Le double nom?

Avec ma copine, on parle de tout et de rien… Et depuis un moment on s’amuse à glisser sur une éventuelle vie à deux…
Mais voilà j’ai blocage : Elle voudrait garder son nom.

Hypothèse, je m’appelle “truc” et elle “muche”.
Selon sa vision, je garderais M. Truc alors qu’elle deviendrais Me “Truc-Muche”.
(L’exemple a l’air un brin subjectif…)

Je dois être vieux jeu à fond mais j’arrive pas à me faire à son idée.
Mes arguments :

  • Le résultat n’est ni son nom, ni mon nom… Le résultat tient selon moi plus d’un caprice qu’autre chose.
  • Ce n’est pas parce qu’elle portera mon nom qu’elle perdra son histoire familiale, ce lien qui fait ce qu’elle est aujourd’hui et dans le futur
  • Je n’ai pas le courage de porter son nom de famille et affronter tout se qui pourrait en découler. (lacheté?)
  • Je ne suis pas d’accord pour suivre tous les courants/mode de chaque décennie… Peut être que çà perdurera mais le fait que d’autres personnes le font ne me convainct pas. D’autant que si c’est un courant, il ne me plait pas…
  • Et si enfants?

Ses arguments :

  • Derrière son nom, elle veut garder son patrimoine/histoire de famille
  • Fier de son nom
  • Elle veut revendiquer son droit de femme trop longtemps bafoué par l’homme.
  • ca se fait de plus en plus souvent (d’ailleurs sa soeur et sa copine le font…)
  • Elle ne m’impose rien. C’est elle qui va porter le nom.
    ~ Bien sûr, je ne suis pas dans sa tête. Elle a surement d’autres arguments mais je m’en rappelle pas.

Si les gens qui lisent ce message, commencent à se dire que fingah est un gros matcho. Je le répondrais que j’en ai pas le sentiment et que je tellement perdu que j’en viens à chercher vos avis…
Qui a eut ce genre de discussion? Comment çà s’est conclu? Quelle geekette a du faire l’impasse ou non sur cette envie?

qui a le nom le plus ridicule?? :stuck_out_tongue: sinon c pt’aitre normal qu’elle veuille pas!!! :stuck_out_tongue:

[quote name=‹ fingah › date=’ 25 Mar 2005, 19:20’]- Elle veut revendiquer son droit de femme trop longtemps bafoué par l’homme.
[right][post=« 344209 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]
Largue la c’est une chieuse. :stuck_out_tongue:

Plus serieusement beau cadeau que cette derniere lois passée avant de partir.
Merci bien, ça va etre un beau bordel.

Mademoiselle Truc-Muche voulez vous prendre pour epoux monsieur Machin-Chose.
Et ils eurent pleins d’enfants Truc-Muche-Machin-Chose.

Et imaginez la génération suivante.
Remarquez s’ils commencent à ecrire les noms de familles en sms. :stuck_out_tongue:

quand tu parle de vie a deux, tu cause de mariage ? parce que sinon tout le monde garde son nom et puis voila, mêm en cas de pacs. donc, pas de quoi se prendre le chou. d’ailleurs meme dans le cas d’un mariage tu peux choisir le nom que tu veux et elle idem. vis a vis de l’etat civil de toute façon, chacun garde son nom.

Et si enfant ?

bah la loi vient de changer, on peut choisir soit le nom de la mere soit le nom du pere, soit les deux collés. sachant qu’en cas de déssacord on garde le nom du père (ce qui est entre nous soit dit est une belle preuve de lacheté du legislateur)

et si elle t’impose rien, comme tu le dis, pourquoi tu t’embetes ? c’est son choix… pas le tien.

En Espagne le nom de famille du mari accolé à la celle de la femme se fait depuis longtemps (je ne sais pas depuis combien de temps mais ce n’est pas récent je crois) et pourtant jusqu’en 1973 l’Espagne était réputée pour être très traditionnaliste.

Si elle voulait garder son nom sans le tien je comprendrais ta réticence à la limite, mais elle accole ton nom avec le sien et toi tu gardes le tien tout seul. Où est le problème ?

En tout cas quelque soit le résultat de votre négociation, souvent les femmes qui travaillent bien qu’elle ait le nom du mari tout seul, elles accolent les deux noms au boulôt pour ne pas couper le fil des relations professionnelles. “Puis-je parler à untelle ?” “Qui ça ? Elle ne travaille pas ici” mais si !

