[LIVRE & BD] Vos lectures du moment


#561

J’up le thread rapidement car j’ai lu ces derniers mois pas mal de livres :

Suite à la recommandation de Twin - que je remercie - j’ai lu Le Monde Perdu de Conan Doyle. C’est pas mal, c’est rafraichissant mais ce n’est pas le livre de l’année.

Note : 6 sur 10

Grâce à Qat - idem, merci cher ami ! - j’ai pu dévorer la Trilogie Thrawn de Timothy Zahn qui est la suite de la vieille trilogie Star Wars. A priori les films qui vont sortir n’ont rien à voir avec ces livres mais ce sont des bouquins très sympas à lire qui permettent de retrouver Luke, Leia et Han…

Note : 7 sur 10.

Les Caves d’Acier, d’Isaac Asimov. J’avais dévoré il y a des années le cycle de Fondation et je voulais tester cet autre cycle. Après I, Robot, ce livre-ci arrive a combiner le polar - un whodunit assez classique - avec un univers de science fiction. J’ai beaucoup aimé et j’espère lire un autre livre du cycle bientôt.

Note : 9 sur 10.

 
Les Chroniques de Dragonlance, de Margaret Weis et Tracy Hickman. Une trilogie que m’a recommandé un ami lors de mon séjour en Colombie. Moi qui n’avait pas lu d’autre livre en Medieval Fantasy à part le Seigneur des Anneaux et le Hobbit, j’ai bien aimé du fait que c’est plus moderne et il y a de l’humour.

Note : 8 sur 10.

J’en rajouterais d’autres bientot.


#562

[quote=“Maune, post:373, topic: 48777”][/quote]
tiens, je connais pas les séries derivées ! j’avais adoré la BD que j’avais acheté Tome par Tome religieusement (sans jeux de mots ^^).

C’est quoi donc ces spinoffs ?


#563

Pour pas avoir à chercher le post de 2012… De quoi ça s’agit ?
Et c’est là que je découvre que le bouton pour retrouver le post cité existe bel et bien sur mobile…
Du coup le décalogue, pas lu les séries dérivées non plus. Bien aimé la série, mais sans plus.


#564

je ne sais pas si quelqu’un l’a dejà cité mais je recommande ce livre avec une ambiance tellement surprenante par moment qu’il vaut le coup d’être lu:
l’homme dé


#565

Suite au XKCD du jour je vous propose de (re)lire la nouvelle d’Asimov “The last question” :slight_smile:

http://www.multivax.com/last_question.html


#566

C’est un peu off topic, mais si comme moi, vous avez peu d’albums de Franquin et en particulier Gaston Lagaffe, cette offre pourrait vous intéresser : http://www.collection-gaston.com (je me suis pris le premier numéro à 1.99 euros, un bel ouvrage)

Sinon, j’ai reçu l’intégrale de Gai-Luron et Corto Maltese pour Noël. Je n’avais que l’album Fable à Venise de ce dernier donc c’est que du bonheur ^^


#567

J’ai vu ça l’autre jour, je me demande ce qu’il y a dedans : c’est le même que Gaston 1: les archives de la gaffe ?


(quand je pense que la collection complète d’éditions originales de mon père a été perdue, ça me groumf)


#568

Bonne question. Ce que je sais, c’est que le tome 1 (que j’ai en main donc) contient les gags 43 à 122. 
Ça semble correspondre au numéro 2 de la “série définitive” : http://www.gastonlagaffe.com/insolite/gaffes/

A noter qu’il y a un tome numéroté 0 dans la collection proposée par Hachette. 


#569

Sur les reco d’Andejen, j’ai lu The Dice Man, c’est une tuerie. C’est très intéressant et super bien écrit. Le bouquin a plusieurs fois faillit etre adapté au cinoche sans succès.

Sinon j’ai lu Horns, qui sera au cinéma dans les prochains mois. Bof bof. Un peu bordélique et quelques longueurs. Ca aurait pu être bien plus intéressant.

Et là j’ai attaqué The Martian d’Andy Weird, qui raconte l’histoire d’un spationaute qui se retrouve sur Mars, seul, abandonné par son équipe qui l’ont cru mort au moment de l’évacuation.  J’en suis au tiers, c’est tout simplement excellent. C’est en grande partie son journal de bord pour expliquer ce qu’il fait pour survivre, c’est super bien documenté, ça semble vraiment réaliste, on sent qu’il y a eu de la recherche derrière l’écriture.
Ca arrivera au ciné un de ces 4 avec Matt Damon.


