simple tripotée de pages reliées ensemble avec une couverture qui poutre: c’est une expérience unique.

Dans un monde balayé par des vents ininterrompus et souvent destructeurs, qui ne connaissent qu’une seule direction, la 34e Horde avance à contre-courant. Ils sont partis jeunes, après une sélection éprouvante qui en a fait d’eux les meilleurs chacun dans leur domaine, de l’Extrême-Aval du monde connu, pour atteindre le mythique Extrême-Amont. Les 33 Hordes précédentes ont toutes échoué à atteindre ce qui est considéré comme la source même des vents. Il paraît que la-bas, vos voeux s’accomplissent.
Mais le parcours est long. Il dure des années. Des décennies. C’est le voyage d’une vie. Une vie dure, à pied, à contrer les vents rarement cléments.

Oubliez les poncifs de la fantasy classique. D’un souffle, l’auteur les balaye, pour les remplacer par son propre univers, poétique et attachant, dur et troublant.
Il passe d’un style à l’autre avec aisance, pour faire narrer le direct et brutal leader de la Horde pour sauter sans fausse note directement à l’érudit scribe.
De néologismes en exercices de style, de poésie en explications détaillées sur les formes du vent, l’on ne peut décrocher.

Personnages attachants, univers incroyablement riche et prenant, histoire originale, style unique, styleS uniqueS, ce bouquin est définitivement Magnifique.

Que les vent vous poussent donc à vous procurer de suite:

La Horde du Contrevent
, Alain Damassio

Vous le refermerez qu’avec la mélancolie de devoir quitter tout ça, mais heureux de l’avoir connu.
A noter que le livre contient une BO. Si si. Même qu’elle poutre. Même si elle spoile un peu. Mais elle poutre.


#104

Entièrement d’accord avec toi, La horde du contrevent est un bouquin tout à fait excellent. En revanche, le qualifier de Fantasy… mais bon, si ça peut contribuer à faire découvrir ce livre je suis prêt à lui donner tous les qualificatifs possibles. La fin est un tantinet téléphonée, mais cela n’enlève absolument rien aux autres qualités, et elles sont nombreuses, de ce roman.

J’en profite également pour signaler une autre petite perle, un roman de Kerstin Ekman publié dans la nouvelle collection Points fantasy. Il s’agit de Les brigands de la forêt de Skule et ça poutre grave sa maman. Accessoirement, sur le strict plan littéraire, Ekman met une claque à tous les petits tâcherons qui se permettent d’écrire de la fantasy comme d’autres dégueulent leur beaujolais après une soirée bien arrosée. C’est beau, c’est profond, c’est intelligent et Goodkind peut toujours pleurer avant d’espérer un jour atteindre une telle maîtrise.


#105

Tiens ça me dit bien les “Brigans de la forêt de Skule”.
J’en ai marre des romans de gare en fantasy: Goodkind ou pire Terry Brooks c’est bien gentil mais pas trop, même Jordan au bout d’un moment tombe bien bas.
De plus quelque chose de moins épique et mieux construit c’est pas de refus. Donc hop commandé.

Aprés cela je me pencherai sur “la horde de contrevent” même si j’ai un peu de mal à saisir le style.


#106

Chers fans de Robin Hobb (et je sais que nous sommes assez nombreux). Oubliez l’assassin royal, qui tournait un peu en rond au bout de 6 tomes. N’oubliez pas les aventuriers de la mer, au niveau bien supérieur concernant l’intrigue (tome 8 début février). Mais surtout attaquez-vous à son nouveau cycle, le soldat chamane. Les deux premiers tomes sont chez pygmalion (le 3 sort en juin). C’est juste surpuissant. Attendez-vous à retrouver les joies de suivre un héros hors du commun, oui je dis bien hors du commun : comme fitz, son nouveau narrateur pourrait être baptisé poisse-man B) “Mon nom est Pas d’bol”. Mais c’est palpitant. Robin Hobb a visiblement appris à caser plus de 2 scènes d’action par tranche de 300 pages.

Foncez !


#107

Bonne nouvelle alors B) Il va falloir que j’aille faire le plein de bouquins voilà des mois que je ne me suis rien mis sous la dent (à part le complot des magiciens de David B Coe. Il commence pas mal, mais j’attend d’avoir avancé pour donner un avis tranché).

J’en profite pour rappeler que je suis un des irréductibles qui apprécie la 2eme partie de l’assassin royale B)


#108

Je profite que tu ais dis ça pour rappeler que je suis un des irréductibles qui préfère la deuxième partie de l’assassin royal aux derniers livres des aventuriers de la mer.
Parce que déjà que c’est mou, on n’a pas envie de switcher de perso à chaque chapitre.

Quand on lit le Seigneur des trois règnes, on a presque une impression de foutage de gueule tellement l’intrigue avance peu. C’est un peu la faute à l’éditeur et à son découpage à la barbare cela dit.


