L'invasion des "quoi"s

Pourquoi tant de personne conclut leurs phrases par « quoi » ?

Bein quoi
C’est vrai quoi
Alors là quoi

etc…

A la radio, à la TV, sur le forum, c’est pareil. Dans la vie de tous les jours j’entends de plus en plus de personne qui disent quoi.
Est ce un effet de mode ou est ce moi qui ne me réveille que maintenant ?
Ca ressemble un peu aux « lol » qu’on peut parfois entendre dit mais ici à l’inverse. On peut lire les quoi :crying:

Personnellement je trouve ces "quoi"s peu élégant et n’apportant absolument rien d’utile à la phrase énoncée. Donc s’il vous plait ne dites plus quoi à la fin de chaque phrase.

Merci :slight_smile:

Ca a rien d’un effet de mode (ou alors longue duree) vu que ca fait des annees, quand j’etais en prepa en 95/97 on se faisait deja des remarques les uns aux autres et puis devant l’impossibilite d’arreter nous meme on a abandonné. C’est un tic de langage, c’est pas la fin du monde, je prefere 100 fois ca aux enormes fautes de grammaire qu’on entend a longueur de journee ou a l’orthographe sms quoi.

(HAHA! oui bon ok c’est fait expres…)

Pour autant que je sache, c’est tiré du langage populaire parlé, c’est assez ancien et ça m’étonne que tu ne tiltes sur son utilisation que maintenant… C’est un peu l’équivalent du “you know” en anglais (ou du “no” en espagnol, je crois), c’est-à-dire une figure de style qui ne sert à rien si ce n’est à renforcer le propos.

Merci pour ces précisions. Il faut bien se réveiller un jour :slight_smile:
Ce n’est donc pas nouveau sauf pour moi :crying:

ca doit etre picard ! :slight_smile:

Le sphincter a dit quoi ? :slight_smile:

C’est pas neuf!

Enfin moi je disais pas quoi mais con, on m’a instamment demandé de changer…

(C’est pas vrai; par contre je dis aussi quoi et ça depuis bien longtemps)

Ce genre de locution (c’est bien comme ça que ça s’appelle, non ?) existe dans plusieurs (toutes ?) langues.

Il me semble qu’en créole, souvent les phrases se terminent par “savez” et il doit y avoir le même genre d’exemple ailleurs.

Ça me fait penser à Joey Starr aux Guignols qui terminait toutes ses phrases par “enfin voilà quoi”. Enfin tu vois quoi.

Je préfère un autre tic de langage et vous

hein?
oah l’autre, hé…

Non, nous en école d’ingé (97/2000), on a réussi à se dé-quoi-iser. On s’est mis en groupe, et on foutait une baffe à celui qui rajoutait un “quoi” à la fin de sa phrase. On a aussi étendu la pratique à d’autres tics de language, quand certains ont commencé à remplacer le “quoi” par le “en fait”.
Le plus horrible, c’est en milieu de cure de désintox, quand tu t’entends lacher un “quoi” à la fin de la phrase, mais c’est trop tard, c’était inconscient, mais que par contre tu sais que la baffe arrive…
On a fait ça parce que les tics de language étaient tellement marqués chez certains que lorsqu’ils parlaient, on écoutait pratiquement plus ce qu’ils disaient: on se contentait d’attendre les “quoi” et les “en fait”, voire même les “etcaetera”. Quand tu cases un “quoi” à la fin de CHAQUE PUTAIN DE PHRASE, moi je dis: c’est le moment de foutre des targnoles.

C’est donc aussi violent que le dit la légende, les prépas… :slight_smile:

Je préfère largement ce genre de tic à la mode actuelle qui consiste à mettre des « et autres » à la fin d’une énumaration qui compte… un seul élément.

