Jeux de plateau / société

Descent se prête bien à la description aussi je pense.

Clairement, mais il ne se trouve plus, ou à prix prohibitif…mais dans l’esprit c’est clairement ça. Et il y a des figs que je peux m’amuser à peindre =D

Il va être réédité dans une n-ième version sous peu je crois.
Sinon, d’occasion ça se trouve (mais cher, c’est un jeu assez côté).

par contre est-ce que le coté narratif augmente ou il reste que en dehors des missions? Genre quand tu ouvre une porte, un coffre, tue un mec, au milieu d’une mission?

Pour l’appli tu veux dire ? L’appli, c’est exactement le livret, juste avec un placard sur le texte et les salles après la première ; quand tu ouvres la porte, tu cliques sur la salle, et le layout s’affiche (avec le bon compte de monstres en fonction du nombre de joueurs, ça c’est pratique).
Idem pour les évènements qui surviennent à un certain moment (et la conclusion), que tu affiches quand tu actives l’élément déclencheur (ou que tu termines le scénario).

Donc pas plus de narration que le jeu de base. Juste une gestion du spoil (donc un peu plus de difficulté aussi).

non je parlais en général, je trouve que le coté narratif est hyper leger! c’est 99% de dungeon crawler en fait, avec un liant entre les missions, mais rien de déterminant.

Ah ouai non, effectivement (jusqu’à notre niveau en tous cas), y’a pas de narration, à part le texte des missions. Je pense que l’intérêt est plus dans la découverte et la construction de personnage que dans le scénario et l’enchainement de missions.
Mais c’est pareil dans SW Assaut sur l’Empire ou LOTR Voyages en Terre du Milieu au final. C’est pas simple de faire de la narration en board game je trouve (et ça ne me dérange pas, je veux jouer, pas faire un jdr :stuck_out_tongue:)

Pour Gloomhaven : Nous on joue sans appli, parce que je trouve ça chiant pendant le jeu, d’avoir à revenir sur un écran. Et franchement, je trouve ca vraiment dispensable.
J’utilise juste un tracking de la campagne en parallèle, mais c’est vraiment pas indispensable. C’est plus pour sauvegarder nos personnages qu’autres choses.

Je suis pas du tout d’accord avec la liste de prérequis de @Great_Hebus_Man (au sens ou c’est pas du tout mon experience du jeu).
Pour moi, ce qui est vraiment indispensable, c’est un insert pour accéder à tout facilement, mais c’est tout.
Aujourd’hui, je mets 15 minutes pour mettre en place un scénario de zéro. C’est vraiment pas la mort. Et du coup on se prends pas la tete avec une table dediée ou autre. Quand on veut jouer, on le sort. Et ensuite on le range.

Coté fonctionnement, on participe tous. C’est ma fille qui s’occupe de bouger les monstres par exemple. Mon fils qui lis les éventements de route et de ville. Moi je m’occupe des token justement, surtout en fin de round.
Le déroulé est assez fluide (ce qui prends le plus de temps, c’est d’attendre qu’on ait tous choisi nos deux cartes :smiley: ).

Y’a effectivement pas mal de token, mais ça contribue au charme du jeu. Moi j’aime bien, surtout une fois que tu as un insert qui marche bien.

On a juste remplacé les tokens de dégâts par des dès pour suivre les points de vie des monstres (ca permet en plus de voir facilement combien de points de vies ils ont, plutôt que le nombre de points de dégâts qu’ils ont pris). Mais bon, question de gout.

Coté scénario, nous on kiffe. C’est vraiment une histoire de D&D classique, avec des rebondissements. Y’a un peu de narration pendant les scenarios avec les trucs à lire quand tu ouvres tel ou tel porte, mais c’est assez léger. Mais ça reste sympa.
C’est surtout les descriptions de début et de fin de scenario qui sont détaillées. On a du jouer une 15aine de parties jusqu’ici, et l’histoire est cool. C’est pas révolutionnaire, mais c’est cool.

Coté jeu en lui même, on adore tous. Le système de jeu est vraiment top, et on a tous hate de faire la partie d’apres, alors qu’on met souvent 3h pour en faire une, surtout parce que mon fils de 9 ans a tendance a jouer vraiment lentement … Mais bon, c’est 14+ normalement, alors on lui pardonne :slight_smile: surtout qu’il joue super bien ! Mais lentement :slight_smile:

Bref, le jeu est pas parfait, et il demande surtout un vrai investissement en temps pour rentrer dedans, mais je comprends complétement pourquoi il est N°1 sur BGG depuis aussi longtemps. C’est clairement le jeu de plateau le plus ambitieux auxquels j’ai joué, et le plus réussi.
C’est difficile d’expliquer en détail pourquoi, mais nous on adore et on passe des supers moments sur ce jeu.
Après je pense aussi qu’il ne faut pas se prendre la tête et le prendre pour ce qu’il est : un jeu. Y’a beaucoup de monde qui se stresse un peu avec ce jeu :slight_smile: L’objectif est quand meme de passer un bon moment.

