Interstellar [Spoilers]

Pif,paf,pif… 3 heures plus tard…paf.

Je vais plus souvent au cinoche, mais la put###, qu’est ce que je suis content d’y être allé. Et comme je suis content de ne plus regarder les BA a l’avance, de ne pas lire les avis avant de voir les films :slight_smile: me is happy

J’espère que tout le monde a eu un meilleur son que nous. Car Hans Zimmer en saturé, c’est subtil comme un marteau-piqueur sur mes tympans. :smiley: Ca m’a un peu sorti du film.
Maintenant, je suis sorti un peu déçu (on m’a traité de gros aigri, et euh… ouais, un brin :x), en y repensant, ça va un peu mieux.

[spoiler]Bon, le deus ex machina. Déjà, il est visible à 10km: je crois que j’ai tilté quand les bouquins ont dit « STAY » et le dernier tombe quand il se casse de la chambre. Même pas une hésitation, Cooper? :smiley:
Ajoute à ça le « pouvoir de l’amitié », qui je pense est mieux expliqué par Dr. Mann « on voit ses gamins quand on meurt » (ptêt une influence de la conscience qui permet de voir le bordel en 5D?) que le speech vraiment pourri de Brand (« ON VA SUR LA PLANETE X PASQUE L’AMOUR ME GUIDE ». Et elle a raison en plus!), et ouais, je pensais à un mélange de 2001, Contact et le finale de la saison 6 de Doctor Who « The Impossible Girl » (le semi-Starchild de McConaughey aide pas sur la fin de l’event horizon).

Maintenant, c’est le point qui me fait chouiner. Le reste, gros fan:

  • les visuels de l’espace, SCIENCE BITCH! C’est beau et réaliste, je kiffe + on a des exoplanètes bien spéciales.
  • MATT DAMON! Grosse surprise, son segment est un peu louche, mais j’aime mieux son côté hypocrite en sortant. Ah, et il pue à KSP.
  • les robots. J’en veux un. J’en veux un à 100% humour.
  • les acteurs font tous bien leur job, rien à redire.
  • la durée de 3h… bordel, y avait moyen de réduire ça, y a du meublage sur Terre. Et je trouve ça un peu trop US-centric (la catastrophe est mondiale ou pas, finalement?)[/spoiler]

Je pense que ça ira mieux en deuxième visionnage, une fois la fin connue et avec un meilleur son.

C’était un relativement bon film dans l’ensemble, je ne me suis pas ennuyé… mais…

Kerbal Space Program m’a gaché ce film :/. Pour un film avec un astrophysicien en consultant, il y avait quand même de grossières erreurs…

  • Le vaisseau aurait du se faire déchiqueter bien avant de rentrer dans le trou noir.
  • Dans le même registre, “HELLO GAMMAS RAYS?”. On se fait déjà griller la couenne par le soleil sur un voyage Terre Mars (merci Curiosity et son instrument RAD), alors aux abords d’un trou noir  ou le disque d’accrétion balance des rayons gammas dans tous les sens?
  • Le ranger qui a besoin d’un booster pour sortir du puits gravitationnel de la terre, mais sur Miller, qui a pourtant 130% de la gravité terrestre, il n’a pas besoin de booster.
  • La rotation du vaisseau pour induire un simulacre de gravité et qui donne de la gravité dans le poste de pilotage, au centre du vaisseau… Arthur C. Clarke s’en retournerait dans sa tombe.
  • 2 ans pour aller jusqu’à Saturne, et après on visite 3 planètes en l’espace de quelques jours?

Par contre point plus:

  • Durée de voyage dans le système solaire plausible
  • Effets de la relativité plausible
  • Effets de marée sur Miller plausible aussi
  • Pas de sons dans l’espace (ca commence a leur rentrer dans le crane, yay \o/)

Sinon les robots m’ont bien fait flipper (et du début jusqu’à la fin, je m’attendais réellement à un coup de pute de leur part), et leur design est complètement illogique. S’ils voulaient vraiment faire des robots plausibles, ils auraient du partir sur des designs semi modulables qui sont actuellements recherchés.

De plus l’IA de ces robots est bien trop évoluée imho pour un film qui se passe a peu près 50 ans dans le futur.

Et maintenant le dernier plot hole qui après réflexion m’a complètement pourri le film: les créateur du wormhole peuvent créer des choses dans leur passé (le trou de ver étant apparu il y a 48 ans selon le film), alors pourquoi ne pas communiquer directement la solution a Murphy via les ondes gravitationnelles, plutot que de sacrifier connement des humains?

Du coup, je lui attribue la note de 3/5.

Ah et Neomatt, j’ai aussi trouvé la musique bien trop forte…

Ah oui , le son était un peu trop poussé aussi, ça à l’air un d’être un peu généralisé malheureusement :stuck_out_tongue:

Oui on a eu le même constat, le son et surtout la musique était envahissante et saoulante. Et sinon concernant le film, c’est bien, pas top mais bien. Perecil résume bien, je rajouterai juste que, comme d’hab avec Nolan, c’est froid et métallique. L’émotion s’est faite absorbée par un trou noir.

Les gars… “L’émotion s’est faite absorbée par un trou noir.” allez mec justement c’est le film le plus emotionnel de Nolan, vous etes des robots ou quoi?

