Rise of Nations : Ma deception, mes éspoirs

Étant à cours de bon jeux je me suis décidé, samedi dernier, à aller acquérir Rise of Nations. J’avais lu le test dans joy et avait placé de beaucoup d’espoirs (j’ai pas perdu les spoires) dans ce titre après avoir été grandement déçu Empire Earth. Quand j’ai lu “civilisation-like à la sauce RTS” mon sang n’a fait qu’un tour et me suis dit que ce jeu était fait pour moi.

[u]Vae Victis !

[/u]J’ai commencé par le didacticiel qui est très bien foutu et m’a permit de prendre rapidement en main la stratégie de base. Première surprise : ça va très vite. Beaucoup d’upgrades sont disponible. Ils sont tous importants mais certains sont plus facultatifs que d’autres, ou alors, ils ont une influence négligeable sur l’évolution. Il faut se dépêcher de s’étendre en créant de nouvelle ville près de ressources tel que le bois, le minerai, et des terres fertiles tout en gardant un semblant de défense. Les forces armées sont constituées de cavalerie, d’infanterie et d’aviation. Évidemment, l’aviation ne sera disponible qu’au début de l’âge industriel. Ma grosse déception se passe au niveau de la gestion des combats. Chaque unité à ses forces et ses faiblesses et sont toutes utiles. Les formations des armées sont gérables à la Shogun : TW ce qui est un plus en comparaison des autres RTS classiques. Par contre, en pleine bataille, on aurait espéré garder une cohésion propre à toute stratégie militaire, au lieu de cela les unités se séparent et perdent grandement leur efficacité. Lorsqu’on est près de bâtiments ou d’unités ennemies mais pas forcément au contacte, les unités chargent. C’est rageant ! Si au moins elles chargeaient toute en groupe !! Mais non, une partie reste sur place car pas à la bonne portée et l’autre part la fleur à l’épée se faire massacrer sans l’accord du joueur qui doit expressément donner un contre-ordre. C’est spécialement énervent lors de l’organisation d’une défense, quant on attend que l’ennemi charge. Dans le même registre, le pathfinding est assez foireux.
Lors d’un siège là aussi ça se complique. Les trébuchets, condition cine quanon à la prise d’une ville, se mettent en place automatiquement ce qui est extremement chiant quant on en a besoin rapidement !

Au niveau défensif on trouve l’attirail habituel de forts et de tours mais, sacrilège, pas de MURAILLES !! Finalement les forts et les tours ne représentent pas une réelle menace et sont facilement contournées ou détruites sans grandes pertes. La seule défense efficace reste les troupes de bases qui évoluent au fil des âges.

Pour évoluer il est nécessaire d’avoir une bibliothèque où 4 upgrade secondaire doivent être développés pour accéder à l’âge suivant. Pour faire évoluer ces derniers il faut des points de connaissances et des matières premières. Plus on a d’universités (une seule par ville) et plus ses points de connaissances montent vite.

La campagne est en tour par tour et se présente comme celle de Shogun : Total War, à cela près qu’il n’y a pas de réel gestion des territoires conquis. J’ai trouvé un poil répétitif mais je n’ai pas encore beaucoup avancé.

Je place tous mes espoirs dans les parties multijoueurs avec énormément de monde et des cartes aussi énormes car à 1vs1 ou même 2vs2 le sort est réglé dès les premiers âges alors que tout devient vraiment intéressants lorsqu’on arrive à l’époque contemporaine avec l’avènement des bombardiers, des missiles balistiques et des nombreux navires de guerre.

Là aussi grosses déceptions, les sous-marin ne peuvent pas attaquer les cibles terrestres (putain on est pas dans Red Alert), les bombardiers ne peuvent pas se défendre face aux chasseurs et le compteur “armageddon” est suffisamment élevé pour raser la carte avant d’être vraiment embêté, à moins d’être beaucoup de joueurs.

