Portraits en intérieur

Salut à tous !

J’ai dans quelque jours un repas de fin d’année avec l’ensemble de ma promo. Occasion pour moi de venir avec l’appareil pour immortaliser de bons moments mais aussi progresser dans la maîtrise de mon matos et la réalisation de portraits.

Problème, j’ai du mal avec les portraits, d’autant plus que ce sera en intérieur, avec un éclairage assez doux et pas trop fort, lumière tamisée, enfin vous voyez l’ambiance restau quoi… d’où une grande difficulté pour arriver à conserver l’ambiance et ne pas tout massacrer au flash !

Je dispose d’un matos de base :

  • Canon EOS 300D (flash intégré, pas de flash externe : / )
  • 18-55mm du kit
  • 55-250mm

Je vois déjà assez bien quelles focales utiliser (on m’a parlé d’une plage de 50 à 130).

Par contre, c’est sur les autres paramètres que je suis bien moins à l’aise : ouverture, vitesse et surtout utilisation du flash.
Ne pas disposer de flash de qualité entraine-il l’obligation de le couper pour éviter la surexposition (au risque de devoir augmenter le bruit par des isos trop élevés ou alors une franche sous exposition)? Y’a t’il moyen d’arriver à se servir du flash intégré mais d’en adoucir les effets?

Je précise d’entrée de jeu que je suis suuuuuuuuuuuuuuper loin d’être un expert, je te donne les trucs que mon oncle (qui est une pure bête) a tenté de m’enseigner.

Pour le flash intégré c’est franchement pas top. Si t’as vraiment pas l’occasion d’en emprunter un vrai et que tu disposes d’un pied bien stable (je suppose que oui pour des portraits) tu peux passer le flash en synchro au deuxième rideau, je trouve que ça aide un peu et que ça aplatit moins.

Pour l’objectif pour les portrait moi j’ai un 50mm qui ouvre à f1.4 du coup le choix est facile : priorité à l’ouverture pour que la profondeur de champ soit réduite : tu as le visage net et le fond qui est flou. Peut-être que tu peux aussi travailler dans ce sens (à vérifier auprès d’autres +calés) : ouvrir le plus possible, juste avant que ce soit cramé

Pareil, et en plus je taffe en argentique !

[quote]Pour le flash intégré c’est franchement pas top. Si t’as vraiment pas l’occasion d’en emprunter un vrai et que tu disposes d’un pied bien stable (je suppose que oui pour des portraits) tu peux passer le flash en synchro au deuxième rideau, je trouve que ça aide un peu et que ça aplatit moins.

Pour l’objectif pour les portrait moi j’ai un 50mm qui ouvre à f1.4 du coup le choix est facile : priorité à l’ouverture pour que la profondeur de champ soit réduite : tu as le visage net et le fond qui est flou. Peut-être que tu peux aussi travailler dans ce sens (à vérifier auprès d’autres +calés) : ouvrir le plus possible, juste avant que ce soit cramé[/quote]

Perso, voilà comment je fait :

  • flash, uniquement si vraiment il n’y a pas le choix (luminosité vraiment trop faible), et dans ce cas jamais en direct.
  • pas de pied (le pied, je ne le sort que lorsque j’utilise le 200 ou que j’ai de l’expo longue) : ça te bloque complètement à un angle de vue, et les gens ne sont pas naturels.
  • selon les plans que je souhaite faire, je jongle entre un 35 f2 et un 85 f2 (en fait je jongle avec mes deux boîtiers, mais le principe est le même). Le 35 pour tout ce qui est plans « américains », bustes, ou d’ensemble (plusieurs personnes), et le 85 pour les portraits « pur ».
  • pellicule en iso 400 (en général du Illford, j’aime bien le grain rendu), ouverture des objectifs au maxi (comme le disais Miaouss, visage net, fond flou, et je n’ai du refermer l’ouverture qu’en extérieur et soleil en 400). �?ventuellement, si je veux renforcer un côté d’ambiance par la luminosité, je force légèrement la sur- ou la sous-exposition (rarement plus de ±1).
  • essayer de prendre des clichés « naturels », pas trop posés : attend que les gens discutent, reste suffisamment loin pour faire parti du fond, et clac. Bref, faire son ninja… :smiley:

50mm ouvert a 1.4 pour permettre de prendre des photos sans flash moche.

Voila :smiley:

Pour m’y etre colle pendant mon temps d’ecole:
[ol]
[li]tu gagneras en naturel en prenant des photos de loin (200mm). Tente sans flash et sous-expo, comme dit plus haut: tu auras une photo avec une lumiere douce (travaille ta balance des blancs) et un grain qui ne sera peut-etre pas forcement genant (avec les capteurs actuels, je monterais en 800 sans me poser de question).[/li][li]verifie si la synchro deuxieme rideau est activable sur le 300D (je demande a voir), mais ca demande un peu de doigte (le flash se declenche en fin d’exposition, pas au debut)[/li][li]je ne suis pas d’accord avec les recommendations de courtes focales (35 et 50mm): tu seras trop pres de ton sujet, qui posera ou sera moins naturel, du coup et puis gaffe aux deformations du visage avec ces focales a faible distance. Les femmes apprecient peu.[/li][li]si tu aimes bidouiller les options dans le menu de l’appareil, mets bien na nettete au minimum: le but n’etant pas de faire un releve topographique des visages avec leurs eventuelles imperfections de peau[/li][li]essaie vraiment de choper un flash externe avec tete orientable: en dirigeant l’eclair vers un mur clair, tu auras ce petit reflet brillant dans les yeux qui fait une belle difference avec les yeux rouges ou l’effet tarte a la creme de la surexposition[/li][li]petit truc tout con: tu fais des photos pour une occasion unique. Passe au N&B de temps en temps. L’effet vintage est garanti et ca te donnera un plus sans effort supplementaire[/li][li]dernier conseil: gagne en temps et efficacite en arrivant un peu avant tout le monde pour bien caler tes reglages. Tu fais ca de facon professionnelle pendant une petite dizaine de minutes (avec une copine sympa) et quand tu es sur de ton coup, tu n’as plus a batailler en stressant devant tes sujets qui veulent la super photo, la tout de suite, alors que tu es encore en train de te demander quel couple vitesse/obturation choisir.[/li][li]Ah oui, un dernier truc. Je ne sais pas comment tu prends tes photos. Moi, je passais 3 plombes a choisir le super angle de la mort qui tue et le cadrage aux petits oignons. C’est bien pour les paysages et l’architecture, mais pour le portrait, avec le passage au numerique, je mitraille. Les gens sont contents, ils passent pour des stars et toi, tu augmentes ton pool de bons cliches.[/li][/ol]
J’ai ete un peu longuet, mais c’etait le but de ta demande, non? :smiley:

Merci pour ces contributions.

Quelques précisions, éléments de réponses.

Si j’ai bien moyen d’emprunter un flash externe, aucun moyen d’en récupérer un à tête pivotante, donc on part à priori sur du sans flash : /
J’ai bien regardé dans ma doc, le 300D n’a pas de synchro deuxième rideau activable. J’ai par contre une partie du manuel qui mentionne la mémorisation d’exposition au flash, mais j’ai du mal à savoir si cela pourrait être une option intéressante en ce qui me concerne, ne voyant pas vraiment à quoi cela correspond concrètement.

Je ne pensais en effet travailler sur du 30 à 50mm que pour prendre deux personnes sur la même vue, sinon je comprends tout à fait que travailler plus loin est un avantage : on est plus discret :smiley:

Miaouss> je n’emploierais pas de pied, car d’une je n’en ai pas de correct et de deux, ce sera un cadre convivial et simple, sans trop de formalisme et de prise de tête :slight_smile:

Et oui, bien évidemment, quand je photographie des gens, j’ai l’appareil qui est toujours réglé en rafale de 4 photos :smiley:

edit : chuis vert, mon chargeur de batterie vient de me lâcher apparement… et mes trois batteries sont dead mortes… super !

[quote=“Shiriu, post:5, topic: 50483”][li]je ne suis pas d’accord avec les recommendations de courtes focales (35 et 50mm): tu seras trop pres de ton sujet, qui posera ou sera moins naturel, du coup et puis gaffe aux deformations du visage avec ces focales a faible distance. Les femmes apprecient peu.[/quote][/li]Pas mieux. A vue de nez, moins de 3 mètres, ça fonctionne plus.

