Indie Game : The Movie

[center][/center]

Dans le joyeux monde des jeux indépendants, on trouve de tout. Des platformers survoltés, des shooters�?� euh�?�survoltés aussi, des RPG survo�?�bon bref, on trouve de tout. On trouve de la passion aussi; et il en faut, quand on sait que la majeure partie de la production de la scène indie est gratuite. On trouve des sites pour en parler aussi, et ça c’est quand même pratique, étant donné le dynamisme des développeurs et le volume de jeux qui sortent chaque année.

Il ne manquait qu’une chose pour que gloire soit rendue à ces hommes et femmes de l’ombre : un film.

Indie Game : The Movie : La Video (Exclusive)

C’est donc ce qu’ont décidé James Swirsky et Lisanne Pajot de faire. Un film sur les développeurs indépendants, leurs jeux, leur travail, leur façon de faire. Le film est en cours de réalisation, et ils ont décidé d’utiliser un de ces moyens de production qu’est le crowd funding pour co-financer leur projet.

Là où leur démarche est d’autant plus intéressante, c’est qu’ils publient régulierements des clips, qui font à la fois office de teasers que de mini-reportages à part entière. Vous pouvez donc vous faire une bonne idée de ce à quoi pourra ressembler le résultat final (et vous pourrez constater qu’on est en face d’un résultat très pro, et qui donne envie de se plonger dans cet univers).

Je vous invite à aller faire un tour sur leur site, de regarder les superbes teasers-reportages, et peut etre de précommander le DVD, qui sera sans nul doute se faire une place de choix dans votre étagère à trucs geeks (entre les DVD d’Evangelion, le collector de Back to the Future, et une figurine du Seigneur des Anneaux).

Vous voulez en savoir plus ?
[ul][li]le site d’IndieGame : The Movie[/li][li]la page Kickstarter, si des fois vous voulez donner encore plus d’argent[/li][li]leur page de videos[/li][li]leur dernière vidéo en date, avec la Team Meat (Super Meat Boy)[/li][/ul]

Excellent initiative en effet, dont j’avais d’ailleurs parlé ici. �?a fait plaisir de voir qu’ils ont réussi à exploser leur objectif de 15.000$. GG !

J’ai regardé le teaser. J’aime bien l’approche du documentaire sur le sujet ^^

Je ne trouve pas la page pour précommander le film.

La precommande se fait sur la homepage : la grosse image “Help make the movie : Preorder the DVD”.

Le documentaire est en solde à 4€ sur le site officiel.
C’est de la video sans DRM dans tout un tas de formats différents, avec sous-titres. Ils ont tout compris. (et du coup je l’ai acheté)

Merci pour le tuyau.
Acheté, du coup !

Surtout qu’il vaut carrement le detour, a ce prix la, avec cette facilité la, le pirater est honteux.

Il montre aussi ce qu’il ne faut pas faire (quand on sacrifie tout ou presque pour une passion, c’est qu’il y a un problème, cf Phil Fish). Mais oui, le documentaire est à voir.

Et pour ceux qui ne travaillent pas dans le jeu vidéo, rassurez-vous, tous les développeurs indépendants ne sont pas comme ceux présentés dans la vidéo. Certains tiennent les délais sans sacrifier leur vie sociale ou de famille. Le film n’est heureusement pas représentatif.

J’aime beaucoup la vision de Jhonathan Blow sur la fin.

Avant le film j’aimais pas Johnathan Blow, apres le film, j’ai encore moins envie de jouer a quoi que ce soit de Mr. “tu peux pas comprendre”. Comme ça en fait:

Sinon le film est bien. On voit que malheureusement certains manquent cruellement d’expérience mais qu’au moins ils manquent pas de passion et qu’on final ça compte.

Je m’etais focalisé plus sur le coté “imparfait de la chose”, avec toute la personnalité du bonhomme dans ses jeux. Mais bon.

Personnellement d’un point de vue egoiste vu fez, ca ne me derange pas qu’il ait sacrifié autant pour ce jeu.
D’un point de vue humain, effectivement c’est regreattable.

