Les séries que vous suivez

netflix
serie
tv

#6212

A mon avis c’est plutôt qu’ils avaient un contrat de X mois sur les 4 saisons, puis qu’ils ont achetés les nouvelles sans renégocier les anciennes.

Sinon j’adore sur Amazon Prime, j’ai fini la saison 401 de Viking, je vois qu’ils ont la 402 et 501 (déjà pourquoi cette numérotation alors qu’avant c’était saison 1,2,3 ??), sauf qu’elles sont marquées temporairement indisponible quand tu cliques dessus. C’est encore plus vicieux comme système…


#6214

Un peu hors sujet mais à priori c’est une déformation d’un cas isolé. Il faut que je retrouve l’article mais il s’agit à priori d’un pb de type “le mec avait acheté un truc quand il était dans une région, quand il est revenu chez lui ça avait disparu parce qu’il avait changé de région”. C’est un peu con et pas super bien géré, mais on est loin de “Apple supprime tes achats sans te demander ton avis”. C’est un problème plus global de DRMs à la con.


#6215

En fait y a des autres cas a priori, pour l’achat de séries il me semble, en dehors de celui médiatique auquel tu fais référence et qui est discutable.


#6216

Ça va faire un peu vieux con ce que je vais dire mais…

  • on est à des années-lumières de l’époque (pas si lointaine) où il fallait la jouer 100% en tipiak pour avoir accès à autant de séries avec autant de flexibilité, ce qui demandait pas mal de temps perso et d’organisation ;
  • corollaire du point précédent, la rotation des catalogues est chiante, mais bien moins chiante que pas de catalogue du tout ;
  • pour 10€ / mois on peut regarder bien plus de choses et de bien meilleure qualité que quand pour le même prix j’avais un demi-DVD (ou quelques DVD en loc’)… donc OK ça n’est pas de l’achat, on n’a pas de garantie de pouvoir revoir un truc qu’on a bien aimé, mais vu le prix c’est un compromis tolérable.

Quand je vois la vitesse avec laquelle Netflix / Spotify ont imposé leur paradigme, là où ceux qui aimaient nous traire n’ont pas bougé d’un poil avant qu’il soit trop tard (coucou Canal+, la FNAC…), je trouve qu’on n’a pas à se plaindre pour la culture mainstream.

Et quand on regarde les trucs qui sont encore chiants (comme le region-locking, ou les DRM), c’est plus des problèmes liés aux ayant-droits et aux politiques qu’au diffuseurs. Si je peux regarder une série brésilienne comme les 3%, ou scandinave comme The Rain, ou des animes, sur un média mainstream comme Netflix, je pense que c’est signe que Netflix ne demanderait pas mieux que d’ajouter les choses qu’on ne peut pas encore y trouver (comme pas mal de choses japonaises que les diffuseurs japonais refusent d’exporter).


#6217

Et en quoi le fait que ca soit mieux qu’avant change quelque chose au fait que c’est pas aussi bien que ca pourrait etre ?


#6218

On est dans la même situation ou, si avant de se lancer dans une vraie saga, a.k.a toute série de plus de 8 saisons (définition personnelle, pas taper) il faut se tenir renseigner de qui sont les ayant-droits/propriétaires de la licence, de quand la série est apparu sur Netflix, est-ce que des services concurrents se sont montrés intéressés ou non, pour ne pas être pris au dépourvu…
Et encore quand l’intégralité de la série (diffusée) est sur Netflix, genre pas comme Adventure TIme (3 saisons de mémoire), Doctor Who (au pif, 5 ou 6 saisons ?) ou et je l’ai appris ici Modern Family que je regardais au dessu de l’épaule de madame.

Bah oui et non en fait.
Oui, car on a le relatif plaisir de jouer le jeu de l’offre légale et tout.
Par contre, non, un gros non, car l’offre n’est pas pérenne. Ce qui nous oblige à passer par des chemins de traverse pour finir ce que l’on a commencé. Il y a une petite brèche dans le contrat de confiance noué entre le fournisseur et le client.

Autant pour The Expanse, ça me pendait au nez car je connaissais le contexte, autant ils n’ont pas toujours la politesse de prévenir des retraits totaux ou partiels de leur catalogue zoné.
Franchement, une petite newsletter mensuelle, ça coûte pas grand chose, non ?
Ou même tout connement un listing bête et méchant de leur catalogue à un instant T. Ca ne résoudrait pas le problème des timings, mais ce serait plus confortable que leur présentation en tuile quand on papillonne dans leur offre…

Et comme le dit Ana-l, certes il y a des bons points, voire meilleurs qu’ailleurs, mais pourquoi doit-on se taper des erreurs de comm, suivi, interface telles qu’on en subit actuellement ?


