Spotify


#321

Je ne vois pas comment cela peut-être une solution viable vu que comme Glop la majorité des utilisateurs ne veulent plus acheter de support physique.


#322

[quote=“GloP, post:319, topic: 49389”][/quote]

C’est compliqué tout ça…

1 La musique est ce qui est le plus facile à pirater. C’est ce qui l’a été en premier (même en 56k c’était relativement simple de récupérer une chanson). Beaucoup de gens sont habitués à ça et n’ont pas acheté un seul morceau pendant des années.
Et même parmi les gens qui ne piratent pas, beaucoup se contentent de YouTube, soundcloud, etc. pour écouter de la musique.

-> pour certains, payer 10€/mois, soit 120€/an, pour de la musique c’est déjà une avancée énorme

2 Je plussoie GloP sur le fait que plus personne ne veut de CD. Je vais même rajouter que peu de gens veulent s’emmerder avec du téléchargement d’album en mp3, qu’ils doivent s’assurer de garder dans un lieu sûr, s’embêter à copier sur chaque appareil qu’ils possèdent, etc.

-> Qu’on le veuille ou non, Spotify est exactement ce dont on a besoin technologiquement. Des morceaux dispo facilement, avec une bonne interface web ou de bonnes applis toutes plateformes, avec possibilité de garder du contenu en cache pour de l’hors-ligne, etc.
C’est donc le format qui va gagner dans tous les cas.

3 Spotify, Deezer et autres solutions de streaming légales sont… légales. Tous les artistes qui sont dessus ont accepté les conditions et  autorisé Spotify a les diffuser.

-> il va être très difficile de faire comprendre aux gens qu’ils tuent plus la création en payant du Spotify. Surtout quand on sait que [point 1] et [point 2]
On peut espérer faire prendre conscience de la situation à certaines personnes, contre le discours généralement accepté et martelé, mais ça va représenter quoi sur l’ensemble des “gens” ? Le même pourcentage que pour les gens qui s’intéressent vraiment à la politique ou au sort du monde ? Le même pourcentage que pour ceux qui décident d’être végétarien pour question d’éthique ?.. ça va pas peser lourd -_-

Perso je ne me suis jamais abonné à aucun service de streaming parce que je ne supporte pas que 90% (mini) des 10€ que je pourrais donner par mois soient reversé à des artistes mainstream qui me débectent. 

Je continue d’acheter des CD. Je n’ai rien trouvé d’autre. J’en achète entre 2 et 5 par mois, la plupart du temps. Ça me coûte plus cher que du Spotify, c’est moins pratique et je suis obligé de continuer télécharger tout ce qui dépasse de mon budget.

Donc si on résume je suis coincé entre une solution pratique mais inacceptable et une solution pénible et mi-légale. C’est SU-PER.

La solution parfaite n’existe pas. Et elle va être difficile à créer maintenant que des services légaux comme Spotify, qui permettent d’écouter TOUT pour pas cher, existent. Les gens en voudront jamais revenir en arrière (et je ne pense pas qu’on puisse les blâmer pour ça).

La seule solution que je vois, c’est que les artistes qui ne gagnent pas assez avec cette solution se barrent. Et trouvent des alternatives.
Que les termes “indé” et “alternative” reprennent enfin du sens et ne soient plus assimilés à des types de musique à la mode. Que les gens qui veulent écouter ça aient besoin de sortir des sentiers battus (et soient obligés de chercher hors Spotify, donc).
Y’a du boulot…

Si au final il ne reste que les artistes des majors sur les services de streaming, au moins l’abonnement sera bien réparti :rolleyes:


#323

Je pense que quand on parle d’indé ici, on parle du statut et pas du genre musical :wink:
Par exemple, nous on est indépendant, mais on fait du metal sympho ^^

Sinon je suis d’accord avec ton analyse chmop (Ce qui explique qu’on a bien conscience qu’on va perdre des sous en faisant un CD, mais qu’on le fait quand même par passion :wink: )

Et je fonctionne un peu comme toi, mi-pénible, mi légal. 

Pour préciser (dans notre cas) pourquoi le choix du CD, parce que je suis clairement d’accord avec Glop sur le fait que c’est un format dépassé et chiant à utiliser, vous seriez surpris de voir le nombre de gérants de salles qui répondent même pas à ton mail quand tu souhaites organiser un concert avec des groupes plutôt reconnus dans leur milieu, si tu joins pas les références d’un (c’est bien) ou plusieurs (c’est mieux) album.

Et je parle même pas de la considération des critiques/webzines…

C’est une carte de visite quoi (à plusieurs milliers d’euros :D) sans laquelle tu n’existes pas (ou t’es pris pour un branque).


#324

[quote=“GloP, post:319, topic: 49389”][/quote] 
Encore une fois, tu as mal compris : quand je parle de CD, je veux dire “album”. Ça peut aussi être du démat. Du coup, your argument is invalid. On dit juste que “acheter, c’est mieux”, c’est tout. Parce que pour le moment, c’est le seul truc qui file vraiment des sousous aux artistes.


#325

[quote=“Chernyfox, post:323, topic: 49389”][/quote]
On est bien d’accord.
Je me souviens dans ma jeunesse d’un rayon “indépendants” chez mon disquaire où il y avait plein de disques totalement inconnus aux pochettes souvent moches et bricolées avec les moyens du bord… et il y avait bien de tous les styles.

Le style de musique “alternative” a été potentiellement un bout de ça, jusqu’à ce que l’alternative à l’ancien mainstream devienne le nouveau mainstream… mais c’est juste débile que ça ait gardé le nom.

Et chez les disquaires ce vrai rayon indé a souvent disparu.

[quote=“Faskil, post:324, topic: 49389”][/quote]

Démat ou pas, c’est toujours moins pratique que le principe de Spotify…
 


#326

Bon je rebondis juste sur 2-3 trucs, le reste c’est chacun son avis.
 
[quote=“chmop, post:322, topic: 49389”][/quote]
Pas forcément. Je rappelle que Spotify est loin d’être uber-rentable, le business-modèle est extrêmement fragile et encore beaucoup trop tributaire des “coups de tête” des majors.
 
[quote=“chmop, post:322, topic: 49389”][/quote]
Encore une fois, ce n’est pas aussi simple. L’artiste n’a parfois pas son mot à dire quand c’est le label (indé ou major) qui décide à sa place.
 
[quote=“chmop, post:322, topic: 49389”][/quote]
Ils ne tuent pas la création, mais clairement, ils ne la financent pas non plus.
 
[quote=“chmop, post:322, topic: 49389”][/quote]
Comme j’en discutais avec un des gars de Qobuz hier : filez moi une solution mixte “ma musique dans le cloud” complétée avec un catalogue le plus exhaustif possible, pour un prix raisonnable par mois et je suis client dans la seconde. Mais dépendre exclusivement d’un catalogue (volatile qui plus est), nope, ça ne correspond pas à ma manière de consommer de la zique.
 
[quote=“chmop, post:322, topic: 49389”][/quote]
:smiley:

[quote=“chmop, post:325, topic: 49389”][/quote]
Moins pratique, c’est clair. Je rebondissais surtout à la tirade “on n’est plus en 1993” de Glop en fait.


#327

[quote=“Faskil, post:326, topic: 49389”][/quote]
J’ai bien précisé “technologiquement” pour ça :wink:

Et gros +1 pour la solution mixte.


#328

[quote=“Faskil, post:324, topic: 49389”][/quote]
Bah excuses moi mais un CD c’est un CD, je veux bien pas toujours saisir toutes les subtilités dans des echanges ecrits mais pour le coup tu t’es mal exprimé, j’ai bien compri ce qui etait ecrit. Donc comme l’a dit chmop, et pour refaire le meme argument quand on remplace le CD par “un album” le modele ou les gens achetent et transferent sur tous leur devices est moins pratique et donc moins apprecie. Remplace 1993 par 2003, c’est quand iTunes Store est sorti et le debut de l’age d’or de l’achat. Et je constate que c’est en train d’etre remplacé par les offres de streaming. 


#329

[quote=“GloP, post:328, topic: 49389”][/quote]

Qui pour le moment sont loin d’être rentables ou viables (et pas que pour les artistes), le modèle seul du streaming est juste pas durable dans sa forme actuelle.


[quote=“GloP, post:328, topic: 49389”][/quote]

J’ai utilisé le terme CD parce que c’était l’exemple qu’utilisait ash, mais oui je me suis mal exprimé.


#330

Quand je lis cet article, je me demande du coup si le téléchargement légal (pour la musique) est réellement une victoire contre le piratage : http://www.zdnet.fr/actualites/pas-besoin-d-h-d-pi-la-norvege-fait-fondre-le-piratage-grace-a-l-offre-legale-39792558.htm

Il faudrait connaitre le pourcentage d’internautes qui achètent des albums numériques, de ceux qui payent un abonnement pour écouter tout le catalogue d’un fournisseur (spotify, deezer, etc). Ça, l’étude ne le dit pas. 

edit : on ne peut plus acheter d’album sous Spotify ? Je ne trouve plus l’option. 


