Revolver

Aujourd’hui est sorti un film du nom de revolver. Film réalisé par Guy Ritchie , à qui l’on doit les excellents Arnaques, crimes et botaniques et Snatch.
Mais alors que les deux autres films ont eu de très bonnes critiques (ils faut dire que c’est quand même de petits bijoux), celui là a l’air de faire l’unanimité en tant que bide. Alors quoi, Guy Ritchie a-t-il perdu son talent ?

tes vous allé le voir et qu’en avez vous pensez ?
parce que bon, j’irais bien le voir mais si effectivement c’est un navet ben, j’ai autre chose à faire de mon argent.

Il n’avait pas déjà perdu tout son talent en réalisant “à la derive” avec madonna?
Et de toute manière tout le talent de Guy Ritchie ne peut rien contre un film produit par besson…

En fait j’ai faillit y aller a l’avant premiere a Disney vu que c’est a 2min de chez moi. Et puis pour une fois que ce cinéma pour attardé mental passe un truc en VO (caissiere: “quoi en VO ? vous etes sur? Ca veut dire que c’est en anglais avec des sous titres, hein!”), ben j’allais en profiter. Mais bon les critques que j’ai lu m’ont calmé. Je suis allé voir “Ma vie en l’air” a la place (Une autre VO que le cinema passait :P)

Bon ben juste pour dire que ca m’interresse vos avis. Juste pour savoir quoi. Ca m’intrigue que tout le monde disent que c’est tout pourri son film.

Edit :

Roooooh ca c’est mechant. Ne donnons pas toute la responsabilité a Besson. Je suis sur qu’il etait capable de faire de la merde tout seul. (Ritchie)
Et je suis aussi sur qu’on verra quelquechose de bien produit par Besson. Quand il saura choisir un realisateur adequate.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=53883.html

Visiblement les critiques sont unanimes … :stuck_out_tongue:

Ah ouais quand même… :stuck_out_tongue:
Bah moi qui en attendait beaucoup (après les excellents Snatch & Arnaques Crimes & Botanique comme dit plus haut) je suis saisi d’un gros doute là d’un coup.

Des zoniens qui l’ont vu?

J’ai lu (ou entendu, je ne sais plus trop) quelque part (donc, ne demandez pas la source, je n’ai pas de mémoire) que Ritchie regrette d’avoir aussi peu travaillé sur ce film, pasqu’il suivait Bobonne dans ses conneries mystiques (Madonna voulait l’éduquer à la Kabale). “Moi vivant, on ne m’y reprendra plus”, blablabla blablabla.

Voilà, c’est tout. Non je n’ai pas vu le film, oui je m’en fous un tout petit peu. Enfin bon, c’est dommage, il avait pas l’air empâté de ses dix doigts le bonzomme.

Guy Ritchie ? Talent ? Ca sonne pas bien les deux mots ensemble je trouve… Pour moi il n’a fait qu’un film “Arnaque, Crime et Botanique”.

“Snatch” était un joli copier coller

“A la dérive”… c’était un film ?

Bon, moi c’est sur que j’irai, mais j’aurai sûrement la flemme de poster mon avis, comme à chaque fois en fait.
Oui, mon post n’a aucun intérêt.

J’en sors, et c’est le genre de film à revoir pour essayer de comprendre. Une sorte d’identity, de fight club dont il faut trouver le sens. :stuck_out_tongue:

Alors j’ai vu, y’a des coupures (pauses siestes, pourtant le film était en première partie de soirée) et y’a la coupure de fin : on s’est barré 5-10 min avant la fin parce que Night Watch allait commencer et que ça nous aurait ennuyé de le louper pour matter un peu plus de ce truc sans queue ni tête. Ca doit tout de même être la première fois que je me barre d’un film avant la fin (même si j’dois dire que ça n’aurait certainement pas du être la seule, mon cerveau a souffert de certaines séances de tortures masochistes cinématographiques et de cet esprit jusqueboutiste :stuck_out_tongue: )
Franchement, j’peux guère en dire plus que « je me suis terriblement ennuyé ». D’autres auront certainement des avis plus détaillés et puis ils auront aussi la fin :stuck_out_tongue: .

