Memoirs of a Geisha

Appréciation Express :
Ce film est un bon film. Intéressant, profond et émouvant, il retranscrit avec pertinence le monde des Geishas du Japon du début du XXe siècle.

Mon avis :
Je dois avouer que ce film ne me tentait pas trop au départ. Bien que très friands des dernières productions asiatiques, ce film réunissait plusieurs points noirs qui m’empêchait d’attendre quoique ce soit de ce film :

  • Le film est produit par : Columbia Pictures, DreamWorks Films et Spyglass Entertainment. Film américain sur le japon… Oulala! On a déjà vu “Pearl Harbor”… Et le préjugé de base des films américains pro-amércain…
  • Et réalisé par Rob Marshall, qui a fait chicago bien mais pas top… Surtout qu’au départ c’était Spielberg qui était sur le coup. Même si j’aime pas Spielberg, çà me rassure plus que ce soit lui qu’un gars au hasard.
  • Pour jouer des geishas, ils ont pris Gong-li, Michelle Yeoh et Zang ziyi… Ca ne vous choquera peut être pas mais elles sont chinoises!!! Imaginez vous des anglaises d’angleterre (oui celle qui trainent dans les pubs peu vétu…) danser le french cancan…
  • Issu d’un best-seller AMERICAIN! écrit par un américain. Pas une biographie mais un roman d’amour… La vérité sur les Geishas par des américains, çà sent mauvais…
    ALors pourquoi j’y suis aller? Parce que c’était çà OU “le nouveau monde” OU ma copine qui me tire la tête parce qu’on sort plus beaucoup en ce moment…

Ca fait quand même un paquet d’argument contre ce film. Mais c’est oublier que l’auteur du bouquin a fait une grande recherche d’informations sur le japon de l’époque et a eut des référents de première ordre, des vrais geishas… Enfin du lourd qui fait qu’on tombera sur un film réaliste baigné dans la culture japonaise/asiatique. on se laissera emporter dans un japon encore innocent (avant la seconde guerre mondiale) dans la peau d’une Geisha, une place dans leur société qui n’a aucun réel équivalent dans notre société occidentale actuelle.
Ce coté réaliste a cassé tous mes préjugés sur le film, et çà m’a beaucoup instruit sur leur condition de l’époque. Ce qui m’a en plus touché car le japon m’a toujours intéressé, et là j’ai fais un petite boulimie de culture avec ce film.

J’ajouterais que ce film révèle le talent des actrices chinoises que sont Gong-li, Michelle Yeoh et Zang Ziyi. Jusque là cantonner aux films d’actions/combats, on connaissait déjà leur adresse physique. Ce film montre que dans le domaine de l’interprétation et de l’émotion ces actrices n’ont rien à envier a leur homologues occidentales!
De plus, leur “souplesse” acquise pour les combats leur permet d’interpréter chorégraphie et finesse des geishas avec une rigueur qui font oublier bien vite qu’elles sont chinoises : Plus vrai que des vrais geishas! çà par contre leurs homologues occidentaux ont beaucoup plus de mal à arriver à leur niveau, faut il encore rappeler la raideur de Keanu Reeves ou Carrie Ann Moss malgré l’excellence de Matrix (avec une bonne dose de langue de pute).
Gong li est divinement diabolique et les yeux de Zang ziyi font chavirer. Bon j’arrête là sinon ma copine m’étrippe… -Tu ne le sais pas mais tu es déjà mort- Qui as parlé? Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!



.
Je reviens émasculé pour finir, et mettre un garde-fou. Le film est empreint d’une culture japonaise/asiatique et surtout de cet esprit du sacrifice qui peut choquer des esprits occidentaux trop étroits. J’ai trouvé quelques pouf de rire dans la salle très déplacé.

