No! You can't has my Interwebs!

Je pourrais en tartiner des pages entières, mais ce serait courir le risque de noyer l’information essentielle dans une diatribe perso. Du coup, je vais faire bref : le Conseil Constitutionnel a censuré une partie de la loi Hadopi, déclarant que “[la] liberté de communication et d’expression, énoncée [dans] la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789[…] implique aujourd’hui, eu égard au développement généralisé d’internet et à son importance pour la participation à la vie démocratique et à l’expression des idées et des opinions, la liberté d’accéder à ces services de communication au public en ligne.”

[center][/center]

En gros, pour résumer : oui, l’accès au Net est un droit fondamental et pour vous en priver, il faudra bel et bien qu’un juge s’en mêle. Coup dur pour notre cher Président, qui laisse présager de débats tumultueux quand il s’agira de faire passer Loppsi2.

Plus d’infos sur le site du Monde (et pour les plus curieux, le communiqué de presse officiel du Conseil Constitutionnel est ici: http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/communique_cc_hadopi.pdf).

(Je ne pensais pas un jour pouvoir trouver ses 3 là aussi sympathiques…)

En fait, le vrai problème pour moi c’est plus le coté mouchard et surveillance globale des réseaux, ainsi que le coté “anonyme” de la sanction (Tu as volé, as volé, as volé, as volé… mais on te dis pas que c’est l’orange du marchand…) plus que la sanction elle même.

Parce qu’au final, ce n’est pas qu’il puisse y avoir sanction qui me dérange, c’est la façon dont arrive la sanction.

Edit : Mais je viens de lire le résumé du Monde sur le rejet, et donc le rappel à la présomption d’innocence… En fait, nous sommes encore en démocratie…

Viens de la Quadrature du net :slight_smile:

On n’y croyait plus…
Albanel va maintenant pouvoir présenter sa démission en bonne et due forme :slight_smile:

Je me réjouierais pas si vite, ils y tiennent vraiment.

Bah, Annafé elle tourne sur un disque rayé là. Elle est en plein déni. Mais à mon avis, elle va se faire lâcher en route…

Ouais ouais ouais!!! \o/
Titine va sauter avec le remaniement, et j’espère que son successeur passera à autre chose. De plus intelligent.
Quant à la Haute Autorité, elle va exister, mais vidée de son utilité réelle, je suppute que ça va rester un carapace vide qui va perdurer quelques temps avant de sombrer dans l’oubli, et qui sera dissoute quand tout le monde sera passé à autre chose.
Aujourd’hui je suis content, je penserai à l’autre éventualité (une loi au même esprit, encore), demain.

Et n’oublions jamais les noms des artistes qui ont défendu HADOPI. Jamais jamais jamais.

Puissiez vous dire vrai ! :slight_smile:

Au bûcher !! Lynchage sur la place public :slight_smile:

Ou est ce que je vous dépose la palette de cierges ? (dans ton chat proof)

On se calme les enfants, le porte-parole officiel de l’UMP persiste et signe: « HADOPI : “Ce texte nous le voulons, ce texte nous l’aurons” ». Donc à priori ils ne lâchent pas l’affaire.

Maintenant reste à savoir quelle est la part de posture de circonstance dans ce discours qui me semble plus mesuré que d’habitude.

Et merci encore aux artistes ayant soutenus une loi anti-constitutionelle.

Bonheur, joie et voluptée ! :slight_smile:

Ouf, la présomption de culpabilité saute, merci les sages, merci pour le reconnaissance de l’accès au net comme un droit fondamental =) .
C’est vrai que s’asseoir sur l’avis des parlementaires européens en nous rebâchant les oreilles en même temps qu’il fallait aller voter car le parlement européen c’est super important, fallait oser …

Jolie leçon d’entêtement que nous avons eu… qui n’a mené strictement à rien sinon à faire perdre du temps à tout le monde. Nan vraiment merci, super sympa :crying:

C’est l’occasion rêvée, pour ceux qui ne l’auraient pas fait, de leur écrire, et d’expliquer pourquoi on est contents de la décision du Conseil Constitutionnel. Afin de bien faire passer le message que l’idée n’a jamias été de pouvoir piller la création mais de protéger certains principes fondamentaux de la démocratie.

