Luminothérapie

Ce sujet n’abordant que partiellement la question, j’ouvre un nouveau sujet (les simulateurs d’Aube, d’apres ce que j’ai compris, ne sont pas forcément équipé des bonnes “ampoules”) .

Donc, Suite à une série d’article que l’on peut synthétiser par celui ci
je voulais savoir si vous aviez un retour d�??expérience sur la luménothérapie et, par exemple, ce genre d’équipement
http://www.kiria.com/134-lampes-de-luminotherapie

voila.

Ces lampes sont vendues un peu comme un gadget alors qu’à la base il s’agit d’un traitement médical sérieux.

Le service spécialisé dans ça à l’Hôtel Dieu (hôpital à coté de Notre Dame de Paris) utilise des lampes Philips.

Attention, ces lampes s’utilisent le matin, à heure fixe (super important, on peut par exemple faire des expositions de 30 min à 1h, et les décaler progressivement, par exemple 10 min tous les 3 jours).

Il suffit que la lampe soit dans le champ de vision, pas besoin de la regarder directement, et ça marche encore mieux si on fait de l’exercice physique pendant.

Sinon, toute lumière qui arrive dans les yeux a un effet: On dort souvent mieux à la campagne, loin de l’éclairage public, et regarder un écran lcd rétroéclairé avant d’aller se coucher est néfaste.

J’avais créé un topic au sujet des simulateurs d’aube, ici. Pour ma part j’ai un Lumie 200 et j’en suis très satisfait.

Et avec un écran de PC et un logiciel open-source il n’y aurait pas quelque chose dans le genre ? :slight_smile:

As tu des références de modèles…Ou une norme à respecter pour justement ne pas tomber sur un gadget

Et si je ne me lève pas à heure fixe ? Et si je ne suis jamais au même endroit à la même heure ? Ça chamboule tout (question d’horloge biologique) ? C’est comme croisé les effluves (c’est “mal”) ?

EN tout cas, merci pour cette réponse précise

(@Tomma, je ne te félicite pas puisque tu n’as pas vu que je faisais référence à ton sujet dans mon premier post -_- )

En fait il faut remettre mes propos dans leur contexte: j’ai été traité pour des problèmes très sévères d’insomnie. Dans ce cadre, on met en place un traitement pour recaler / régler ton horloge biologique, et dans ce cas il est très important de faire des séances de 30 min parfaitement à l’heure pour la mettre au pas.

La luminothérapie ne fait que du bien, donc elle est à la mode parce qu’elle améliore aussi le quotidien des non insomniaques. Tu n’as donc sans doute pas besoin d’être aussi strict sur les horaires, finalement, ça correspond juste à une sortie au soleil un matin d’été, il faut juste toujours utiliser ces lampes aux heures ou est censé faire plein soleil, sinon notre cerveau de primate n’y comprend plus rien.

Donc fondamentalement, ce qui est important c’est de le faire le matin uniquement, à à peu près les mêmes horaires, et d’essayer de limiter la lumière en decrescendo (baisse progressivement le rétro éclairage de ton lcd :slight_smile: )

à l’hôpital ils avaient des lampes Philips Daylight v2 (j’en ai une chez moi du coup, mais ce qui compte c’est les tubes néon particuliers). En luminothérapie comme en tuning, ce qui est important, c’est de faire claquer les watts (une fois qu’on est dans le bon spectre d’émission).

Quand tu regardes une vraie lampe de luminothérapie, tu « sens » sur ta rétine la même chose que lorsque tu te réveilles en été après une cuite, en plein soleil, (la sensation d’avoir des petits trucs qui rampent dans ton humeur vitreuse, pour certains).