Les plus :

  • Jeu des acteurs
  • Présentation Objective de la vie japonaise des années 30
  • Présentation honnête des Geishas qui qu’on arrive à les apprécier
  • Réalisme des situations (pas de solution constamment tragique, ni d’évènement loufoque)

Les moins :

  • La VO en anglais, des geishas chinoises qui parle en anglais ben malgré le jeu d’acteur irépprochable parfois Entre l’accent et la prononciation dévié : çà coince.
  • Certains évènement arrivent un peu trop facilement. C’est dû à une adaptation un peu trop tranchante. Moi qui aime bien voir le personnage évoluer par des scènes d’entrainements (j’ai trop regardé DBZ, ou trop joué à des RPG), j’ai été un peu bousculé. C’est toujours difficile pour un réalisateur de pas faire un film trop long et qui garde un bon rythme.
  • C’est l’adaptation d’un roman, donc c’est quand même romancé…

Aucun rapport par rapport au film en lui même mais quand j’ai lu à peu près la même chose dans Métro que ce que t’as écris, ça m’a un peu choqué :

[quote]- Pour jouer des geishas, ils ont pris Gong-li, Michelle Yeoh et Zang ziyi… Ca ne vous choquera peut être pas mais elles sont chinoises!!! Imaginez vous des anglaises d’angleterre (oui celle qui trainent dans les pubs peu vétu…) danser le french cancan…

  • Issu d’un best-seller AMERICAIN! écrit par un américain. Pas une biographie mais un roman d’amour… La vérité sur les Geishas par des américains, çà sent mauvais…[/quote]
    Nan parceque quand même, ça veut dire que les américains ils doivent faire/écrire des films que sur le iouaisses et que les asiatiques que sur l’Asie…
    On peu quand même écrire sur une autre, culture que la sienne et comme tu l’as dis il s’agit d’une fiction, alors WTF ? Et en plus le bouquin est excellent, comme quoi :stuck_out_tongue:

A propos des geishas joués par des chinoises, ce serait à l’origine d’un boudage du film au Japon, c’est quoi ces conneries ? C’est même pas la qualité du jeu qui est évalué c’est la nationalité des actrices, oui ça veut dire exactement ce que vous pensez…

Les geishas chinoises, au début ça m’a fait se soulever un sourcil aussi.
Mais bon. Zang Ziyi bordel. Ca excuse tout. Je l’aime :stuck_out_tongue:

Edit: ah, et j’ai plutôt bien aimé le film.

[quote=“Sheme_One, post:2, topic: 27852”]Nan parceque quand même, ça veut dire que les américains ils doivent faire/écrire des films que sur le iouaisses et que les asiatiques que sur l’Asie…
On peu quand même écrire sur une autre, culture que la sienne et comme tu l’as dis il s’agit d’une fiction, alors WTF ? Et en plus le bouquin est excellent, comme quoi :P[/quote]
C’est justement ce que je voulais dire! Ce film partait mal car il rassemble beaucoup de préjugé facile!
Hors comme je l’écrit dans la suite de mon avis, le film est très bien et explose toutes ces idées!
Et je suis tout à fait d’accord avec toi qu’on ne doit pas être cantonné qu’à sa culture.
Je soulevais juste le fait que le révisionnisme à l’américaine facile çà s’est déjà vu, et que y’avais matière à avoir peur si l’on ne connaissait pas du tout le bouquin comme moi.

J’énonçais juste ces idées pour dire que si des gens qui lisaient ma critique avait les mêmes peurs que moi, et ben ils peuvent se rassurer. Il passeront un très bon moment!

J’ai jamais entendu parlé de çà. Je trouve pas hyper choquant… Et vraiment dommage pour eux. Moi je suis content de l’avoir vu en tout cas.

J’ai lu la même chose mais j’ai pas eu envie d’aller chercher plus loin, l’histoire entre le Japon et la Chine est assez complexe comme ça! :stuck_out_tongue:

Je viens de le voir et c’est sympa, on passe un bon moment, un peu long de temps en temps et un peu de bon sentiment mais ça se regarde bien. Effectivement, le truc marrant, c’est d’entendre tout le monde parler japonais sauf les persos principaux. :stuck_out_tongue:

si le film est boudé en asie c’est pour plusieurs raisons,
déja a la question pourquoi avoir pris des chinoises pour jouer des japonaises la reponse etait en gros le public s’en fout et ne fera pas la difference.