#109

[quote=“guigr, post:108, topic: 20679”]Parce que déjà que c’est mou, on n’a pas envie de switcher de perso à chaque chapitre.

Quand on lit le Seigneur des trois règnes, on a presque une impression de foutage de gueule tellement l’intrigue avance peu. C’est un peu la faute à l’éditeur et à son découpage à la barbare cela dit.[/quote]
Switcher entre les persos, ce n’est plus un problème après le Tdf ^^ Bon le Tome 7 des Aventuriers… cassait pas des briques niveau action. Mais trouver ça plus mou que les derniers tomes de l’assassin… je peux pas laisser passer ça, désolé B) Mais bon vous vous qualifiez vous-même d’irréductibles, vous devez être habitués à ce genre de réactions de la part d’autrui…

Cela dit le tome 8 des Aventuriers de la Mer, “ombres et flammes”, vient de paraître. Il est là, à côté du bureau, attendant que je termine Legende de David Gemmell. On verra si ça se développe un peu mieux à ton goût.


#110

Bon, j’ai pas lu tout le thread, il y a pas de mal de tres bonnes references mais en ce qui me concerne il n’y a qu’une chose à dire :

TRONE DE FER !


#111

Bon, je vois que personne ne l’a proposé, alors je me dévoue…

En BD fantasy, il faut mentionner Girl Genius, qui est dispo en recueils et aussi gratuitement sur le web sur girlgeniusonline.com. C’est fait par Phil Foglio, qui a longtemps publié des pages dans Dragon Magazine, bien connu des amateurs de D&D.

Cette BD est du genre “gaslamp fantasy”, çàd un monde parallèle où la technologie a évolué différemment – à mi-chemin entre l’âge de la vapeur et le génie génétique. L’histoire est très prenante, et c’est drôle. Je recommande. Et en plus, l’héroïne se retrouve parfois en sous-vêts, ce qui ne gâte rien… B)


#112

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il y a d’autres auteurs sympa de fantasy en dehors de Martin et Hobb. Je ne parle pas là de Terry “Caca” Brooks mais de Greg Keys et son Roi de Bruyère que je viens de dévorer.

Le livre est assez classique et assez sombre, même si moins cynique que Le Trône de Fer. Par contre l’auteur réussi assez bien a concilier action et profondeurs des personnages d’une façon que je n’avais pas vu depuis L’Arcane des Epées de Tad Williams. Bref pour l’instant que du bon.

Par contre, fauché comme les blés, j’ai vraiment pas envie de mettre 20€ dans le tome 2. Dans un autre sens attendre deux ans la sortie poche, c’est pas la solution. Dilemne.

Edit: J’oubliais. Le Soldat Chamane c’est une vrai bonne surprises pour ceux qui aiment Robin Hobb.


#113

[quote=“Coma, post:106, topic: 20679”]Chers fans de Robin Hobb (et je sais que nous sommes assez nombreux). Oubliez l’assassin royal, qui tournait un peu en rond au bout de 6 tomes. N’oubliez pas les aventuriers de la mer, au niveau bien supérieur concernant l’intrigue (tome 8 début février). Mais surtout attaquez-vous à son nouveau cycle, le soldat chamane. Les deux premiers tomes sont chez pygmalion (le 3 sort en juin). C’est juste surpuissant. Attendez-vous à retrouver les joies de suivre un héros hors du commun, oui je dis bien hors du commun : comme fitz, son nouveau narrateur pourrait être baptisé poisse-man B) “Mon nom est Pas d’bol”. Mais c’est palpitant. Robin Hobb a visiblement appris à caser plus de 2 scènes d’action par tranche de 300 pages.

Foncez ![/quote]

finallement tu en revient sur ta premiere intervention en haut de la page sur la suite de la citadelle des ombres B)
Ah par contre le nouveau de robin hobb connaissait pas .

C’est style heroic fantasy ou plus realiste ?


#114

[quote=“silka, post:113, topic: 20679”]Ah par contre le nouveau de robin hobb connaissait pas .

C’est style heroic fantasy ou plus realiste ?[/quote]

C’est très 19ème siècle mais rassurez-vous c’est pas du tout steampunk.
Pendant les deux premiers tomes la Fantasy reste assez light, ça se rapprocherai plus du fantastique par bien des points car il n’y a pas d’aventure à proprement parler. Le scénario reste très plaisant.
On peut bloquer par contre sur le héro malchanceux qui a des états d’âmes en permanence. De toute façon quand on a déjà lu du Robin Hobb, on n’est pas dépaysé.B)


#115

[quote=“silka, post:113, topic: 20679”]finallement tu en revient sur ta premiere intervention en haut de la page sur la suite de la citadelle des ombres B)
Ah par contre le nouveau de robin hobb connaissait pas .[/quote]
Hmmm pas faux, j’ai dit que j’avais pas regretté, mais c’est vrai que c’était un peu mou du g’nou, et rétrospectivement en ayant lu les aventuriers entre temps, mon avis s’est peu à peu mitigé :smiley:

[quote=“guigr, post:114, topic: 20679”]C’est très 19ème siècle mais rassurez-vous c’est pas du tout steampunk.
Pendant les deux premiers tomes la Fantasy reste assez light, ça se rapprocherai plus du fantastique par bien des points car il n’y a pas d’aventure à proprement parler. Le scénario reste très plaisant.
On peut bloquer par contre sur le héro malchanceux qui a des états d’âmes en permanence. De toute façon quand on a déjà lu du Robin Hobb, on n’est pas dépaysé.B)[/quote]
Affirmatif. C’est un mélange d’époque “nouveau monde”, colonisation de l’amérique, industrialisation naissante, monde qui évolue avec la technologie (des armes à feu dans un roman de hobb quoi !) mais qui reste attaché à des valeurs ancestrales (surtout le corps militaire), en même temps qu’un terrain propice à la magie chamanique, en gros à travers l’existence de tribus de nomades (= un peu les indiens d’amérique).

Une fois encore le héros, fitz… jamère burvelle, est confronté à un dilemne, suivre le code de l’honneur de son école de cavalerie pour devenir un officier digne de son père, ou suivre les préceptes de son gourou chamane qui veut en faire son instrument pour défendre son peuple, sa forêt et la nature en général.

Je te laisse consulter le (bref) article sur wikipedia, qui reprend grosso modo la dernière de couv’.

Mais c’est génial. Toute la partie à l’académie est particulièrement prenante.


#116

C’est plus du déterrage, c’est de la nécromancie B)

Après avoir torpillé en 3 mois Harry Potter (jusqu’au dernier), Le Lion de Macédoine de Gemmell (excellentissime), et Je Suis une Légende de Matheson (excellent aussi), back to basics :

  • Tome 12 “A feast for crows” du TdF à paraître le 9 novembre toujours chez Pygmalion
  • Tome 3 du soldat chamane de Hobb le 17 novembre.

Le neuvième et dernier tome des Aventuriers de la Mer est tout simplement palpitant, cette saga fut décidément bien meilleure que l’Assassin.

Bon et d’ici le mois de novembre… je crois que le Roi de Bruyère me tente bien (vos conseils éclairés n’auront pas été étrangers à ce choix).


#117

Marrant que tu postes maintenant car j’ai lu le dernier hier d’une traite entre 0h30 et 6h du mat et j’en hérite un bon mal au crâne.
J’ai été soufflé par les 2 derniers tomes et pourtant je commençais à désespérer de la série, grâce notamment au découpage barbare de l’éditeur qui partage le dernier livre en trois. 63€ pour 3 livres de 300 pages, ça fait cher comparé aux 8$ que payent les américains.

En tout cas pour en revenir à l’histoire tout s’enchaîne bien sur la fin et s’est très dur de se détacher des bouquins même si Kennit commence en salaud/cynique mais gentil au fond et finit carrément malfaisant je trouve et que tout être humain normalement constitué aurait tué le dragon qui remet en cause la prééminence de l’homme ainsi que détruit les zones de nidification.


#118

Un petit rajout depuis mon premier post il y a 2 ans : le cycle de l’agent des ombres de Michel Robert édité che Mnemos. 4 bouquins pour l’instant, le 5ème ne devrais pas trop tarder.
Un autre univers que le notre, le chaos afronte la lumière mais ce ne sont pas les seules forces en présence…

Présentation du tome 1 - L’ange du chaos :
Jeune aspirant au service de l’Empire de Lumière, Cellendhyll de Cortavar a été trahi par ses amis et accusé de meurtre. Laissé pour mort dans un cachot, il n’a dû sa survie qu’à l’intervention des puissances du Chaos. Dix ans ont passé. Le jeune homme idéaliste est devenu un mercenaire impitoyable. II n’attend qu’une chose : se venger de ceux qui l’ont trahi. Le seigneur Morion du Chaos lui confie alors une délicate mission : infiltrer l’Empire de Lumière et faire échouer son grand projet de conquête. Le moment est venu pour Cellendhyll d’assouvir sa vengeance…


#119

Je viens d’achever la lecture du tome 1 des ‘Royaumes d’épines et d’os’ de Greg Keyes (le roi de bruyère), c’est vraiment très très bon. Problème, le tome 2 semble assez difficile à trouver. La version poche est à paraître à une date indéterminée, mais même la version brochée est indisponible, que ce soit à la fnac, chez amazon ou chez tout libraire de mon secteur. Quelqu’un aurait une piste ?


#120

J’ai relu un peu de Serge Brussolo (A l’image du dragon), c’est limite SF mais la narration “quête iniatique” reste très heroic fantasy. Vu que ça coûte presque rien et que ça se lit en une heure environ, ne vous privez pas ! Et l’anti héros est très bien vu.
Y’a aussi la Trilogie de l’Elfe Noir de R.A Salvatore avec le fameux Drizzt (dans le genre pseudo connu sur le web B) ) Très facile d’accès.