Petit histoire

Perroquet sans pattes

Un type entre dans un magasin d’animaux, fait un tour et passe devant un
perroquet sans pattes. Il dit tout haut :

  • Eh ben, qu’est-il arrivé à ce perroquet ?
  • Je suis né comme ça, dit le perroquet.
  • Eh, on dirait qu’il a compris ce que je disais et qu’il a répondu ? !
  • Je comprends chaque mot. Je suis terriblement intelligent et très
    cultivé.
  • Ah ouais ? Et bien explique moi comment tu tiens sur ta perche.
  • C’est à dire… c’est un peu embarrassant… comme je n’ai pas de pattes,
    je
    me sers de mon petit zizi de perroquet comme d’une sorte de crochet. Tu ne
    peux pas le voir à cause de mes plumes.
  • Wow, dit le gars, alors comme ça, tu peux vraiment comprendre et répondre
    à
    ce qu’on te dit ?
  • Bien sûr. Je parle couramment français et anglais et je peux tenir une
    conversation sur des sujets divers :
    politique, religion, économie, physique, philosophie,… Bien sûr, je suis
    assez calé en ornithologie. Tu devrais
    m’acheter, je serais un compagnon très agréable.
    Le gars regarde le prix :
  • 14.000 balles, c’est cher mais effectivement, tu vaux ton prix.
    Il rentre chez lui. Les semaines passent et le petit perroquet est
    fantastique. Il est amusant, intéressant, un bon copain, il comprend tout,
    sympathise avec les problèmes de son maître et est de bon conseil. Un jour,
    le
    type
    revient du boulot. Le perroquet, en dessous du fauteuil, l’appelle :
  • Psst.
    Il approche et le perroquet dit à voix basse :
  • Je ne sais pas si je devrais te dire ça mais ta femme et le facteur…
  • Quoi, ma femme et le facteur ?
  • Chuuut. Eh bien, quand il est passé ce matin, ta femme lui a ouvert,
    vêtue
    seulement d’une chemise de nuit quasi
    transparente, l’a fait entrer et elle l’a embrassé sur la bouche.
  • Quoi ? Et puis, qu’ont-ils fait ?
  • Il a soulevé sa chemise de nuit et l’a caressée sur tout le corps…
  • Hein ? Et puis, qu’a-t-il fait ensuite ?
    Il a commencé à lui lécher les seins, puis le ventre, puis s’est mis à
    genoux
    et lui a embrassé le bas-ventre…
  • Quoi ? Et puis ? Qu’a-t-il fait après ? Réponds !
  • … Je ne sais pas, j’ai commencé à bander et je suis tombé.

Très bon :cool:

hehe sympa et bien vu :smiley: en fait vaut mieux etre directeur non? :smiley:

Allez hop un classique:

Un homme en ballon s’est égaré. Il perd de l’altitude et aperçoit une femme
au sol. Il descend encore et lui crie :

  • Excusez-moi, pourriez-vous m’aider ? J’ai promis à un ami de le rejoindre
    d’ici une heure et je ne sais pas où je me trouve.

La femme au sol répond :

  • Vous êtes dans un ballon à environ 10 mètres au dessus du sol. Vous vous
    trouvez entre 40 et 41 degrés de latitude Nord et entre 59 et 60 degrés de
    longitude Ouest.

  • Vous devez être ingénieur, dit l’homme.

  • C’est vrai, répond la femme, comment le savez-vous ?

  • Eh bien, dit l’homme, tout ce que vous m’avez dit est techniquement
    correct, mais je n’ai aucune idée de ce que je dois faire de vos
    informations, et le fait est que je ne sais toujours pas où je suis. En
    toute franchise, vous ne m’avez pas beaucoup aidé. Vous avez tout au plus
    retardé encore mon voyage.

La femme répond :

  • Vous devez être un directeur.
  • C’est vrai, répond l’homme, mais comment le savez-vous ?
  • Eh bien, dit la femme, vous ne savez ni où vous êtes, ni où vous allez.
    C’est une grande masse d’air chaud qui vous a placé dans votre position
    actuelle. Vous avez fait une promesse sans avoir aucune idée de comment
    vous alliez pouvoir la tenir, et vous attendez des gens en dessous de vous
    qu’ils résolvent vos problèmes. Le fait est que vous êtes exactement dans
    la même situation qu’avant notre rencontre, mais maintenant, c’est de ma
    faute !

Donjohn :tusors:

tres bon !!

allez une gentille :

Lisez ce qui suit très attentivement à haute voix :

  • Ceci est ceci chat.
  • Ceci est est chat.
  • Ceci est une chat.
  • Ceci est manière chat.
  • Ceci est de chat.
  • Ceci est tenir chat.
  • Ceci est un chat.
  • Ceci est con chat.
  • Ceci est occupé chat.
  • Ceci est pendant chat.
  • Ceci est au chat.
  • Ceci est moins chat.
  • Ceci est 60 chat.
  • Ceci est secondes chat.

Maintenant, vous vous demandez quelle est cette stupidité, hein ? Et bien
revenez en arrière et lisez le troisième mot de chaque ligne à partir du
début… Sans rancune…

Alors là elle est géniale !!
Merci !

[quote]une autre

Deux chasseurs marchent dans une forêt.
L’un d’eux s’écroule. Les yeux fixes, ne respire plus.
Son copain appelle les urgences sur son portable.
"Je suis avec un ami qui est mort, je fais quoi?

  • Du calme, dit le type des urgences. Nous allons vous aider.
    D’abord il faut s’assurer qu’il est bien mort."

Un silence, on entend une détonation dans le combiné puis la voix du
chasseur:
“Ouais, ça y est. Et maintenant je fais quoi?”[/quote]
Meilleur gag au niveau mondial

une autre

Deux chasseurs marchent dans une forêt.
L’un d’eux s’écroule. Les yeux fixes, ne respire plus.
Son copain appelle les urgences sur son portable.
"Je suis avec un ami qui est mort, je fais quoi?

  • Du calme, dit le type des urgences. Nous allons vous aider.
    D’abord il faut s’assurer qu’il est bien mort."

Un silence, on entend une détonation dans le combiné puis la voix du
chasseur:
“Ouais, ça y est. Et maintenant je fais quoi?”

elle est pas mal ta blague Ukuar!

C’est l’histoire d’un informaticien, d’une femme et d’un homosexuel qui sont dans un avion.
L’avion s’écrase sur une île déserte et ces trois personnes sont les seules rescapées.
Après quelques jours de cohabitation, des tensions apparaissent entre l’homosexuel et la femme.
Un soir, la femme va voir l’informaticien et lui propose de se débarrasser de l’homosexuel. Ainsi, dit-elle, tous deux pourront reprendre une vie sexuelle normale.
Le même soir, l’homosexuel va voir l’informaticien et lui propose de se débarrasser de la femme.
Ainsi, dit-il, ils pourront reprendre une vie sexuelle normale entre eux deux.
L’informaticien répond aux deux personnes qu’il doit analyser la situation.
Apres une nuit de grande réflexion, l’informaticien tue la femme et l’homosexuel…
Et reprend sa vie sexuelle normale