[photo aérienne] besoin de conseils

Bonjour les experts.

Je souhaiterais solliciter votre aide pour m’aider dans une tache bien particulière.

Je viens de debarquer sur un nouveau taf ou on me colle dans un avion avec un nikon d3x et un objectif 200-400mm auqyel je peux ajouter un doubleur de focal 2x et on me demande des prises de vue “comme je peux”.

Sachant que les conditions lumineuses sont généralement très bonne mais que je prend a travers une vitre et qu’il y a parfois des particules en suspension qui empêche l’autofocus de bien jouer son rôle. Et je suis débutant et je n’y connais pour ainsi dire rien en photo (je sais a peine l’influence de l’iso, de l’ouverture et de la vitesse d’obturation).

Dans ces conditions, quels seraient selon vous, les réglages de base à adopter sur mon appareil?

Jusqu’ici je laissais tout en auto mais je me demandais si je ne pouvais pas laisser le focus en manuel sur l’infini vu que ce qui m’intéresse est au sol et donc a environ 5 à 10 km de moi.

Et l’iso ? Avec le fort ensoleillement la plupart de mes photos sont très clairs. Serait-il raisonnable de laisser un ISO 100 en permanence ?

Y’a t il d’autre réglages basiques que je peux forcer étant donné mon besoin particulier ?

Merci d’avance pour votre aide.

Ps:j’ai également un second réflex nikon 10Mp dont je ne me souviens plus du nom qui a lui un objectif qui va jusqu’à 200mm (je ne me souviens plus de la valeur mini)

C’est quoi ton taf :stuck_out_tongue:

Pour ta demande, je dirais iso 200, tu te mets en AV et tu mets la limite haute de ta focale pour avoir une grande profondeur de champ. Tu laisses faire l’ouverture auto et j’aurais laissé la mise au point auto aussi. 

Mon taf c’est tout autre chose. Mais pour faire court, il fallait quelqu’un et j’étais dispo.

Au risque de passer pour un gros mauvais: le mode AV c’est quoi ?

La limite haute de ma focale c’est a dire 200mm ?

Pourquoi faut il une grande profondeur de champ si tout ce qye je souhaite prendre est dans le meme plan ( l’infini) ?

L’autofocus m’ennuie un peu car il a soyvent du mal à se faire sans que je comprenne bien pourquoi et j’ai évidemment pas beaucoup de temps pour prendre mes photos. C’est pour ça que je me demandais si j’en avais vraiment besoin pour mon usage.


Une autre contrainte que j’oublié, c’est que sur les clichés je souhaite voir un maximum les détails. D’où le très grand objectif.

Oublie pas la partie la plus importante:

Je sais pas trop comment c’est noté sur un Nikon, j’ai un Canon, mais oui, on dit la même chose en fait. Je te disais juste d’utiliser le mode manuel de l’ouverture et la vitesse en automatique, mais je ne sais pas trop comment ça se passe sur Nikon, de mémoire sur celui de ma soeur c’est soit tout automatique soit tout manuel (et bien relou). Du coup oublie :p.

J’ai fait une fois des photos en hélico et c’était pas terrible mais à mon avis :

  • si tu dois aller chercher loin, tu seras effectivement à 400mm voir 800mm tout le temps avec ton doubleur. A cette focale, le moindre bougé engendre du flou, sans compter le déplacement de l’avion, donc ta vitesse mini devrait être élevé pour figer ton image. C’est à tester, mais on parle généralement d’une vitesse mini de 1/focale donc à tester vers 1/1000s peut être?!
    A propos du bougé lié à l’appareil en mouvement, sur ton objectif tu dois avoir un switch “Active mode” qui est fait pour ce genre de situations.

  • niveau ouverture de diaphragme, il faudrait faire attention à ne pas trop fermer à mon avis, donc pas au dela de f/16 peut être. Au delà, genre à f/32 tu augmentes la distance mini à laquelle tu seras net jusqu’à l’infini mais vu que tu seras à minimum 1-2km voir plus, osef. Et le risque à trop fermer est sans doute de voir la vitre devant toi et ses taches bien net… La aussi à tester mais je me calerais surement vers f/8. Pour avoir une idée, tu peux rentrer tes paramètres dans un calcul d’hyperfocale genre ici.

