Post Lux Tenebras ?

Lemonde.fr avec AFP annonce que: 

L’animateur Guy Lux est mort

LEMONDE.FR | 13.06.03 | 19h56 • MIS A JOUR LE 14.06.03 | 07h34

Il avait marqué la télévision en animant des jeux très populaires comme “Intervilles”, dont il était l’inventeur, ou “Intercontinents”, qui a battu des records d’audience dans les années 1980.

L’animateur et producteur de télévision Guy Lux est décédé, vendredi 13 juin, à son domicile de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), à l’âge de 83 ans. Il était l’une des figures les plus populaires du petit écran depuis une quarantaine d’années et le plus célèbre des producteurs et animateurs de jeux télévisés en France, avec plus de 40 émissions de radio et de télévision à son actif.

Né le 21 juin 1919 à Paris, Guy Lux - de son vrai nom Maurice Guy - a commencé sa carrière comme parolier. OAS_AD(‘TopRight’); OAS_AD(‘Middle’); “Je voulais écrire des chansons pour Trenet ou Tino Rossi. Malheureusement après la guerre, j’ai fait tous les petits métiers sans pour autant placer mes textes”, expliquera-t-il plus tard.

C’est la télévision - il entre à l’ORTF à la fin des années 50 - qui le fera connaître. Doué d’une imagination débordante, Guy Lux connaît une ascension foudroyante : avec l’apparition de la couleur, ses productions envahissent la deuxième chaîne. Il invente “Intervilles” en 1962. L’émission fera des petits : “Jeux sans frontières”, “Interneiges” et “Monsieur Tout-le-Monde”.

LE “SCHMILBLIC”

En 1966, Guy Lux retourne à ses premières amours : la chanson. C’est le “Palmarès de la chanson”, à mi-chemin entre le Top-50 et le radio-crochet.

Le “Schmilblic” fait date dans l’histoire des variétés télévisées. Sa parodie, dans le fameux sketch de Coluche, reste dans toutes les mémoires. Guy Lux n’aura de cesse de recycler ses “concepts” d’émission : en 1985, il reprend “Intervilles”, quasiment inchangé après quinze ans d’interruption, et obtient le même succès.

“Une bonne idée est une idée qui plaît au public que l’on s’est fixé pour cible”, commentait Guy Lux, ajoutant : “Je me suis toujours identifié à Monsieur Tout-le-Monde. C’est le secret de ma longévité.” Il avouait pourtant avoir beaucoup souffert du reproche de vulgarité qui lui était souvent fait. “Plus mes émissions ont du succès, plus elles sont traitées de débiles par les critiques”, regrettait-il. Plus récemment, il se défendait encore : “Quand je vois ce que l’on accepte aujourd’hui à la télévision, j’ai plutôt l’impression d’avoir été un esthète”.

Après plusieurs éclipses au début des années 80, il anime et produit aux côtés de ses complices de toujours, Simone Garnier et Léon Zitrone, l’émission de jeu qui devait battre des records d’audience sur TF1 : “Intercontinents” (1986).

“UN FLAMBEUR”

L’animateur avait fait ses adieux au petit écran en 1993 dans “Le Palmarès des chansons”, mais continuait à concevoir et à produire des émissions telles que “La classe”, par l’intermédiaire de sa maison de production People Production, créée au début des années 1980.

Se définissant lui-même comme “un artiste, un peu saltimbanque, un peu équilibriste”, Guy Lux, qui reconnaissait être aussi “un flambeur”, avait attrapé le virus du jeu en 1938, à l’hippodrome de Vincennes, en misant sur un tocard qui lui rapporta 90 fois sa mise.

Cette passion le mènera devant les tribunaux. En 1993, il est condamné pour publicité mensongère et escroquerie pour avoir vanté les mérites prétendus des “chiffres millionnaires” qui devaient permettre de “gagner des sommes importantes au Loto et aux courses selon des critères personnalisés basés sur la numérologie”.

Il est de nouveau condamné en juin 1996 pour complicité de faux en écritures de commerce et recel d’abus de biens sociaux : il était accusé d’avoir joué avec des sommes qu’un des ses amis avait détournées lors de la banqueroute de sa société. Deux mois plus tard, il était condamné pour une fraude fiscale de plusieurs millions de francs.

