Living With Yourself : Paul Rudd fait la guerre des clones

Article publié sur : https://www.geekzone.fr/2019/10/24/living-with-yourself-paul-rudd-fait-la-guerre-des-clones/
Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers temps, les productions Netflix n’ont pas vraiment réussi à me faire vibrer. Oui, c’est à vous que je pense Another Life et The I-Land. Heureusement, la très attachante série Living With Yourself inverse la tendance de fort belle manière. Créée par Timothy Greenberg, qui fut notamment producteur exécutif sur le…

1 « J'aime »

Et qu’est-ce que ca donne comparer à « Ma femme, mes doubles et moi »? Parce que ca ressemble beaucoup.

Pas vu, donc je ne pourrais pas te dire.

J’adore ce film, si c’est un peu le meme genre, je pourrais me laisser tenter !

EDIT : Oh seulement 8 episodes de 30 min, je sais ce que je regarde ce soir !

A mon goût, c’est très décevant comme série. Techniquement c’est ouf mais hélas ça s’enlise assez tôt pour ne pas vraiment récupérer le ton « sur le fil » du début.

1 « J'aime »

Ah j’ai pas eu ce sentiment, j’ai justement trouvé que la série évitait l’écueil classique du « on fait durer pour le plaisir de faire durer » en se renouvelant assez régulièrement et de manière intéressante, tout en conservant ce côté surréaliste et décalé. J’ai tout bingé en une soirée, ce qui est assez rare pour moi, ça prouve que mon intérêt était constant tout du long. Le seul moment qui m’a un peu déçu, et je fais pour le coup écho à l’avis de Caf, c’est la fin. Mais quand j’y réfléchis, je ne vois pas trop comment ils auraient pu conclure autrement. Surtout s’ils voulaient laisser la porte ouverte pour une S2.

J’ai donné mon avis dans Torréfaction cette semaine. :stuck_out_tongue: Et clairement j’ai trouvé ça très moyen aussi. Malgré la perf de ce bon Paul :heart:

Très bon résumé, la série donne l’impression de ne pas savoir quoi faire de son pitch de départ.
Avec la multiplication des points de vue, il ne se passe au final pas grand chose.

Agree to disagree. ¯\(ツ)

À ceux qui hésiteraient en lisant tout ça, tentez au moins les 2-3 premiers épisodes. La série rencontre un succès critique et public plus qu’honnête, ce n’est sans doute pas complètement immérité. :wink:

Perso, je rapprocherais ça d’un Forever, dans le sens où le pitch sert surtout de prétexte à une étude de personnages, et avec un ton assez similaire.

surtout que les épisodes sont courts (entre 25 et 30 minutes).
Ça se regarde vite pour se faire un avis.

1 « J'aime »