  • coté ISO, c’est en montant les ISO que tu arriveras à maintenir une vitesse suffisamment élevée pour l’ouverture de ton diaph. Ce qui est cool avec le D3 c’est que tu peux lui demander de gérer automatiquement les ISO en maintenant une vitesse minimum. tu lui dit ISO max à 1200 par exmple et vitesse mini 1/1000s. La aussi à tester mais ca te laisse l’esprit tranquille.

Les iso auto c’est disponible en mode A, comme aperture. tu règles ton ouverture à f8, les ISO auto avec ISO max et vitesse min et roule. Coté autofocus, je dirais en mode auto, AF-A, mesure matricielle, mode auto.

Nikon fait des digitutor plutot bien foutu pour comprendre plus facilement qu’en se tapant la doc certaines fonctions : jettes y un coup d’oeil à mon avis, c’est dispo ici : http://www.nikondigitutor.com/eng/d3/index.shtml

J’y connais rien en photo aérienne mais à première vu :

  • Tu devrais pouvoir régler la mise au point à l’infini, effectivement (attention c’est chiant à trouver et si tu te trompe tout sera flou). Le mieux c’est de faire la mise au point proprement une première fois en automatique et de passer après en manuel. Penser à faire quelques test shot et zoomer à font sur le live view pour vérifier lque tout est net.
  • Désactiver la stabilisation optique (c’est pas fait pour compenser les mouvement d’un véhicule et ça peut faire plus de mal qu’autre chose).
  • Prévoir une ouverture suffisament petite pour que tout soit net sur le champ (dépend de la focale et de la distance qui te sépart du sol et du relief). (f10 peut être)
  • Prévoir une vitesse élevée car avec une longue focale, les vibrations, et le mouvement du véhicule, ça peut être compliqué (> 1/1000 facile).
  • Prévoir une sensibilité permetant une petite ouverture et une grande vitesse sans trop boussiler la qualité (un d3x ça tient quand même la charge)
  • Prévoir quantité de shoot (et les cartes méméoire qui vont avec) car ça coute rien et t’aura plus de chance d’avoir des bonnes photos dans le tas.

Je suis pas certain que le mode automatique te permette d’avoir quelque chose de bien.
C’est tout de même une utilisation très spécifique là.
Perso, je ferai quelques tests shots et une fois trouvé le bon réglage en manuel je toucherai plus à rien.

T’as de la chance d’avoir quand même du très bon matos.
J’espère seulement que tu vas shooter de jour et par beau temps.

  1. mise au point : 

Si la vitre gêne l’AF, c’est une bonne raison de se mettre en focus manuel.
Tu es effectivement assez loin pour coller à l’infini et ne pas avoir de problème. D’expérience, tu colles à l’infini et tu reviens un poil en arrière, c’est encore mieux (parce que tu te rapproches de l’hyperfocale)

200mm f4 focus à l’infini → net de 500m à l’infini
400mm f4 focus à l’infini → net de 2km à l’infini
800mm f8 (400 + doubleur et perte de 2 diaph) → net de 4km à l’infini

→ Entre 5 et 10 km de hauteur t’es bon, donc.

Et donc au passage, la valeur la plus petite est la distance hyperfocale. Si tu fais la mise au point dessus, tu gagnes 1/3 de la profondeur de champ en netteté entre ce point et toi, et tu gardes la netteté à l’infini.
En gros à 200 f4 tu fais la map à 500m, tu auras tout de net à partir de peut-être 250m jusqu’à l’infini

Ensuite plus tu fermes et plus la profondeur de champ augmente… donc plus tu gagnes en distance minimum de mise au point à l’infini.
200 f4 focus infini → net de 500m à l’inf
200 f8 focus infini → net de 250m à l’inf
200 f16 focus infini → net de 125m à l’inf

Et tu as déjà testé avec le doubleur? Je pense que tu sors facilement des distances où l’AF peut suivre de toute manière… donc le manuel sera le plus simple/stable.