Et pis y’a tellement d’autres sujets potentiels pour se friter (organisation des meubles, éducation des enfants,…) à mon avis pas la peine de se prendre la tête là-dessus, rien à voir avec une quelconque vision de la morale ou de mode.

edit: Cela ne me choque pas du tout qu’une femme ne disparaisse plus dorénavant de l’état civil si elle le désire.

Tu veux dire que l’homme peut prendre le nom de sa femme ? C’est légal ça ?

Bon, mode “MAIS C’EST PAS POSSIBLE !!!” ON.

… si si, un peu beaucoup quand même, ne t’en déplaise.

Bien sur que si le résultat est le nom. L’interraction sociale passe en premier lieu par cet élément d’identité et de reconnaissance. De plus, la remarque selon laquelle il s’agirait d’un caprice est a double sens, t’en rend tu compte ?

Qu’est ce qui pourrait en découler ? Quoi qu’il en soit, un peu de cohérence, elle ne t’as pas demandé de porter ou d’adjoindre son nom au tien me semble t-il ; ce que tu soulève est la question de savoir si tu acceptes ou non qu’elle porte le double nom (ce qui n’implique en rien que tu le fasses). C’est un usage, une possibilité, rien de plus.

C’est vrai. D’ailleurs c’est quoi cette mode de donner le droit de vote aux femmes ? La “mode” jusqu’en 1938 était de considérer l’épouse comme une incapable juridique dont tous les actes devait passer par le consentement de l’époux, à l’image d’une tutelle…revenons au bon temps !

Rien a voir. Le port du nom marital est, je l’ai dit, un usage, une possibilité sans conséquences juridiques. Pour les enfants, ils porterons le nom que vous choisirez a leur naissance, c’est à dire le tien, celui de ta femme ou le double nom (dans le sens que tu veux). La seule contrainte est que le nom décidé pour le premier enfant sera celui des suivants. En cas de double nom, ce sera à tes enfants de choisir quel nom des deux ils transmettrons à leurs propres enfants.

Breeeeeeeef… oui c’est limite comme point de vue. Je comprendrais si tu disais juste “j’aurais préféré qu’elle porte mon nom mais ce n’est pas ce qu’elle veut” mais tes arguments démontrent que tu fait juste passer ta fierté mââââââle avant toute reflexion de fond sur la vie de couple.
Si ta conception du couple est de considérer que ce qui ne conviens pas à ton égo est un “caprice”, une “envie”, une “mode”… tu es effectivement un macho. Au mieux, un égoïste patenté. Désolé d’être un peu abrupt, mais ton post m’énerve.

mode “MAIS C’EST PAS POSSIBLE !!!” OF…non, là il va rester ON au moins 24 heures.

Ben dans les faits, elle a raison. Si elle garde pas son nom, elle sera ad vitam eternam « madame truc, femme de ». Et ça, je peux le comprendre, c’est relou. En terme d’identité au sens social du terme, c’est débile. La réalité c’est qu’elle est madame Muche et qu’elle vit avec monsieur Truc. Peut-être même que c’est lui qui vit chez elle :P.

J’imagine que ça doit faire un peu comme si on se rappellait jamais de ton prénom où qu’on l’écorchait systématiquement.

Même quand tu gardes ton nom, l’administration renvois souvent au nom du mec pour le même foyer. C’est arrivé à des copines. Evidemment ça chamboule pas ta vie, mais ya pas de raisons, c’est tout. D’ailleurs t’as pas envie de porter son nom non plus :P.

Donc ce qui parait anodin est un « combat » social plutôt important en fait.

De plus dans la réalité des couples aujourd’hui (1 couple sur 2 divorce en IDF), il est judicieux de séparer certaines choses… Avec deux noms c’est beaucoup plus simple.

Et comme dit Engy, les enfants disposeront et choisiront…

edit: Ok avec perco; j’ai mis les formes mais dans le fond, pareil. :stuck_out_tongue:

perco> t’es gentil mais fingah n’a pas posté pour être jugé et si tu le trouves macho, pas besoin de lui dire, suffit de ne pas participer au thread.

fingah> j’ai une amie qui a choisi de garder son nom, pour faire truc-muche, sa fille s’appelle bidule truc-muche. Oui, ça paraît ridicule, mais tout est une question de convenance et au final, ça passe sans problème.