IL “FAIT PARTIE DU PATRIMOINE DE LA TÉLÉVISION”

Dans un communiqué, le président Jacques Chirac estime qu’“avec la disparition de Guy Lux, c’est l’une des grandes figures de la télévision française qui nous quitté. (…) Animateur infatigable, entreprenant et chaleureux, il aura été l’un des artisans les plus actifs d’une télévision qui donne toute sa place aux divertissements de qualité”.

Pour Line Renaud, “Guy Lux restera (lui aussi) un formidable pionnier de la télévision. (…) Il nous dirait aujourd’hui : le spectacle continue !”.

Mireille Mathieu confie : “Guy Lux fait partie du patrimoine de la télévision comme Léon Zitrone et Pierre Sabbagh, et tant d’autres qui ont inventé le petit écran. (…) Guy Lux avait aussi la fibre populaire. Il savait ce qu’aimait le public, en allant toucher le coeur des gens”.

Bernard Montiel, animateur de télévision, pense que “Guy Lux restera un modèle pour des générations d’animateurs. Il avait un formidable respect pour les artistes qu’il recevait mais il respectait aussi le téléspectateur, des notions qui apparaissent aujourd’hui un peu oubliées. (…) Il disait qu’être naturel, c’était la garantie d’être populaire.”
[/quote]Ouais, j’ai plus trop d’inspiration à 5h du mat’ donc je vous colle l’article du Monde.
Bref, encore un monument qui tombe… Passe le bonjour à Léon !
Ce message a été édité par xentyr le 14/06/2003

Restent encore :

  • Jacques martin

  • Patrick sabatier

  • Dorothée et son gang

  • trop plein d’autres incitables tant ils sont nombreux…

…c’est pas que je leur souhaite du mal, mais je leur en veux beaucoup pour avoir martirisé nos ptit cerveaux pendant des années…

On croit rêver quand on voit les titre des articles ou les témoignages dithyrambiques de crétins crétinisant sur un type qui nous a abrutit pendant des années avec des émissions débiles…

Je flippe rien qu’à l’idée de la mort de Johny H., ca av être deuil national je pense et panthéon direct…

Des fois on est vraiment un pays de cons.

Euh, c’est quoi ces mauvais relents d’érudition ? Ça s’appelle des divertissements C’est fait pour débrancher ton cerveau.
- Guy Lux c’est Le Schmilblic, Intervilles, Jeux sans frontières, producteur de “La Classe”… bref c’est quand même quelqu’un, DANS le monde du divertissement TV hein.
- Jacques Martin, c’est Le Petit Rapporteur (à part avoir fait découvrir Collaro, Prévost, Desproges,…, c’est l’émission qui a fait qu’on a interdit l’alcool sur les plateaux TV pendant un bout de temps ), ou la naïveté de l’École des Fans, je te rappelle, qui plaisait à beaucoup de monde.

  • Patrick Sabatier, c’est aussi Le Jeu de la Vérité, je te rappelle, avec des moments mémorables.
  • Entre RécréA2 et le ClubDo, Dorothée, Ariane, Jacky, Patrick et Corbier m’ont fait découvrir des choses, développer mon imaginaire d’une autre façon que les bouquins que je lisais quand j’étais mome. Les sujets des animes pouvaient même être relativement sérieux de temps en temps, aborder la mort, le gentil ne gagnait pas toujours en UN épisode mais avait de hautes valeurs morales, contrairement à maintenant, etc.
  • Tous pleins d’autres personnes qu’il est un peu facile de dénigrer, pour faire le gars hype qui rejette toute une culture populaire:
     Tu croyais peut-être que les gens, après 8 heures de TAF harassant avaient envie d’apprendre tous les soirs pendant 3 heures la relativité restreinte expliquée en 20 épisodes, enchaîné avec un débat passionant sur Transgresser les frontières: vers une herméneutique transformative de la gravitation quantique ? Non, ils voulaient débrancher le cerveau. Maintenant il y a des abus. Donc on dénigre les abus de maintenant, c’est plus sain que de rejeter complètement un principe en insultant les pionniers du genre parce que des abus sont arrivés ensuite. Car dans ce cas, on peut retourner directement à l’âge de pierre hein car avec une matraque…

Ce message a été édité par xentyr le 14/06/2003

je rajouterais que sasn Dorothée, personne ici n’apprecierais les mangas (merde je defend un truc que j’aime pas)

quand a Jacque martin , tout le monde a en tete le tripotteur d’enfant (dimanche martin quoi) mais s’etait un grand humoriste et un analyseur d’actualité hors pair (bien meilleur que l’imbuvable bedos)

Il est pas plus vieux que ça ! Je le pensait vraiment plus agé.

