Histoire à suite

Pas de commentaires ici, hein. Juste là.

Donjohn, les yeux plissés, commanda son trentre-troisième verre de Kro, puis leva les yeux vers Cafeine, qui s’était lamentablement endormi. Ulcéré à l’idée que son ami se fut ainsi assoupi durant son récit, Don se leva d’un bond…

…sous la violence du choc. La porte de l’appartement venait de voler en éclats et des dizaines de pingouins St Bernard sauveteurs, équipés des derniers lanceurs de gin à pompe overclockée de chez Abitl (Athlon XP2000MHz@12000MHz + 16x 256 Mo DDR SDRam PC2700 + Maxtor 120 Go IDE 14400 trs/mn + options tOnIc_24 et fIzZ_12) envahissaient maintenant l’appartement.

Miracle !!! C’était l’équipe de nuit qui arrive toujours au bon moment grâce à Faskil et RaHaN.

Évidemment, vu qu’ils étaient en route pour rejoindre nos amis et participer à la beuverie : ils avaient vue Caf’ et Don se métamorphoser et avaient aussitôt prévenu la patrouille.
A présent, des fontaines de gin arrosaient Hulkafeine et the human torché qui reprenaient peu à peu forme humaine, pendant que tbf se remettait la tête en place.

Quelques minutes plus tard, ils décidèrent d’un commun accord que quelques 12 ans d’age ne seraient pas de trop pour se remettre et y voir clair dans cette histoire.

[THE END]

[Edité le 6/1/2003 par CaptainFace]

Hulkafeine … la bave aux levres … arriva enfin chez TBF … Sa soif le rendait completement fou. Il bondit sur tbf !
Manquant de detente il se vautra par terre … il se remit (nan sans difficulté) sur ses jambes et bondit à nouveau…
Il saisit tbf (en se revautrant à ses pied) et essayer de le boire… impossible. Il tenta alors de l’ouvrir comme une cannette de biere…

The human torché arriva soudain.
“Cafeine ! Arrete tout de suite !” cria t-il dans une posture menaçante avec une voix raisonnante… le doigt pointé vers son adversaire…
“putain j’aurais du prendre l’appareil avec moi j’ai deconné” se dit-il fier de lui.
Cafeine ne l’ecoutant meme pas essayait maintenant de devisser la tete de tbf …

The human torché, furieux, pris tout son courage et concentra son energie pour assener à cafeine un coup de pied violent dans la partie la plus sensible de son ennemi…
La partie qu’il ne laissait PERSONNE toucher en temps normal. Cette organe si vitale pour lui.
Ce morceaux de lui qu’il cherissait le plus. Dont il prenait le plus soin …

Son Foi…

Cafeine… lacha l’ouvre bouteille qu’il venait de prendre…
[Next]

[Edité le 6/1/2003 par Spike]

[Edité le 6/1/2003 par Spike]

Hulkafeine avançais l’air agar dans les rues de la ville à la recherche d’un breuvage capable d’apaisé ça colère. De son coté, the human torché essayait tant bien que mal de rejoindre celui qui avait été son compagnon de beuverie afin de le ramener dans le droit chemin. En effet, il ne savait que trop bien comment cela allais ce terminer…

[NEXT]

[Edité le 6/1/2003 par Brisco]

Il devint de plus en plus rouge, il avait de plus en plus chaud, et la transformation tant redoutée s?effectua.
Une fois de plus il redevient l?homme torche, la flamme volante, volatilisant littéralement la congère sur la quel il avait atterri.
Il prit son envol, et dans un gros nuage de vapeur du a la fonte de la neige qu?il provoquait, il se rua vers chez TBf en hurlant son célèbre chant guerrier : “ce soir, on vous met, ? ce soir, on vous met le feuuuu?”

Qui arrivera le premier à destination
Quels dégâts feront t?ils en chemin
Quel surprisse/horreur attend nos héros chez tbf
Est ce que tbf aura assez de liquide pour éteindre la flamme de donjon, où rallumez la nôtre
Vous le serrez en lisant la suite des aventures de ?

