La nouvelle exploration spatiale

Le droit de la mer est un exemple de forme d’ethique issu d’un droit coutumier .

Qui est apparu bien après l’âge des explorateurs et est issu de la nécessité d’organiser les interactions, droits et devoirs des nombreux acteurs utilisant la mer.
Tant qu’il y a assez de place dans l’espace pour que les quelques acteurs puissent mener leurs opérations sans jouer des coudes (ce qui pourrait être remis en cause par Starlink ?), peu de chance de voir des régulations sérieuses.

2 J'aimes

Les pôles sont des exemples de coopération et de droit globaux. La Lune aussi, qui n’appartient à personne.

Et ce n’est pas parce que jusqu’à maintenant, comme le dirait Amonbeaufils « bah on a toujours fait comme ça alors… » , que ça ne doit pas changer, justement. Laisser faire n’importe quoi dans l’espace, c’est la meilleure manière d’avoir des problèmes qu’on arrivera difficilement à régler ensuite (il y a déjà des soucis de pollution lumineuse ou d’ondes pour les astronomes je crois ; sans compter les milliards de débris qui trainent et qui compromettent de plus en plus la sécurité des astronautes).

Mais l’anticipation n’est pas le point fort de l’être humain, clairement :slight_smile:

La problématique des débris est traitée depuis un moment. On ne peut plus mettre en orbite un satellite qui n’a pas de moyen de sortir de son orbite en fin de vie, que ce soit par un retour dans l’atmosphère ou une orbite de rebut (qui n’est pas une véritable solution mais évite au moins de saturer le géostationnaire). Après on a juste les états qui font des conneries du type tester un missile anti satellite en ignorant les traités…

La « conquete » spatiale etant au point mort depuis les années 70 (ne parlons pas de l’ISS…) et les agences gouvernementales étant financièrement bridées par les gouvernements respectifs, je trouve ça bien que certains visionnaires/milliardaires comme Musk (avec tous les défauts qu’il a, je suis loin d’être un fanboy!) investissent dans ce domaine. La plupart investiraient leurs milliards dans l’immobilier/bourse/autre. Lui investi aussi dans des secteurs plus « farfelues » (Tesla, Hyperloop, SpaceX).

Perso, je rêve de voir l’homme aller durablement dans l’espace (Lune, Mars, Titan etc). Et je pense que sans des gens comme ça, ça n’arrivera jamais (de mon vivant en tout cas).

Pour ce qui est de la réglementation, il n’y en aura pas. Tout simplement. Il n’y en a jamais eu lors des conquêtes, je ne vois pas pourquoi ça changerait. Le seul truc, c’est que ça coute tellement cher qu’il y aura des alliances entre divers etats et sociétés privées.

1 J'aime

Simple anti-Muskisme primaire pour ma part.
Ca fait des années qu’il fait ce qu’il veut sous prétexte de faire rêver une partie de la population et on l’a encore vu lors du confinement. A un moment faut arrêter de l’encourager…

ok donc à n’importe quelle prix ?
Parce que les dégâts de musk à venir sont simplement colossaux en termes d’environnements .

Attention j’ai été un grand fan de space X , j’ai même voulu y bosser (pas possible) . Puis il y a eu un point de bascule :

Non , on ne peut pas tout faire à n’importe qu’elle prix et peu importe le cout . désolé non . on ne peut pas mettre une autoroute entre les hommes et le ciel et ce pour le monde entier ! sans demander , sans concerter et en s’imposant ainsi . et pour quoi ? pour que les bobos de la cote ouest puisse instagrammer et twitter en haut débit dans leur maison de campagne ?
Et en plus on nous prends juste bien pour des cons car ces putains de sat starlink s’accompagne d’une quantité astronomique de relais au sol . et cerise sur le gâteau on nous dit que c’est pour aider les populations « economically disabled » en leur fournissant un acces internet … à 800 dollars par an en hypothèse basse ?.

