Planète ? Pas net

Il y a 500 ans, Copernic révolutionnait la conception du monde en annonçant que la Terre orbitait autour du Soleil. Aujourd’hui, alors que certains essaient encore d’appréhender ce concept, un groupe d’astronomes nous propose de revoir notre idée du système solaire et d’autres travaillent… Ah non, on me signale que c’est du sérieux.

Le débat porte sur le nombre exact de planètes que compte notre système solaire : 9 ou 12 ? Bah oui, ils sont comme ça, ils nous en rajoutent 3 de plus. Tout part en fait d’une redéfinition du terme planète. Historiquement, on a choisi ce mot pour désigner des objets orbitant autour d’une étoile, le Soleil par exemple. Or l’état actuel des connaissances en matière de mécanique céleste rend cette définition un peu désuète et c’est pourquoi de nouveaux critères sont aujourd’hui proposés et débattus par les astronomes du monde entier sous l’égide de l’IAU (International Astronomical Union).

Alors concrètement, qu’appellera t’on une planète d’ici peu ?

Eh bien, 2 conditions sont nécessaires :[ol]
[li]orbiter autour d’une étoile et ne pas être soi-même une étoile[/li][li]être assez massive pour que sa propre gravitation lui confère une forme quasi-sphérique[/li][/ol]De fait, 3 nouveaux “objets” du système solaire rentreraient dans la catégorie “planète” : Cérès (qui serait même une planète naine), Charon et 2003 UB313, dont le nom est provisoire, tant mieux parce que je proposerai bien Z6PO ou WZS32-20K. [ndlije : cette planète, légèrement plus grande que Pluton, est aussi connue sous le nom de Xena (ça n’a rien d’officiel), elle est accompagnée d’un satellite auquel certains ont évidemment donné le surnom de… Gabrielle]

[center]
Cérès, une des 3 nouvelles planètes[/center]

Un dernier détail, qui a son importance, est que l’objet ne doit pas orbiter autours d’un point contenu dans une autre planète comme par exemple Europe avec Jupiter. Dans ce cas là, on parle de satellites. A l’inverse Charon et Pluton, 2 planètes jumelles s’ébattent joyeusement autour d’un point libre situé entre elles.

[center]
Les “objets” de la ceinture de Kuiper comparés à la lune, “Quaoar” et “Sedna” pourraient bien bientôt rejoindre les 12.[/center]

Notre nouveau système solaire contiendrait donc les planètes suivantes, de la plus proche du Soleil à la plus éloignée :
Mercure, Venus, Terre, Mars, Cérès, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton, Charon et 2003 UB313.

Réponse et vote final le 24 août. Enfin, en attendant, je vous propose un concours pour la phrase mnémotechnique permettant de retenir cette liste, surtout pour le dernier nom.

Sources : space.com et La FAQ sur la nouvelle définition de planète (en anglais)

Voter pour cette news sur wikio.fr.

apparemment il y a surtout des pressions du côté américain pour garder Pluton au rang de planète car c’est la seule dont la découverte leur revient. de plus redéfinir le système solaire à 8 “vraies” planètes seraient sûrement difficile à digérer.
cela dit à titre perso si Pluton est rétrogradée ça ne m’empêchera pas de dormir B)

En fait c’est pire que ca, parce que d’après les astronomes il y aurai déjà 53 objets célestes connus qui répondent à cette définition et donc si l’IAU souhaite que cette définition aie une quelquonque crédibilité elle devrait officiellemnt de reclasser ces 53 objets en tant que planètes.

voir
http://science.slashdot.org/comments.pl?si…mp;cid=15918241
http://www.space.com/scienceastronomy/0608…definition.html

Bof ce débat revient tous les ans.

En fait on s’en fout un peu hein. Ce genre de trucs c’est juste bon pour Questions pour un Champion. Je veux dire, les vrais astronomes, les décisions de classement, c’est pas leur boulot et ils ont des tas de trucs plus complexes à faire, et le grand public ben… Tata Michou elle sait juste que son vieux théâtre lui joue souvent une nouvelle pièce (alors qu’en plus la pièce soit charmante en 2003 et unique, ça fait à peine deux mots de plus à retenir)…

Pour la phrase mnémotechnique, je dirai :
Messieurs, Venez Tous Manger Ces Jolis Saucissons Uruguayens Nommés Patrick, Charles et 2003 UB313.

Bon j’avoue que j’ai eu un peu de mal sur la fin…

je me demande si il y a une planete UB40
et surtout si elle est rouge vin
Bussiere

Mais Viendra Tu Me Consoler Je Suis Un Noob Plutot Calin depuis 2003

Putin pas evident

D’un autre côté, j’aime bien la petite FAQ de Slashdot, surtout en ce qui concerne la séparation entre le public et le scientifique. Effectivement, et bien que je sois généralement pour un rapprochement du monde scientifique et du grand public, nos chers astonomes manquent d’une définition adéquate de planète; à contrario, le reste du monde s’en fout p’tre un peu que 53 objets répondent à la nouvelle définition.
Néanmoins, il reste très intéressant de voir quel sera le résultat du vote final :] Au passage on notera que l’homme ayant découvert UB313 n’est pas favorable à cette révision de la définition, comme quoi…

Et dire que j’ai appris ma physique pour rien B)

j’vais ptêt passer pour un idiot, mais dans la note de lije, pourquoi s’excite-t-il sur le fait que le “satellite” de “xena” s’appelerait “gabrielle” ?

Merci de m’éclairer de vos savoirs lumineux

Je me demande surtout comment va faire Elisabeth Tessier (et tous ses ami(e)s naturellement), quand elle ne connait même pas Charon (ça c’est l’analyse de sa thèse de doctorat, mais on peut trouver sur le même site, dont je recommande la lecture tellement c’est amusant par moments, d’autres choses bien intéressantes comme un match de prévision gagné par les statisticiens) ??? Moi ça va me bouleverser la vie si je suis né lors d’un transit de UB313 !!! B)

Sinon je trouve que c’est le moment qu’on trouve une définition précise du mot « planète », pourquoi pas ce qui est proposé (mais sceptique sur la formulation « quasi-sphérique », trop vague à mon goût).

Quoi qu’il en soit, j’ai quand même un souhait, c’est que le nom de Xena ne reste pas si elle est considérée comme planète. J’ai pas une super grande envie qu’une « planète » (les astéroides et autres corps célestes du genre y’en a assez pour qu’ils aient le droit de s’appeler comme ils veulent, j’ai pas envie de me faire insulter par leur syndicat :smiley: ) soit nommée en rapport à une série télé. D’accord j’ai jamais vraiment suivi la série. Mais sinon, pourquoi pas Arrakis ou P3X-729 ? Toutes les autres ont des noms de déités grecques ou romaines… Enfin, c’est pas à nous de décider, et j’ai confiance en des scientifiques assez rigoureux pour me faire ce petit plaisir :stuck_out_tongue:

[quote=« vns, post:10, topic: 30424 »]j’vais ptêt passer pour un idiot, mais dans la note de lije, pourquoi s’excite-t-il sur le fait que le « satellite » de « xena » s’appelerait « gabrielle » ?

Merci de m’éclairer de vos savoirs lumineux

[/quote]

Comme je le sous-entends ci-dessus, ça fait allusion à la série télé Xena la guerrière, qui a pour compagne une certaine Gabrielle.