[quote]Là aussi grosses déceptions, les sous-marin ne peuvent pas attaquer les cibles terrestres (putain on est pas dans Red Alert), les bombardiers ne peuvent pas se défendre face aux chasseurs[/quote]là je vais ptet faire mon chieur, mais bon c’est plutôt réaliste : peu de nations à part les USA (tomahawks sur SNA ) disposent de missiles sub-mer/sol conventionnels et les bombardiers face aux chasseurs idem : depuis les années 50/60 les bombardiers ne sont plus équipés pour se défendre si ce n’est par des contre mesures électroniques ou autres leurres, rien d’actif comme canons ou missiles air/air et une fois détectés par des chasseurs, c’est la curée…

[quote][quote]
Là aussi grosses déceptions, les sous-marin ne peuvent pas attaquer les cibles terrestres (putain on est pas dans Red Alert), les bombardiers ne peuvent pas se défendre face aux chasseurs[/quote]là je vais ptet faire mon chieur, mais bon c’est plutôt réaliste : peu de nations à part les USA (tomahawks sur SNA ) disposent de missiles sub-mer/sol conventionnels et les bombardiers face aux chasseurs idem : depuis les années 50/60 les bombardiers ne sont plus équipés pour se défendre si ce n’est par des contre mesures électroniques ou autres leurres, rien d’actif comme canons ou missiles air/air et une fois détectés par des chasseurs, c’est la curée…[/quote]Bon et ça c’est quoi ??

Les russes et les américains ont toujours eu la capacité de frapper sur terre avec leurs SSN/SSBN. Pour ce qui est de l’angleterre, de la france ou des l’australie j’imagine qu’ils ne sont pas en reste.

nd use : merci de ne pas laisser les url longues, ça casse le bloc…
Ce message a été édité par use-writer le 08/09/2003

[quote]

[quote]Bon et [url="http://www.jackalsquadron.org/pages/content/resources/yam_se/images/thumbnails/b52tailgun.JPG"]ça[/url] c'est quoi ??

Les russes et les américains ont toujours eu la capacité de frapper sur terre avec leurs SSN/SSBN. Pour ce qui est de l’angleterre, de la france ou des l’australie j’imagine qu’ils ne sont pas en reste.

[/quote]Quelques mitrailleuses…
Sachant que la conception des B52 remonte aux années 50 et que depuis au moins 40 ans la guerre aérienne ne se fait plus au dogfight mais au tir de missiles à des kms de distance , on mettra de côté ces gadgets inutiles.
D’ailleurs je me demande si elles sont encore reliées à quelque chose ces pétoires…

quant aux frappes terrestres avec armements conventionnels on met de côté les SNLE  dont la vocation est de rester cachés et qui ne remonteront certainement pour lancer quelques missiles conventionnels…

sinon je demande à voir l’armement d’un classe Rubis par ex  en missiles mer/sol…
A ma connaissance il n’a que des torpilles et des Exocet soit des missiles anti-navires…
mais par contre il doit etre vrai que la GB et  la russie (akula pas forcement vrai pour l’alfa) doivent posséder des tubes verticaux pour des armes tactiques
Ce message a été édité par use-writer le 08/09/2003

ET le jeu  dans tout ca il est comment tibo ?

Ce message a été édité par silka le 08/09/2003

[quote]ET le jeu  dans tout ca il est comment tibo ?

Ce message a été édité par silka le 08/09/2003[/quote]Moi je l’ai aps trouvé terrible, même commentaires que Fenix83 : les évolutions sont trop nombreuses et certaines servent pas à grand chose…

Horreur : il n’y a pas de murs  et il faut ériger des forteresses bourrées de soldats … et encore…

Et pis il rame à mort sur un petit CPU : Duron 1.2GHz 512 Mo DDR …

On prend autant de plaisir , si ce n’est plus,  à jouer à Age of Kings par exemple…

je dois admettre que pour ce jeu j’ai aussi été échaudé. le concept de prime-abord est bien plus alléchant que la plupart des énièmes resucées de RTS, surtout avec l’adjonction du côté CIV-like. loin du flop monumental que constitue à mes yeux Empire Earth (aussitôt acheté, aussitôt revendu), ce jeu m’a tout d’abord séduit.

