Google et le pet qui noie

Les déboires de Google avec le gouvernement chinois ne datent pas d’hier. Il y a 2 ans déjà, le « great firewall of China » avait interdit l’accès au site Google.com quelques jours afin de laisser le soin au moteur de recherche de mettre les copies en cache des sites web sur des machines distinctes, ceci afin de pouvoir bloquer celles-ci indépendamment du moteur de recherche.

Ce sont depuis 10 jours les versions non-chinoises de Google News qui sont à présent définitivement bloquées, et donc inacessibles depuis l’empire du milieu sans l’utilisation d’un proxy.

En effet, bien que les sites d’information jugés subversifs par le gouvernement et linkés par le service de Google furent toujours inaccessibles, la simple évocation de certains titres d’articles déplaisait visiblement au régime de Pékin. Les Chinois ont désormais droit à un Google News dans leur langue et dénué de toute source d’information « douteuse » telle que, par exemple, la BBC, connue de par le monde pour son grand manque de professionnalisme journalistique :stuck_out_tongue: .

La mise en place de ce système n’a bien sûr pas été possible sans l’aide de Google, mais comme ils l’expliquent sur leur Blog :
« […] nous pensons qu’il est préférable de proposer un service avec des liens fonctionnants et ignorant une faible proportion de sites plutôt que de ne pas proposer de service du tout ».

Alors Google, une entreprise consciente des concessions à faire pour entrer sur le marché chinois, ou bien un partenaire actif du gouvernement et de son système de censure ? A vous de voir

Sources : Slashdot.org, New Scientist

bhé faut pas melanger economie et politique

Ensuite il faut savoir que la chine avec son taux de croissance et ses ouatmillions de consommateurs potentiels fait baver tout le monde et que si jamais on laisse tomber un marché pour cause idéologique ce sera un autre dans la seconde qui suit qui prendra le marché …

donc google est une firme et non pas un individus il ne faut pas confondre les deux …
on ne peut blamer une firme dans un environnement aussi concurentiel de prendre une part sur le marché chinois sinon un autre aurait pris l’avantage …

on ne peut demander a une entreprise de faire de la politique ce n’est pas sont but premier
elle ne peut se substituer à un organisme politique (onu et autre) donc je ne vois rien qui ne me choque …

Nos politiques fixent les lois du marchés les entreprises les suivent, tant que nos politiques baissent les bras et laissent faire la chine les entreprises ne font rien d’illégal …

conclusion vaudrait mieux gueuler contre les vrais responsables de cet etat de fait, en gros les causes plutot que les consequences :
nos politiiques

@+

Pas plus tard qu’hier j’ai vu un reportage qui expliquait que le net chinois était soumis à la censure, via une sorte de super ordinateur façon “Echelon” qui cherche certains mots tabous.

Et une internaute de montrer que si on mets quelques “***” dans le mot on peu leurrer la machine, ou utiliser des “anti-filtres” pour accéder à des forums subversifs ou écrire sans avoir à coder ses phrases.

Ils finiront par trouver une solution pour leurrer Mr Google aussi il n’y a aucun doute!

Bussiere tu veux me rajouter du travail, c’est pas possible. Au font, c’est la news en elle même qui va me générer du taf :stuck_out_tongue:

[quote name=‘Tofton’ date=’ 2 Dec 2004, 01:22’]Pas plus tard qu’hier j’ai vu un reportage qui expliquait que le net chinois était soumis à la censure, via une sorte de super ordinateur façon “Echelon” qui cherche certains mots tabous.

Et une internaute de montrer que si on mets quelques “***” dans le mot on peu leurrer la machine, ou utiliser des “anti-filtres” pour accéder à des forums subversifs ou écrire sans avoir à coder ses phrases.

Ils finiront par trouver une solution pour leurrer Mr Google aussi il n’y a aucun doute!
[right][post=“309198”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

C’est beau de voir que l’être humain trouve des moyens de lutter contre le totalitarisme.
Comme quoi : gardons espoir.