[Edité le 6/1/2003 par Boltac]

[Edité le 6/1/2003 par Boltac]

Donjohn: “c’est pas croyable…”
Dr caf devenait plus grand, plus fort, et surtout… Plus VERT.
Donjohn: “HULK!! Je suis un de vos plus grands fans, pouvez vous me donner un autographe?”
Un rictus est apparu sur le visage de cafHulk… Et DonJohn se pris une baffe magistrale et alla atterir dehors sur la neige.
Pendant que cafHulk se dirigeait chez TBF pour un petit coup a boire, le choc recu par Donjohn, le froid, la meme biere frelate, celui ci commencait lui aussi sa transformation en un etre venu d’un autre monde…

[NEXT]
[edit fotes. merci MLM et Spike. Post garanti ASCII 7 bits sans accents :)]
[Edité le 6/1/2003 par LoneWolf]

[Edité le 6/1/2003 par LoneWolf]

… “VITE DON !!!”, dit-il, “files moi ton portable, je suis certain que l’équipe de nuit des pingouins St Bernard sauveteurs est encore à la rédaction. Il me suffit de les appeler et de leurs demander de nous ramener quelques bouteilles de la réserve personnelle de TBF”. Fébrilement Caf’ entreprend d’effectuer le numéro d’urgence spécial “murges” de la rédaction de Joystick, lorsque SOUDAIN !!! "Bip, bip, bip !! ", plus de batteries. Donjohn vit l’horreur se dessiner sur le visage de Caféine, expression de douleur très vite remplacée par un regard qui lui fit penser qu’il ferait mieux de se mettre à courir très vite. En effet, le froid , le manque de bibine et la fureur commençaient à faire leur effet sur le métabolisme du Dr Caf’ . Celui-ci poussa un hurlement horrible alors que son corps commençait son irrépressible transformation…

[NEXT]

[Edité le 6/1/2003 par M_le_maudit]

…la neige, ils n’avaient pas remarqué les chutes incessantes, tant ils étaient emmitouflés et tant leur cerveau était embrumé!
les congères empêchaient l’accès de l’immeuble et nos protagonistes se trouvaient littéralement coincés dehors. le froid piquait leur yeux et le vent s’engouffrait dans leur manteau.
Cafeine eut alors une idée lumineuse :

[NEXT]

[Edité le 6/1/2003 par Ghadzoeux]

[Edité le 6/1/2003 par Ghadzoeux]

“On n’a qu’à se ravitailler à l’épicerie de nuit !”

À ces mots, Caféine esquissa un vague sourire. En effet, il venait enfin de voir s’entrouvrir la première porte de sortie de la soirée. Il savait bien que Donjohn ne l’aurait jamais laissé sortir avant qu’il ait épuisé toutes ses ressources…
Les deux comparses se mirent donc debout, non sans difficulté, et enfilèrent leur manteau afin d’entreprendre un voyage qu’ils se remémoreront encore pendant longtemps…

La première étape de leur périple eut lieu à peine vingt minutes après le départ. Ils venaient d’atteindre la porte de l’immeuble de Don quand ils tombèrent nez à nez avec…

[NEXT]

[Edité le 6/1/2003 par xentyr]

Puis il compris qu si l’alcool lui faisait cet effet, l’histoire barbante à souhait de Donjohn avait un potentiel rébarbatif encore plus élevé.
Celui ci s’était lancé dans une explication sur la capacité des pieuvres à se reproduire alors qu’un banc de sardines les espionne, se masquant grace à un nuage d’encre.
De quoi soigner n’importe quel insomniaque.
“On a plus une goutte d’alcool…” dit il a haute voix.
Ce qui eut pour effet de réveiller immédiatement Donjohn, apeuré par cette triste nouvelle.
“On a qu’à…”

[NEXT]

[Edité le 5/1/2003 par maune666]

[Edité le 5/1/2003 par maune666]

Donjohn s’écria : « mais euuuuh, c’est po bien de dormir » avant de s’écrouler dans sur les cartons de pizza à moitié plein laissé sur le sol. Ce qui eut pour effet de réveiller cafeine qui en profita pour boire son 20ieme verre de gin. Puis il…

[next]

[Edité le 5/1/2003 par nighthunter]

[Edité le 5/1/2003 par nighthunter]

[Edité le 6/1/2003 par nighthunter]