Malheureusement à l’usage il s’avère que le côté civ-like ne passe pas si bien que ça vu la frénésie dont il faut faire preuve pour arriver à faire quelque chose de concret, on n’est finalement pas si loin d’un Warcraft 3, sauf que l’ergonomie est loin d’être aussi aisée et simple que celle du jeu de Blizzard (oui je sais je suis un accro). De plus la grande diversité de civilisations, bâtiments, etc… fait que dans la folie on a plutôt tendance à produire en masse aveuglément et à envoyer au charbon sur le champ de bataille sans trop se soucier de ce que font concrètement les unités.

Au final un autre bon concept à la base mais qui pêche un peu dans la réalisation (bien moins que Empire Earth mais là il faudrait le faire exprès… )

[quote]Là aussi grosses déceptions, les sous-marin ne peuvent pas attaquer les cibles terrestres (putain on est pas dans Red Alert), les bombardiers ne peuvent pas se défendre face aux chasseurs et le compteur “armageddon” est suffisamment élevé pour raser la carte avant d’être vraiment embêté, à moins d’être beaucoup de joueurs.[/quote]Ce type de detail est ignorer, parce qu’on ne peut pas prendre en compte tous et que ce type de details a tres peut d’influence sur une vrais bataille.
Si on emplois cette philosophie, les vagons de ravitaillement peuvent se defendre (ha bah oui, meme les militaires en camion on un flingue), l’artillerie peut se defendre a courte porter (forcement, les artilleurs on aussi une arme) et a terme sa devient n’importe nawak.

Wild

[quote]D’ailleurs je me demande si elles sont encore reliées à quelque chose ces pétoires…
Ces 4 mitrailleuses de 0.50 étaient manipulées par un opérateur situé dans la queue du B-52 D/E/F.
Elles ont été remplacées par un canon de 20 mm couplé à un radar de tir sur les versions G/H toujours en service et pour quelques décennies encore.
Mais faut avouer que ça a un effet plus psychologique qu’utile.

[quote]

[quote]

[quote]Là aussi grosses déceptions, les sous-marin ne peuvent pas attaquer les cibles terrestres (putain on est pas dans Red Alert), les bombardiers ne peuvent pas se défendre face aux chasseurs et le compteur “armageddon” est suffisamment élevé pour raser la carte avant d’être vraiment embêté, à moins d’être beaucoup de joueurs.[/quote]Ce type de detail est ignorer, parce qu’on ne peut pas prendre en compte tous et que ce type de details a tres peut d’influence sur une vrais bataille.
Si on emplois cette philosophie, les vagons de ravitaillement peuvent se defendre (ha bah oui, meme les militaires en camion on un flingue), l’artillerie peut se defendre a courte porter (forcement, les artilleurs on aussi une arme) et a terme sa devient n’importe nawak.

Wild[/quote]Ce n’est pas aussi simple. On peut difficilement considérer la défense d’une forteresse volante comme étant secondaire tout comme le rôle de lanceur de tomahawk et de chasseur de navires qu’on les SSN. Ca aurait pourtant été simple; le sous-marin lance une torpille quant on attaque une unité maritime et il lance un missile de croisière losrqu’on tire sur une unité terrestre. En bref les sous marins sont ridicules, dans le jeu, tout comme les croiseur. La meilleur tactique maritime consiste à faire des tas de porte-avions.

