Four vitrocéramique et ampérage ?

Salut,

J’ai commandé un vitrocéramique mais je me pose la question de savoir où brancher un dijoncteur 32 A que je vais rajouter.

Description brève de l’install:

1.EDF
|
2.Dijoncteur différentiel 30A
|
3.1 Pompe 40A évacuation eau tout-à-l'égout dans la rue en hauteur.
3.2 Interrupteur général habitation sauf pompe
3.3 Dijoncteur 32 A pour mon four (choix 2)
|
4.1 à 4.10 Plein de fusibles +Dijoncteur 32 A pour mon four (choix 1).

L’habitation est chauffée au gaz (pas de chauffage électrique).

Donc en fait après le dijoncteur différentiel, j’ai un interrupteur 32A qui a été installé pour couper toute l’habitation sauf la pompe. J’aurais tendance à mettre mon nouveau dijoncteur à côté des autres pour qu’il soit coupé par l’interrupteur. Mais il y a quelque chose que je ne comprends pas: si je met mon dijoncteur 32A pour le four à la suite de l’interrupteur 32A, je ne pourrais utiliser que mon four mais rien d’autre ? Mais pourtant quand on fait la somme des fusibles « sous » l’interrupteur on est largement au dessus de 32A.

Sinon je mets ce dijoncteur 32A au même niveau que celui de la pompe et de l’interrupteur général ?

J’ai bien compris qu’il me fallait du 6mm. Que le dijoncteur différentiel sert à détecter les fuites et les autres dijoncteurs « normaux » les surintensités. Mais je me pose des question sur l’interrupteur 32A.

voilà :slight_smile: Merci pour vos éclairages.

J’ai différente remarques suite à ton poste:

  • Tout d’abord un four vitrocéramique? J’ai googlisé rapidement puisque je ne connaissait pas et lui non plus apparemment, des plaques de cuisson OK, mais un four…

Donc trois possibilités:

  • Je ne sais pas utiliser google
  • Tu parles en fait d’un four électrique classique et là vient la question suivante, pourquoi un disjoncteur 32A alors que les normes ne prévoient que du 20A? http://www.norme-electricite.com/protection/protection.html
  • Tu parles d’une plaque de cuisson et donc le 32A est correct.

Je viens de jeter un oeil rapide au tableau électrique chez moi, pour l’étage de tableau contenant le 32A du four, l’interrupteur de la ligne est un 40A.

Pour être exact il s’agit d’une cuisinière vitrocéramique. C’est celle-là.Et ils précisent bien 32A. :slight_smile:

Ok, je comprends mieux du coup.

Pour le coup du disjoncteur par contre je pense que le mieux serait de le brancher sur la même ligne que le reste de ton installation et de changer ton différentiel 32A par un 40A.

Si un pro peut confirmer…

Non, le différentiel c’est un 30 mA et ça doit rester un 30 mA.

Certes, c’est un 30mA mais tu as aussi un ampérage dessus. Ex: http://www.alliancelec.fr/160-interrupteur-differentiel-legrand-achat-vente
Il déclenchent pour une différence de potentiel de 30mA mais ont des intensités nominales différentes.

Attention faut pas confondre le courant de fuite (correspondant à la sécurité des personnes) qui est de 30 mA (voir moins sur certaines installations Pro, et le courant de sur-intensité (protection de l’installation) qui peut varier.

Pour ton installation, il te faut un différentiel 30mA avec une intensité correspondant au max de ta consommation.
Que te dit le disjoncteur EDF qui te donne ta conso max en ampérage ?
Après ton différentiel, tu doit sortir su 6mm² (correspondant à 32A) pour alimenter le four et rien que le four.

Je pense que tu dois confondre les courants de fuite et les courants max. Donne nous le courant EDF max qu’on soit sur (sur un différentiel 500mA)

Edit : après pour des installations avec des appareils électroniques, il te faut un type AC (Alternatif et Continu) et non pas un type A (Alternatif seul) pour les appareils purement résistifs (éclairage, chauffage, …).