3 J'aimes

Et du coup (peut être que j’ai déjà demandé mais je ne crois pas… :no_mouth:) c’est une campagne ou juste une suite de scenarii? C’est ce qui nous frustre pas mal dans zombicide …

C’est une campagne, et elle fait évoluer le monde :slight_smile:

1 J'aime

ah c’est pas con du tout !!

il joue quoi?

c’est une suite de scenar en campagne! :wink: :slight_smile:

en fait au fur et à mesure, tu vas coller des stickers que la map-monde, pour faire évoluer l’univers du jeu.
tes persos ont même une quête de vie, et partiront à la retraite et tu devras en prendre un nouveau.

1 J'aime

Bon bon bon… je vais le le mettre dans un coin de la tête celui la alors!

Il joue la bricoleuse. Personnage assez polyvalent avec une main profonde. C’est pas mal pour un débutant.

Petite mise en avant de Détective Club :

Offert à mon dernier pour son anniversaire, jeu familial d’association d’idée et de déduction super bien foutu et aux magnifiques illustrations.

Jouable de quatre à huit joueurs, chacun son tour un joueur (l’informateur) va associer un mot à l’une de ses cartes (sur six en main) représentant une scène de rêve. Ce mot va être transmis à tous les autres joueurs ( les détectives) sauf un (le voleur de rêve). Le but du voleur de rêve est de parvenir à associer deux de ses cartes à celles de l’informateur sans connaître le mot associé, celui des détectives sera de convaincre qu’ils ne sont pas le voleur.

Tout le sel du jeu repose sur le fait qu’une fois que tous le monde aura posé ses deux cartes il faudra justifier de ses choix devant les autres joueurs pour convaincre que l’on connaissait bien le mot et que donc on est pas le voleur de rêve. Les joueurs sauf l’informateur désignent ensuite qui est selon eux le voleur de rêve. Les détectives ayant réussi à le trouver marquent des points, si moins de deux détectives ont désigné le voleur celui-ci,ainsi que l’informateur,marquent aussi des points.

Cette phase du jeu est très souvent hilarante car on ne peut s’empêcher parfois de donner des explications foireuses car les cartes dont on disposait ne collent pas du tout au mot proposé.

Le matériel est d’une très grande qualité et les illustrations des (grandes) cartes magnifiques.

Une partie ne dure pas très longtemps mais de toutes façon on ne voit pas le temps passer.

Toute la famille a apprécié et a ri.
Mission accomplie donc.

1 J'aime

Je le note pour ma prochaine soirée jeux!

C’est une n-ième variante de Dixit (après Mysterium et d’autres).
Perso j’ai pas trouvé ça foufou, ce n’est clairement pas mon style de jeu, mais c’est vrai qu’il est plus « jouable » que Dixit, dans le sens où chaque joueur va devoir blablater pour justifier ses choix, et ça c’est plutôt bien vu.

Je n’arrive pas à avoir du fun avec ce genre de jeux. Au mieux t’es satisfait d’avoir trouvé, au pire tu t’engueules avec la personne qui donne les indices parce que ça ne fait aucun sens :slight_smile:

Le seul jeu du genre (cartes et indices très vagues) que j’ai trouvé OK, c’est Shadows: Amsterdam

Ma grosse déception du confinement ce Mysterium. Je m’attendais à un truc d’ambiance bien sympa et c’est effectivement un Dixit avec un décorum totalement inutile.

Pareil j’ai pas spécialement aimé non plus. Je préfère encore le Dixit de base finalement (avec pas mal de deck de cartes qui se vendaient en plus).

J’essayerai quand même Shadows : Amsterdam proposé par @balty pour voir.

1 J'aime

Attention, Shadows Amsterdam est différent des autres dans le sens ou c’est compétitif et timé. Donc si tu joues avec des lents, c’est fort frustrant. On découvre un jeu à la Dixit au sortir de la boite, les gens se disent cool, on va réfléchir, associer des idées, mais comme tu joues contre une autre équipe, il faut surtout aller vite. Et ça peut vite souler certains joueurs. Moi et ma compagne avons beaucoup aimé, mais on l’a revendu, parce que personne ne voulait y jouer ^^’