J’ai d’ailleur eu l’occasion de faire une partie à grande échelle c’était chiant au possible. Arrivé au moment de l’attaque ça devient le foutoir intégral. De plus, les alliés IA n’aident pas et on se retrouve à lancer des attaques seul et à regarder les autre à faire déambuler leurs armées comme à la parade.
Ce message a été édité par Fenix83 le 10/09/2003

[quote][quote]
Les dernière version sont équipée d’un canon gatling de 20mm. Dans un engagement contre des bombardiers stratégique, il est probable que les chasseurs soient dans l’obligation d’engager les bombardiers en dogfight et cette mitrailleuse permet de garder d’éventuels ennemis à distance. Je crois pas qu’ils l’auraient laissée dans les dernière version s’ils n’en voyaient pas l’utilié

EDIT : Wooops grillé par Harry.[/quote]Ce n’est pas aussi simple. On peut difficilement considérer la défense d’une forteresse volante comme étant secondaire tout comme le rôle de lanceur de tomahawk et de chasseur de navires qu’on les SSN. Ca aurait pourtant été simple; le sous-marin lance une torpille quant on attaque une unité maritime et il lance un missile de croisière losrqu’on tire sur une unité terrestre. En bref les sous marins sont ridicules, dans le jeu, tout comme les croiseur. La meilleur tactique maritime consiste à faire des tas de porte-avions.

J’ai d’ailleur eu l’occasion de faire une partie à grande échelle c’était chiant au possible. Arrivé au moment de l’attaque ça devient le foutoir intégral. De plus, les alliés IA n’aident pas et on se retrouve à lancer des attaques seul et à regarder les autre à faire déambuler leurs armées comme à la parade.
Ce message a été édité par Fenix83 le 10/09/2003[/quote]L’ennui c’est qu’un missile moderne (même russe)  peut acquérir une cible à plusieurs kilomètres de distance , je vois mal une escadrille de  Su 27 s’engager dans un combat au dogfight contre une formation de B52. enfin quoi ils sont pas cons les mecs…

Concernant le désarmement des B52 ils ont gardé leur système car ca devait couter plus cher de desarmer que de laisser ,même inopérant.

D’ailleurs si tu regardes les B1 et B2 elles sont où leurs défenses actives?
Juste furtivité, cotnre mesures électroniques…

Les B52 sontissus d’une doctrine militaire dépassée, tout comme les croiseurs anti-surface soit dit en passant.
On met de côté  des batiments anti-missiles/anti-aériens qui entrent dans une autre catégorie.

Pas d’accord. Le B-52 n’est pas un avion supersonique contrairement au B1-B et encore moins un avion furtif contrairement au B-2. Il a beau être issu d’une technologie dépassée, il a quand même été modernisé après l’avénement des missiles AA et les spécialistes ont donc considéré la tourelle arrière comme étant utile. Enfin bref, à la base je parlais des forteresses volantes en général.

Rendonc à l’histoire ce qui appartient à l’histoire.

Le terme “Flying Fortress” ne s’adresse qu’aux B17 et autres B24 car leur armement défensif était impressionnant (12 à 14 mitrailleuses de 12.7mm généralement pour le B17 et le B24), d’où le terme employé.

Le B52, je ne connais pas, mais il ne fait pas du tout partie des “Flying Fortress”.

[quote]Rendonc à l’histoire ce qui appartient à l’histoire.

Le terme “Flying Fortress” ne s’adresse qu’aux B17 et autres B24 car leur armement défensif était impressionnant (12 à 14 mitrailleuses de 12.7mm généralement pour le B17 et le B24), d’où le terme employé.

Le B52, je ne connais pas, mais il ne fait pas du tout partie des “Flying Fortress”.[/quote]Quant on sait pas on dit rien. Le B-52 c’est une strato fortress !!

[quote][quote]Rendonc à l’histoire ce qui appartient à l’histoire.

Le
terme “Flying Fortress” ne s’adresse qu’aux B17 et autres B24 car leur
armement défensif était impressionnant (12 à 14 mitrailleuses de 12.7mm
généralement pour le B17 et le B24), d’où le terme employé.