Attends c’est pas fini : on nous dit également que ça sera une avancée sécuritaire genre les touareg dans le désert pourront s’avertir entre eux d’une tempête de sable …Oo…Sérieux c’est ça l’argument ? Ok donc ça serait pour les bateaux , une voie de com supplémentaire ? ah ben non faut un relais au sol… Donc euh .ben ça ne marche pas au dessus de l’eau . enfin jusqu’à ce que tu ai le projet de bouée relais de Musk ?

le vrai Elon c’est le type qui veut faire le héros sur des gamins bloqués dans une grotte inondés et face au refus traite un des plongeurs qui a risqué sa vie de pédophile … Le voilà le vrai Musk . honnêtement on n’a pas besoin de lui et la conquête spatiale non plus si c’est pour devenir ce qu’il a prévu pour elle .

3 J'aimes

Bon en tout cas, ils sont bien partis et bien arrivés…

Pas encore… C’est vers 16h30 sauf erreur si ça roule bien et qu’il y a pas trop de monde aux péages.

2 J'aimes

Je ne sais pas si le bon endroit, mais il y a un simulateur pour docker la crew dragon a l’iss

1 J'aime

Le problème c’est de penser ça justement. Le côté visionnaire est très séduisant, mais vachement moins reluisant quand on gratte la surface. Tout l’intérêt d’être en première ligne sur la conquête spatiale c’est d’avoir une longueur d’avance sur la possibilité d’exploitation des ressources minières.

Et l’argument de « sauvetage » de l’espèce humaine ne tient pas debout quelques secondes quand on se pose la question de « pourquoi ne pas utiliser ces ressources pour fixer les problèmes ici avant de regarder vers l’espace? ».

Ce ne sont pas des « visionnaires ». Ce sont des personnes qui souhaitent faire de l’argent (et ils vont tous te le déguiser derrière le « rève de gosse », ou ils se sentent « investis d’une mission », et les champs lexicaux habituels)


Sinon j’ai regardé le décollage et c’était effectivement un moment émouvant (d’autant que le vide spatial me terrifie). Mais je ne pouvais pas m’empêcher comme mes collègues au dessus, sur le côté pénible de cette intrusion des intérêts privés dans la sphère publique en permanence, et de ce que ça voulait potentiellement dire pour le futur.

(les livres de Peter F. Hamilton, et je suis persuadé que The Expanse, touchent aussi à ce sujet)

Parce que si un astéroide nous tombe sur la gueule ça n’aura servi à rien ? Alors autant bosser pour espérer un jour pouvoir gérer ça ?
C’est comme ça que je vois l’intérêt personnellement…

https://cneos.jpl.nasa.gov/sentry/ vs https://www.ipcc.ch/assessment-report/ar6/

1 J'aime

Le stream tourne toujours d’ailleurs; ils sont en train de préparer leurs passeports pour le débarquement.

Entre la probabilité qu’un astéroïde nous tombe dessus, et celle qu’on se prenne une grosse catastrophe climatique en rendant la terre invivable, je crois que la 2eme est très largement supérieure :slight_smile:
Et comme ça risque d’arriver dans pas trop longtemps, je crois que la gestion des priorités et de l’urgence est plutôt là :slight_smile:

Oui alors, à votre place, je m’avancerais pas trop sur les probabilités de la prochaine catastrophe. Surtout cette année :smiley:
Sinon vu la fusée hier dans le ciel, ça reste un moment particulier

Fear mode on

1 J'aime

Ouais, ils ont reussi a claquer du electron sur la navette spatiale, GG. Au moins ils ont tout ce qu’il faut pour mettre slack aussi :smiley:

Sinon, pour contrebalancer, on a regardé ca hier avec madame et la gamine de 3.5ans, et la maniere dont elle etait emerveillée et les question qu’elle posait font que ca valait le coup. Malgré Musk, malgré le fait qu’on privatise tout ca et que c’est pas bien, c’etait un super moment et ya pas a dire ca c’est priceless. Surtout apres la deception du jeudi midi, l’entendre se lever en disant « on est samedi on va voir des cosmonautes aller dans l’espace » :heart:

4 J'aimes

Je pose ça là :

2 J'aimes

E.V.A. en live! :smiley: