Quels droits pour Node.js?

Je viens de changer de boulot et je découvre les joies des comptes utilisateurs limités, des proxy et tout ça :grimacing:

J’ai besoin d’installer Node.js pour faire du développent web avec Gulp ou Webpack. Pour commencer le setup d’installation est évidemment bloqué. Il existe quelques versions portables de Node.js mais ça bloque à un moment ou l’autre. Soit il faut installer Python, un framework .NET, pouvoir modifier les variables environnement, etc. Ça semble même bloquer au niveau réseau avec des packages npm qui ne se téléchargent pas. Pour ce dernier point je pense que ça pourrait fonctionner en ajoutant le proxy dans la config de NPM.

Bref il faut pas mal de droits pour faire fonctionner tout ça et je ne sais pas quoi exactement demander au service IT. Surtout qu’il n’y a pas d’autre développeur utilisant Node.js. Vous pensez que c’est jouable sans compte admin ?

Oui tu peux y arriver, mais tu vas devoir scripter pour que l’environnement qui le lance s’auto suffise.
Idem pour python, les variables suffit de les foutre dans un batch, pour qu’elles soient valable localement

Sinon tu peux demander une VM ? ou tu serais libre dedans de faire ce que tu veux.

Sinon essaie d’installer WSL puis Ubuntu? Peut-être que ton admin peut accepter son install vu que c’est une option de Windows.

Tu établis une liste de tes besoins, tu vas voir les admins et tu leur dis que tu as besoin de ça pour bosser.

Sinon, bah tu bosses pas, à un moment, si on t’embauche mais qu’on ne te fourni pas d’outils pour bosser ça va pas le faire !

3 J'aimes

Alors dans certaines boites l’IT il s’en ballek de tes problèmes, il fallait poser les questions avant de t’embaucher :slight_smile:

1 J'aime

Justement c’est pas évident d’établir une liste de besoins. D’expérience avec Gulp ça ne se limite pas à l’installation de Node.js, ça marche et deux semaines plus tard pour un autre setup il manque telle ou telle dépendance. J’ai toujours bossé en étant admin et sans restriction de réseau sans trop me poser de questions sur les trucs requis pour Node.js

Bref je vais démissionner alors :rofl:

Plus sérieusement en fait ils ont rapatrié en interne du boulot qui était fait en agence web. Donc c’est autant nouveau pour eux que pour moi. Ils sont assez ouvert, faudra juste que je me débrouille pour trouver quoi demander à qui :sweat_smile: Mais en général un IT ça aime bien recevoir une demande précise plutôt que au secours ça ne marche pas :smile:

Je pense que c’est le même user pour Windows et WSL. Donc avec les mêmes privilèges.

Ça fait un moment que je ne l’ai pas fait avec NodeJS mais ça marche très bien en install local depuis un zip. Il te faut Node et NPM dans le path, et des variable d’env HTTP_PROXY / HTTPS_PROXY qui pointent sur le proxy de la boite.
Le problème que tu peux avoir avec le proxy c’est l’authentification, surtout si ça utilise du NTLM. Perso j’utilise PX qui créé un proxy local qui n’est bind que sur le localhost et je config les env HTTP_PROXY point pointer sur le port de px. Ca marche bien, c’est sécurisé vu que c’est local only et la conf est simple.

Merci pour les infos j’y regarde demain. Je vois que le readme de Px parle de Kerberos et j’ai justement vu un utilitaire avec ce nom dans la barre de tâche.

Ça progresse, finalement il y a moyen d’avoir un accès admin pendant 24h.
Node.js est installé par contre j’ai coché la case pour installer les addons et le setup de Chocolatey bloque à cause du proxy. Il faut que je regarde s’il y a moyen d’ajouter le proxy avant le setup. Du coup j’ai l’impression qu’il ne m’a pas installé la suite avec les librairies C++, .NET, etc.

Pour NPM au début ça ne fonctionnait pas, toujours à cause du proxy. J’avais ajouté le https-proxy mais en fait je devais y mettre l’adresse http.

npm config set proxy http://login:password@domain.com:8080
npm config set https-proxy http://login:password@domain.com:8080

Au niveau des variables d’environnement je n’ai pas HTTP(S)_PROXY

Là un npm install gulp fonctionne. Maintenant je vais voir avec des trucs plus complexes.

Sinon, le tout dans Docker.

  1. Ton code est dans un volume, accédé par ton éditeur
  2. Tu ouvres un shell dans le conteneur (docker exec -ti sh par exemple)
  3. Et change de boite