Maintenant, c’est vrai que la question du double nom semble être surtout une mode, un gadget, une coqueterie. Le nom ne nous définit que par rapport à des papiers, est-il vraiment important ? AMHA, non, pas vraiment. Mais on n’y tient. Et rien n’est trop beau pour sa belle. De plus, ce qui est important pour elles l’est pour nous. :stuck_out_tongue:

Methode Highlander : Tu auras mon nom quand je consentirai à t’épouser.

"Elle veut revendiquer son droit de femme trop longtemps bafoué par l’homme."
Désigner l’embrasure et dire : la porte est là.

"- ca se fait de plus en plus souvent (d’ailleurs sa soeur et sa copine le font…)"
Le sexe en groupe aussi.

/me rappelle la théorie de la gueule de brochet.
Le brochet, poisson noble s’il en est, possède une gueule hérissée de plein de petites dents, toutes orientées vers l’arrière. Si bien qu’un poisson qui a glissé une nageoire dans la bouche du prédateur ne peut la dégager, les dents du brochet ne permettant le mouvement que vers le fond de son gosier.

Une femme, c’est pareil. Tu acceptes un truc, tu ne le reprendras jamais.

Good_boy
Homme battu.

/me recommande la lecture des ouvrage d’Alan et Barbara Pease.

Je plussois Perco.

Perso je souhaite aussi garder mon nom, Tup trouve ça un peu dommage mais bon on n’en parle pas trop pour l’instant. En ce qui me concerne, ce sont surtout pour deux raisons :

[quote name=‘fingah’ date=’ 25 Mar 2005, 19:20’]- Derrière son nom, elle veut garder son patrimoine/histoire de famille
[right][post=“344209”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

L’argument du changement de nom pas très facile au travail et dans la vie en général - pour moi, changer de nom serait comme si la personne que j’étais avant n’existait plus.

[quote name=‘absolutvodka’ date=’ 25 Mar 2005, 21:24’]L’argument du changement de nom pas très facile au travail et dans la vie en général - pour moi, changer de nom serait comme si la personne que j’étais avant n’existait plus.
[right][post=“344247”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

EXACTEMENT ! C’est bien de cela dont il s’agit !
Tu deviens une entitée bicéphale tout comme Tup :P"

N’émpèche que, double nom ou pas, le nom du mari porté par sa femme n’est qu’un usage, le “nom de jeune fille” étant son nom… Et la loi d’il y a pas longtemps sur le double-nom ben c’est pas tellement le problème en fait… Maintenant, voilà, c’est un truc à voir entre vous deux, je comprends pas le post sur Cafzone, mais pourquoi pas après tout…

Faut juste accepter que des gens te disent ce que Perco dit aussi… Perso je ne vois aucun problème la dedans, sur le fait de choisir un nom et je trouve limite “plus normal” que ma femme garde son nom de jeune fille, son nom quoi…

[quote name=‘good_boy’ date=’ 25 Mar 2005, 21:24’]"Elle veut revendiquer son droit de femme trop longtemps bafoué par l’homme."
Désigner l’embrasure et dire : la porte est là.[/quote]

… Faites que ce soit de l’humour. Je n’ose imaginer le contraire.

Pour en revenir au sujet, je trouve simplement étonnant l’argument qui consiste (je résume) à dire qu’une femme qui souhaite conserver son nom demande quelque chose que nous, hommes, sommes bien bons de lui accorder.

Pas de flood, mais une légère impression de vertige devant les positions de certains. Si je suis le premier à reconnaitre, dans notre histoire contemporaine, les exces d’un féminisme trop épidermique, la “testostérone attitude” me laisse ébaubi.

La femme ne « perd » jamais son nom de jeune fille, c’est meme toujours son nom principal. A l’usage il fait parti de la tradition francaise de prendre le nom du mari. C’est tout aussi important que ce qui se cache derriere l’histoire du nom de famille de la madame, c’est tout autant une tradition. Maintenant il faut choisir entre deux traditions, chacun a ses preferences, je vois pas en quoi c’est du machisme de dire que t’es contre le gros bordel du double nom. Tu fonde une famille, une unitee propre qui va se construire son histoire, c’est aussi un symbole de passer a un seul nom de famille. On vit dans une societe a culture patriarchale je vois pas en quoi c’est machiste. A voir du sexisme partout ou il y en a pas forcement, bientot on va en venir a reviser la grammaire et a dire que quand un groupe est compose de plusieurs personne de sexe different on peut utiliser a loisir ils, ou elles, parceque sinon, bhou, c’est du sexisme… n’importe quoi :stuck_out_tongue:

