Movember

Je suppose que certains connaissent déjà le concept de Movember… mais je vais expliquer ça brièvement tout de même. :wink:

Ça existe depuis un moment a priori (moi c’est la première année que je participe, même j’en avais déjà entendu parler avant), le but est de collecter des fonds pour aider la recherche contre les cancers masculins (au même titre que le mouvement Octobre rose le fait pour les cancers féminins)

Les participants s’engagent à :

  • soit se laisser pousser une moustache pendant tout le mois de novembre (d’où Movember, contraction de Moustache et November)
  • soit relever un défi « sportif » quotidien
  • soit les deux
    et donnent une estimation de ce qu’ils espèrent collecter via leur Mo-page (moi j’ai ciblé bas avec 100€)

Et ça peut se faire en solo ou en équipe.

Si ça vous dit de faire un don, vous pouvez le faire via mon profil, c’est par ici.
Vous pouvez bien entendu le faire également en direct ou vous inscrire pour participer… le principal est d’être sensibilisé à l’événement. :smiley:

Sans vouloir lancer une polémique, car je ne suis pas du tout du domaine, les histoires de cancer de la prostate me posent question.
J’ai plus de 50 ans, et certains disent il faut faire le dépistage, d’autres non, tous étant entendables pour un néophyte.

En terme de médecine, je suis tout aussi néophyte, mais il me semble avoir entendu que le dépistage, s’il est intrusif, ne doit pas être systématique… à confirmer.

Oui j’avais lu quelque chose là-dessus y’a un an ou deux je crois, même que des acteurs/personnalités avaient participé en baissant leur pantalon dans une campagne TV.

Donc forcément il y a eu des articles dessus et au final, ce que j’en ai retenu, ça fait un peu comme le chat de Schroedinger : tu te fais euh… testé ou pas, au final, si c’est positif, ça ne va pas changer grand chose sur la survie, et en plus le test n’est pas comme un test sanguin, non, non, c’est vraiment DTC.

Je crois que c’était Michel Cymes qui avait lancé et/ou participé à ça, et ses collègues médecins qui disaient : oui mais non. Ah voilà, j’ai recherché, donc:
en premier le site Atoute, puis la haute autorité de santé.

Oui c’est ça, Michel Cymes en avait parlé dans son émission en se positionnant pour le dépistage (si j’ai bonne mémoire) et il y avait eu une levée de boucliers de ses confrères pour dire que “non, absolument pas, arrête de faire de la télé et remets-toi à la médecine un peu…”

1 « J'aime »

Je crois que @Faskil a pas mal d’infos sur le sujet, il vous racontera ça quand il aura 2 min (son toubib a publié plein de trucs sur le sujet)

1 « J'aime »

Y avait ça :

http://forum.geekzone.fr/t/depistage-cancer-de-la-prostate/52154

Sinon Movember c’est contre les cancers masculins, c’est pas ( du tout? uniquement ?) pour le dépistage du cancer de la prostare.

Ce seraient toutes les maladies masculines.
J’ai fait une recherche sur les 4 premiers noms du comité scientifique de Movember: tous les quatre sont liés au cancer de la prostate. Je vous laisse chercher pour les autres, j’ai mon idée.
Ce qui me gène beaucoup avec Movember, c’est que c’est devenu populaire depuis qu’il y a des arguments solides contre l’utilité du dépistage généralisé du cancer de la prostate.
Pour aller plus loin, je dirais que comme par hasard, alors que les urologues risquent de perdre 50% de leur activité si on ne dépiste plus ce cancer, se crée une puissante fondation pour sensibiliser les hommes aux risques de ce cancer (“et des autres maladies masculines”, pour noyer le poisson).
Je vous laisse deux petites infographies qui illustrent en quoi les dépistages généralisés des cancers de la prostate (et du sein) sont une mauvaise idée. Je pourrais détailler plus, mais si “le toubib de Faskil” veut bien venir nous faire un topo et si je ne me trompe pas sur qui c’est, ça serait super alors je vais le laisser faire <3
Notez que ce qu’on critique, c’est le dépistage généralisé, pas le dépistage tout court, et l’aspect comminatoire de la méthode.