Alors… on reprend depuis le début :

@Patoche : attention, tu as inversé les types A et AC. A ma connaissance, A et AC ne sont pas des acronymes, et ce sont les différentiels de type A qui acceptent des composantes continues des alim/plaques de cuissons/machines à laver…

My bad mon tableau électrique remonte à trop longtemps

Donc, pour résumer, tu dois avoir avant chaque appareil :

  • Compteur EDF
  • Disjoncteur EDF (limité selon ton Abo, différentiel à 500mA)
  • Disjoncteur de sécurité 30mA
  • Coupe circuit de ligne (limité selon la section du fil utilisé).

Les 32A du coupe circuit a ajouter correspondent a l’intensité max pouvant passer sur les fils installés (6mm), et non a la conso des plaques/du four. Les normes électriques imposent du 6mm pour les plaques de cuisson => coupe circuit 32A.

Ton four est dans ton habitation : il doit être protégé par un disjoncteur différentiel 30mA. Donc :

  • soit tu mets coupe circuit derrière le disjoncteur 30mA existant, si l’intensité de coupure est sufisante a la conso réelle.
  • soit tu mets un second différentiel de 30mA en // de l’existant, et le coupe circuit derriere.

Finalement j’ai fait ce branchement (choix 2). Mais je me pose toujours la question sur l’interrupteur notamment. On va voir je reçois le four aujourd’hui.

Sinon le dijoncteur c’est ça

Phili_b : le “32A” marqué sur ton interrupteur signifie qu’il peut supporter au plus 32A en permanence, donc qu’il faut tirer plus de 32A pendant plusieurs dizaines de minutes pour qu’il surchauffe.

Comme ton disjoncteur principal a été réglé par EDF sur 30A, il disjonctera forcément avant que ton interrupteur ne subisse de dommage. Tu peux donc sans problème placer un disjoncteur de 32A en aval de cet interrupteur.

En plus, ce n’est pas parce que ta cuisinière nécessite un disjoncteur de 32A qu’elle pompera un tel courant en permanence : ce n’est qu’avec tous ses éléments à pleine puissance (tous les foyers de la plaque + le four), qu’elle risque d’approcher cette consommation. Et c’est pareil avec tes autre disjoncteurs : il est fréquent qu’un disjoncteur de 10A alimentant de l’éclairage ne voie jamais passer plus d’un ampère… d’où le fait qu’un interrupteur puisse avoir un calibre très inférieur à la somme des disjoncteurs qu’il alimente.

Par contre, si ton disjoncteur EDF saute souvent après que tu aies installé ta cuisinière, et que tu change ton abonnement de 30 à 45A, il faudra changer l’interrupteur.

Dernier point : un tableau sans interrupteur différentiel 30mA, c’est pas aux normes actuelles et donc pas top niveau sécurité. Mais quand tu ajoutes un départ à un tableau, tu as juste à respecter les normes de l’époque de sa création, pas les actuelles, donc tu n’es pas obligé d’ajouter un différentiel si tu n’en as pas (mais si tu en as déjà un, tu es obligé de l’utiliser ou d’en ajouter un autre, d’où ma question : ton inter 32A est-il différentiel ? Si oui, “choix 1” obligatoire, si non le choix 2 est possible aussi).

MAJ : la photo de ton tableau s’affiche enfin, et là c’est plus clair : il y a un inter différentiel qui alimente la pompe, donc ton branchement n’est pas correct. Ton disjoncteur 32A doit se placer après cet interrupteur (voire un autre, de type A ; vu que là c’est un type AC donc pas vraiment adapté à une cuisinière). Mais tu es hors-norme si tu te branches directement en sortie de disjoncteur général.

En fait je voit que tu dispose d’un disjoncteur de 16A pour ta pompe ce qui me parait malgré tout un peu trop je suppose que ta pompe consomme a peu prés 1500w au maximum et la je voit une grosse pompe ce qui te ferrai un disjoncteur d’environ 8A (mais je ne sais plus si ça se trouve) ou 10A( a préférer).

Mais du coup ce disjoncteur différentiel ne sert pas a grand chose puisqu’il est plus puissant que ton disjoncteur de tête, mais bon ce n’est pas trop grave ton installation peut parfaitement rester comme ça je ne pense pas que tu compte utiliser toute tes plaques et ton four en même temps donc ne change rien a ton abonnement edf par contre si tu compte le faire je te suggère de passer a un abo sur 40 A.

Pour le 30A c’est la puissance maximum admissible sur ton circuit mais pas la puissance que tu va utiliser au delà ton disjoncteur coupe car il y as possibilité de problème sur la ligne.

