La presse belge versus Google

Les personnes utilisant aujourd’hui la page belge de Google, http://www.google.be/, seront peut-être surprises de voir un texte assez long apparaître sur leur moteur de recherche favori. Le texte en question étant une publication juridique (c’est-à-dire écrit en tout petit et rempli de mots pas toujours faciles à comprendre - vous pensiez que c’était un cliché hein ?).

La raison est assez simple : plusieurs journaux belges sont en colère contre le service Google Actualités. Ce dernier puisait en effet sur les sites web de ces journaux (tout en renvoyant les utilisateur sur ces sites en question bien sûr) sans avoir payé aucune sorte de droits d’auteur. Le tribunal de première instance de Bruxelles vient donc de condamner Google à cesser de linker les journaux belges et à supprimer de leur cache les articles provenant de ces journaux.

Une astreinte de 2 millions d’euros par jour est tout de même prévue si Google ne s’exécute pas !

[ndlije : un grand merci à Boltac pour une proposition de News sur le même sujet]

Voter pour cette news sur wikio.fr.

C’est pas possible non c’est pas possible !

Je suis abassourdi !..

Cette affaire va beaucoup plaire aux journaux français, notamment, qui n’étaient pas non plus super ravis de voir leurs articles repris sur google news…

Google se venge: [quote]Le Soir, La Libre, etc. n’existent plus sur Google.be
Manque de chance pour LeSoir, LaLibre et les autres journaux victimes des agissements du moteur, l’histoire n’est pas finie : Google a javellisé ses pages au-delà du nécessaire. La société a effacé de Google.be, toutes les traces de leurs sites. Ainsi, une recherche sur Lesoir.be, donne en premier résultat un lien vers refrences.be, un site d’emploi. Avec Lalibre.be, on trouve en tête un lien vers lalibre-accessible.be (version de la Libre pour les personnes atteintes de troubles de la vue). Sur Google.fr, les pages françaises donnent des résultats plus conformes. Le filtrage concerne en fait toutes les pages de tous les journaux, comme le montre les requêtes site :lalibre.be ou site:lesoir.be, listant les pages des domaines respectifs.

La mesure est sans doute liée à l’impossibilité de faire le tri entre les articles que n’auraient pas dû référencer le moteur, et les autres pages. Mais en guise de variation autour du thème la vengeance et du plat froid, le condamné peut montrer à son tour ce qu’est vraiment une mesure «disproportionnée et non-nécessaire».[/quote]
http://www.pcinpact.com/actu/news/31591-go…-actualites.htm

c’est quand même un peu idiot à la base, non?

je connais pas les stats concernant la provenance des visiteurs des sites de journaux, mais la part de gens venant de google news ne doit pas être négligeable?

enfin, je suppose que le bon plan va être pour les sites de news plus confidentiels, qui vont automatiquement se trouver mis en avant pour peu qu’ils acceptent toujours d’être référencés.

J’aurais cru aussi: je vais jamais sur les sites des journaux directement, je passe toujours par googlenews. Mais après ça me renvoie chez eux, je lis pas les articles en entier sur Google.
'fin bon…

[quote=“JeeP, post:6, topic: 31021”]J’aurais cru aussi: je vais jamais sur les sites des journaux directement, je passe toujours pas googlenews. Mais après ça me renvoie chez eux, je lis pas les articles en entier sur Google.
'fin bon…[/quote]

Bah, ne vous posez pas trop de questions, çà vient de chez nous… c’est la belgattitude

C’est nawak, je vois pas où est le problème à partir du moment où Google cite ses sources…
Ca risque de leur faire mal la gueule, ça c’est certain, mais je trouve ça surtout d’une bêtise crasse…

Bah, ils se tirent une balle dans le pied, hein…

Le nombre de ventes de leurs papiers étant en chute constante, ils ont du mal à se maintenir à flots. Vu le nombre sans cesse croissant de googlenewsés (néologisme) qui ne veulent plus se salir les mains sur du papier journal tout cracra et plein d’encre, ils tentent des petits coups de ce genre.

C’est juste une tentative désespérée de faire revenir les gens dans les librairies ou dans les services d’abonnements.

Il est clair que ce n’est pas la solution, mais faut avouer qu’ils ont déjà essayé énormément de tactiques pour rendre leurs papiers attrayants. (nouveaux formats, pages pour les adolescents, etc.)

C’est juste la réaction du lapin acculé (?) au fond de son terrier par un loup et qui ne sait plus quoi faire pour avoir la vie sauve à part sortir ses griffes (oui les lapins de mon pays imaginaire ont des griffes, ce sont les mêmes que dans Sacré Graal des Monty Pythons) et entamer un combat stupide où tous les coups sont bons pour tenter de s’échapper.

(en relisant ce dernier paragraphe, j’espère de tout coeur qu’il aura du sens à vos yeux, en vous remerciant, bonsoir.)