Bon, c’est comme ça voilà.
Putain c’est quand même le créateur d’Interville avec ces formidable vachette qui mon fait tellement plaisir étant petit (maintenant j’ai changé).

Comme disait Desproges “elle est immense la prétention de faire rire” “mais tu ne m’oteras pas de l’idée qu’il faut plus d’ambition d’idée et de travail pour accoucher des ripoux que pour avorter des films-foetus à la Duras et autres déliquescences placentaires où le cinéphile lacanien rejoint l’handicapé mental dans un même élan d’idôlatrie pour tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la merde.”

Guy Lux a fait rire des générations de français, moi y compris. Après c’est facile de faire la fine bouche mais entre Interville et Nice People ou autre “télé-réalité” je prend Interville. Ca c’était du divertissement populaire de qualité

Le colarococo-show du dimanche apres midi Toute une enfance ca.

Cà je l’avais oublié, autant pour moi…ca fait d’autant mal quand on voit comment il a vieillit…pour Collaro, c’est pas une gloire (pour les même raisons)

Quand à ton petit procès d’intentions, xentyr, sur mon intellectualisme ou sur ce que tu as interprété comme une certaines pédance, détrompes-toi, c’est loin de mon genre…

De plus, quand je sortais de l’usine, ne t’en déplaise mon cher xentyr, je préfèrais le silence de mes livres que la bruyance vulgaire et tapageuse de ce type de télévision que Guy Lux et ses disciples ont aidé à promouvoir…les jeux du cirques offerts au peuple pour l’abrutir, comme vision de la vie et de la culture il y a un peu mieux…

Le pire, à la limite, c’est les déclarations opportunistes que tu cites : “il aura été l’un des artisans les plus actifs d’une télévision qui donne toute sa place aux divertissements de qualité”, ca ne me rassure pas si c’est ca qu’il entend par qualité : en tous cas c’est une vision de la culture populaire que je ne partage pas, je pense que nous méritons tous mieux, que la télévision l’a déjà fait et qu’elle peut le refaire.

Ensuite tu nous offres une compil de déclaration d’has been qui ont été “des artisans actifs” d’une télévision de merde porteuse d’une pensée moisie et limitée, qui ne ne m’a jamais fait rire ou détendu

Franchement qu’un de ces quatre crétins que tu cites dise du bien sur moi après ma mort me ferait mal ; )

Dernier point : argumenter en attaquant la personne plutôt que ses idées est dommage, montre un manque de réels arguments, et démontre les dégats de la télévisions “de qualité” : je n’ai pas encore croisé de "débat passionant sur Transgresser les frontières: vers une herméneutique transformative de la gravitation quantique ", je suis pas “hype” et je ne me la joue pas, je suis juste en désaccord avec toi. Comment peux tu me juger si facilement, on se connait ?

Néanmoins vous conviendrez tous chers lecteurs, que ce n’est pas si grave, que ca ne vaut pas la peine d’en faire un fromage, que xentyr a le droit d’en faire un thread si ca le touche et que je peux être en total désaccord, tant que ca reste courtois entre nous

Bon bon bon, déjà, si tu avais écrit comme cela au départ, je n’aurais rien dit du tout, rassure-toi !
 
