Photos de joueurs en mouvement dans un gymnase

Je fais du volley, et les gens dans mon club prennent régulièrement des photos pour les mettre sur un site. Le souci, c’est qu’à tous les coups les photos sont trop sombres/pleines de bruit/floues à cause du mouvement.

Je m’adresse aux pros des retouches photos (je suis pas sûr d’être dans le bon forum, désolé), j’aurais besoin de quelques conseils pour essayer de rattraper des photos qui n’ont pas été prises par moi et qui sont horribles dans le meilleur des cas.
Mais des trucs simples et rapides, genre le logiciel magique qui fait tout pour moi.

Mon souci est souvent de pouvoir virer le bruit des photos, tout en conservant un maximum de détails. Et là je sèches, sous photoshop c’est pas concluant.

Merci d’avance.

EDIT : Bon sang, je suis pas du tout dans le bon forum, si un modo passe par là, pourrait-il me déplacer ce message ? Merci.

Pour rattraper les photos trop sombres, sous Photoshop, tu vas dans “Shadow/Highlight” (menu Image > Adjustments). Pour le bruit, le plus efficace est un logiciel autonome qui s’appelle Neat Image (cherche sur le net, j’ai la flemme de mettre le lien), mais il faut que l’image de départ soit quand même d’une qualité acceptable.

il y a eu un topic sur les logiciels de réduction de bruit :stuck_out_tongue:

Le plus “simple” serait encore de se procurer un appareil photo correct, avec un flash et/ou un objectif décent. Les logiciels de retouche c’est très bien mais ils ne feront pas de miracles, si les informations de la photo d’origine sont noyées par le bruit, un lissage ne les fera pas réapparaître, et un éclaircissement te donnera dans le meilleur des cas des tons complétements délavés.

Malheureusement la photo de sport indoor est ce qu’il y a de plus délicat, on se trouve généralement loin du sujet et dans des conditions d’éclairages pourries, n’importe quel compact, numérique ou argentique est à la ramasse dans ces cas-là et il n’y a pas grand chose à faire pour limiter la casse…

Je crois que c’est Fuji qui fait des compacts qui offrent de bons résultats à haute sensibilité, mais ils ne sont pas donnés.

L’idéal restant un appareil (au sens générique du terme) qui offre la possibilité de régler la vitesse d’obturation de l’appareil. Souvent il y a un préréglage automatique là-dessus (un personnage en train de courir), mais il faut savoir que plus la vitesse est rapide, plus cela demande de la lumière (et il faut aussi préciser que le flash, à moins d’être sur les joueurs :stuck_out_tongue: ne sert à rien).

Edit: ah oui, achetez un pied valable, ça empêchera déjà pas mal de flou (mais bon faut pas non plus que celui qui appuie sur l’appareil soit un bourrin).

– trop cool, je viens de paumer mon post. Merci au modo qui a déplacé le sujet… :stuck_out_tongue:

Je disais donc que le problème va a priori se trouver en amont : l’appareil.
Les 3 cas possibles :

  • un compact, pas facile, vraiment pas facile.
  • un bridge, mieux, il y en a de très performants.
  • un reflex, l’idéal, mais faut-il encore qu’il soit bien équipé. A titre purement indicatif (je me doute bien que tu ne vas pas courir acheter ça là) mais pour le sport en intérieur à l’aise, c’est ça ou mieux (vraiment mieux) ça. Eh oui quand même. Le flash ? Bof nan, pas vraiment.

En gros, si ta photo est vraiment trop sous-exp, toshop ne va pas te faire de miracle et pour le bruit (parce que si tu ne peux pas avoir une ouverture correcte, tu vas monter en sensibilité) c’est pareil, NoiseNinja and co font des trucs extraordinaires mais toujours pas de miracles. Nope.
Ce qu’il faut, c’est pouvoir ouvrir grand pour pouvoir compenser la faible lumière et garder des vitesses d’obturation suffisament grandes pour figer le mouvement de tes sujets. That’s ze problématique.

Qu’est-ce que vous avez comme matériel ? Tu pourrais peut être fournir une tof en guise d’exemple histoire qu’on puisse voir d’où on part.


–edit–
Bon bah j’ai une partie de ma réponse dans le titre du thread pour l’appareil utilisé :stuck_out_tongue:

avec mon coolpix 5700 (bridge) :

Réglage d ela balance des blanc, réglage manuel de l’ouverture ( en plein jour , une journée ensoilellée : 1/3000s, f2,8)

tu attedn sle bon moment et tu shoot.

pour réduir ele bruit dans toshop:

dupliquer l’image, appliquer un léger flou et mettre dans un mode de fusion le plus adéquat ( produit a (à 50%…de mémoire)

Merci pour toutes ces réponses. Je m’en vais essayer les logiciels proposés.

Pour les conseils de prise de vue, le souci c’est que c’est pas dans mes mimines que ça se passe, je récupère des photos que les autres joueurs font.
C’est aussi la faute aux gymnases qui sont sous-éclairés, ça n’aide pas pour les sujets en mouvement.

Si je n’y arrive pas avec les solutions proposées je mettrais une photo, ça va vous piquer les yeux par contre…

Ah oui, et pour les charmants objectifs proposés par Tupperware_Ass, même si j’avais le budget ce serait de la confiture à un cochon, je ne saurais pas m’en servir.