[quote name=‹ Tofton › date=’ 2 Dec 2004, 01:22’]Pas plus tard qu’hier j’ai vu un reportage qui expliquait que le net chinois était soumis à la censure, via une sorte de super ordinateur façon « Echelon » qui cherche certains mots tabous.

Et une internaute de montrer que si on mets quelques « *** » dans le mot on peu leurrer la machine, ou utiliser des « anti-filtres » pour accéder à des forums subversifs ou écrire sans avoir à coder ses phrases.

Ils finiront par trouver une solution pour leurrer Mr Google aussi il n’y a aucun doute!
[right][post=« 309198 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

De ce que j’en sais, il y a 3 composantes « principales » dans le système de censure d’Internet en Chine :

  • Des crawlers et des sniffers (automatisés donc) qui réagissent à certains mots « sensibles » (et qu’on peut donc leurrer).
  • Des « policiers du net » qui décortiquent les résultats renvoyés par ceux ci, et vérifient ce qu’ils peuvent sur le net « à la main » (mais ils ne peuvent pas être partout heureusement)
  • Un ensemble de bon gros firewalls, (fournis par Cisco je crois) qui bloquent une liste de sites jugés « subversifs » régulièrement mise à jour.

La technique la plus simple pour contourner tout cela est d’utiliser un proxy. Pour ceux qui ne voient pas en quoi ça consiste, un ordi chinois X peut se connecter à un ordi étranger non blacklisté en Chine Y pour accéder à un ordi blacklisté Z. Au final, Z envoie les infos à Y qui fait suivre à X. (oui, tout le monde avait compris, on est sur un site de geeks, mais on ne sait jamais).
Il y a plein de logiciels dispos en Chine pour faire ca, les données sont parfois cryptées et de nouveaux proxys apparaissent dès que les précédents sont blockés. Il est impossible d’empêcher efficacement l’accès à l’information pour qui la cherche vraiment…

La grosse différence concernant Google News c’est qu’avant, un chinois voyait quand une source d’info était bloquée (erreur du navigateur quand il essaye d’y acceder). Maintenant, avec le nouveau Google News, un chinois a toujours accès aux mêmes infos, mais il est beaucoup moins conscient de la censure qui se trouve derrière.

Enfin je vous conseille de lire les commentaires (filtrés) de Slashdot avant de poster, ils sont assez intéressants et relativement fair&balanced, ca permettra d’éviter les trolls trop précoces et l’accéleration du processus de fermeture de ce thread :stuck_out_tongue:

[quote name=‘cronofab’ date=’ 2 Dec 2004, 09:16’]C’est beau de voir que l’être humain trouve des moyens de lutter contre le totalitarisme.
Comme quoi : gardons espoir.
[right][post=“309219”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Euh oui… Mais à la base du totalitarisme c’est pas des aliens mais aussi des humains hein…

Et pourquoi pas? Je pense que quand on est une multinationale comme Google, on est bien obligé de faire de la politique. De plus, c’est précisément ce qu’ils font, qu’ils le veuillent ou non. Ils avaient un choix entre participer à l’entreprise de censure chinoise ou ne pas faire de business en Chine, ils ont choisi. Les critères de ce choix sont tout à fait compréhensibles, mais contestables.
Je grossis le trait, mais imagine: l’entreprise Frikessa décide d’entrer sur le marché de la drogue sous le prétexte que c’est un marché énorme et qu’elle ne peut pas se permettre de passer à côté. Et puis, hé, les affaires sont les affaires, on ne mélange pas économie et morale.
Alors bien sûr, Google ne commet aucun crime ici, hein, mais c’est un peu le même cheminement d’esprit. Les forces de l’argent ont besoin de contre-pouvoirs. Ces contre-pouvoirs peuvent être les états, les opinions publiques (qui sont les consommateurs) et les journalistes (le problème étant qu’ils appartiennent maintenant en majorité à de grands groupes industriels).