D’un point de vue logique je peux comprendre, on bosse souvent mieux seul et sans personne autour.

Pour deux raisons :

Perso le nombre de fois ou j’ai fait passer des gens avant mes passions et ou je l’ai regretté.
Tu peux louper des occasions uniques pour une personne qui te lachera apres.

Ensuite quand tu bosses sur des gros trucs, tu es assez a vif amotionnellement, et c’est pas le moment ou l’on te fasse une crasse / coup dans la dos. Car ca démolit ton moral et ton projet.

My 2 cents.

[quote=“GloP, post:10, topic: 51844”]
Avant le film j’aimais pas Johnathan Blow, apres le film, j’ai encore moins envie de jouer a quoi que ce soit de Mr. “tu peux pas comprendre”. Comme ça en fait:[/quote]
Amusant, moi c’est l’effet inverse qu’a produit le film sur moi. Au début, Jonathan Blow m’agaçait. Puis en regardant le documentaire on découvre quelqu’un de posé et passionné. Son comportement ne me choque pas quand il constate que des joueurs n’ont pas compris ce qu’il essayait de faire passer dans son jeu. Beaucoup d’auteurs (jeu vidéo ou autre) doivent le ressentir à un moment ou à un autre.

Maintenant que j’ai vu le documentaire, le travail et l’approche de Blow me semble intéressante. J’ai hâte de jouer à son prochain jeu, The Witness.

Je viens de finir de le regarder; ca faisait longtemps qu’il trainait sur le disque dur. J’ai pleuré plusieurs fois, et je suis completement tout bouleversifié.

[quote=« Ravine, post:14, topic: 51844 »][/quote]

Faut sortir plus si ca te traumatise. Regarde pas la derniere saison de GoT tu vas te suicidifier! :slight_smile:

c’est un très bon documentaire, et j’ai eu de la pitié pour ce DEV de fez notamment. tout sacrifier, se mettre en difficulté pour un jeu, tout autant bon soit-il, cela en vaut-il le coup ? passer à côté des gens qu’on aime, développer des obsessions…

les belles créations ne se sont pas fait sans douleur et j’imagine que de grands peintres ou écrivains ne sont jamais ressortis indemnes de cette existence monomaniaque. la création aliène, ça ne fait aucun doute avec cette vidéo.

pourriez-vous, quelque soit l’art, vous soustraire à une vie normale et en accepter les conséquences ? quel projet serait assez beau pour sacrifier le reste ? ça me donne à réfléchir.

Super documentaire oui, mais je l’ai trouvé très dépressif aussi. J’ai même failli verser ma petite larme.

[quote=“silicium, post:16, topic: 51844”][/quote]

De toute facon l’art est un chemin solitaire, tres peu de gens de un sont capables de comprendre ce que tu fais , de deux beaucoup se moqueront ou te rabaisseront parce que tu sors du lot ou tu depasses.

La récompense c’est que par ton oeuvre tu atteints une sorte d’immortalité que peu de gens obtiennent, on parle encore de dante picasso matisse et pareil dans des siecles.

Pour fez c’est une perle et un bijou, quand tu vois le nombre de gens que ce jeu a passionné tu peux etre sur qu’on en parlera longtemps ou qu’il le feront jouer a leurs enfants (moi compris). Pas sur qu’on se souvienne des devs ou game designer de COD dans 15 ans.

imho hein

et moi je suis sous mac et ps3, et j’ai pas fez :blamblam:

Vu hier soir. Excellent documentaire.

Je comprends que le mec de Braid soit déçu que son jeu fut si mal compris. Je suis rassuré sur l’etat de santé mental des mecs de Super Meat Boy : ils ont bien besoin d’un psy :x Et le mec de Fez devrait prendre 5ans de vacances à mon avis…

Mais quels créatifs ces gars là… et au final c’est ce qu’on demande !

Effet du docu : Je n’avais pas joué à Fez, je l’ai acheté ce matin, je vais le lancer de ce pas :slight_smile: