La mort de l'E3?

http://www.next-gen.biz/index.php?option=c…38&Itemid=2

Paf paf, fini l’E3? Il paraît que c’est trop cher et que ça fait trop de pub aux concurrents, alors ils laissent tomber.
Vous pensez que c’est plausible?

pas une mauvaise chose, les gars du marketing vont peut etre faire en fin quelque chose de correct de leur budget au lieu de fournir des voyages de luxes aux producteurs & co (nan, je ne suis pas aigri, simplement realiste…)

Ils vont bien faire quelque chose à la place je pense…
(en tout cas, moi qui esperait un jour aller à l’E3, c’est raté B))

Comme dit dans un autre lien ça peut être une bonne chose: avoir plusieurs salons à la place de l’E3, une plus grande ouverture au public et des infos mieux réparties sur l’année

l’E3 quand même, l’évenement attendu chaque année, ces conférences d’ouverture, et surtout la concurrence entre les participants. Ca me reloute bien cette fermeture.

et LA question.
Question qui interesse les pauvres glangus moyen que nous sommes.

Va t on encore avoir les babes de l’E3 ?Ou vont ils juste faireun show exprès?

Deux ans de Faskil et voilà, l’E3 tout crevé. Petite forme Fask, là. T’aurais du pouvoir le couler en un an.

Il avait pas un manteau en trefle a quatre feuilles et une ceinture en pattes de lapin la premiere année? B)

Perso je pense pas que ce soit une catastrophe dans la mesure ou, comme ça a été dit plus haut l’E3 réapparaitra sous une autre forme. Pour paraphraser maitre JC Van Damme, “Une enveloppe est une enveloppe” et “l’esprit E3” se réincarnera surement ailleurs sous une autre volonté.

Sinon le coté 3 salons séparés,… m’ouais. Ca perdrait ce coté “foire d’empoigne”, cet esprit de saine (?) concurrence qui rend(ait) cet evénement si excitant. Pour autant que je sache le monde du jeu vidéo n’a pas attendu d’avoir son “Marché du film” pour susciter de l’engouement à travers le monde (le marché du jeu vidéo amassait déja plus de blé que les industries du disque et du cinéma réunies dans les années 80 si je souviens bien). Tout ça pour dire que si l’E3 est mort, le concept de publicité est une sale bestiole à la peau dure et qu’une bonne grosse vitrine du Beau Petit Monde du Jeu Vidéo reprendra le flambeau sous peu, je pense pas prendre trop de risques en prédisant ça.

Maintenant je peux aussi bien me tromper et ce qui est en train d’arriver est un grave symptome du malaise que vit le milieu des gamers. Mais bon je préfère tripoter mon pad plutôt que m’interesser au coté “bling bling” du milieu (c’est vrai que la donne a changé grave de ce coté là).

Reste la tristesse de voir une page se tourner… R.I.P E3 B)

Ah! Enfin! Je serai curieux de savoir ce que les boîtes vont faire du mega budget “pub” maintenant. Ca devait quand même coûter un paquet de sesterces l’E3, salon réservé aux professionnels.

Ce qui est con, c’est que les magazines, enfin les journalistes ne pourront plus aller à Los Angeles.

Mais qqchose me dit, que c’est reculer pour mieux sauter.

Edit: Mais attendons la version officielle.

Hmmm je suis plutôt sceptique sur cette remarque, ça reste à vérifier,et même maintenant je crois pas que ça soit le cas.

Mais dans le fond, c’est pas faux. Rien ne legitime vraiment l’E3, surtout vu la recente escalade d’artifices pour les journalistes, qui coute super cher au final. A ce titre, les presentations privees sont bien plus rentables.

De toute facon, l’E3, depuis la suppression des Booth Babes, c’est plus ce que c’etait.

Un peu comme l’ECTS quoi! Ah non mauvais exemple…

Via Torrefaction.

Peut-etre pas si mort tout compte fait.

Ahah. Kilécon. :smiley: (bon, sinon, c’est trois ans en fait B))

Edit (après avoir lu le papier sur Ars) : et bien voilà, c’est plutôt une bonne nouvelle en somme. Un E3 à l’échelle humaine, qui sera (espérons-le) plus « press-friendly » que le dernier (en tous cas, en ce qui concerne la presse européenne). Oui, on peut rêver, je sais.

Tadaaaa !!!

Plus la petite quote qui va bien [quote]Until 1986, when Japan-based Nintendo introduced a more technologically sophisticated and user-friendly game console, the hardware side was also in disarray. But with tight control of software development and marketing, Nintendo was able to revive and to then capture up to 80 percent of a once-again booming market in which no significant competition appeared until the early 1990s. By that point, the annual operating profits of Nintendo had already grown to over $1 billion–an amount exceeding the 1991 profits of all the major Hollywood studios combined. By the late 1990s, sales of game hardware and software, led by Sony’s PlayStation, were similar in size (around $7 billion) to US domestic box-office revenues.[/quote]

Bon pour les dates c’est plus la fin des années 80 en fait, et puis le contexte était particulier (un marché “aux fraises” sur lequel Nintendo a pu s’imposer sans trop d’effort).

Sinon c’est vrai que je l’ai enterré un peu trop vite, on sera fixé dans 48 heures.

Actuellement, le marché du JV serait aux alentours de 25Md de $, contre 31Md de $ pour la zic et 27 pour le cinéma (sur 180 au total pour le film), donc on resterait bien n° 3

sans parler des rushs pre E3 qui mettent les equipes de devs a genoux. L’E3 est mort, pas plus mal !

Ok, mais t’y es allé un peu fort en disant que ça rapportait plus que les industries du disque ET du cinéma réunies. Faut pas pousser mémé dans les orties non plus B)

Sinon désolé pour le off topic, je trouvais ca un peu gros .

Oh bah écoutez, ce sera pas plus mal pour nous autres développeurs… ça fera une deadline en moins à tenir dans l’année. Ou du moins une deadline qu’on pourra avoir de manière + souple si on choisit la date de notre propre event… B)