Shoutbox

J’ai reçu un message de https://forum.geekzone.fr/u/system/ et je ne sais pas trop si c’est un bot de caf ou un membre qui s’amuse.

Je dirais la reponse 2.

Bah pourquoi?
image

En plus je n’ai pas de casque… FireFox a bu?

Dafuq ? Je ne serais pas surpris que ça vienne de la vidéo Vimeo embed dans la news.

What could go wrong ? HEIN ?

2 J'aimes

Should this have been a native app?

Absolutely.

:smile:

2 J'aimes
1 J'aime

Un apercu du biais de confirmation engendré par les recommandations youtube :

Et un modele parfait de detection de genre :
https://emilhvitfeldt.github.io/genderify/

(il faudrait entrainer un modele de classification pour savoir si un post doit aller dans « Shoutbox » ou " Trucs complètement idiots, mais je devais poster" parce que je pense qu une IA a plus de chance de trouver la reponse que moi :slight_smile: )

1 J'aime

Mais j’en suis grave. Prochaine fois à Paris !

1 J'aime

Tiktok risque d’être interdit aux États-Unis. Il doit être vénère que son show qu’il avait annoncé plein ait été racheté par plein de non venants de Tiktok (*).

Je suis dubitatif : c’est clairement contre la liberté d’expression et la liberté de base du commerce, mais c’est clairement un nid à embêtements, regroupement d’infos, lisible par son état d’origine… comme l’est Facebook mais qui est du bon côté de la barrière diplomatique et des libertés individuelles si on compare avec la Chine.

En fait la solution c’est de lutter contre les oligopoles surtout dans ce domaine et de favoriser l’interopérabilite des conversations et échanges, sans serveurs centraux ni protocoles propriétaires. Mais je rêve. (**)

édit : * = l’article expliquant les actions des utilisateurs de Tiktok qui ont pu l’énerver.

édit 2:
**=Mais sans serveurs centraux comment lutter contre les vérités alternatives.

Alors, certes, c’est difficile de quantifier l’impact indirect d’un tel service public, vu que l’objectif c’était aussi de diminuer le piratage. Donc peut être que les ayants droits ont vu leurs revenus augmenter (ou du moins, moins baisser) sur la même période.

N’empêche qu’il y’a cet arrière goût d’argent gaché; une certaine amertume qui passe mal.

4 J'aimes

Tu dis ça parce que t’es pas un ayant droit dont l’état a mis 82 millions d’euro dans la riposte graduée, le tout au frais du contribuables. T’es juste jaloux en fait.

1 J'aime

Un arrière gout ? C’est juste un putain de scandale. 82 Millions d’euros d’argent publique.
Pour quoi exactement ? Dissuader trois clampins de ne pas télécharger des mp3 et des divx (je suis pas sur qu’ils sachent ce qu’est un mkv) ?

C’est scandaleux à plein de niveaux :

  • pourquoi ca coute si cher ? Ils ont fait quoi de cette thune ? Qui s’est gavé au points d’arriver à 82 Millions de fonctionnement ? C’est une gabegie.

  • Est-il normal d’investir 82 Millions d’euros d’argent publique pour défendre des droits privés ? Est-ce que cet argent n’aurait pas été mieux employé ailleurs ?

  • Est-ce qu’ils ont eu le moindre impact ? 87 000 € d’amendes ? Sur 10 ans ? Quelle dissuasion ! Je pense pas qu’il soit possible d’avoir de vrai chiffre, et je sais qu’un témoignage ne vaut pas généralité, mais Hadopi ne fait pas peur à grand monde que je connaisse …

Bref, Ça a tous les atours d’un détournement scandaleux d’argent publique. Les seuls gagnants ici, ce sont les gens qu’Hadopi a fait travailler. Et je serai curieux de voir les comptes de fonctionnement, les salaires des dirigeants et les factures des prestataires … Et si c’est comme pour prestalys ou la sacem, on sera encore face à braquage de col blanc …

8 J'aimes

Bah tout est une question d’arbitrages et de priorité:
Tu fermes la miviludes et tu finances Hadopi…

Mais en vrai, les chiffres qu’on a pas, c’est combien ont arrêté de téléchargé après avoir reçu les lettres de la Hadopi ? (et dans quelle mesure la Hadopi a surtout contribué aux finances de services de VPN …)
J’imagine que pour avoir duré aussi longtemps, ils doivent avoir des stats du nombre de téléchargement qui baisse et utilisent « si vous nous arrêtez, ils auront gagné et reprendront comme avant ! »

En même temps c’est facile si les stats sont basé sur eMule/Torrent, tous les « gros » pirates sont passé vers des solutions de téléchargement directes et les « old school » sont sur les newsgroup.

Et y’a Netflix

1 J'aime

Et les plus jeunes sont tous partis sur des sites de streaming pour voir les films, donc ils téléchargent pas…

1 J'aime

Chill; encore une fois, tu relis le paragraphe au dessus, où je mentionne la difficulté de mesurer l’impact indirect. Le but d’un service public n’est pas de dégager directement du profit.

82 millions c’est aussi sur les 11 années de fonctionnement. Ça fait 7.5 millions par an en moyenne; ce qui est beaucoup et en même temps très peu. (9.7 millions de budget pour 2019, c’est dans le rapport)

C’est 0.000024% du budget annuel moyen de l’Etat de ces 10 dernières années.

Et ramené sur toute sa durée d’existence, c’est presque moins cher qu’un Rafale; je ne vois pas de quoi on se plaint :smiley:

Ou, pour le dire autrement, comme le faisait remarquer Boulet ce matin:

Le but avoué étant de provoquer une baisse du piratage, ce qui mécaniquement pourrait (dans la théorie) entrainer une hausse de consommation de produits légaux (streaming, dvd, ciné), et donc, mécaniquement, une hausse de recettes pour l’état (bénéfices, cotisations, TVA, etc).

Et pour citer l’article de NextInpact (que vous avez tous lu avant de venir commenter)

La logique est bonne, mais la mise en oeuvre a été discutable, avec un organisme dont l’efficacité indirecte est difficilement mesurable, envoyait des courriers pour faire peur, et a entrainé une redirection du téléchargement probablement vers d’autres plateformes moins facilement traquables (streaming illégal par exemple), mais a aussi sûrement entrainé une redirection vers des plateformes légales.

Le problème que j’ai, et c’est ce que je tente d’exprimer avec un peu de nuance plus haut, c’est qu’en l’absence d’une estimation de ces effets indirects, il est difficile d’avoir autre chose en tête qu’un gâchis; et que cette impression persistera tant qu’on aura pas un autre rapport. Une étude d’impact, ce genre de trucs (sachant que le secteur cinéma s’est vanté ces dernières années de hausses de fréquentation).

Et pour être franc, j’étais plus emmerdé par le volet surveillance et collecte d’IP & d’informations que par la partie « ça va couter cher au contribuable ».

3 J'aimes

A citer boulet, je trouve le tweet final bien plus juste:

A mon humble avis, Hadopi a la même efficacité que celle de mettre de la moutarde dans son jardin pour repousser les ragondins bicéphales…
Mais oui, tant qu’on aura pas une vraie étude d’impact, on saura jamais avec certitude… mais je me dis que si cette étude était faisable et qu’ils pensaient que la Hadopi avait bien un impact positif, ils l’auraient commandée. (mais là je tourne gentiment complotiste alors je vais m’arrêter)

4 J'aimes