C’est cool j’apprends plein de trucs :smiley: Effectivement quand tu parlais de portrait pour un bal de fin de promo je pensais que tu aurais un « stand » portrait et du coup le pied semblait intéressant etc. Mais si c’est plutôt informel c’est sûr que les autres conseils sont meilleurs que les miens :smiley:

Je viens de tomber sur [url=“http://digital-photography-school.com/10-ways-to-take-stunning-portraits”]ça[/url].
Y’a surement quelques trucs qui pourraient t’être utiles.

mouais, pour ceux qui préconisent les portraits de loin, genre avec le 200, c’est juste infaisable si l’éclairage est mauvais… car tu auras genre une ouverture à 5.6, voir 4.5 max, et ça risque d’être vraiment limite…

Sinon comme préconise Shiriu, je commence par une petite reco des lieux avant, fais quelques tests et je verrais bien. J’imagine que je vais de toutes façons jongler avec mes deux objectifs donc…

Pas forcément 200, un 105 /2.5 ou mieux un 135, c’est déjà très bien.

Sinon y a ca :smiley:
http://www.the-digital-picture.com/Reviews…ens-Review.aspx

Mais faut gagner au loto.

Pas la peine, j’ai vu qu’il y avait un 85 /1.8 chez canon. 85 x 1.6 = 136mm, excellente focale à portrait, je voudrais bien le même chez nikon …

Oui mais y a de plus en plus de full frame de nos jours. En zoom pour moi les deux objectifs de reve c’est le 24-70 f/2.8 et le 70-200 f/2.8 clairement (je dirais y a pas photo mais on va m’accuser de faire des vanes pourries encore).

L’avantage des focales courtes, c’est leur luminosité, je conçois pas un shooting portrait en étant de loin.
Les portraits c’est intimistes, faut se situer assez proche de son sujet, tanpis si l’impression de « posage » est présent, ce genre de shoot c’est juste comme une relation entre le modèle et le photographe, et on arrive souvent à avoir du naturel en étant proche, parce qu’après le petit moment de malaise, s’installe un relation plus agréable, une complicité, qui peu mener à des fou rires, de la timidité douce et retenue ou toutes autres émotions intérieurs et propre au modèle.

Et au contraire, les femmes apprécient, après ce léger moment de gêne, d’être prise aussi proche…

y a aucun intérêt à faire ça…parce qu’au moment où tu va faire ton visionnage et ta sélection, tu va te rendre compte que « merde, si j’avais pas bidouiller comme un naze cette netteté, elle aurait pu être cool celle-là ».
Shoot normalement, et chipote par après.

Shoot en couleur et en RAW.
Le noir et blanc ça se gère tout aussi bien voir mieux par après en développement RAW.

selon le budget:

50mm 1.8 (si tu as pas trop de sous, mais que tu veux un bon résultats)
50mm 1.4 ( si tu as un peu plus de sous et que tu veux un résultat un poil meilleur que le précédent)

Est-ce que tu peux expliquer à quoi sert la synchro flash au 2é rideau ? Je viens de m’acheter un canon G10 et j’ai cette option dont j’ai du mal à saisir l’utilité.

Ce n’est pas le débat, mais le FF n’a pas que des intérêts, notamment pour les longues focales. Le 85mm /1.8 dont je parle plus haut devient un excellent objectif à portrait avec un « petit capteur », sans parler des contraintes de poids, taille, coûts, etc…

De toutes façons la meilleure façon de choisir c’est encore d’essayer: au pire tu mets tes objectifs de kit en 50 et en 85 et tu vois quelle focale tu préfères.

Sinon un recadrage sur le 50 et tu obtiens un 85, y’a plein de pixels de nos jours, autant s’en servir…

J’y vais de mes conseils:

Pour du portrait privilégie le 50 mais on parle de portrait “visage”

Dans ton cas, vu que ce ne sera certainement pas “intimiste” Pars sur une focale de 85mm qui sera idéale pour ne pas oublier la tenue des participants (qui j’imagine sera de circonstance)

Ton matos de base, devrait te permettre de t’en sortir, mais un 50mm 1.8 te sauvera la mise.

Moi je recois mon D700 a noel :x

Les gens ont de l’argent ici, vu les conseils donnés…

Si tu n’as que ton matos de base tu vas galérer… cela n’ouvre pas assez pour prendre avec un lumière faible.