Ensuite il faut savoir que lors de la derniere guerre, les japonais ont remplis leurs bordels militaires avec des chinoises.

De plus en ce moment il y a quelques affaires qui trainent avec un vieux relent de nationnalisme (des manuels d’histoire japonais revisionniste quand au role des japonais en chine lors de la derniere guerre (alors que les manuels chinois sont tout aussi révisionniste))
http://chine.blogs.liberation.fr/pekin/2005/11/geisha.html
entre autre.

J’ai trouvé le film super “blockbuster” à l’Américaine (ok, c’est pas du M.Bay mais bon), je m’attendais plus à un truc intimiste, different, prenant… je n’ai pas du tout accroché et suis déçu. J’aurais voulu aimer car le sujet me plait.

Hum… Tiens, mais c’est qui Gong-Li ? Hop, recherche automatique grâce à Google.com (version US hein) et on tombe sur:


Source de l’image: chinadaily.com.cn

Et en plus c’est un site en chine… Bon, c’est marrant pour un site chinois.

C’est vrai que lorsque j’ai entendu parler du film, je me suis dit: “Hein ? Geishas, mais ce sont des actrices chinoises” Puis j’ai demandé à mon épouse si Geishas était japonais ou bien chinois, elle m’a confirmé que c’était japonais. Choix bizarre ou manque d’actrice japonaise ?

Editage: copie de l’image sur Free, au cas où…

perso je connais rien des us et coutumes japonaises, surtout de l’époque, mais un pote qui connaît ça sur le bout des doigts m’a dit qu’il y a avait plusieurs invraisemblances (il m’a parlé de la danse de Zhang Ziyi qui n’était pas d’époque ou pas adaptée aux geishas, mais j’ai pas vraiment suivi).
Sinon, ouais, bon film. De grandes qualités esthétiques, une musique parfaite de John Williams, de très bonnes actrices… Surtout Gong Li en fait. Elle mets tout le monde par terre par son interprétation, c’est elle le moteur du film, celle qui fait la différence.

Mais quelques mauvais points :

  • les yeux de Zhang Ziyi. Non seulement j’y crois pas mais en plus ça lui donne un regard vraiment bizarre.
  • la fin. D’accord, c’est celle du bouquin, adaptation fidèle et tout ça… qu’est-ce que c’est mièvre !

Dans l’interprétation, très bon Ken Watanabe aussi. Trois films que je vois avec lui, et à chaque fois je ne le reconnais pas.

Et les costumes, et les décors ?

Le jardin a la fin il est à tomber de son siège, comme le littoral d’où elle lâche un bout de tissu.

Sinon la vente aux enchères c’est ultra glauque. C’était vraiment comme ça ? Les geishas vendaient leur virginité ?

[quote=“Bussiere, post:6, topic: 27852”]si le film est boudé en asie c’est pour plusieurs raisons,
déja a la question pourquoi avoir pris des chinoises pour jouer des japonaises la reponse etait en gros le public s’en fout et ne fera pas la difference.

Ensuite il faut savoir que lors de la derniere guerre, les japonais ont remplis leurs bordels militaires avec des chinoises.

De plus en ce moment il y a quelques affaires qui trainent avec un vieux relent de nationnalisme (des manuels d’histoire japonais revisionniste quand au role des japonais en chine lors de la derniere guerre (alors que les manuels chinois sont tout aussi révisionniste))
http://chine.blogs.liberation.fr/pekin/2005/11/geisha.html
entre autre.[/quote]

Et des coréenes!! Je n’ai pas vu le film, prendre des actrices chinoises pour un role de jap c’est s’abaisser au niveau de fast n furiuos 3 “TOKYO” drift, tourné 5minute a tokyo avec des figurants viet chinois thai enfin tout ce que vous voulez mais pas jap (meme le mechant du film ne l’est pas). Bref c’est du cinema de ricain qui s’en fout de l’authenticité tant que ca rameute le client…