#6219

Je suis d’accord avec vous deux, c’est pas parfait. Mais encore une fois, je compare à l’époque où je cherchais désespérément la saison N de telle ou telle série sur les réseaux peer2peer (et sur les FTP des potes) pour finir par ne trouver qu’une sale version encodée à la barbare doublée en tibétain et sous-titrée en swahili :slight_smile:

Et je ne suis pas si à cheval que ça sur la légalité dans mon argument. C’est plus la facilité. Parce qu’un abo Netflix partagé avec 4 potes ça fait 2€ / personne. Tu ajoutes un abo Spotify, un abo Amazon Prime, un VPN correct et Hulu, plus la fibre au gigabit, tu t’en tires encore à moins de 15€ par personne pour une colloc’ de 5 avec quasiment rien à faire pour regarder plus de contenu qu’il n’y a d’heures dans la journée…


#6220

Alors c’est clair que dans le meilleur des mondes, c’est un peu comme Spotify, ils devraient avoir l’ensentiel du catalogue de film existant dans le monde.

Après je comprend qu’il y ai des droits mais bordel, tu peux pas avoir 3 saisons sur une série qui en fait 10. C’est soit tout, soit rien… Au moins ça serait plus simple.
Et pourquoi pas négocier des droits à l’épisode tant qu’on y est ? Genre l’épisode dispo une semaine avant de disparaître? À mince ça existe déjà, c’est le replay des chaînes TNT :grin:


#6221

Alors ça j’ai jamais connu, trouver des versions propres pour les séries télé cela a jamais été compliqué. Je fonctionne toujours à l’ancienne (très facilité par le fait que je regarde tout en VO avec des sous-titres anglais si disponibles) et c’est clairement tellement plus simple…

En comparaison, pour la musique je suis passé à Spotify depuis des années (après être passé par Deezer mais des problèmes de catalogues m’ont fait changé de crèmerie). Donc oui, on peut avoir accès à plein de choses mais (i) tout le monde ne vit pas en coloc (ii) c’est un peu le bordel entre les différents catalogues.


#6222

Déjà en ~2004 c’était assez facile de récupérer les trucs fraîchement sortis (films et séries), mais dès que tu tapais dans des séries un peu anciennes c’était la croix et la bannière. J’ai notamment le souvenir d’avoir eu du mal à l’époque à récupérer des reap dignes de ce nom de Babylon 5, ou certains épisodes de Stargate. Parfois c’était des “vieux” films. J’ai du regarder certains trucs en coréen sous-titré anglais, ou en anglais sous-titré portugais, de guerre lasse et même si je suis bien incapable de me souvenir lesquels précisément.

J’ajouterais les bandes son et/ou sous-titres mal synchronisés à la liste des trucs qu’on devait parfois subir. Le comble c’est quand tu compensais le décalage avec VLC pour te rendre compte qu’il changeait au cours du temps. Genre un décalage de 0s en début de film finissait en décalage de 1min en fin de film, là où VLC ne proposait que de décaler d’une valeur constante. Du coup en plein film il fallait mettre pause, changer le décalage de 20s quand ça commençait à devenir insupportable. Ou pour les cas les plus extrêmes récupérer la bande son, la vidéo, et jouer avec ffmpeg pour essayer de la ré-encoder…

C’était pas rare en ajoutant le temps de recherche d’une bonne source, et le temps de DL les bons torrents (càd pas du porno), de passer plus de temps à pirater le film qu’à le regarder.


#6223

Tu veux dire par exemple qu’ils feraient des coproductions et qu’ils ne pourraient pas sortir un episode avant qu’il ne soit passé sur la chaine qui coproduit ? Ca serait vraiment bizzare ouais.


#6224

Et maintenant les logiciels ont aussi évolués, Sonarr pour les dl et potPlayer (par exemple) pour les synchro sub…


#6225

Je ne la vois toujours pas chez moi :unamused:
Pas grave, je suis sur une série vidage de cerveau : The Tick et une autre historique : Genius Einstein.


#6226

Je viens de commencer Norsemen. Je m’attendais à une série épique sur les vikings (genre game of throne dans les fjord) mais ça commence en comédie un peu déjantée. Ce n’est pas un sitcom, il y a une histoire, et l’humour me fait penser parfois aux Monthy Python, avec un peu moins de nonsense.

Pour l’instant j’accroche bien.

A noter que, même si la vo c’est de l’anglais, vu la diction ça m’étonnerait pas que tous les acteurs soient scandinaves (danois même), ça rajoute au côté sympa de l’affaire (et au côté Monthy Python vu l’accent “distingué” qui fait un peu british).


#6227

Ah oui Norsemen c’est super con.
J’ai bien aimé. :slight_smile:


#6228

Ha faudrait que j’essaie, je pensais que ça ferai un peu doublon avec Viking


#6229

Sympa l’affiche :smiley:

Prévu pour 2019 sur Amazon.


#6230

Et le teaser :

Ça a l’air fidèle au roman (en même temps Gaiman est impliqué donc c’est un peu normal). Chose amusante, les décors sont comme je les imaginais à la lecture du roman :slight_smile:


#6231

Question conne par excellence car je me doute que la réponse est 50/50, mais ça tient plus de Pratchett ou de Gaiman ?

J’adore Pratchett de tout mon petit coeur, mais je n’ai lu qu’un seul bouquin de Gaiman qui m’a coupé toute envie de lire le reste tellement j’ai abhorré le style.


#6232

Quel bouquin, par curiosité ? (Si par exemple c’est american gods, tu peux oublier Good Omens)

Ça tient effectivement des deux, et c’est notamment beaucoup moins absurde (ou peut-être juste plus subtil ?) que le Pratchett du disque-monde.