Edit: tiens, j’avais cru avoir fait 2 messages…

C’est sur, la Terre, ca sonne bien romain ou grec… B)

On la connait aussi sous le nom de Gaia.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_Ga%C3%AFa

http://www.insecula.com/contact/A003051.html

Oui, évidemment je savais qu’on la connaissait sous le nom de Gaïa (logique d’ailleurs, puisque la déesse de la Terre était Gaïa dans la mythologie grecque ) mais on passe plus de temps à appeler notre planète la Terre ce que je ne trouve pas normal d’ailleurs, mais la logique et moi de toute façons… B)

Quand j’etais au collège (ou au lycée) la phrase mnémotechnique que j’avais utilisé pour retenir les planètes c’etait:

Maman va te manger (cercle interieur) Je sais unir notre plancton (cercle exterieur)

D’un coté je reconnais qu’elle n’a absolument aucun sens mais en meme temps elle doit plutot bien marcher puisque je m’en souviens encore. B)

Moi perso c’était “Ma Vieille Tante Me Jette Souvent Un Noyau Pourri”. Bon sinon moi ca fait longtemps que l’appellation de planète ne devrait pas s’appliquer à pluton. Ni même à Charon d’ailleurs.
Dans leur définition de planète pourquoi ils n’incluent pas un certain ° d’écart maximum au cercle de l’écliptique/à une orbite circulaire ?

En fait, pour être précis, et pour se la péter, la déf exacte dit : […]has sufficient mass for its self-gravity to overcome rigid body forces so that it assumes a hydrostatic equilibrium (nearly round) shape, ce qui grosso modo veut dire qu’on atteint l’équilibre hydrostatique (bon, j’rentre pas dans les détails, les connaisseurs de mécanique des milieux continus verront ce que ça veut dire), et ce grâce à la propre force de gravitation de l’objet. Hors, comment sait-on qu’on est en équilibre hydrostatique ? Eh bien pour un assemblage de poussières laissées libres, ça revient à ce qu’elles forment un bloc sphérique.

Maintenant, comme ce site est vraiment du genre complet, je rajoute 2, 3 points d’achoppement assez intéressants :

  1. D’années en années, la Lune s’éloigne de la Terre, ce qui amènera le centre de gravité de l’objet Terre-Lune dans une zone d’espace libre. Par conséquent, la Lune passerait du stade de satellite à celui de planète, si la définition proposée est entérinée. Bon, d’un autre côté, c’est dans perpet et d’ici là, le Soleil risque de nous avoir pété à la tronche (plus spécifiquement il serait devenu une géante rouge, et vu notre orbite on en réchapperait pas). Notez qu’à côté de ça, certains proposent de déplacer la Terre (quand je vous le dis que space.com c’est génial B)).

2)Il existe des objets gravitant l’un autours de l’autre (oui, car n’oubliez pas que la réciprocité des forces fait que la gravitation est…réciproque) sur des orbites très elliptiques. Vous me direz, on s’en fout. Sauf que ce qui devient amusant, c’est que le centre de gravité se déplace avec la trajectoire et se retrouve tantôt au coeur d’un des 2 protagonistes de ce ballet spatial, tantôt dans une région libre. Donc, si l’on suis strictement la définition proposée, l’autre objet est tour à tour un satellite et une planète :D.

Ca marche pas pour la Lune même si elle bouge: le premier point dit qu’il faut graviter autour d’une étoile. Même si elle bouge, elle gravitera autour de la Terre, ou à terme autour de rien.

Pour moi aussi ça sent le petit arrangement entre amis pour que Pluton reste une planète.

J’adore B)
C’est Cthulhu-esque… ou alors c’est un messager de la guilde galactique super énervé.

[quote=“JeeP, post:18, topic: 30424”]Ca marche pas pour la Lune même si elle bouge: le premier point dit qu’il faut graviter autour d’une étoile. Même si elle bouge, elle gravitera autour de la Terre, ou à terme autour de rien.

Pour moi aussi ça sent le petit arrangement entre amis pour que Pluton reste une planète.[/quote]
Heu, non, ça marche hein, aux dernières news, la Lune gravite autours du Soleil, comme quasi tout ce qui traine dans ce coin-ci de l’espace.