  1. ouverture

Logiquement, sur la plupart des optiques, ça fait pas de mal de fermer un peu le diaph (ce n’est pas à pleine ouverture que les objos font leurs meilleurs images (enfin, vu le prix, faut voir :))). Potentiellement f5.6 ou f8 ça devrait suffire ici pour avoir le top de l’optique.
Il ne servirait à rien de monter à f16, car la qualité sera probablement moins bonne (à cause de l’appareil cette fois, et lié à un autre phénomène, la diffraction)

  1. vitesse

Pour la vitesse, la théorie c’est d’avoir 1/focale. Pour 200mm, si tu shootes à 1/200ème de seconde tu ne dois pas bouger. 400mm → 1/400ème, etc.
Tu as la stabilisation sur ton optique. Du coup tu peux peut-être shooter sans bouger à 1/50ème et 200mm. Mais tu as peut-être aussi l’effet avion qui n’aide pas, donc je ne sais pas. Il faudrait voir en pratique.

Sans doubleur sur un 200-400 tu pourrais tenter le 1/500ème pour pouvoir zoomer/dézoomer sans te poser de question et en ayant de la marge.

  1. ISO

Sur le D3x tu peux monter pas mal sans problème. Il y a de grandes chances que du 1600 soit aussi utilisable que du 100.

Donc si on récapitule; je dirais :

  • focus à l’infini mais pas tout à fait
  • appareil en mode A à f8
  • ISO à 100 → tu laisses l’appareil régler le temps automatiquement pour bien exposer et tu regardes si ça te donne un temps correct pour ne pas bouger ou si c’est juste. Si ce n’est pas le cas → ISO 200… etc. Et sans trop monter si possible.

Et voilà tu devrait être bon.

PS : j’espère que j’ai pas dit trop de conneries :slight_smile:
PPS : du coup je serais curieux d’avoir un exif pour voir ce que l’appareil fait en auto

Merci beaucoup a vous pour tout ces conseils. J’essaye de tout assimiler rapidement même si je comprend pas parfaitement tout.

Les prises de vue se font uniquement de jour. Le seul risque météo c’est le vent qui soulève du sable (je suis en Afrique) ca détériore pas mal la photo.

Si je regle ma mise au point en auto et que je passe en manuel il devrait la conserver? C’est bien ça.

Par contre je comprend pas pourquoi vous me recommandez une petite ouverture alors que tout ce qui m’inter esse est à l’infini. Ne vaudrait-il pas mieux avoir une grande ouverture qui permettrait de compenser l’obturation rapide ?

Pour tout le reste merci, je commencerai à mettre ça en pratique des demain et je vous dirais ce que ça donne.

Ps: pour l’exif ca doit etre faisable…as tu besoin de la photo avec ou juste les infos de l’exif ? Car la connexion est lente ici…

( sinon une boite qui peut envoyer plus de 12k€ de matos dans un avion pour des clichés pourrait se payer un photographe quand même non?  :ninja:   /je sors)

[quote=« Nashan, post:9, topic: 54808 »][/quote]
Juste ouverture, temps et iso, pour avoir une idée. Et c’est juste par curiosité, donc t’embêtes pas :slight_smile:

[quote=« CaptainFace, post:10, topic: 54808 »][/quote]
J’avoue, j’ai ri :slight_smile:
Mais je suis pas super d’accord, ca doit etre mortel comme experience, c’est cool que ce soit lui et pas un photographe blasé :stuck_out_tongue:

Va en haut d’un immeuble est fait des tests non ? Parce que si tu connais ni l’appareil ni la technique ni l’objo ni la prise de vue, tu risque de faire des photos pas terrible ! Faut que tu t’entraîne à faire des photos de loin, t’as l’appareil à disposition ?

Bon. Bonne nouvelle apres ce second vol (le premier avec le nouveau matos) les résultats sont deja bien meilleur que la première fois! En grande partie grâce a vos conseils.

Ceci dit j’ai encore de petit soucis nottament avec des zones d’ombres qui se forment soit en cercle dans les coins du cliché (mais ca je pense que ca vient d’une option “full scene” que j’ai activé) soit carrément sur tout un côté de la photo et la je comprebd pas du tout pourquoi.

Sinon l’autofocus a parfaitement fonctionné sur le D3X avec l’obj 18-200mm en revanche impossible de faire fonctionner celui du D80 avec l’obj 200-400mm et le doubleur. Obligé de toute faire à la main.

Je crains que le D80 soit un peu sale (beaucoup de sable et poussière ici) est ce que ça pourrait venir de ça ou bien c’est l’objectif surdimensionné qui complique la tâche ?