[quote name=‘boudin’ date=’ 2 Dec 2004, 22:43’]Et pourquoi pas? Je pense que quand on est une multinationale comme Google, on est bien obligé de faire de la politique. De plus, c’est précisément ce qu’ils font, qu’ils le veuillent ou non. Ils avaient un choix entre participer à l’entreprise de censure chinoise ou ne pas faire de business en Chine, ils ont choisi. Les critères de ce choix sont tout à fait compréhensibles, mais contestables.
Je grossis le trait, mais imagine: l’entreprise Frikessa décide d’entrer sur le marché de la drogue sous le prétexte que c’est un marché énorme et qu’elle ne peut pas se permettre de passer à côté. Et puis, hé, les affaires sont les affaires, on ne mélange pas économie et morale.
Alors bien sûr, Google ne commet aucun crime ici, hein, mais c’est un peu le même cheminement d’esprit. Les forces de l’argent ont besoin de contre-pouvoirs. Ces contre-pouvoirs peuvent être les états, les opinions publiques (qui sont les consommateurs) et les journalistes (le problème étant qu’ils appartiennent maintenant en majorité à de grands groupes industriels).
[right][post=“309493”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

non parce que de 1
si google ne prends pas le marché un autre le prendra avec encoremoins de scrupule

de 2 :
une entreprise agit dans le cadre de la lois
personne n’a mis un embargo sur la chine que je sache …

de 3 :
l’entreprise ne fait que suivre la loi, et dans ce cas si ca ne te plait pas il faut la changer et la c’est du ressort des politiques, c’est a eux de poser un embargo sur la chine …
plutot que de soulever l’opinion publique sur le probleme google, ne vaudrait’il mieux pas l’alerter sur la conduite de nos politiques ?
(la france parle meme de lever l’embargo sur les armes pour la chine)

personnelement je prefere m’attaquer aux causes plutot qu’aux conséquences

Sans rancune ?

Bussiere

[quote name=‹ boudin › date=’ 2 Dec 2004, 22:43’]Et pourquoi pas? Je pense que quand on est une multinationale comme Google, on est bien obligé de faire de la politique. De plus, c’est précisément ce qu’ils font, qu’ils le veuillent ou non. Ils avaient un choix entre participer à l’entreprise de censure chinoise ou ne pas faire de business en Chine, ils ont choisi. Les critères de ce choix sont tout à fait compréhensibles, mais contestables.
Je grossis le trait, mais imagine: l’entreprise Frikessa décide d’entrer sur le marché de la drogue sous le prétexte que c’est un marché énorme et qu’elle ne peut pas se permettre de passer à côté. Et puis, hé, les affaires sont les affaires, on ne mélange pas économie et morale.
Alors bien sûr, Google ne commet aucun crime ici, hein, mais c’est un peu le même cheminement d’esprit. Les forces de l’argent ont besoin de contre-pouvoirs. Ces contre-pouvoirs peuvent être les états, les opinions publiques (qui sont les consommateurs) et les journalistes (le problème étant qu’ils appartiennent maintenant en majorité à de grands groupes industriels).
[right][post=« 309493 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

pourquoi Google devrait se priver de quelque chose dont toi même tu ne te prive pas. Milites tu à ce point que tu ne veux pas consommer de produits ‹ made in china › ? Je t’assures ça risque d’êtres TRES dur, je dirais même impossible :stuck_out_tongue:

[quote name=‹ speedyop › date=’ 3 Dec 2004, 05:00’]pourquoi Google devrait se priver de quelque chose dont toi même tu ne te prive pas. Milites tu à ce point que tu ne veux pas consommer de produits ‹ made in china › ? Je t’assures ça risque d’êtres TRES dur, je dirais même impossible  :stuck_out_tongue:
[right][post=« 309549 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Fais gaffe à ce que tu compares. Là tu compares

  • le fait (pour Google) de pouvoir investir un marché prometteur en faisant des concessions en contrepartie (jouer le jeu du pouvoir totalitaire en place).
    et
  • le fait (pour Boudin) de profiter des bas prix du Made in China souvent obtenus grâce aux bas salaires et aux mauvaises conditions de travail de la main d’oeuvre locale.

Même si les deux ont un rapport avec la Chine, pour moi c’est un peu comparer des poules avec des joints de culasse.