Peut-être que comme ça, la prochaine fois, on entendra d’autres sons de cloche. En tout cas on peut essayer :slight_smile:

[quote=“PandaPacha, post:11, topic: 39844”]On se calme les enfants, le porte-parole officiel de l’UMP persiste et signe: « HADOPI : “Ce texte nous le voulons, ce texte nous l’aurons” ». Donc à priori ils ne lâchent pas l’affaire.

Maintenant reste à savoir quelle est la part de posture de circonstance dans ce discours qui me semble plus mesuré que d’habitude.[/quote]

Alors lui…

[quote=“PandaPacha, post:11, topic: 39844”]On se calme les enfants, le porte-parole officiel de l’UMP persiste et signe: « HADOPI : “Ce texte nous le voulons, ce texte nous l’aurons” ». Donc à priori ils ne lâchent pas l’affaire.

Maintenant reste à savoir quelle est la part de posture de circonstance dans ce discours qui me semble plus mesuré que d’habitude.[/quote]
Tant qu’il y aura 60 députés ou sénateurs dans l’opposition, ils auront du mal; la saisine parlementaire du Conseil Constitutionnel est inopposable entre le vote d’une loi et sa promulgation. La fenêtre de tir est de 10 jours.
Et une loi ne peut aller l’encontre de la Constitution et des principes à valeur constitutionnelle dégagés par le CC.

[quote=“yavin, post:14, topic: 39844”]C’est l’occasion rêvée, pour ceux qui ne l’auraient pas fait, de leur écrire, et d’expliquer pourquoi on est contents de la décision du Conseil Constitutionnel. Afin de bien faire passer le message que l’idée n’a jamias été de pouvoir piller la création mais de protéger certains principes fondamentaux de la démocratie.

Peut-être que comme ça, la prochaine fois, on entendra d’autres sons de cloche. En tout cas on peut essayer :)[/quote]

Je le ferais bien pour Renaud, mais j’ai peur qu’il soit définitivement perdu … :crying:

[quote=“PandaPacha, post:11, topic: 39844”]On se calme les enfants, le porte-parole officiel de l’UMP persiste et signe: « HADOPI : “Ce texte nous le voulons, ce texte nous l’aurons” ». Donc à priori ils ne lâchent pas l’affaire.

Maintenant reste à savoir quelle est la part de posture de circonstance dans ce discours qui me semble plus mesuré que d’habitude.[/quote]
À peu près énorme parce que s’ils n’appliquent pas les décisions du Conseil Constitutionnel, il n’ont plus aucune raison d’être là où il sont. Après, comme je m’y attendais, le Conseil Constitutionnel laisse quand même un bon nombre de portes ouvertes et c’est bien normal vu qu’il était évident que certaines parties de la loi étaient tout à fait constitutionnelle et ça leur laisse de la marge de manœuvre pour pondre quelque chose.

En attendant : Hahahahahhah p0wned!

oullalala mais on est tous étonné :slight_smile:

Bon jusque la c’est le scénario prévu.

Maintenant pour ne pas perdre la face, va falloir s’attendre à un hadopi 2.0 qui aura le meme nom que le premier, histoire de bien embrouiller tt le monde, et de masque ce simulacre de loi, vidé de sa substance. Mais le mal est fait, HADOPI est la … dans nos esprits du moins.

NEXT !

Merci pour cet article concis Faskil.
Pour ceux que cela intéresse l’intégralité du projet de loi Loppsi II est consultable ici.

Allez un peu d’humour
[minitroll]Alors alors, c’est quoi le web 2.0 ?[/minitroll]
Néanmoins attention tout de même à ne pas tirer des conclusions trop hâtives à la seule vison d’une vidéo pointant un seul point de vue.

Il n’y a que moi que ça choque là ?