Bien sûr. C’était pour te situer le domaine où tu mettais les pieds, stou’ :stuck_out_tongue: :stuck_out_tongue:

Bonne chance quand même (hop, un petit qui pourra aider pour la peine) !

Evidemment si la photo est prise des gradins le flash est totalement inutile. Mais je pense que dans le cas de Dric il sera plus facile pour ses collègues de se dégoter une place au plus près des joueurs que de s’équiper d’un appareil qui permet de prendre des tofs exploitables à 800 Iso (le minimum à mon sens quand la lumière est vraiment dégradée) et/ou un 200mm stabilisé à très très cher. De plus le flash est vraiment très interessant en photo sport pour fixer le mouvement et faire des filés spectaculaires (et si on a la possibilité de faire la synchro au 2e rideau c’est nirvana tous les jours), et avec un bon flash on peut shooter au télé à 10-15 mètres à l’aise tout de même.

Apparté : actuellement on doit pouvoir trouver du matos très performant qui permet de faire ce type de choses amusantes à vraiment pas cher. Manque de bol c’est le genre d’appareils auxquels il faut coller un film au cul… Et il parait que c’est plus du tout hype en ce moment :stuck_out_tongue:

Dis dis dis, ça veut dire quoi ce que tu racontes là ? :stuck_out_tongue:
[j’ai besoin de sommeil, faut pas faire attention]


–edit–
Sinon juste au passage : 10/15m, vi. Mais d’ici à dire qu’on le fait à l’aise…

Permettez que je m’imisce ?

Bon , je ne suis pas un pro hein ! Mais je m’interroge tout de même sur ce que tu viens d’écrire. Si je reprend la doc de mon flash canon 420 EX , celui-ci est capable “d’éclairer” une scène à environs 15 m (NG=42 divisé par l’ouverture F2.8 = 15), à 105 mm ou plus , le tout à 100 iso et avec une ouverture de F2.8. Donc si je prend mon 70-200 F 2.8 , j’aurai à 100 iso et à plus de 105 mm (très probable si je suis dans les gradins) une distance efficace d’environ 7 m 50 (on divise encore par deux la porté en extèrieur, je me considère en extèrieur).

Par contre , il me semble que de doubler la sensibilité reviend à diminuer le temps de pose par deux ou à augmenter l’ouverture par deux. De plus le flash doit lui aussi profiter de ce gain de sensibilité normalement (il me semble que la portée est elle aussi doublé, arrêtez moi si je me trompe).

Donc à priori , à 800 iso , je multiplie la sensibilité de base par huit. Par conséquent la portée de mon flash sera de 60 m à F2.8. largement suffisant. CQFD, un bon flash est le secret de bonnes photos de sport en intérieur.

Bien , sur vous pouvez faire le calcul avec d’autres ouvertures. Il vous suffit de diviser le nombre guide du flash par l’ouverture pour avoir sa portée de base puis de rediviser par deux si vous êtes en extèrieur (ce que l’on peux considérer dans le cas d’un grand gymnase).

Donc effectivement , tu as raison sur la distance , à condition que le flash soit assez puissant ; ce qui n’est pas le cas d’un flash intégré à un appareil. Donc flash externe obligatoire et ce même en augmentant la sensibilité. Certains bridges , voir même compacts permettent d’ajouter un flash.

Merci , merci .

PS : Lorsque l’on prend une photo au flash, il n’est pas forcemment nécessaire d’avoir une vitesse d’obturation élevée, en général la vitesse 1/60 est suffisante pour des mouvements “normaux” tels que ceux d’un être humain; Le flash en lui même suffit à “figer” la situation.

Les flash “high speed” deviennent nécessaires lorsque la vitesse du sujet devient vraiment élevée (ailes d’insectes ou véhicules de course).

Effectivement, il ne me viendrait pas à l’idée en sport indoor de tenter le 100 ISO, une haute sensibilité est primordiale, et c’est là que les derniers reflex sont très performants, on peut avoir des résultats très corrects jusqu’a 1600 ISO!

Pas seuleument, tu en auras aussi besoin en extérieur pour le fill in. Ce genre de choses est quasi impossible avec une simple synchro au 125e.

Avec un bon flash (NG <40) et à 400 Iso mini, si, ça devient confortable. On ne fera pas forcément des chefs-d’oeuvre (l’idéal ce serait plusieurs flash placés sur le terrain et pilotés à distance, mais là on est chez les “pros”) mais tu auras au moins des photos nettes et bien exposées, ce qui est le principal.

Ce qui est bien avec ce genre de discussion, c’est que les amateurs dans mon genre se sentent tout de suite minables.

Je garde le sujet sous le coude, le jour où ce que vous dites cessera d’être du chinois pour moi, ça me sera sans doute très utile…

Merci pour le Neat Image, ça rattrape déjà pas mal l’affaire.

Huhu, clair qu’on s’est égaré. Bon si c’était pas clair mon conseil à moi perso que j’ai c’est : avec un compact, se mettre le plus près possible des joueurs (mais vraiment près hein) et shooter au flash. Si le compact possède une prise pour un flash externe c’est un must. Ce sera toujours moins pire que de récupérer des tofs pourries avec des résultats aléatoires :stuck_out_tongue: .