Fired Department

C’est la grosse incertitude chez Ion Storm Austin, les développeurs de Thief : Deadly Shadows, les rumeurs vont bon train : on parle d’un licenciement de 25 personnes, du départ de Warren Spector et de la reprise des activités par Jean-Paul II. Eidos est-il devenu fou ? Faisons le point sur une polémique qui enfle comme un zigouigoui égaré dans une maison close*.

Concrètement, il semble avéré que l’éditeur ait décidé de mettre fin à sa collaboration avec une bonne vingtaine d’employés d’Ion Storm et ce dès la fin du développement de Thief 3. Ca au moins, on en est sûr. Quant au départ de l’ami Warren, si Eidos parle de “rumeur infondée”, d’autres sources affirment qu’il ferait partie du package offert au vide-ordures de la firme. D’autres encore prétendent qu’il serait parti de lui même en marmonnant des incantations bizarres et plantant des fourchettes dans de bien étranges poupées.

On notera tout de même un manque de tact assez hallucinant de la part de l’éditeur envers son personnel puisqu’il semble qu’ils aient été viré à la va vite et comme des malpropres. Jamais à une bourde près, Eidos semble également se tamponner de la désastreuse image que cette histoire peut avoir comme impact sur leur clientèle.

Exemple : vous je sais pas mais moi, leur jeu, ils peuvent se le réduire en poudre et le sniffer par les oreilles.

On peut lire un commentaire d’un ex-employé sur Rpgdot, la news de Bluesnews concernant Spector ou alors la news récapitulative de Nofrag qui dit un peu la même chose que moi, en moins con.

  • Un bordel, quoi. Avec des putes.

[quote]Jamais à une bourde près, Eidos semble également se tamponner de la désastreuse image que cette histoire peut avoir comme impact sur leur clientèle.

Exemple : vous je sais pas mais moi, leur jeu, ils peuvent se le réduire en poudre et le sniffer par les oreilles.[/quote]Hum… je suis plutôt sceptique quant au sens moral des joueurs. On rejoint un débat intéressant ya pas longtemps pour HL2. Je pense sincèrement que d’une part une grande majorité de joueurs n’ont pas l’occasion de suivre les agissements des divers éditeurs, d’autres part que ceux qui ont la “chance” d’être au courant s’en foutent un peu et enfin que la grande partie des résistants ne tiendront pas longtemps si le jeu est bon.

Les éditeurs sont tout à fait conscient du pouvoir que peut excercer un bon jeu vidéo et se foutent totalement de leur image. Vous y croyez vraiment vous, à un joueur qui se prive de jouer à un bon jeu sous prétexte que l’éditeur est un salaud ? Moi absolument pas. HL2 (si il est bon) nous le montrera…

[quote][quote]Jamais à une bourde près, Eidos semble également se tamponner de la désastreuse image que cette histoire peut avoir comme impact sur leur clientèle.

Exemple : vous je sais pas mais moi, leur jeu, ils peuvent se le réduire en poudre et le sniffer par les oreilles.[/quote]Hum… je suis plutôt sceptique quant au sens moral des joueurs. On rejoint un débat intéressant ya pas longtemps pour HL2. Je pense sincèrement que d’une part une grande majorité de joueurs n’ont pas l’occasion de suivre les agissements des divers éditeurs, d’autres part que ceux qui ont la “chance” d’être au courant s’en foutent un peu et enfin que la grande partie des résistants ne tiendront pas longtemps si le jeu est bon.

Les éditeurs sont tout à fait conscient du pouvoir que peut excercer un bon jeu vidéo et se foutent totalement de leur image. Vous y croyez vraiment vous, à un joueur qui se prive de jouer à un bon jeu sous prétexte que l’éditeur est un salaud ? Moi absolument pas. HL2 (si il est bon) nous le montrera…[/quote]
Sauf que les vrais joueurs sont justement ceux qui ont peut-être plus tendance à acheter leurs jeux plutôt qu’à les télécharger, justement parceque c’est leur passion et qu’ils ont réfléchi aux implications de leur comportement sur l’évolution de la création.

=> Mule sans scrupules, c’est la ruine d’Eidos.

J’vais p’tetre paraitre un poil sadique sur le coup mais quand j’vois la gueule de Deus Ex 2 j’me dit que l’warren ce s’ra pas une grosse perte…

Ben je vois pas trop le rapport entre HL2 et Thief 3 en fait, ils ont viré plein de mecs chez Valve, Vivendi ? Qu’ils retardent les jeux c’est un peu différent avec l’attitude “voilà, on a bouclé le projet, tout le monde dehors”, moi franchement ça me fout la haine envers Eidos d’adopter un tel comportement alors que tous ces gens ont un énorme potentiel pour créer d’autres jeux, c’est juste qu’Eidos sait très bien foutre l’argent par les fenêtres depuis quelques temps et eux ils en pâtissent, d’ailleurs l’éditeur subit de grosses rumeurs de rachat et peut-être s’assainit-il en fonction au niveau du personnel, je ne sais pas. Tout ce que je sais c’est que j’attendais beaucoup Thief 3 et que là je préfère m’en priver à cause de ça, même si c’est con, même si ça sert à rien, je filerai pas mes thunes à Eidos sur ce jeu.