[quote name=‹ deneb › date=’ 3 Dec 2004, 06:13’]Fais gaffe à ce que tu compares. Là tu compares

  • le fait (pour Google) de pouvoir investir un marché prometteur en faisant des concessions en contrepartie (jouer le jeu du pouvoir totalitaire en place).
    et
  • le fait (pour Boudin) de profiter des bas prix du Made in China souvent obtenus grâce aux bas salaires et aux mauvaises conditions de travail de la main d’oeuvre locale.

Même si les deux ont un rapport avec la Chine, pour moi c’est un peu comparer des poules avec des joints de culasse.
[right][post=« 309553 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Il faudrait justement avoir une vision un peu plus globale de la chose, beaucoup de monde critique le gouvernement chinois sur des points montrés du doigts par la presse internationale, diabolisant ce pays coco on se croirait revenu au temps de la guerre des blocs est/ouest.

C’est un peu ce pouvoir totalitaire qui a ouvert ses frontieres aux investisseurs étrangers, et si dans cette course effrénée à la production il y a quelqu’un a blamer ce serait sans doute ces investisseurs plutot que la chine. Pourquoi ne cite-t-on pas Alstom, cette entreprise bien française qui est ravie de s’implanter en chine (contrat de metro à Shanghai etc…).

Lorsque pour un européen prononce la phrase "bas salaires et aux mauvaises conditions de travail ", le chinois de base ne relevera que 2 mots « salaires » et « travail ».

Mais bon c’est vrai que là je m’enporte très certainenement hors sujet. Pour Google je dirais qu’ils ne sont pas les premiers à profiter (car c’est très surement le mot le plus adapté) du marché chinois, et ils ne seront pas les derniers. Et pour ce qui est de leur intégrité morale « de pactiser avec le diable », je disais tout simplement qu’il n’y a de diable que dans l’esprit des plus conservateurs.

Comme l’a dit très justement quelqu’un, la censure existe dans tous les pays, chez nous elle s’appelle la CSA. En quoi est-elle différente de la censure appliquée en chine? Parce nous on est les gentils et eux les mechants? :stuck_out_tongue:

[quote name=‹ speedyop › date=’ 3 Dec 2004, 14:19’]Comme l’a dit très justement quelqu’un, la censure existe dans tous les pays, chez nous elle s’appelle la CSA. En quoi est-elle différente de la censure appliquée en chine? Parce nous on est les gentils et eux les mechants?  :stuck_out_tongue:
[right][post=« 309650 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Comparé la CSA et la sensure Chinoise, tu y vas un peu fort, d’un coté on nous empêche de voir Star Ac’ 24h/24h et de l’autre, on interdit toute sorte de contestation à propos du régime et de beaucoup d’autres choses, on interdit la presse et on bloque tout ce qui vient de l’extérieur et qui pourrait nuire au régime.

Désolé, mais il y a quand même une différence.

[quote name=‹ ZGoblin › date=’ 3 Dec 2004, 16:44’]Comparé la CSA et la sensure Chinoise, tu y vas un peu fort, d’un coté on nous empêche de voir Star Ac’ 24h/24h et de l’autre, on interdit toute sorte de contestation à propos du régime et de beaucoup d’autres choses, on interdit la presse et on bloque tout ce qui vient de l’extérieur et qui pourrait nuire au régime.

Désolé, mais il y a quand même une différence.
[right][post=« 309713 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

quand j’evoquais le CSA je ne pensais pas à la star ac’ :stuck_out_tongue:
plutot aux censures sur les chaines satellites d’extreme orient propageant une apologie de la violence (etc…) attention je ne soutient pas ces chaines non plus, mais nous avons bien la preuve ici que le CSA filtre les informations qu’il juge politiquement incorectes, avec des chaines qui pourait troubler l’ordre public français…

Encore une fois ou est la différence?

[quote name=‹ speedyop › date=’ 3 Dec 2004, 14:19’]Lorsque pour un européen prononce la phrase "bas salaires et aux mauvaises conditions de travail ", le chinois de base ne relevera que 2 mots « salaires » et « travail ».