Sachant que j’ai essayé en AF-A AF-C AF-S ou encore en selectionnant 6m-> infini sur l’obj mais rien n’y fait. Au mieux il marche une fois puis ne parviens plus a refaire la mise au point.

Aussi, avec le D3x en mode A et obj 18-200mm il ne me laissait pas descendre en dessous de f/5.6 et avec un temps d’obturation de 1/250 dont je n’etais pas satisfait (photo toujours très clair meme en 100 Iso) du coup je suis passé en mode S avec un temps de 1/1000 en 200iso et la c’etait pas mal (mais encore clair). Ai-je bien fait ?

Merci encore pour tout vos conseils. Je suis en train de me découvrir une nouvelle passion.

Edit: pour répondre à Avavrin: je peux passer prendre l’appareil mais j’en n’Ai pas vraiment le temps et surtout aucun immeuble disponible. Mais j’ai tout le temps du vol pour m’entraîner (6h environ).

J’y connais rien en photo, donc je ne peux pas t’aider pour ça, mais tu dis que tu es entre 5 et 10km d’altitude ? Ca me parait hyper haut pour faire des photos aériennes avec un « simple » appareil non (j’ai pas dit « en simple appareil », il fait des photos habillé comme il veut :slight_smile: ) ?
Tu cherches à faire des photos de régions ?

Je dis peut être une bêtise (surtout que je connais très mal Nikon) mais le 18-200 doit être un objectif pour petit capteur comme le D80.
A contrario, le 200-400 est un objectif plein format. Il est donc plus adapté au D3X.
Avec le 18-200 sur le D3X tu vas exploiter seulement une petite partie de son capteur 24mpx (12-16 peut être).
Tu aura une image croppé ce qui est un peu dommage (mais ca te donnera l’équivalent d’une focale x1,5).

Ensuite avec le doubleur tu perd en lumière.
Chez Canon il me semble que c’est 2 stop (soit 4 fois moins de lumière).
Un objectif f4 passera donc à 8. C’est déjà trop peu pour la majorité des appareils grand publique (dont l’AF ne fonctionne qu’à max f5,6).
Le D3X tient peut être encore (sur quelques points) mais il y a des chances que le D80 ne suive plus (d’où ton problème).

Pour tes zones d’ombres tu as des exemples ?
C’est peut être des poussière sur le capteur (mais ça devrait être des tâches et pas des zones entières). Ca s’enlève mais ça peut être chiant.

Pour tes problèmes de réglages ouverture/vitesse/sensibilité, je comprends pas bien.
C’est peut être un problème de mode de réglage.
Tu a essayé à des ouvertures plus petites que 5,6. Genre 8 ?
Pour le rendu trop clair, tu as pas une correction d’exposition d’activé (+x EV) ?

Question bonnus, c’est le 200-400 avec le convertisseur 1,4 intégré que tu as ?
Parce que si tu rajoutes un convertisseur x2 en plus ça commence à faire beaucoup :slight_smile:

Monsieur n’ est pas bidasse ?

mais clair que ca renifle le management de ressource à la sauce kaki …

 .

Enlève l’autofocus et bosse en manuel! il ne sert à rien à ces distances là. Il ne te fera que faire des photos flous.

Monsieur n' est pas bidasse ?

Does it matter ?

Merci pour les infos concernant la compatibilité boîtier/obj. Du coup ça doit effectivement venir de là.

Prochain coup je remettrai chaque obj avec son boîtier.

Pour l’utilisation, on est bien a 5km d’altitude et en prenant en oblique on tape facile à 10km de notre position. Et on n’a qu’à dire que je cherche à photographier des braconnier qui tuent des éléphants mais on ne peux pas descendre trop bas car ils peuvent être armés et ça patient être dangereux. D’où les 10km.

On peut clore le débat et se concentrer sur l’aspect technique photographique ? (Ou poursuivre en pm)

Concernant l’autofocus comment se fait-il qu’il ne fonctionne pas bien de si loin ? Et aussi je suis surpris que la profondeur de champ ne couvre pas de 5 à 10km. J’aurai pensé que tout cela était à l’infini, mais avec le 400mm ça n’est pas le cas et je dois ré ajuster à chaque fois. Pas moyen de gagner du temps en jouant sur une plus grande ouverture ? Ou un autre paramètre ?