Edit: par contre, palpez-vous les couilles ou faites les palper par votre partenaire, ça c’est plus utile vu que c’est un cancer qui touche des hommes jeunes, et pour lequel le traitement est très efficace et pas trop mutilant (on perd une couille, mais de toute façon elle avait viré au côté obscur, alors…), au contraire de celui du cancer de la prostate (ou du sein).

2 « J'aime »

J’ai pas tout tout compris, mais en gros, le dépistage du cancer du sein, c’est mal, et celui de la prostate, ce serait aussi mal ?

Sinon pour les couilles, comment qu’on détecte la chose ? J’comprends pas trop le principe, vu que c’est quelque chose que je / qu’on me fait régulièrement :smiley:

Oui, c’est mal parce qu’en fait, statistiquement, les cancers qu’on dépiste sont ceux qui n’auraient pas tué les patients (qui seraient morts “de vieillesse” c’est à dire d’une autre cause), ou alors on ne les empêche pas de mourir malgré le dépistage (par contre on les embête plus tôt, et donc ils ont le statut de “malade” et les désagréments du traitement plus tôt, en vain).
Ces commentaires ne valent que pour le dépistage généralisé, c’est à dire sans distinction entre les personne auxquelles il s’adresse. Si vous avez des antécédents familiaux ou des facteurs de risque particuliers, c’est totalement différent et le dépistage se justifie.
Mais s’il n’y a jamais eu de cancer de la prostate dans votre famille et que vous n’avez aucune plainte particulière, fuyez ce type qui se dirige vers votre arrière-train avec un doigt en l’air, et jetez cette ordonnance sur laquelle il est écrit “PSA”. C’est en tout cas la tendance actuelle, avec de fortes résistances du fait d’intérêts corporatistes. Mais sur la prostate la position que je vous décris a gagné la guerre, sur le cancer du sein pas encore mais ça viendra.

1 « J'aime »

Cela sent fort le paradoxe de Simpson tout ça !

Ah, c’est bon, je comprends mieux.

Oui mais si je n’m’abuse (si jeune, Mabuse ?), Movember sert à lever des fonds pour le traitement des cancers, pas leur dépistage… :wink:

Et puis pour le dépistage testiculaire, c’est ça qu’il faut faire :

Concernant movember et les campagnes de sensibilisation de ce type en général, il faut aussi être conscient des deux effets pervers que ça peut avoir:

  • Tout d’abord, l’effet “j’ai fait ma part”. Les gens sont moins enclins à donner de l’argent quand ils ont participé à une campagne de ce type; parce que, consciemment ou non, ils estiment avoir fait leur part en se laissant pousser la moustache ou en mettant un avatar rose sur facebook. Sauf qu’en soi, ça n’aide personne. Donc participer sans donner, c’est d’une profonde hypocrisie et c’est mal.
  • Ensuite, pour ceux qui donnent vraiment, c’est la disproportion entre ce qui est donné pour les différents types de recherche. Sur le cancer, c’est celui du sein qui est le grand gagnant, récoltant la majeure partie des dons grâce à des campagnes régulières et surtout parce que tout le monde aime les nichons. Mais au lieu de tout leur donner, il serait peut-être bien de partager un peu, par exemple avec le pancréas qui ne reçoit proportionnellement pas grand chose. Alors c’est sur qu’un pancréas c’est moins sexy qu’un nichon, mais ça a déjà coûté un Patrick Swayze à l’humanité, c’est pas rien.

Pour finir, un graphe parce que les posts avec des graphes c’est toujours plus crédible:

1 « J'aime »

Pour ça que j’ai donné 20€ dans la foulée… :wink:

1 « J'aime »

le pancreas c’est aussi Steve Jobs…

Bizarrement, il ne m’est pas venu à l’esprit.