Tu as 2 solutions :

1 - utiliser un flash.
Si tu as celui intégré ça va pas être top. Tu peux tenter de limiter les dégâts et éviter les effets « lapin dans les phares » en montant un peu les ISO (Je pensais à 800 mais 400 risque d’être déjà pas top sur ton boitier… à voir) et en ouvrant un peu plus longtemps que nécessaire pour le flash, histoire de capturer un peu le décors autour des personnes (mais pas trop longtemps non plus, il ne faut pas créer de flou !). Tu peux aussi rajouter un diffuseur devant le flash interne (ou en fabriquer un avec un bout de papier calque), ça aide également. Baisser la luminosité du flash peut aussi être une bonne idée dans certains cas… mais il faut faire attention à ne pas prendre de photos trop sombres !
Si tu peux emprunter un flash, même non cobra, ça pourrait être déjà plus efficace que la flash interne, et tu pourras peut-être plus facilement trouver un embout pour diffuser à mettre dessus. Tu pourrais aussi éventuellement trouver un cable à pas cher et le tenir à la main, pour l’orienter toi même vers le plafond ou un mur.
En gros pour utiliser le flash il faut avoir l’habitude, s’entrainer, bien connaitre son boitier… ce n’est pas facile !
Mais ça sauve la vie dans les situations où des photos moyennes sont mieux que pas de photos du tout…

2 - investir dans un 50 1.8
Ca coute 100 euros, c’est un des objectifs les moins chers qui existent… mais c’est un objectif assez génial. Il te resservira par la suite en de nombreuses occasions (repas, soirées, concerts, besoin d’une image de très bonne qualité avec de jolies couleurs, etc.) C’est définitivement un très bon investissement.
Il te permettra de shooter avec une lumière réduite sans trop de problème.
Là encore il y a quelques habitudes à prendre : quand tu fais des portraits assez rapprochés, faire attention où tu fais la mise au point ! Il faut viser entre les yeux pour avoir le regard net… quitte à appuyer à moitié pour faire le focus, recadrer et finir d’appuyer. Sinon avec le collimateur central tu as vite fait de choper le bout du nez et avec la faible profondeur de champs le reste du visage se retrouve déjà flouté !
Le 50 1.8 ça sera le jour et la nuit (c’est le cas de le dire) avec ton objectif de kit… mais méfie toi quand même : la photo ça marche mieux quand il y a de la lumière. Avec une ambiance très sombre genre bougies, mini lumières il risque de quand même d’être juste par moment, surtout si ton 300D a du mal à dépasser ISO 400 sans transformer ta photo en tranche de jambon.
A l’inverse si tu as pas mal de lumière n’hésite pas à remonter l’ouverture entre 2 et 2.5 ! Tu auras un poil plus de profondeur de champs, juste ce qu’il faut pour éviter plein de photos hors focus et tu y gagneras en qualité d’image.

Il n’y a pas de bonne solution ici. �?a dépend de ce que tu préfères, de ce que tu veux faire, de si tu pourrais ou pas investir, etc.

Dans tous les cas shoote en RAW. Que tes photos soient trop sombres, cramées par des flash ou bruitées, ça permettra de rattraper plein de choses !

La synchro premier ou second rideau permet de choisir la moment où va déclencher ton flash. Imagine que ton flash s’active 1/1000ème de sec et que tu prennes une photo qui dure 1/200ème : il y a un moment où le « rideau » reste ouvert et où le capteur continue de recevoir de la lumière alors que le flash n’éclaire plus. Le premier rideau déclenche le flash quand tu commences à prendre la photo, le deuxième juste avant que la photo se finisse.

C’est très important lorsque tu as un sujet qui bouge.
Exemple concret : imagine une voiture la nuit. Si tu te met en premier rideau tu vas flasher ta voiture et continuer à prendre une trainée de la lumière des phares ensuite. La trainée sera donc à l’avant de la voiture et tu auras l’impression sur le résultat final que la voiture allait en marche arrière !
En deuxième rideau tu vas commencer par prendre la trainée des feux puis là ton flash va se déclencher. La trainée sera donc derrière la voiture et on aura l’impression qu’elle avance.

Par exemple là je me suis planté et j’ai laissé en premier rideau (heureusement c’est pas resté ouvert trop longtemps :smiley: ) :