« Je suis allé au zoo et j’ai vu des tigres et autres », « on peut invoquer l’effet néfaste des médias comme la télé et autres »… Ca marche aussi avec et caetera, je trouve que c’est ridicule s’il y a moins de deux éléments avant. Mais « etc » semble être devenu trop difficile à dire. Et énumérer trop compliqué, alors on se contente d’un exemple, puis le grand respect qu’on voue à son auditoire nous autorise à s’en tenir là et à le laisser se débrouiller seul pour la suite. C’est l’impression que ça me fait.

Ca ça mérite des baffes.

C’est marrant le “et autres” j’ai un pote qui l’utilise mais je pensais pas que c’était généralisé… Quant au “quoi”, j’ai déjà essayé de m’en débarasser mais c’est plutôt compliqué. Au nombre des mes tics de langages je compte aussi le " 'fin" (pour “enfin”), souvent utilisé comme ça: " 'fin du vois quoi". C’est le bouquet oui… Et puis on pourrait aussi parler du “genre” que j’entend beaucoup chez les gens de mon âge et que j’utilises aussi contre mon grès, pour décrire une action (“genre il répond au téléphone dans la bibliothèque, je déteste ça”) Au Canada c’est marrant il y a leur fameux “eh?” que certains foutent en bout de chaque phrase, les américains se moquent d’eux allégremment d’ailleurs sur ce point.

Par contre pour moi c’est typiquement un truc oral, j’en vois pas beaucoup des “quoi” à l’écrit. Ou alors un peu sur MSN qui se rapproche le plus d’une conversation orale dans la forme que des forums.

« C’est JUSTE génial », « c’est JUSTE trop bien oui », « c’était juste impressionnant ».
Mes plus gros tics de langage :slight_smile:

Et le « quoi » aussi, mais quand je me sens gêné, ou que je ne suis pas sûr de ce que je vais dire.

Mais bon, on fait attention ; les khôlles et les sermons de notre professeur de littérature ("on ne parle pas comme dans la rue ici ! D’accord personne ne parle comme moi en France, mais ce n’est pas une raison ! NOUS PARLERONS UN BEAU FRANÇAIS !) nous ont pas mal vacciné.

(il y a le « un peu » en tic de langage aussi)

Et quand je pense à ma soeur qui a une periode terminait chacune de ses phrases pas “enfin baste”.

Enfin maintenant, quand elle est d’accord elle le fait savoir pas un “ouais s’pas faux”

Juste horrible. Alors à coté, les “quoi” en fin de phrase, on y fait meme plus gaffe.

EDIT : Oups le “juste” totalement non voulu.

Euh dans le même genre, on trouve le trop, bien qu’en perte de vitesse, avec de sympatique tournure du genre:
-trop horrible ce qui m’arrive
-il est trop pas sympa
-trop vrai c’que tu dis.

De quoi faire ahausser le sourcil, n’empêche.

Faut pas croire que c’est un truc de jeune, que celui qui n’a jamais entendu un quinquagénaire (ou plus vieux) dire “n’importe comment” pour coordonner deux phrases ou bien dire fièrement “au jour d’aujourd’hui” me le signale.
Oui j’arrête avec les pierres, y’a toujours un innocent dans la foule^^

c’est assez répandu ce tic de language.

me je souviens avoir eu une honteuse periode ou je faisait le bruit du canard a la fin d’une phrase sur deux …

je DEVAIS le faire, et je me tapais des putain d’affiche dès que des inconnus me parlaient :confused:

enfin voila quoi t’as vu ? :slight_smile:
(un brin provocateur :crying:)

Jamais pu me débarasser du t’sais.

“Et là, j’entre dans le restau, tsé, et le serveur…”

Par contre, j’ai pas le quoi. C’est déjà ça !

'tain à vous lire tout le monde a des tics de langage. Vais essayer de m’écouter parler une fois, pour voir. Ca risque d’être fatigant, mais je suis curieux ^^

Cherche pas trop longtemps tu l’as ton tic de langage :slight_smile:
Amis belges bonjour