Le B52, je ne connais pas, mais il ne fait pas du tout partie des “Flying Fortress”.[/quote]Quant on sait pas on dit rien. Le B-52 c’est une strato fortress !!
[/quote]

Je parle du terme “Flying Fortress”, Forteresse Volante.

Après les appellations “grand public” je m’en cogne car elles ne correspondent pas à la réalité.

[quote]Après les appellations “grand public” je m’en cogne car elles ne correspondent pas à la réalité.[/quote]C’est quoi cette histoire d’appellation “grand public”. T’es venu pourrir mon thread c’est ça ?? Qui c’est qui t’as payé ?!!?

Sérieusement tu va pas me faire croire que t’es si con ?? Allez casses-toi tu me fais pitié.

EDIT : En passant tu peux envoyer une mail à l’air force pour leur dire que le terme stratofortress est grand public, je suis sur qu’ils seront intéressés.
Ce message a été édité par Fenix83 le 10/09/2003

[quote][quote]Après les appellations “grand public” je m’en cogne car elles ne correspondent pas à la réalité.[/quote]C’est quoi cette histoire d’appellation “grand public”. T’es venu pourrir mon thread c’est ça ?? Qui c’est qui t’as payé ?!!?

Sérieusement tu va pas me faire croire que t’es si con ?? Allez casses-toi tu me fais pitié.[/quote]

Tu ne sais pas de quoi tu parles et j’en suis désolé. Après si tu désires continuer ce débat stérile faisons le par PM, mais s’enerver et insulter quelqu’un que tu ne connais même pas pour si peu est comment dire…

[quote]Rendonc à l’histoire ce qui appartient à l’histoire.

Le B52, je ne connais pas, mais il ne fait pas du tout partie des “Flying Fortress”.[/quote]Et c’est toi qui me dit que je ne sais pas de quoi je parle. Pfff, le lourd. Quand je disais “forteresses volantes en général” ça concerne aussi les B-52 car ils sont considérés comme des forteresses mais volants à hautes altitude. Comme c’est une forteresse et que ça vole, c’est une forteresse volante, non ? Bon, va chier !

Les querelles à deux balles sur les termes exacts ou non sont à la fois ridicules et surtout foutent une mauvaise ambiance dans les forums…

Donc fenix et Dario baissez un peu le ton et arrètez vos insultes, c’est du délire de se prendre autant au sérieux pour un détail aussi insignifiant (et oui, on sait tous que tu as une grande culture des gros avions et bateaux et sous-marins, fenix, tu nous l’a déjà bien étalé dans ces forums, chacun sa passion, mais de là à se lancer dans une bataille rangée pour l’usage inaproprié d’un mot c’est complètement immatûre).

Pour en revenir au jeu je suis d’accord sur le fait que toute unité doit pouvoir se défendre à courte portée. Pour les missiles ballistiques aussi ça semble logique mais c’est uniquement une question de gameplay. Peut être que ça aurait été trop déséquilibré si les sous-marins avaient pu faire des tirs de missiles nucléaires non ?

[quote]Pour en revenir au jeu je suis d’accord sur le fait que toute unité doit pouvoir se défendre à courte portée. Pour les missiles ballistiques aussi ça semble logique mais c’est uniquement une question de gameplay. Peut être que ça aurait été trop déséquilibré si les sous-marins avaient pu faire des tirs de missiles nucléaires non ?[/quote]Oui mais j’avais pensé à des tir de TLAM-C, c’est à dire avec une charge de classique de 1’000 pounds ou alors seulement des TLAM-D avec sous munitions. Ca aurait été efficace principalement pour bombarder les fortes cencentrations de chars, ce qui est courant dans le jeu. C’est surtout que je veux trouver une utilité aux sous-marins car en pratique, j’en ai pas trouvée.