#331

[quote=“Tomma, post:330, topic: 49389”][/quote]

La problématique va au delà des vases communiquant. Que le piratage baisse ne veut pas forcément dire que le marché est plus sain. Si une majeure partie des gens qui utilisaient des canaux illégaux se rabat sur l’abo à 10$ d’un service de streaming, pour les artistes, le gain n’est pas forcément automatique et certainement pas dans un ratio de 1:1.

C’est sans doute une piste mais tant que les majors continueront d’imposer leur dictat sur le marché, peu importe la solution préconisée, le business ne sera pas sain (tout simplement parce que les règles du jeu ne sont pas les mêmes pour tout le monde et c’est toujours aux mêmes que profite largement le “crime”).

A titre perso, je vais me livrer à une expérience dès que j’aurai bouclé ce projet d’album sur lequel je commence à bosser : je vais tenter de me passer complètement de label, de distributeur ou de plateformes de streaming pour tout faire via Bandcamp, avec un système de “pay what you want”. On verra bien ce que ça donne et je reviendrai donner mon feedback d’expérience quand j’aurai du concret. Ce ne sera pas pour tout de suite cela dit, faut d’abord boucler cet album. :stuck_out_tongue:


#332

Et l’achat des albums en version numérique via iTunes, Amazon, etc est tout de même plus rentable pour les artistes que les abonnements pour l’écoute en streaming ?

Je suis en train de me tâter pour lâcher Spotify (on ne peut pas acheter d’album) pour aller vers iTunes ou Amazon Cloud Player. Ce dernier a en plus l’avantage d’offrir les albums numériques si on achète un CD chez eux. Reste à voir aussi ce que Google peut proposer là dessus. 


#333

Acheter un album, que ce soit via Fnac, Amazon, Itunes, Beatport, Bandcamp ou autre c’est évidemment plus rentable pour l’artiste que le 1/100 de centime qu’il perçoit sur une écoute spotify. Et l’argument de porposer la version demat en plus du support physique c’est même pas un argument en fait. Tu possèdes le support tu peux prendre 1m30 pour t’en faire des mp3/flac/wav/whatever. :smiley:


#334

[quote=“nothuman, post:333, topic: 49389”][/quote]

Tu oublies de compter le temps du transport si tu as commandé le CD sur un site :smiley:

Et ça fait quelques années que je ne rippe plus des CD car généralement les albums que j’achète sont déjà dispo en streaming. 


#335

Pour Spotify vous m"avez vraiment ouvert les yeux, parce que je considérais moi aussi que je rémunérais quand même les artistes et que donc c’était viable.

Par contre pour le coté contrainte du CD… Perso je continue à en acheter parce que j’aime bien posséder l’objet et que je trouver que payer pour des fichiers sans rien de plus, c’est pas terrible. Mais dès que j’achète un CD, je le rippe et ça l’uploade direct sur mon compte Google Music. Mis à part le 1/4 d’heure que ça me prend à ripper/retaguer, je vois pas trop ou est la contrainte et je l’ai du coup en dispo partout, tout le temps. 


#336

[quote=“Tomma, post:332, topic: 49389”][/quote]
Et aussi pour vendre ma cremerie d’avoir ete le premier (Amazon) a avoir fait une offre en MP3 sans DRM :). Et le player partout from ze cloud c’est top.


#337

Je me demande quand même s’il ne faut pas faire une distinction entre Spotify Free et Spotify Premium. Sans connaître les chiffres, il est évident que la majorité des écoutes proviennent des utilisateurs non-premium, et dont la pub ne rapporte pas grand chose par morceau écouté. Le gras est à gagner sur les abonnements, c’est là que le potentiel de croissance se trouve, pour rentabiliser Spotify augmenter les versements aux artistes.
Là où je veux en venir et la question que je me pose c’est : si toutes les écoutes venaient d’utilisateurs qui payent 10 € par mois, est-ce que ça rendrait leur modèle viable et à la hauteur des attentes des artistes (disons au niveau des autres canaux, à volume égal) ? Sans atteindre un 100 % premium, peut-on arriver à convaincre un nombre suffisant d’utilisateurs à débourser 10 € chaque mois afin d’atteindre un niveau qui équilibre l’ensemble ? A mon niveau c’est le pari que fait Spotify.


#338

[quote=“Energyzer, post:337, topic: 49389”][/quote]

Non, leur modèle, c’est de se faire racheter.


#339

[quote=“kaneloon, post:338, topic: 49389”][/quote]
Clairement. Il y avait eu une excellente interview d’un des mecs de Trifonic qui expliquait cela très bien, il faudrait que je remette la main dessus.


#340

Sauf qu’ils sont pas en france, et qu’ils ont pas orange pour les racheter betement :stuck_out_tongue: Du coup, ils vont se faire enfler, jle sens bien comme ca.