De The Guardian (article interessant btw)

his critics […] maintain that he is a chilly film-maker, a neatnik showman constructing elaborate puzzles that, once solved, leave little in the way of emotion or life beyond their hermetically sealed borders.

That could change with the release of Interstellar. The first reports from screenings have had audience members – studio heads, journalists, crew-members – leaving the cinema in tears.

Quand Coop quitte ses enfants? Quand Amelia s’en veut d’avoir cause la mort de Doyle? Quand ils rentrent au vaisseau et que Romilly les as attendu 23 ans? Quand Coop se sacrifie pour repasser dans le wormhole? etc etc j’en passe. J’ai lache mes larmes plusieurs fois je dois l’avouer. Alors The Prestige froid ok, Inception je laisse passer, mais pas Interstellar.

@PERECil (et d’autres) tu n’arrives pas a te lacher quand tu vas au cinema? Tu regardes toujours la logique de tout? Tu veux analyser les formules mathematiques sur le tableau du Pr. Brand pour voir si ca tient le route? Detendez vous les gars, juste parfois, il faut savoir se lacher et accepter: c’est de la fiction, du cinema, c’est du reve. Du spectacle, de la magie. Osef des faits scientifiques. J’ai tendance a me poser trop de questions trop souvent mais quand je vais voir un film de Nolan je rentre dans la salle et je ne me pose plus de questions, je prends. Jusqu’a une certaine limite bien sur et je te l’accorde cette limite peut etre differente selon les gens mais il faut aussi savoir l’ajuster…

Je savais pas trop quoi dire en sortant du cinema mais j’ai ete souffle par ce film.

Voilà , what he said

Coupaing :flowers:

@mailman: Je persiste à dire que c’est un bon film, mais pas un excellent film comme on me l’a vendu partout. J’en attendais clairement de trop.

Quand je vais voir un film Marvel au cinoche, je me mets en mode “brain off”. C’est clairement ce que j’aurai du faire avec ce film. On m’a survendu Kip Thorne en tant que caution scientifique. J’étais dans l’état d’esprit “hard science” à cause de ca, et ça a clairement joué en défaveur de mon appréciation du film.

@PERECil can’t help you there buddy

les films c’est comme les voyages: faut pas s’attendre a quelque chose avant d’y aller sinon…

Le design des robots est sympa, mais ce ne sont jamais que des sidekicks rigolos.

[quote=“mailman, post:26, topic: 55926”][/quote]
Sur l’échelle de Nolan c’est peut être son film le plus émouvant mais sur l’échelle de l’émotion ça reste faible.

[quote=“fabiouchka, post:30, topic: 55926”][/quote]

Ah non, pour le coup ça va bien plus loin que ça. Ils sont tout aussi essentiels à la mission que les autres membres de l’équipage, si ce n’est plus. 

On va essayer d’eviter de partir hors sujet mais juste par curiositee Nothuman, peux tu me donner un exemple de film qui pour toi est emouvant? Juste histoire de definir ton echelle :slight_smile:

[quote=“nothuman, post:31, topic: 55926”][/quote]

[quote=“mailman, post:33, topic: 55926”][/quote]
 
Sinon, pour éviter de faire partir le thread en pugilat, on peut aussi considérer que l’émotion n’est pas une échelle, mais une valeur subjective, et qu’être touché par un truc qui ne touche pas les autres (et vice versa) n’invalide pas sa valeur à vos yeux.

J’y vais prochainement, je serai surpris d’être déçu. Comme vous le pointez, ses films sont inscrits dans la narration et les personnages ne sont que des marionettes, mais ce n’est pas grave, Inception ou DK m’ont fait un effet waouh, et même au revisionnage. Ces films sont comme des voyages lointains, déstabilisants, ennivrants.

Il faut le voir au ciné, pas en MKV !

[quote=« Faskil, post:34, topic: 55926 »][/quote]

Pas faux. Pugilat tu vas un peu loin, on discute c’est tout :stuck_out_tongue:

[quote=« Mister_Moi, post:20, topic: 55926 »][/quote]

What ?!?! 3 heures ? 

Bon, va falloir bien choisir sa séance :smiley:

[quote=« mailman, post:36, topic: 55926 »][/quote]

J’ai pas dit qu’on y était déjà. Mais je vous connais. :stuck_out_tongue:

[quote=“Caféine, post:5, topic: 55926”][/quote]

@silicium clairement en MKV ca ne sera pas la meme chose

Allez Caf va le voir au cine tu peux pas etre (trop) decu

@faskil non mais je voulais juste savoir quel type de film fait monter les larmes aux yeux de Nothuman, encore une fois comme je l’ai precise c’etait juste par curiosite, pour mieux comprendre pourquoi il n’a pas ete touche par Interstellar

ps. soz accents clavier qwerty flemme de crtl+v

[quote=“mailman, post:39, topic: 55926”][/quote]

On a déjà eu le débat ailleurs (le thread Gravity, il me semble), mais j’en remets une couche : je préfère largement le confort de mon home cinéma à celui, de plus en plus aléatoire, des salles (grande télé, son DTS, canap’ moelleux et on peut même inviter des potes si on trouve ça triste de regarder un film seul). La seule entorse que je fais encore, c’est quand j’ai vraiment envie de voir un film et que je n’ai pas la patience d’attendre qu’il soit disponible ailleurs. [/OT]