Impact environnemental du café (capsule)

Suite du sujet Test de la Nespresso Vertuo : le goût du risque :

Je rebondi sur des commentaires faits dans le post de la Nespresso Vertuo. Cafeine ayant suggeré de créer un nouveau sujet pour en discuter pour ne pas polluer l’autre thread.

Pour limiter le gaspillage, et pour acheter « local », on a abandonné la Dolce Gusto à la maison pour une cafetière à piston Bodum.
On achète notre café chez un torréfacteur de l’entité qui torréfie et moud son café sur place.
C’est indéniable, le goût est bien meilleur que l’industriel.
Concernant le coût, on est à 5€ pour 250g environ.

Au boulot, on a une Nespresso Professional. Les cafés sont très bon, faut le reconnaitre, mais la quantité de capsule utilisée par jour par 15 employé est effroyable. Maintenant on rend les capsules au livreur pour le recyclage, ce qui n’était pas le cas avant.

Pour revenir au sujet, je pensais que ma cafetière à piston polluait moins, du fait qu’on utilisait plus de capsule en alu. Mais c’est vrai que pour 1 tasse, on doit mettre plus de café.
Il semblerait que la culture du café consommerait plus que l’alu utilisé.

@jobdaemon a mis ce lien dans l’autre sujet: https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/j.1470-6431.2010.00971.x mais je n’ai pas accès.

Idéalement il faudrait donc utiliser peu de café, et donc un maximum de pression ? (en Belgique on est plutôt café long/americano).

Quel est le meilleur système pour limiter la consommation du café et avoir un maximum de goût sans se ruiner ? Sachant que dans mon ménage, en période de confinement, on se fait 2 longues tasses de cafés par personne (au boulot j’étais facilement à 4).

Est-ce que les Senseo, avec leur filtre sont + écologique ? Sachant que le goût est acceptable mais pas terrible.

Niveau écologique je ne sais pas vraiment mais je sais qu économiquement le moins cher (a la tasse) est la cafetière classique et ensuite le broyeur auto à égalité plus ou moins avec la Senseo, les capsules en moins et un plus grand contrôle sur la qualité de café bue :wink:

Et ça je l avais calculé il y a déjà quelque année alors que les broyeurs full auto était encore à des prix costaud, mais sur 5 ans avec la machine et le prix du café (correct bien sûr) ça se lissait pas mal.
Maintenant un broyeur full auto comme ça, c est trouvable à un prix raisonnable (c est pas offert comme les senseo non plus) et après y reste juste du marc de café…étalable dans un potager par exemple.

Juste faire gaffe à la qualité du broyeur, privilégie une broyeur céramique (Saeco et Phillips notamment) et oui dans les grains il peut y avoir des petits cailloux.

1 J'aime

Hop je refais un post moins dégueulasse et plus complet que le premier.
Donc niveau écologique :

  • le café en vrac ou spray dry soluble coffee, celui qu’on fout dans nos bonnes vieilles cafetières italiennes est celui qui a le moins gros impact écologique (Humbert 2009).
    Et si vous achetez des grains et que vous aimez moudre votre café à la force de vos poignets musclés après des années de sites coquins c’est encore mieux.
  • Les capsules ont le plus mauvais score de l’étude et donc le plus gros impact environnemental.

Pour les machines, il faut faire gaffe à la composition de la machine (les matériaux utilisés), sa conso électrique et sa durée de vie. Si possible privilégier les modèles avec des boutons allumer/éteindre ou possédant un système de mise en veille (brommer 2011).

brommer2011.pdf (537,1 Ko) humbert2009.pdf (711,1 Ko)

J’ai upload les articles

1 J'aime

Même sur Scihub ?

Merci pour les PDF :slight_smile:

Euh ôtez moi d’un doute, le spray dry soluble coffee, c’est pas le café instantané ? Je croyais que dans les cafetière italienne on mettait du café moulu… J’ai faux ?

Wikipedia est d’accord avec toi:

image
Ouai c’est la gerbe.
Après j’imagine que l’impact écologique du café moulu doit être sensiblement pareil…

Tu mets ça dans une cafetière italienne toi ? :thinking:

Donc non, je mets pas de café instant dans une cafetière mais ça
image

1 J'aime

Ici j’utilisais une tassimo payée une misère à l’époque. Mais d’une part la quantité de déchets que ça représente, et d’autre part mon souhait de passer au vrac tant pour le café (pour éviter les capsules donc) et au thé (après avoir découvert qu’on absorbait des milliards de microparticules de plastique à chaque sachet) ont fait que je suis également partie sur une cafetière à piston. Pour moi ça représente moins de déchet et c’est beaucoup plus sain car le liquide bouillant n’est au final qu’en contact avec du verre.

Maintenant c’est vrai que je dois mettre plus de café en quantité. Mais j’ai du mal à trouver un meilleur compromis sans investir dans une machine auto broyeuse. Ceci dit j’ai pris goût à mon petit rituel de préparation du café et je pense que ça me manquerait.

1 J'aime

Pour ma part, je ne regrette pas du tout ma senseo!
Je suis par un bon percolateur, mais c’est quand même relou à la longue.
Maintenant on a une machine auto pas tres chère (Melitta Caffeo Solo) et ça fait bien le taf. Le seul défaut, c’est le bruit du moulin et de la pompe. Mais à ce prix on ne peut pas trop en demander.

Et le marc de café a des milliards d’utilisations: fertilisant dans les plantes, ça permet de repousser les chats qui pissent dans les plantes/potager, si on le laisse dans de l’eau pendant quelques jours et qu’on pulvérise sur les pucerons, c’est bigrement efficaces, avec du gel douche, ça fait un bon gommage :slight_smile:

Quelqu’un a déjà essayé ce genre de produit ?

Je viens de voir passer la pub, j’ai du mal à savoir si c’est un produit pourri qui profite juste d’un engouement écolo ou si ça tient la route, mais sur le principe ça a l’air pas mal si on a déjà une machine à capsules :thinking:
En cherchant un peu je suis tombé sur pas mal d’autres types d’éco-capsules d’ailleurs, des bio dégradable et compostable vendu par 500, de l’inox, …
S’il y a des retours, je suis preneur, sinon je vais peut être tester l’un ou l’autre… pour la science :stuck_out_tongue:

Je sais pas pour les retours, mais à ce compte là il veut mieux limite acheter une machine expresso directement, je pense que tu gagnes en temps d exécution.

2 J'aimes

Sauf que tu as pas toujours le choix de la machine.

Pour ma part, je suis obligé de me cogner ces capsules de merde au boulot et dans la belle famille parce que c’est ce type de machine qui s’y trouve.

J’avais testé un modèle low cost et en fait c’est pas terrible… Le café a peu de goût et du fait de la composition de la capsule, il faut attendre pour s’en refaire un (oui c’est chaud :))

1 J'aime

C’est ce que j’allais dire … tant qu’a foutre du café moulu dans une capsule, autant le mettre dans un porte filtre :slight_smile:

Sinon, j’ai recu ma commande de chez Javry, et leurs cafés sont une tuerie… Vraiment je conseille !

Un collègue a tenté l’expérience, et c’est assez compliqué pour avoir quelque chose de correct.
Il a fait plusieurs tentatives avec du café moulu plus ou moins finement et différents « tassages » mais au final il a lâché l’affaire car il avait peur d’abimer la machine du boulot. On a l’impression que la machine force, et on était pas certain de pas finir par la faire lâcher.

1 J'aime