Merci. La cuisinière est arrivée et a été branchée. Le livreur a dit de faire marcher un certain temps tout allumé pour tester et ça n’a pas cramé, ni fait sauter ni le dijoncteur differentiel ni le dijoncteur 32A.

Merci pour ces explications AAARGH mais je ne comprends pas trop la fin.

Pourquoi ? Il faut savoir que l’interrupteur le 1er à gauche n’est a priori pas differentiel car avant l’installation de cette pompe c’était EDF->Différentiel->Maison. Mais cet interrupteur a été rajouté simplement pour fermer l’électricité de toute la maison en notre absence, sauf la pompe. Et moi pour ne pas tripatouiller le tableau de toutes les sorties électriques (non pris en photo, noté “reste maison”), je l’ai mis dans le nouveau tableau qui a été rajouté pour cette pompe. En partant longtemps il faut simplement baisser l’interrupteur coupure maison et le dijoncteur du four, et laisser celui de la pompe.

En fait, aujourd’hui la façon normée d’alimenter ta cuisinière c’est d’avoir dans l’ordre :

  • le compteur EDF
  • le disjoncteur général EDF, avec protection différentielle 500mA (protection des équipements, pas assez sensible pour les personnes)
  • l’interrupteur différentiel 30mA (protection des personnes) de type A (un type AC pourrait être “aveuglé” par les pics de courant de la plaque, et ne détecterait plus les défauts)
  • le disjoncteur 32A

Le principe étant que si tu n’avais aucun interrupteur différentiel dans ton tableau, tu ne serais pas obligé d’en ajouter un (inutile d’avoir UN équipement protégé dans une maison où rien d’autre ne l’est) ; par contre comme tu en as déjà un tu es censé l’utiliser, ou en ajouter un autre (pour que l’équipement que tu rajoutes ne soit pas moins bien protégé que tout le reste de la maison).

Après soyons clairs : là je te parle de ce que disent les normes. Tu peux très bien décider de brancher directement ton 32A en sortie du disjoncteur EDF, ça marchera très bien, et ta cuisinière sera bien protégée. Mais si un fil de phase vient toucher la carcasse de ta cuisinière, et que sa mise à la terre n’est pas très bonne, aucun disjoncteur ne va s’ouvrir. Et quand tu mettras la main dessus tu te mangera le 230V, que rien ne viendra interrompre.

Ton tableau est pas clair. De ce que j’en ai compris, ça donne ça :

[CODE]Compteur EDF
|
Disjoncteurs diff EDF 500mA / 30A
|
Disjoncteurs diff. 30mA / 40A (où y a marqué coupure pompe)
| |
Disjoncteur 32A (maison) Disjoncteur 16A (pompe)

[/CODE]

Et si c’est bon, il faut dans ce cas là que tu mettes ton four derrière le disjoncteur 32A (maison).
Et enfin, il y a le disjoncteur 10A (???) qui m’intrigue.

Non c’est pas ce que tu indiques, mais:

Compteur EDF | Disjoncteurs diff EDF 500mA / 30A | | +--------------------+------------------------------+ +Interrupteur(*)32A +Disjoncteurs diff. 30mA/40A +Disjoncteur 32A | | | maison pompe16A four

Le 10A c’est pour l’alarme.
Pour l’interrupteur (*) en recherchant sur internet chez legrand c’est ça:

[quote]Inter-sectionneur - 2P - 400 V~ - 32 A

Caractéristiques générales
Inter-sectionneurs
Catégorie d’emploi AC 22 A suivant EN 60947-3
Manette grise
Acceptent 1 auxiliaire de signalisation DX3
inter-sectionneurs DX�?�-IS
Montage sur rail symétrique EN 60715
Contacts à double coupure
Coupure pleinement apparente

Caractéristiques du produit
Bipolaires 400 V~
Intensité nominale : 32 A
Nombre de modules : 1[/quote]

Et voici l’explication sur wikipedia en recherchant sur sectionneur : [quote]Le sectionneur est un appareil électromécanique permettant de séparer, de façon mécanique, un circuit électrique et son alimentation, tout en assurant physiquement une distance de sectionnement satisfaisante électriquement.[/quote]

Petit rappel des termes électriques :

  • sectionneur : appareil permettant d’effectuer une coupure hors charge, et assurant une fois ouvert une distance d’isolement suffisante pour éviter qu’une surtension ne crée un arc électrique et remette le circuit récepteur sous tension. Les sectionneurs “purs” sont généralement à coupure visible, par exemple comme quand on ouvre un porte-fusible (ce n’est pas le cas ici, car c’est un inter-sectionneur)

  • interrupteur : appareil permettant d’effectuer une coupure en charge (32A ici). Généralement, la coupure n’est pas visible car elle crée un arc, la laisser apparente serait donc dangereux.