#570
Petite mise à jour des livres lus de mon coté, avec les trois premier tomes de Mistborn (Fils-des-Brumes) et surtout les trois premiers (deux tomes en VO) de la trilogie « Chronique du tueur de roi », avec un vrai coup de cœur pour cette dernière sage.
 
 
La Saga Fils des brumes :
 
9102_591874.jpeg
 
 
J'ai vraiment été emballé par le premier tome, mais je trouve que certains personnage manquent un peu de profondeur sur le long terme. J'ai quand même bien dévoré les 3 tomes de l'histoire principale, même si j'ai été un peu déçu par la fin malheureusement.
 
 
La saga Chronique du tueur de roi :
 
51QBXrJMIJL._SL160_.jpg
 
Pour les Chronique du tueur de roi, j'ai dévoré les 3 bouquins (équivalents des deux en VO), et comme je ne suis pas vraiment doué en critique, je ne peux que voler cette critique sur babelio qui reflète parfaitement ce que j'ai pensé du premier tome, ainsi que de ses suites.
 

Premier tome de la trilogie « Chronique du tueur de roi » et premier roman de Patrick Rothfuss, « Le nom du vent » fut une véritable claque. On y découvre le personnage de Kvothe, arcaniste légendaire désormais retiré du monde, qui nous propose un récit de sa vie et de ses aventures, le tout relaté en l'espace de trois jours (« Le nom du vent » correspondant à la première journée de narration). On est très vite happé par l'univers fascinant dépeint par l'auteur, tant par les paysages et villes évoqués que par l'originalité et la complexité du système de magie élaboré. Tout au long du roman on suit donc le parcours de ce tout jeune héros qui nous fait découvrir tour à tour le quotidien et les coutumes du peuple itinérants des Edema Ruh, les bas-fonds mal famés de la ville de Tarbean, et enfin et surtout la fameuse Université de magie d'Imre qui ne manquera pas de ravir n'importe quel fan d'Harry Potter, bien que la comparaison avec les romans de J. K. Rowling s'arrête là.
De la première à la toute dernière page, l'histoire se fait passionnante, à tel point qu'il devient difficile de lâcher ce pavé de près de 800 pages qui, grâce au talent de conteur exceptionnel de Patrick Rothfuss, se lit avec une rapidité déconcertante. Si à certains moments l'intrigue n'avance guère, le narrateur se concentrant sur le récit de ses études, ses amours ou sa musique, jamais l'intérêt du lecteur ne vacille tant la plume de l'auteur nous rend le personnage attachant. Difficile sur ce point de ne pas penser à Robin Hobb et à son célèbre personnage de Fitz, héros de la série « L'assassin royal ». Certaines scènes sont véritablement bouleversantes (notamment la performance musicale de Kvothe à l'Eolian) tout comme les personnages, tour à tour attachants, drôles, surprenants ou intrigants (la palme d'or revenant ici au déjanté Elodin, « maître nommeur »). 
 
 
Je viens de finir la peur du sage deuxième partie, je n'ai plus qu'a attendre le 3eme et dernier tome :(.
 
En attendant je pense me mettre sur La voie des rois, de Brandon Sanderson (auteur des fils des brumes), qui a l'air d'avoir de très bonnes critiques, même si la suite n'est pas encore sortie pour le moment malheureusement.
Dans mes autres recommandations goodreads, j'ai également sélectionné la saga La Roue du temps de Robert Jordan. La note étant un peu moins élevé je le lirais sans doute après la voie des rois. (Aussi un peu parce-qu’il y à 14 livres en VO, et que les 3 derniers n'ont pas encore été traduit, et même si j'arrive a suivre une histoire en VO, je n'y prend pas autant de plaisir qu'en VF)
 
 
Si certains on des conseils avec des livres dans le même esprits que la Chronique du tueur de roi, je suis preneur ! :)
 

#571

24981304.jpg

Fini samedi “Même pas mort”, de Jaworski. c/c de ma review goodreads:


Il faut que j’avoue que lorsque j’ai appris que le prochain Jaworski ne se déroulerait pas dans l’univers de Janua Vera / Gagner la guerre, je n’ai pu m’empêcher de ressentir un brin de déception.
Après lecture de ce premier tome d’une trilogie annoncée, ce sentiment a complètement disparu et je me retrouve impatient de pouvoir mettre la main sur la suite.
L’action se situe dans la Gaule antique et est narrée par le protagoniste Bellovèse, fils de Sacrovèse et neveu d’Ambigat.
Ambigat est le haut roi des Bituriges et le responsable de la mort de Sacrovèse, roi des Turons, alors que Bellovèse était enfant. Celui-ci se retrouve donc exilé au fin fonds du royaume Biturige avec sa mère et son frère, jusqu’au jour où le haut roi les fait appeler pour participer à la guerre contre les Ambronnes.
Ces personnages sont basés sur des personnages légendaires Gauloix, dont l’histoire a été adaptée pour la trame du roman. Tout au long de la lecture, on se prend d’ailleurs à aller rechercher un nom de personnage, de ville ou de peuple, afin de situer l’action et se rendre compte des bases historiques du récit.
L’histoire est structurée sous forme de réminiscences imbriquées: Bellovèse, roi établi et vieillissant, raconte son histoire afin de préserver son souvenir après sa mort. Dans son récit, il est blessé et navigue entre l’inconscience et un éveil partiel. Il raconte alors des souvenirs d’enfance qui lui revenaient dans ses rêves, et dont il est difficile de déméler ce qui s’est réellement passé des visions induites par son état.
On navigue ainsi de temps en temps entre le monde réel et l’autre monde, celui des dieux et des créatures mythiques, sans en saisir distinctement les frontières. Cet autre monde, particulier à la religion celte, se retrouve notamment dans la Saga Arthurienne (Le château du Roi Pêcheur notamment y est en partie situé).
On est donc bien en présence d’un roman fantastique et non purement historique, mais dont le côté fantastique est ancré dans la mythologie et les croyances réelles des peuples concernés. Pour un peu, on croirait une adaptation directe des légendes de l’époque.
J’avais attendu la sortie en poche (plus pratique et moins chère) pour le lire, mais je ne sais pas si je saurai attendre pour le suivant.

#572

Acheté en ebook directement chez l’éditeur (comme ses autres livres d’ailleurs) j’attends la suite avant de le lire :stuck_out_tongue:


#573

Et la suite sort le 15 mai :)  Chasse Royale


#574

Entièrement d’accord, Même pas mort est à lire, même s’il n’atteind pas les sommets de Gagner la guerre.
Il a en plus le mérite de se dérouler dans un contexte assez peu utilisé en Fantasy: les Gaulois.

Toujours pour les amateurs de SF&F, le dernier Bifrost vient de sortir.

48024-w250.jpg

Il vaut le coup ne serait-ce que pour la réédition de l’extraordinaire nouvelle d’Usrula K. Le Guin: Ceux qui partent d’Omelas. (prix Hugo 1974)

Une nouvelle qui m’avait marqué quand je l’avais lue la première fois (probablement il y a 15 ans) et qui reste toujours aussi puissante à la relecture.

[Edit] en plus elle est disponible dans son intégralité dans l’extrait gratuit de Bifrost sur la page que j’ai linkée (à gauche, “Télécharger un extrait”). Mais que ça ne vous empêche pas d’acheter la revue, elle le mérite.

En cours: La ménagerie de papier, recueil de nouvelles de Ken Liu.

48027-w250.jpg


#575

Oh ! Je ne connaissais pas Bifrost. Je suis en train de surfer le site. C’est le genre de magazine qui pourrait me plaire. Plus jeune, je lisais un fanzine dans ce genre. C’est souvent dans les nouvelles qu’on a les meilleures œuvres de la SF/Fantasy. 

Ça fait longtemps que tu le lis ? 


#576

[quote=“Tomma, post:575, topic: 48777”][/quote]

Plus de 15 ans.

[quote=“Tomma, post:575, topic: 48777”][/quote]

Ce n’est pas un fanzine. C’est une revue pro qui vas sur sa vingtième année. Pas tout a fait la même chose. :wink:


#577

Pour découvrir, tu me conseilles le numéro que tu cites au dessus ? Ou un autre ? 


#578

Bifrost contient des nouvelles, des dossiers, mais aussi de l’actualité (critiques des sorties récentes, infos sur le monde du livre…). Donc autant rester sur un numéro récent.

Sinon, un bon moyen de choisir un numéro est d’en prendre un centré sur un auteur qui t’intéresse. Il y a une liste des dossier auteur ici.