Comme l’a dit très justement quelqu’un, la censure existe dans tous les pays, chez nous elle s’appelle la CSA. En quoi est-elle différente de la censure appliquée en chine? Parce nous on est les gentils et eux les mechants?  :stuck_out_tongue:
[right][post=« 309650 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Entierement d’accord avec le premier point. Concernant le service de Google news il me parait egalement clair que les chinois preferent un service censure a pas de service du tout.

Par rapport a ta comparaison sur les censures par contre, je serais plutot du meme avis que ZGoblin, ta comparaison est encore un peu « pechue » :stuck_out_tongue: Je comparerais plutot ca a la censure en France des pages Internet de Yahoo proposant la vente des objets nazis : On interdit la diffusion de contenu sur Internet qui va a l’encontre de la loi, et de ce point de vue la, c’est la meme chose en France et en Chine.
Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit hein, c’est la meme chose sur la forme, pas sur le fond…

[quote name=‹ deneb › date=’ 4 Dec 2004, 04:52’]Entierement d’accord avec le premier point. Concernant le service de Google news il me parait egalement clair que les chinois preferent un service censure a pas de service du tout.

Par rapport a ta comparaison sur les censures par contre, je serais plutot du meme avis que ZGoblin, ta comparaison est encore un peu « pechue » :stuck_out_tongue: Je comparerais plutot ca a la censure en France des pages Internet de Yahoo proposant la vente des objets nazis : On interdit la diffusion de contenu sur Internet qui va a l’encontre de la loi, et de ce point de vue la, c’est la meme chose en France et en Chine.
Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit hein, c’est la meme chose sur la forme, pas sur le fond…
[right][post=« 309830 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Ensuite au jour le jour, toi qui habites à Shanghai apparement, tu peux nous dire si celà change vraiment quelques chose? J’ai entendu dire que les cyber café illégaux étaient légion et que nombre d’utilisateur se refilaient a tout va leur proxy préférés

Euh, Google se rend ici directement complice et acteur de la censure, ils faut donc qu’ils assument même si dans l’absolu ce n’est rien d’illégal et s’il n’y a pas d’embargo envers la Chine.
L’argument comme quoi s’ils ne le font pas d’autres le feront est à mon avis idiot et a été utilisé dans le passé pour justifier les pires atrocités (ce qui n’est pas le cas ici, il faut garder le sens des proportions).
Quand au fait que je serais bien content, etc. Ben non, quand j’ai le choix et l’information, j’évite. Et la grosse différence, c’est que ce n’est pas moi qui passe les commandes dans les usines chinoises, je ne fais qu’acheter un produit parce que je n’ai pas le choix et je l’ai de moins en moins.
D’autre part, je fais à mon échelle ce que je peux pour militer contre ce genre de chose. Vous rapprochez mon comportement privé en tant que personne (dont vous ne savez RIEN) des agissements publics d’une société cotée en bourse. Je ne vais pas en faire une montagne, mais je pense que c’est un comportement limite pour ce forum où on essaie de conserver un peu les bonnes manières.

bah ils assument…

Cet argument à été utilisé sur ce forum non pas par Google qui essaye de couvrir son action.

[quote name=‘boudin’ date=’ 6 Dec 2004, 20:55’]Quand au fait que je serais bien content, etc. Ben non, quand j’ai le choix et l’information, j’évite. Et la grosse différence, c’est que ce n’est pas moi qui passe les commandes dans les usines chinoises, je ne fais qu’acheter un produit parce que je n’ai pas le choix et je l’ai de moins en moins.
D’autre part, je fais à mon échelle ce que je peux pour militer contre ce genre de chose. Vous rapprochez mon comportement privé en tant que personne (dont vous ne savez RIEN) des agissements publics d’une société cotée en bourse. Je ne vais pas en faire une montagne, mais je pense que c’est un comportement limite pour ce forum où on essaie de conserver un peu les bonnes manières.
[right][post=“310539”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

là je ne te visais pas en particuliers même si la construction avec le sujet “tu” pouvais prêter à confusion. Il fallait interprêter cette phrase par : la chine est quand même inévitable aujourd’hui dans la vie économique de cette planete, nous ne pouvons l’éviter en tant que consommateur responsablse et avertis, pourquoi Google aurait le choix de l’éviter?