J’ai C/C un article du Monde pour informer certains ici. Je l’ai foutu sur “Trucs en vrac”. Voilà. Donc ça ne me touche pas plus que ça, je ne t’ai rien “offert” de spécial, c’est juste une INFO : “Un monument de la tv française est tombé”. Ensuite, ce qui m’a fait tiquer dans ton message original, c’est ça :

[quote]On croit rêver quand on voit les titre des articles ou les témoignages dithyrambiques de crétins crétinisant sur un type qui nous a abrutit pendant des années avec des émissions débiles… Je flippe rien qu’à l’idée de la mort de Johny H., ca av être deuil national je pense et panthéon direct… Des fois on est vraiment un pays de cons.[/quote]Tu veux me dire qui part dans les insultes de personnes ? Qui a l’air le plus touché ? OÙ sont les arguments ici ? J’ai du mal à voir, là Et donc, à partir de ce que tu écris, on peut se dire “qu’il est un peu facile de dénigrer, pour faire le gars hype qui rejette toute une culture populaire”. Je trouve cela dommage pour un mec qui aime les livres, de se laisser aller à l’insulte GRATUITE. Comment veux-tu que l’on ait un autre avis à partir de faits dont on n’a PAS connaissance (en gros, ce qui se passe dans ta tête) ??? Donc, si on veut insulter les gens, il faut quand même développer un peu, sinon on passe, soit pour un aigri, soit pour un mec qui veut se la jouer, soit pour un con fini…, mais JAMAIS pour une personne sensée.

Faut pas croire que j’aime particulièrement cette culture populaire. Seulement, tu critiques la télévision de maintenant en attaquant des pionniers d’AVANT, donc en citant des émissions qu’ils avaient faites, je montrais qu’il n’y avait pas lieu de cracher sur tout.

 Sinon, non, j’en fais pas un fromage

Ce message a été édité par xentyr le 16/06/2003

Ahhh, ok, je comprends là où j’ai dérapé…

" crétins crétinisant" me semblait être une description adéquate pour des gens comme Bernard Montiel et la cohorte de présentateurs /producteurs/réalisateurs TV qui nous massacrent la cervelle librement en permanence pour le montant dérisoire d’une taxe devenue automatique…quoique, pour Montiel, le point de vue qu’l exprime soit le plus réaliste et le plus modéré de tout l’article…

J’aurais du dire “crétins qui nous crétinisent”…
Et si dire tout haut ceci me fait passer pour un con, ok…jsuis un con.

Ben oui, je suis totalement intolérant à partir d’une certaine dose, d’un certain niveau de bétise.

Qu’on reconnaisse à ce pauvre Guy Lux d’avoir été un pionnier, c’est réaliste, mais qu’on en fasse quasiment un héro de la cause télévisuelle, un modèle pour tous d’humanité et de qualité, j’hallucine…

Ce qui m’a le plus mis en boule dans l’article que tu citais c’étais la déclaration de notre cher président “un des artisans les plus actifs d’une télévision qui donne toute sa place aux divertissements de qualité” parceque un : ca sonne faux-cul et de circonstance, deux : c’est totalement surréaliste, trois : personne ne semble le réaliser.

Ce qui me choque, c’est que tout le monde semble ériger un modèle de médiocrité télévisuelle comme un modèle à suivre…genre “grace à la télé-vachette-chauvine de Guy Lux on a réussit à créer à la télé-poubelle”

Qu’on salue le pionnier par respect de l’homme, ok, mais qu’on n’oublie pas de QUOI il a été le pionnier !

Hé ho ! C’est moi qui rêve ou il n’y a rien à la télé ? Rien qui ne me prenne pas pour un con (Franchement, vous en avez pas marre de matter des gens qui se font chier en live enfermés queque part ?) ou essayent de me faire croire que j’ai tout compris (genre Métropolis sur ARTE, quine me prend pas pour un con, mais c’est pas mieux ca me dit ce qui est bien…), mais enfin ca à l’air de plaire à tout le monde…

“Mon cher pompidou, les Français sont des veaux, nous le savons tous les deux, mais qu’est-ce que je fais des têtes de veaux ?”

Charles de Gaulle, 30 mai 1968

Je crois que la réponse a été trouvée enjoy !

Mouais ben moi je crache pas dans la soupe qui m’a fait delirer de 5 ans a 13 ans, je suis meme aller assister a un interville dans ma douce ville.
Guy Lux ne m’a rien fait de mal et je ne lui en veux pas (trop) pour la classe pour le reste c’etait pas le meilleur mais c’etait pas le pire non plus et comme c’est dit plus haut passe le bonjour a Leon !