#579

Petit retour sur les lectures du moment : 

 
Coté roman : 
 
Le cycle des démon :
51VKGZTljGL._SY344_BO1,204,203,200_.jpg
"Imaginez un monde où la nuit tombée, des démons feraient surface et chercheraient à massacrer chacun de vos semblables. On les nomme les Chtoniens et il sont malheureusement nombreux. Désireux de se rependre de chair et de violence, ils guettent chacun de nos mouvements. le Créateur soit loué, nous avons des moyens de nous en préserver. En effet, il existe des runes de protections, peintes ou gravées sur les murs, les fenêtres ainsi que sur des poteaux et toute chose que l'on pourrait vouloir protéger. Leur magie repousse les Chtoniens, du moins, tant qu'elles sont intactes. de ce fait, tout les jours, il faut vérifier les runes de chaque habitats afin de s'assurer qu'aucune crasse ou gratte ne les empêchent de fonctionner correctement. Il faut donc être vigilant car au moindre défaut dans une des runes, notre famille et notre logement peuvent se voir anéantis."
 
De la fantasy qui sort un peu des sentiers battue, l'histoire est bien posée, les personnages changent de l'ordinaire. Gros coup de coeur pour le tome 1, je trouve que l'histoire perd un peu de son souffle dans le tome 3, j'attends la suite :).
7/10
 
La roue du temps   51oLzw6WrmL._AA324_PIkin4,BottomRight,-5
Je ne le présente pas car déja évoqué ici même, j'ai découvert le nom de cette saga sur ce post, et je ne regrette rien ! J'en suis au tome 5 en français (réédition Bragelonne), et j'ai parfois du mal à lacher mon livre pour aller travailler / me coucher :). Au début j'ai eu l'impression d'une série assez banal, avec un  garçon de la campagne possédant des pouvoirs insoupçonnés, mais au fil du temps chaque personnage prend de la profondeur et apportent ses surprises au scénario.
9/10
 
 
Coté BD
 
390298076.jpg
 
Les œuvres scénarisées par Jodorowsky en général (Castaka, La caste des méta barons, Megalex, etc...). J'accroche vraiment à son style futuriste décalé. Même si dans l'ensemble les scénario reste dans la même lignée (un héro super-puissant sans sentiments qui finit par se découvrir des sentiments au fil de l'histoire), j'ai adoré 90% de ses BD jusqu’à maintenant..
9/10
 
 
Coté Comics
5159a3573aa41.jpg
Pour essayé de me plonger vraiment dans les comics, j'ai commencé le cycle Infinity de Marvel (Thanos Rising, Avengers Prelude to infinity, Infinity, etc...). Ca se lit bien, par contre j'ai quand même du mal avec le nombre impréssinant de personnages. Le scénario nous emmenène découvrir beaucoup d'univers différents, et c'est un peu déroutant quand on ne reconnait pas 70% des héros/vilains.  
7/10 (peut etre pas le meilleurs pour débuter les comics ou alors je m'y suis mal prit)
 
 
Coté Manga
One Punch Man
71iWpd5QJkL._SY300_.png
 
One Punch Man : Je crois que j'ai commencé car je l'ai vu cité ici ou sur un autre post de Geekzone, Un manga décalé qui se lit tout seul, Je recommande en particulier pour les personnes qui aiment les comics et ne lisent pas trop de mangas.
9/10

#580

J’imagine que pour beaucoup d’entre vous, “LDVELH” représente un truc comme ça:
152292LDVELHgraal2.jpg

(Oui, tout ça est à moi, le carrelage y compris.)
Bientôt, ça pourrait aussi représenter ça:

833955packldvelhHD210x300.jpg

Walrus est une maison d’édition numérique spécialisée dans le “pulp”. Et ils revisitent avec humour et bonheur (un peu de gore aussi parfois) le genre du LDVELH au format ePub.
C’est assez déjanté, avec des tentacule de Grands Anciens cthulhuesques dedans.
Le tout est très textuel (pas de système de combat), il s’agit surtout de plonger dans une ambiance.
Et, truc cool: on peut toujours tricher en revenant à la section précédente (celle qui nous a conduit au 14), donc pas besoin de vraiment tout relire depuis le début pour avancer dans l’histoire.
Le pack est une façon économique de récupérer 5 ebooks.
(Plus économique encore: participer à ce concours http://kylieravera.fr/2015/06/09/concours-je-3eme-edition/  :wink: )

Autre recommandation: ma (re)lecture du moment.

321080affairejaneeyre.jpg

Une uchronie où la littérature tient une place primordiale, au point qu’il existe une police spéciale chargée de maintenir l’intégrité des romans célèbres… Se goûte mieux si on a quelques notions de littérature anglaise (et avoir lu Jane Eyre est un must).