  • disjoncteur : appareil permettant d’effectuer une coupure du courant de court-circuit (minimum 3000A). En basse tension, le disjoncteur détecte le court-circuit lui-même ; en HT c’est un appareil externe qui lui donne l’ordre de s’ouvrir.

Pour revenir à ton tableau, j’ai une question : après ton interrupteur de 32A, tu as probablement un sous-tableau qui assure la distribution de la maison. Comporte-t’il des interrupteurs différentiels ? As-tu une photo ?

Oui j’ai un sous-tableau qui assure la distribution de la maison. Il date de la 2é moitié des années 80. En fait c’était le tableau principal avant que ne soit installé le nouveau tableau en amont pour tout fermer sauf la pompe et la recharge de la batterie de l’alarme (le fusible 10 A). Sur cet ancien tableau il n’y aucun interrupteurs différentiels.

Il faut dire qu’on fermait totalement l’électricité de la maison au disjoncteur différentiel principal. Chose qu’on ne peut plus faire maintenant. Si j’ai mis le four là c’est qu’il y avait plus place que dans l’ancien et que c’était plus facile d’accès, c’était aussi plus facile pour récupérer du 10mm: la section des fils va en s’amenuisant en s’écartant de l’arrivée en sautant de fusible en fusible, tandis que le nouveau tableau redémarrait bien avec du 10mm. On baissera le disjoncteur du four aussi en repartant (maison de vacances).

Vu que les nouvelles normes ne s’appliquent pas aux anciennes installations, d’après ce que tu me dis ça peut aller même si ce n’est pas top. En revanche ce que je retiens c’est qu’il faudrait que je remplace l’inter-sectionneur de la maison par un sectionneur et que je rajoute un autre sectionneur avant le disjoncteur du four.

Ou alors je pourrais mettre un unique sectionneur devant le four et la maison mais alors je serais obligé d’augmenter l’ampérage admis ? 32+32A= 64 A ? ça me parait beaucoup en cas de souci. Bon tu vas me dire qu’il y a les fusibles pour la maison et le disjoncteur pour le four.

Effectivement, si l’inter différentiel de la pompe est le seul de la maison, c’est l’exception et non la règle, tu n’as donc pas l’obligation de mettre un inter différentiel sur ta cuisinière (surtout que celui de la pompe étant classe AC, tu ne peux pas l’utiliser pour la cuisinière, elle pourrait le rendre inopérant).

Et tu as clairement raison de privilégier un branchement au plus court si les câbles vers le sous-tableau “maison” sont de section insuffisante…

Non, pas besoin d’installer un sectionneur dédié, car :

  • ton interrupteur fait explicitement sectionneur d’après le fabricant (il n’a pas la coupure visible, mais ça n’est pas exigé par les normes, surtout en BT ; l’essentiel est qu’il assure une distance d’isolement suffisante)
  • ton disjoncteur 32A fait obligatoirement sectionneur, comme tout disjoncteur domestique d’après les normes. En effet, quand un particulier travaille sur son réseau électrique, il se contente d’ouvrir ses disjoncteurs, donc pour qu’il travaille en sécurité tout disjoncteur doit aussi faire sectionneur.

Donc tu n’as rien besoin de changer au branchement actuel ; quand tu quitteras la maison il faudra juste penser à ouvrir l’interrupteur “maison” ET le disjoncteur “cuisinière”.

Comme je l’ai dit dans un message précédent, tu peux tout à fait choisir de placer la cuisinière et le sous-tableau “maison” derrière l’interrupteur 32A : ton disjoncteur EDF étant réglé sur 30A, il se déclenchera avant que l’interrupteur ne surchauffe si ton installation tire trop de courant.

Evidemment, si tu as des déclenchements à répétition et que tu passes à un abonnement 45A, il faudra changer l’interrupteur pour un plus gros, ou revenir au branchement actuel.