Aïe, ca fait mal…et google qui se venge…

Bon avec l’appel, on en a encore pour un ptit bout de temps…

A mon avis, la situation est un peu plus compliquée :

Voici en tout cas la justification des journalistes du journal Le Soir (lue sur le le blog du soir) :

Et voici le texte du jugement du 5 septembre 2006 (auquel google vient seulement d’obtempérer après avoir fait opposition - sans succès - )

J’ai un peu parcouru le jugement sur la page google.be…

En fait c’est très clair… d’abord, l’argument massue pour faire pencher la balance de la justice en faveur des plaignants:

(le droit d’auteur est très défendu ici en Belgique… un peu trop?)

Bon çà, j’aimerais bien savoir dans quels autres pays, mais on ne le dit pas…

On ne peut pas lui donner tort, à cet expert, c’est de plus en plus le cas…

On approche de la véritable raison de la plainte, le pognon… Car il faut savoir que les articles sont publiés sur leurs sites pour une durée déterminée. Ensuite ils passent aux archives. Archives dont la consultation est payante !

Enfin, voici la grande raison:

Pognon encore…

Mouais. Etant donné que Google renvoit toujours vers les sites référencés, et que l’article complet n’y est même pas (sur Google), je vois pas trop où ils chient.

Encore une affaire de gros pognon B)

(et à cause de la “vengeance” de google, ça m’étonnerait qu’ils en tirent des bénéfices à plus long terme. Les 9/10 des utilisateurs qui consultent le site de lalibre, du soir ou autre proviennent de google… donc +1 Tzim.)

Et j’édite pour quoter la même chose qu’Ilford :

Et là je vois pas où est le souci. Si de toute façon l’article n’existe plus, quel est le problème ? Je m’exprime mal mais il y a comme un truc absurde là.

Alors çà c’est marrant !

Si je dis qu’ils se tirent une balle dans le pied, c’est qu’ils ne sont pas les seules sources de google news.
Or les articles n’étant jamais, sur google news, diffusés dans leur intégralité, être une source de google news leur apportait sans doute de la visibilité pour des lecteurs qui n’auraient jamais foutu les pieds sur ces sites.
Là, les gens irront tout simplement voir ailleurs.

[quote=“Tzim, post:16, topic: 31021”]Si je dis qu’ils se tirent une balle dans le pied, c’est qu’ils ne sont pas les seules sources de google news.
Or les articles n’étant jamais, sur google news, diffusés dans leur intégralité, être une source de google news leur apportait sans doute de la visibilité pour des lecteurs qui n’auraient jamais foutu les pieds sur ces sites.
Là, les gens irront tout simplement voir ailleurs.[/quote]
Ou pas, parce qu’en Belgique francophone les trois journaux les plus lus sont justement la Dernière Heure, Le Soir et La Libre Belgique. Donc les internautes qui veulent suivre l’actualité belge passeront sans doute par les pages d’accueil de ces journaux (ce qui arrange justement ces derniers car la page d’accueil attire plus les annonceurs; or donc en passant par google news les internautes évitaient les pubs en homepage)

Mais de toute façon le but de ces journaux n’est évidemment pas de s’exclure de google, ils espèrent négocier avec le géant américain une rétribution pour les articles référencés dans google news. Maintenant google est-il prêt à négocier avec la presse belge francophone (notez qu’apparemment des accords auraient déjà été passés dans ce sens avec un groupe de presse américain) ? Sans doute pas. Néanmoins ce jugement pourrait faire boule de neige car des procédures similaires ont été initiées dans d’autres pays européens dont la France. Et alors google finira par être contraint à “partager le gateau” publicitaire avec les journaux dont il exploite le contenu dans google news.
Par contre si ce jugement ne fait pas de petit alors les journaux belges se tirent une balle dans le pied, effectivement.

Et sinon oui c’est une histoire de sous, et cela des deux cotés. Je ne vois pas ce que ça a de choquant : pas plus que google, les journalistes ne travaillent pas bénévolement. Et il faut savoir que la presse belge francophone a beaucoup de difficultés financières actuellement, à cause d’un lectorat assez faible. Il me semble donc légitime qu’ils poursuivent google en justice si la compagnie américaine les lèse financièrement.

Google News ne montrant tout QUE des extraits, je ne vois vraiment comment cela peut porter à préjudice… à part peut-être les grands titres, et pour les grands titres, google a bien d’autres sources. Ca ramene très certainement plus de lecteur que ça n’en “vole”.
Completement débile…

Enfin bon… si ça les amuse de faire des proces. En plus, pour le coup, les 2 millions d’amende par jour, ils n’en toucherons surement aucun vu la vitesse de réaction de google. B)

Sauf que ce n’est pas valable pour les journaux français je me trompe?

[quote=“urdle, post:18, topic: 31021”]Google News ne montrant tout QUE des extraits, je ne vois vraiment comment cela peut porter à préjudice… à part peut-être les grands titres, et pour les grands titres, google a bien d’autres sources. Ca ramene très certainement plus de lecteur que ça n’en “vole”.
Completement débile…

Enfin bon… si ça les amuse de faire des proces. En plus, pour le coup, les 2 millions d’amende par jour, ils n’en toucherons surement aucun vu la vitesse de réaction de google. B)[/quote]

Je plussoie, en même temps ils sont un peu obligé de réagir vote vite sur ce coup là B)

(Juste pour dire qu’il n’y a pas le lien pour voter sur wikio.fr B) )