[quote]Ben je vois pas trop le rapport entre HL2 et Thief 3 en fait, ils ont viré plein de mecs chez Valve, Vivendi ? Qu’ils retardent les jeux c’est un peu différent avec l’attitude “voilà, on a bouclé le projet, tout le monde dehors”[/quote]On parlait d’image de marque non ? Et Vivendi/Valve a fait bien plus que retarder le jeu, ils ont menti et se sont foutu de la gueule du public et (surtout même) des gens qui supportaient le jeu (financièrement je parle). Ils se chopent donc une belle image de salauds pour le coup.

Tout ce que je sais c’est que j’attendais beaucoup Thief 3 et que là je préfère m’en priver à cause de ça, même si c’est con, même si ça sert à rien, je filerai pas mes thunes à Eidos sur ce jeu.
Je dis pas que c’est con, ni que ça sert à rien, mais le boycott dans le monde du jeu vidéo est à mon sens un truc qui n’existe pas (et n’existera pas) en tant que phénomène. Le faire pour du yaourt ou des pompes c’est facile : on peut se rabattre sur plein d’autres modèles de marques différentes, avoir bonne conscience et en plus ne pas être gêné puisque au fond ça revient au même. C’est un engagement facile quoi

Par contre pour un bon jeu vidéo… trainer sur le net, voir des tests enflammés du jeu tous les jours, mater des screen alléchants, voir 3 threads par jours sur les mods surpuissants qui vont sortir etc… je crois pas qu’il soit facile d’y resiter étant donné que l’oeuvre est unique et donc que le choix est définitif.

[quote]On parlait d’image de marque non ? Et Vivendi/Valve a fait bien plus que retarder le jeu, ils ont menti et se sont foutu de la gueule du public et (surtout même) des gens qui supportaient le jeu (financièrement je parle). Ils se chopent donc une belle image de salauds pour le coup.[/quote]Ben en fait je trouve que c’est pas pareil, oui c’est mépriser le public que de faire ça, c’est clair, mais de là à les considérer comme des salauds ? Ce n’est qu’un jeu après tout, y a pas de désastre, on y jouera plus tard voilà tout, même si c’est super chiant, au moins ça permet de se marrer quand on en parle (cf Duke). Maintenant concernant Eidos c’est pas tant le fait de restructurer la boîte qui me gêne, tout le monde le fait, mais là c’est la manière brutale du style “on finit le jeu, cassez vous bande de merdes”, faut lire le mail du gars, même si la manière est courante elle n’en reste pas moins édifiante. Je n’arrive vraiment pas à m’imaginer jouer à un jeu qui a ce “vécu”, je vais plutôt me réinstaller Thief 1 sur les conseils d’Ato plutôt que jouer à un Thief 3 qui pour moi est irrémédiablement sali par son éditeur.

Ahhhhh yavin… tu es idéaliste C’est rare de nos jours. La plupart des joueurs se foutent totalement du développeur dont ils ne connaissent même pas l’existence (“c’est développé par Eidos !”), donc de là à boycotter un jeu pour soutenir la cause des développeurs maltraités dans le monde… Courageux de ta part !

(Développeurs du monde unissons nous ! C’est la luuuuuuutteuuuuuuh finaaaaaaleeeeeuh…)

Cela dit, blagues à part, c’est vrai que Eidos abuse un peu sur ce coup, parce que le jeu vidéo reste une industrie dans laquelle part humaine est importante et que virer des gens à la fin d’un projet a des conséquences à long terme… Généralement c’est un milieu dans lequel on embauche des gens pour pouvoir capitaliser dessus… Enfin bon, la preuve que c’est pas le cas partout

finalement, d’après factornews, Warren n’est pas renvoyé par contre une partie de l’équipe a elle bien été virée.

lu sur rpgtruc:
“how many game companies have you seen that have had massive layoffs that suddenly did well afterwards?”

Pleins: nous sommes en fin de Q2 et 2 gros jeux Eidos viennent de sortir… donc bénéfices, et cout salariaux diminués… donc actionnaires content

Je pense que par “game companies” il pensait davantage au développeur qu’à l’éditeur… Il est plus rare qu’un développeur dont on vire une partie non négligeable des effectifs reviennent resplendissant peu de temps après.

Bon, il ne  nous resete plus qu’a leur souhaiter le sort d’Interplay alors.