Si c’est vraiment pour perdurer une histoire familiale, il faut aussi donner le nom aux enfants, et la au bout de 5 generations tu recite ton arbre genealoqique a chaque fois que tu dit ton nom. Si c’est un probleme de "perdre son identitee au taf ou quoi, ta femme peut continuer a utiliser son nom de jeune fille la ou elle a envie, jusqu’a ce qu’elle se sente confortable avec sa nouvelle identitee (on dirait Batman…) ou ad vitam au boulot, **** c’est toujours son nom ****. C’est pas comme si elle le perdait. Et si toi tu t’en fout, elle peut garder ses deux noms, si ca te gene, quelle que soit la raison, il faut lui en parler,c’est pas en commencant a ruminer des le depart que c’est bien parti :stuck_out_tongue: Meme si c’est pas forcement rationel, on est pas tout le temps rationels non plus et on peut tenir a des traditions et une culture sans etre machiste, meme si la tradition repose sur une histoire et une culture patriarchale.

Et puis bon au final, chacun fait comme il veut chez lui, c’est une decision perso entre elle et toi, chacun a des trucs auquel il tient pour ses raisons particulieres et c’est pas a moi de juger. Perso j’ai fait part de mes sentiments a ma future femme, on en a parle et puis voila. Moi perso je trouvais ca bien qu’elle prenne mon nom parcequ’on fondait une famille et que c’est une tradition, comme la robe en blanc au mariage et autre, et j’ai pas besoin de qui que ce soit qui vienne me juger et m’accuser de sexisme ou je sais pas quoi parceque je pense que pour moi, c’est une tradition symbole d’unite familliale a laquelle je tient. Sans pour autant en faire un drame ou une histoire si elle avait pas ete d’accord. Encore ue fois chacun a des choses differentes auxquelle il tient ou qu’il considere importantes. L’important, le vrai, c’est de se mettre d’accord et que personne soit vexe ou se sente force, parceque si deja t’es pas foutu de decider en commun ou de dire ce que tu ressent sur quoi faire sur le nom vaut peut etre mieux reflechir avant de se marier :stuck_out_tongue:

Et c’est pas souvent que suis autant d’accord avec lui. Wooshi aussi. Donc là il doit avoir dit un truc vachement bien.

Famille, tradition tout ça.

Good_boy, fils de Gloïn

[quote name=‘aristidi’ date=’ 25 Mar 2005, 20:00’]Tu veux dire que l’homme peut prendre le nom de sa femme ? C’est légal ça ?
[right][post=“344226”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

vivi en fait rien n’oblige la femme a prendre le nom du mari, c’est juste une coutume, l’inverse est completement faisable

donc toute cette histoire en fait, c’est du vent…

Certes, mais il faut alors avoir bien conscience que le débat porte sur ce choix entre deux options dont l’une ne prévaut pas, ou plus, a priori sur l’autre. La culture patriarchale est battue en brêche par le droit de la famille depuis quelques années et cela ne se confond pas, loin de là, avec la simple question de la revendication du rôle des femmes. A titre d’exemple, c’est de ce même mouvement de “modernisation” ou d’adaptation" du droit civil que la différence de régime juridique entre enfants naturels, légitimes et adultérins s’est progressivement réduite pour disparaitre enfin.

Chacun choisi, les réformes juridiques de ces dernières années en donnent simplement la possibilité. Nous sommes d’accord sur le fond donc.
Mais ce qui m’énerve, notament dans le post originel de ce fil, c’est le refus, me semble t-il marqué, d’accepter que la conservation du nom de l’épouse soit une option qui ait égale valeur et ne soit pas un “caprice”.

La tradition patriarchale est une chose, mais si l’on ne l’adapte pas au fil du temps on reste, selon toute logique a un systeme d’immobilisme dont les effets, loin d’être simplement “culturels” deviennent néfastes.

Vous pensez qu’elle a demandé à son maris si elle pouvait garder son nom elle?

:stuck_out_tongue:

putain ça dérape avec cette photo, pourtant Perco avait très bien résumé.