Bon, je prends deux secondes au milieu des 9 pages de “voir les nouveaux messages” que j’ai à rattraper pour poster mon avis.
Je croyais retrouver le Guy Ritchie de Snatch et de Crimes, Anarques et Botaniques, et bien non.
Si c’est ce sur quoi vous comptez, vous allez être déçu !
Le film laisse tomber une bonne partie de l’humour qui faisait le charme de ces deux films, de leur côté chorale avec une fin ou tous les gangs se rentrent dedans pour que les loosers s’en sortent (en gros)… Ici, c’est un immense puzzle dont on n’a jamais précisémment la réponse. Le genre de film où il manque l’avertissement “attention, ce film n’a pas de réponse, à vous de le matter dix fois pour en trouver une signification”.
Chez Lynch, c’est cool. Chez Ritchie, c’est pas terrible.
Reste le plaisir de voir Ray Liotta, ce qui n’arrive pas si souvent.
Le film part pourtant bien, avec les élans de caméra chers à Monsieur Madonna, des personnages interessant (le tueur qui ne rate jamais sa cible…) mais en souhaitant faire un film plus adulte, on perd en satisfaction.
Un navet ? Pas tout à fait. Mais vaut-il la peine de se prendre la tête ? Pas sûr.

Edit> Khin, la fin si ça t’intéresse : Jason Statham fait face à Ray Liotta, qui pointe son arme sur la nièce du premier. Ray Liotta se parle à lui-même, perd les pédales, se dit qu’il se fera tuer de toute façon… Peut-être qu’il comprend que Green est Sam Gold ? Difficile à dire. En tout cas, il se suicide. FIN.

Ah ben merci, j’m’attendais à un truc du genre en fait, comme quoi. Bon ben anyway j’partage ton avis général, me rematterai bien un bon p’tit Snatch moi :P.

je viens de voir ce film. je dois avouer que j’ai passé un excellent moment. par contre, je n’ai strictement rien compris à ou il voulait en venir.

[spoiler]ça fait un peu assemblage de chouettes scenes sans réel fil conducteur. peu de réponses aux questions soulevées au fur et à mesure, sauf concernant l’identité de maradona et son pote. le probleme etant qu’il s’agit de la seule question qu’on ne se pose pas, vu qu’il faudrait vraiment avoir dormi toute la premiere moitié du film pour ne pas avoir deviné.
concernant l’identité de Gold, l’explication pseudo-mystique est un des pires moments du film. les autres questions (la maladie de Green, pourquoi on laisserait des alumettes à un type en quartier d’isolement, comment maradona savait-il que Green allait s’evanouir dans les escaliers, et que le mot posé par terre suffirait à le sauver, pour qui bosse la fille qui bosse pour Gold si Gold n’existe pas, etc…) ne trouveront jamais de réponse.

sauf si l’on considère que Green est fou et schyzophrene, auquel cas il est Gold sans le savoir, maradonna et son pote sont des produits de son imagination, et il a orchestré tout ce qui se passe dans le film à sa propre insu. mais cette explication ne met plait pas pour plusieurs raison. premièrement, c’est un peu facile de tout expliquer par la schyzophrenie. deuxiemement, ça en ferait une bete repompe de fight club, les bons cotés en moins.
bref, je préfère ne pas trop y réfléchir, et rester sur les cotés positifs du film, à savoir l’ambiance, les scenes, et les personnages.
la scene du tueur qui tue tout le monde, celle de la serveuse tueuse a moitié morte qui veut quand même tuer le type, les petits bouts d’animation, les bidules etranges que l’on rencontre tout au long du film (comme lorsque Green traverse un pare-brise), tout cela est très chouette. domamge que le fil conducteur, l’histoire qui est censée donner sa raison d’être au film, ne tienne pas debout.[/spoiler]

en résumé, c’est pour moi un bon film. mais ne le regardez pas en pensant à snatch ou ac&b, vous seriez déçus. c’est juste un film de gangster, pas vraiment orienté humour (du moins pas aussi ouvertement que les deux autres), et plutot du genre incompréhensible.

j’ai vu qu’il était souvent comparé a un mauvais usual suspect, de par le principe du personnage mystérieux qui fait peur a tout le monde mais dont personne ne connait l’identité. c’est pas vraiment ça. ce serait plutot un usual suspect dans lequel on apprendrait pas à la fin qui est Kaizer Soze, mais ou on aurait juste droit à deux minutes d’explications pseudo-mystiques ne tenant pas debout, comme quoi Soze ne serait pas une personne mais un concept. ça casserait tout le truc qui en fait un film exceptionnel, mais ça n’en ferait pas un mauvais film pour autant, car tout sauf les 5 dernieres minutes serait absolument identique.